Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesPassage au solaire

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
AD 44
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 15/04/15, 15:32
Localisation : limite 44 et 49
x 4

Re: Passage au solaire

Message non lupar AD 44 » 04/08/18, 10:31

Salut,

Did67 a écrit :C'est bien. Ce n'est pas une "passoire". Mais cela reste moyen ! La norme n'était pas si sévère à l'époque... C'est du 110 kWh/m² et par an dans l'ouest. Classement C. La RT2012, c'est 50. Classement A.

Isolation intérieure (ITI), je suppose, hélas ??? [Car cela coupe de l'inertie thermique ; l'inertie thermique est dans les murs et dans les dalles ; si ITI, les murs sont derrière l'isolant, à l’extérieur ; ils ne participent pas à l'inertie !]


il faut distinguer le bbio du reste!!!

la performance énergétique du bati n'est pas toujours exceptionnelle (ni même vraiment supérieure) sur une RT2012 par rapport à une RT2005. Passer d une ITI avec 100mm à 120mm, plus quelques bouts d adhésifs en plus par ci par là, ne fait pas tomber à lui seul les besoins en chauffage!!!

les histoires de kWh/m² peuvent très bien être obtenues à l'aide de systèmes énergétiques actifs (tels que PàC la plus part du temps).
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12607
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Passage au solaire

Message non lupar Did67 » 04/08/18, 11:23

Je n'en étais pas dans les détails ! La question était : ne vaut-il pas mieux isoler (en reprenant la discussion au début : on n'avait aucune indication sur la maison, age, isolation...).

A la louche, on en est maintenant au stade : ce n'est pas une passoire thermique comme il s'en est beaucoup construites dans les années 80... Et presque toujours, dans ce cas, les forumeurs se posent la question : "quel moyen de chauffage pour réduire la note ou pour être plus "écolo" ou les deux ?".

Ma manie est de savoir d'abord si ce n'est pas une passoire, auquel cas l'isolation s'impose avant tout (et parfois suffit !), avant de réfléchir chauffage. On est d'accord qu'un vrai diagnostic thermique est un tout petit peu plus complexe, mais que quand on dégrossit des idées, n'est pas nécessaire !

La maison n'est "que RT2005" : je ne dois me tromper beaucoup avec 110 kwh/m² et par an. Donc envrion 10 000 kwh par an pour 100 m². Ou 1 000 l de fuel. Je ne dois pas être à coté de la plaque avec un classement C. Et comme appréciation "moyen". Ou je me trompe ?
0 x
AD 44
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 15/04/15, 15:32
Localisation : limite 44 et 49
x 4

Re: Passage au solaire

Message non lupar AD 44 » 04/08/18, 12:14

je ne pense pas que tu te trompes...globalement les RT2005 naviguent dans ces eaux (avec bien évidemment des exemples plus ou moins performants).

C'est surtout sur les performances des RT2012 que je suis plus circonspect...

Je ne suis pas pro du bâtiment (et ça on pourra bien entendu me l'opposer), mais il se trouve que je vais visiter bien volontiers les chantiers en cours (ne serait ce que pour assouvir ma curiosité ...).

Franchement je ne vois aucune évolution majeure dans le mode constructif entre la RT2005 et 2012. Mis à part passer de 100 à 120mm de LDV en ITI, et quelques améliorations sur l'étanchèïté (menuiseries...etc). Ca reste de l'ITI et on se fout toujours aussi royalement de l'orientation, de la compacité...etc.

En fait l'essentiel du changement réside dans la mise en oeuvre de systèmes actifs de chauffage différents d'avant : à coup de PàC, de pellets, ou de CET pour l'eau chaude et de VMC DF mal posées.

Il y a bien entendu quelques exceptions de constructions bien foutues avec ITE et tout le toutim... mais ça ne représente pas la majorité du neuf.
Dernière édition par AD 44 le 04/08/18, 12:35, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12607
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Passage au solaire

Message non lupar Did67 » 04/08/18, 12:34

Oui, j'ai probablement été trop vite sur la RT2012 (mais ce n'était pas le sujet, puisqu'il est question de chauffage solaire, et que la maison est RT 2005).
0 x
AD 44
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 15/04/15, 15:32
Localisation : limite 44 et 49
x 4

Re: Passage au solaire

Message non lupar AD 44 » 04/08/18, 12:40

oui c'est du HS navré... mais je trouve navrant qu'on ait fait tout ce ramdam autour de la super nouvelle réglementation thermique 2012...pour finalement en arriver là. C'est très décevant...

Bref... je partage (pour l'essentiel, mais pas tout à fait) ton avis sur le sujet posté.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12607
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Passage au solaire

Message non lupar Did67 » 04/08/18, 12:48

Cela ne me gênerait pas du tout que tu complètes / corriges. Je me sens un peu seul. Et ne suis en aucun cas un spécialiste !

Je suis navré, et réagi dans ce sens, que souvent, la première question est "comment trouver un moyen de chauffage économique et/ou écologique". J'incite donc systématiquement à réfléchir globalement : isolation / chauffage / régulation...

Des fois, c'est un peu raté !
0 x
AD 44
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 15/04/15, 15:32
Localisation : limite 44 et 49
x 4

Re: Passage au solaire

Message non lupar AD 44 » 04/08/18, 13:01

voilà :

Did67 a écrit :Le soleil a, pour le chauffage, un inconvénient : il est peu présent quand il fait froid (journées courtes, angle d'incidence bas et parfois, même si je sais qu'il ne pleut jamais en Bretagne, ciel couvert !).


il va de soi que le gisement solaire est bien moins important en hiver...

Cependant, si les capteurs sont bien exposés (orientation et inclinaison sans masque), il est tout à fait possible de récupérer aussi en dehors de la période estivale.

Did67 a écrit : le solaire convient mieux pour un chauffe-eau, car on a aussi besoin d'eau chaude en été, quand le soleil est abondant ; on peut donc couvrir environ 50 % des besoins


50%... il est possible d'obtenir plus sur l'année.

ce n'est évidemment que mon avis...basé sur mes constatations.
0 x
falcon1208
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 20
Inscription : 04/09/17, 00:42

Re: Passage au solaire

Message non lupar falcon1208 » 04/08/18, 13:07

Je ne vous comprends pas bien quand vous dites "le seul tampon est dans la dalle". Si je mets une cuve bien isolée thermiquement en série j'aurais un système dont la masse thermique sera la somme de celle de la dalle plus celle de la cuve.

Non ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12607
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Passage au solaire

Message non lupar Did67 » 04/08/18, 15:02

J'étais sur un schéma "PC solaire direct", sans tampon.

NB : si tu mets un tampon, quand le soleil revient après 3 jours d'absence, et que tout ton système s'est complètement refroidit, l'eau chaude produite va surtout remonter la température du tampon, si tu en mets un... Et toujours pas chauffer la maison. Cela ne chauffera qu'après "un certain temps", quand tampon et PC seront "chauds" (par ex, 25 ° mini).
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12607
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Passage au solaire

Message non lupar Did67 » 04/08/18, 15:06

AD 44 a écrit :50%... il est possible d'obtenir plus sur l'année.

ce n'est évidemment que mon avis...basé sur mes constatations.


C'est approximativement ce que j'ai obtenu, selon un "monitoring" approximatif sur le mien : durée de fonctionnement du circulateur / débit du circuit (il y a un compteur d'eau dans le circuit) / delta t moyen... Très approximatif. Plutôt un peu moins.

Cela dépend beaucoup du climat [quelques nappes de brouillard me pourrissent la vie - 200 m plus haut, je serais souvent au soleil !] et de la "flexibilité" des usagers [reporter lessives, vaisselle, douches sur les journées ensoleillées, le plus possible ; pas évident si on ne veut pas de conflits].
0 x


Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité