Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesChauffe eau solaire sans prétention

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1917
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 54

Message non lupar Forhorse » 17/06/11, 19:26

citro a écrit :Le noir mat absorbe mieux les radiations car il absorbe un spectre plus large que le marron ou le rouge... :?


Le noir mat oui... mais là on compare marron mat et noir brillant :cheesy:

citro a écrit :Si peindre le tuyau avec une bombe de peinture noir mat (à barbecue, par exemple, qui résiste aux températures élevées), te dérange, tu peux aussi passer ton tuyau au noir de fumée (bouchon de liège brûlé, charbon de bois...).


La peinture j'y crois pas trop, car il n'y a pas grand chose comme peinture pour tenir sur le PE ! alors si c'est pour que ça s'ecaille au bout de 2 mois :?
Quant à "enfumer" 225m de tuyau si y'a des volontaires pourquoi pas, mais c'est pas moi qui le ferrait ! :lol:

Je vais déjà réaliser un châssis étanche et isolé. J'avais récupéré 2 plaques de laine de verre recouverte d'aluminium (le truc qui sert à isoler les toitures des bâtiment industriel) je pense que ça sera suffisant, du coup ça ferra double usage : isolation du fond ET fond réfléchissant vers le dessous du tuyau.
Le tout recouvert d'un film plastique. ça devrait déjà améliorer grandement les performances.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1917
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 54

Message non lupar Forhorse » 17/06/11, 19:30

sherkanner a écrit :Ensuite tu peut p'tet aussi isoler le tuyau qui descend avec ce qui te tombe sous la patte. Chanvre, paille, un truc emmitouflé dans un vieux draps et scotché, peux importe. Faudras juste éviter de te faire bouffer ton isolation par tes équidés.


Exact, j'y songe. Et s'il faut acheter quelques mettre de manchon en mousse pour ça, c'est pas la mort.
Pour l'instant j'en suis à des essais de base et le système n'est réellement en service que depuis hier (et sans régulation digne de ce nom je le rappel)
Je vais aller de petites optimisations en petites optimisations en commençant par ce qui est le plus flagrant jusqu’à chasser les petites pertes.

Merci pour vos commentaires et remarques. Mines de rien il y a déjà là de quoi améliorer pas mal le système sans grand frais.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 17/06/11, 21:04

Sondes de T pas chères ou gratuites avec ampli op derrière :
diode ordinaire, diode LED, transistor, etc...
ou thermocouple de soudure de fils fer cuivre de quelques dixièmes !!
moins sensible que le constantan fer mais pas négligeable.

Sinon, Conrad vend des thermostats à bulbe archaïques réglables avec contacteur puissant pour environ 15€, sans électronique, bon pour tout usage, de régulation simple, de chauffe eau, de moteur, sans le moindre travail, juste connecter les fils.
http://www.conrad.fr/thermostat_univers ... 584_224436

J'en ai utilisé pour me dépanner vite et j'en garde un disponible si un dépannage est nécessaire. Ils sont fiables plus de 10 ans .
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 17/06/11, 22:48

Je trouve ça très intéressant.

Preuve que le solaire thermique doit allier la maîtrise de plusieurs savoir-faire! Chapeau!


Oui Sherkanner, il y a quelques points de détails... mais qui auront un grand impact sur le rendement de l'installation. Comme une isolation ad-hoc et surtout mettre le boiler à l'intérieur de la construction (si il est possible de profiter d'un endroit à l'abri et isolé de l'extérieur). Parce que dès les premiers frimas, la déperdition sera trop grande. Il ne faut pas croire, mais les ENr ça se joue à peu de choses pour que l'exploitation en vaille la peine.
En étant pointu les économies peuvent aller jusqu'à 60% et plus, mais il faut être méticuleux dans la mise en œuvre... sinon à la moindre «faille» du système... pfffouit... envolés, veaux vaches cochons couvées et... calories...

Donc comme Citro, l'a suggèré il faut plus d'espace entre les spires pour utiliser tout le potentiel solaire, trouver du cuivre ou de l'alu qui tapisserait le fond, pourquoi pas? Mais au minimum tout en noir semble plus sage. Et comme l'a dit Sherkanner une isolation avec une feuille de plastique est incontournable (la chaleur monte...) et il faut de plus une étanchéité parfaite (jusqu'au boiler), ce que tu auras compris.

Il n'en reste pas moins que ce type d'expérience peut constituer un excellent apprentissage.

Tu vois Forhorse, même si une installation «sans prétention» ton rendement dépendra de «points de détails» quand même plus pointu qu'il n'y parraît...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1917
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 54

Message non lupar Forhorse » 17/06/11, 23:18

Ouais enfin faut aussi garder à l'esprit l'objectif de l'installation (que je ne vous ai pas précisé il est vrai)
Je veux juste disposer d'un peu d'eau tiède pour doucher mes chevaux (c'est plus agréable aussi bien pour eux que pour moi)
ça ne servira que l'été quand il fait beau et il est fort probable que dès fin septembre l'installation sera démontée.
Je ne cherche ni les performances ni le rendement à tous prix mais simplement un résultat avec le meilleur rapport investissement/temps passé.

Alors oui, je vais essayer d’améliorer cette installation, en tenant compte de vos remarques, mais je ne vais pas non plus pousser le concept à l’extrême !
ça aurait été chez moi, dans le but de faire des économies d’énergies, j'aurais sans doute tout simplement acheté un capteur du commerce...
0 x

Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 9

Message non lupar citro » 17/06/11, 23:59

Forhorse a écrit :
citro a écrit :Le noir mat absorbe mieux les radiations... :?
Le noir mat oui... mais là on compare marron mat et noir brillant :cheesy:
Dépolir le noir brillant en le toilant très légèrement avec de l'émeri serait un plus. :?:
Forhorse a écrit :
citro a écrit :... peindre le tuyau avec une bombe de peinture noir mat (à barbecue...)
La peinture j'y crois pas trop, car il n'y a pas grand chose comme peinture pour tenir sur le PE ! alors si c'est pour que ça s'ecaille au bout de 2 mois :?
Quant à "enfumer" 225m de tuyau si y'a des volontaires pourquoi pas, mais c'est pas moi qui le ferrait ! :lol:
La peinture pulvérisée en couche très fine tient mieux qu'en couche épaisse. Le but n'est pas de protéger le tuyau ni de l'isoler, au contraire. Si le PE est mat en surface, la peinture en couche très fine peut adhérer convenablement.
Forhorse a écrit :Je vais déjà réaliser un châssis étanche et isolé. J'avais récupéré 2 plaques de laine de verre recouverte d'aluminium (le truc qui sert à isoler les toitures des bâtiment industriel) je pense que ça sera suffisant, du coup ça ferra double usage : isolation du fond ET fond réfléchissant vers le dessous du tuyau.
Le tout recouvert d'un film plastique. ça devrait déjà améliorer grandement les performances.
Tout à fait d'accord, et le recyclage de ton isolant industriel est tout à fait aproprié à cet usage.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1917
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 54

Message non lupar Forhorse » 27/06/11, 17:57

Mine de rien, sans aucune des optimisations dont nous avons parlé et sans régulation digne de ce nom, après 2 jours de beau (dont 1 de quasi canicule c'est vrai) je me retrouve avec 200l d'eau à 56°C
J'ai hâte d’améliorer tout ça. :cheesy:
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 27/06/11, 23:15

Très bien avec une canicule à plus de 30°C, idéal pour des camping d'été, cela donne l'envie de garder cette chaleur de trop pour l'hiver, avec ces capteurs si simples et peu chers pour chauffer la terre sous les pieds des chevaux et assez profond pour en garder longtemps, 2 à 3m et plus ??

cela est possible comme réalisé à :
www.dlsc.ca
https://www.econologie.info/share/partag ... mrk29Z.pdf
discuté sur :
https://www.econologie.com/forums/post203921.html#203921
et donc le fonctionnement peut être suivi en direct sur :
http://www.dlsc.ca/how.htm

et ce qui bloque est le forage des trous et la circulation incontrôlée de l'eau sous terre.

Cette entreprise a une bonne partie de la solution pour percer pas cher à petit diamètre et rendre étanche sur ses vidéos :
http://www.geosec.fr/
ainsi que d'autres sur ce créneau qui percent le moins cher possible avant d'injecter en profondeur une résine très chère par m3 :
http://www.archiexpo.fr/fabricant-archi ... -3812.html

Donc en prenant ce type de perceuse et forets il y a moyen de forer pour des tubes plastiques pas chers et même de bloquer le passage de l'eau en injectant du ciment liquide au lieu de résine, sous quelques Bars !!
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 28/06/11, 00:50

Absolument!

On voit ce que ça donne avec une installation qui n'est pas optimisée... alors avec des concentrateurs... l'eau pourrait être bouillante c'est pour ça qu'il vaut mieux mettre un fluide dans le circuit (en cas de stockage). Meilleure tenue en température...

Tout ça est vraiment très intéressant... Curieux de voir la perf maxi.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 28/06/11, 02:43

Pour savoir il suffit de regarder :
http://www.dlsc.ca/how.htm
en cliquant en bas à gauche sur :
System's Current Conditions !!!

Tout dépend du débit de fluide !!

Les concentrateurs sont inutiles, sauf en hiver, avec beau soleil seulement, où presque rien qui concentre par 3 à 4 peut suffire (feuille d'alu !!).
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités