Société et philosophieTHADA, comment formater la société dans l'oeuf

Débats philosophiques et de sociétés.
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 985
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 135

Message non lupar dede2002 » 03/02/15, 08:24

Merci pour tous ces rappels historiques.

Les explications de wikipedia concernant l'issue du procès "baby killer" sont incomplètes. En fait nestlé avait déposé plusieurs plaintes sur le contenu de la brochure et le titre.
A la veille du procès, ils ont retiré toutes les plaintes sauf celle concernant le titre, ils ont juste évité de perdre, ce qui explique l'amende symbolique de 300.- chf
0 x

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12124
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 361

Message non lupar Obamot » 03/02/15, 22:37

Il ne faudrait pas non-plus partir dans un réquisitoire à charge contre l'industrie. L'argument de l'industriel est de dire qu'il n'est pas contesté que les substituts au lait maternel "sauveraient des vies", statistiques à l'appui, parce que certaines de ces femmes de ces pays souffrant de dénutrition elles ne pourraient pas produire de lait maternel en suffisance durant une période d'allaitement suffisamment longue pour nourrir leur bébé. Seulement ce point est controversé, car les plus miséreuses auxquelles le traitement s'adresserait alors, ne pourraient se l'offrir… Donc c'est tangent! C'est le moins qu'on puisse dire. Encore actuellement, dans les milieux activistes (non extrémistes ni fanatiques...), nombreux sont ceux qui contestent le bien fondé de ces aliments! Seulement lorsqu'il y a un incendie, il faut bien appeler en première urgence les pompiers. Là la médecine orthomoléculaire ne suffit pas! Sauf que le feu, ça fait des décennies qu'il boute...

J'ai revu l'émission en entier. Le témoignage de l'administrateur délégué de l'époque, me semble crédible (presque toutes ces réponses étaient convaincantes, si, si...) seulement le gars est aguerri et connaît très bien ses dossiers. Maintenant où est la vérité? Un peu entre les deux opinions? Il faudrait faire partie de l'entreprise pour le savoir. En l'état, il faut bien croire ce que l'on a sous les yeux et appliquer le principe du rasoir d'Ockham (sauf à disposer de statistiques impartiales et fondées, qui indiqueraient une tendance contraire: ce dossier n'est pas clos, elles existent peut-être...).

Appliquer ce principe mais pas aveuglément. Les cas concernés ne représentaient en 1977 que 5% des femmes avaient besoin de substitut au lait maternel. – et précisément celles qui étaient trop miséreuse au point de ne pas être en mesure de s'offrir ce type de produit – 95% pouvaient nourrir leur enfant pour le temps requis, soit jusqu'à six mois. Au Zaïre à l'époque, il n'y avait pas de date de péremption sur les boîtes…

Ce qu'il eut fallu, c'est que ce lait en poudre soit prescrit médicalement lors de campagnes faites par l'OMS et distribué gratuitement, dans des régions où l'on se serait assuré de la disponibilité d'eau potable (et ne pas laisser ces "marchés" aux mains d'industriels exclusivement… Il faudrait éviter à tout prix des conflits d'intérêts dans des régions si peu favorisées…!)

Donc pour être honnête et raisonnable, il faut rejoindre un tant soit peu l'avis de Grelinette: je fais donc machine arrière… un peu... s'agissant d'une position moins catégorique (mais l'analyse de fond avec l'échelle de caractérisation qu'il faudrait établir demeure). En l'état, alors il faut au moins condamner le modèle actuel qui fait que ces femmes aient été mis en condition si misérable qu'elles ne puissent élever leurs bébés décemment. Et qui fait également que la nourriture dévitalisée est bien trop omniprésente dans les chaînes de distribution, autant là-bas qu'ici (avec une qualité nutritionnelle discutable, même si le conditionnement des produits est réputé très sûr! — si tant est qu'il y aie une date de péremption — C'est un stade à dépasser...) Et là on aborde le problème sous un angle qui fait réfléchir sur nos modes de consommation et de paiement des matières premières à leur juste prix!

Pour conclure (provisoirement) il ne serait pas dans l'intérêt de l'occident d'influer sur les courbes de natalité à l'insu des populations! On a chaque fois vu qu'une explosion démographique s'en suivait (ce qui va à l'encontre d'un éventuel effet recherché...) c'est maintes fois prouvé, notamment dans le cas des guerres (doublement de la population en 30 ans dans le sud-est asiatique: guerre d'Indochine, puis guerre du Vietnam/Cambodge/Laos...!).

Ainsi, nous verrons certainement une explosion démographique dans la région du Proche-Orient du triangle Syrie-Iran-Irak où se déroule des guerres et pour compenser le million de morts! Voilà qui ira(it) à fin contraire! Rendez-vous dans 15 à 20 ans: est-ce que ces stratèges militaires seraient toujours autant des incapables?
0 x
« le sommeil de la raison engendre des monstres » (Goya). «L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 985
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 135

Message non lupar dede2002 » 04/02/15, 19:31

Donc finalement le lait en poudre pour bébés devrait être considéré comme un médicament à prescrire par ordonnance...?
J'ai plein d'enfants africains, ils ont tous tété plus de 6 mois avec un record de 2 ans et demi...
Par rapport au sujet, le lien c'est les milliards de bénéfices de "sociétés" et des millions d'enfants en danger, sauf que ce ne sont pas les mêmes enfants.

ps: un idée à la con, puisque ce n'est pas la poudre de lait qui est dangereuse mais l'eau, BigN n'a qu'à se mettre à vendre de l'eau...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12124
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 361

Message non lupar Obamot » 09/02/15, 15:16

Tiens, puisqu'on en parle, là le «crédit» autour de la "bible US psy" va avoir bien du mal:

Libé a écrit :Poutine serait atteint d'une forme d'autisme affirme un rapport du Pentagone (concocté en 2008) affirme l’auteur du panflet, Brenda Connors, de l’Ecole de guerre de la Marine, issu du «Bureau/réseau de réflexion/évaluation» au Pentagone nommé «Office of Net Assessment»

http://www.liberation.fr/monde/2015/02/ ... ne_1196658


Amusant quand on connaît la carrière du bonhomme de penser une telle chose:
https://www.econologie.com/forums/post282742.html#282742

Et qu'on lit ses interviews:
http://www.lecourrierderussie.com/2014/ ... mirevitch/

Au moins, là on apprend des choses...

(Z'ont plus qu'à fermer le Pentagøne pour le transformer en hôpital de dingues, mettre une camisole de force à ses dirigeants et prévoir une heure pas trop tardive pour les séances de piqure en suivant scrupuleusement leur DSM...)
0 x
« le sommeil de la raison engendre des monstres » (Goya). «L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1906
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 208

Message non lupar grelinette » 09/02/15, 17:53

Bon, je suis contraint de reconnaitre ma naïveté !

A force d'écouter les émissions à la radio (en ce moment en début d'ap.midi sur France Inter, des affaire politico-financières sont déterrées et expliquées, c'est consternant !),
d'entendre les politiques jurer, Ho grand Dieu" qu'ils sont honnêtes comme des agneaux de l'année (encore ce week-end à la tv, le président du Sénat interviewé... qui trouve normal les discrètes remises d'enveloppes annuelles à chaque sénateur avec quelques 130000€ en espèce, sans parler des 23000 € de salaire mensuel, ...),
de lire les unes des journaux (encore ce matin avec cette révélation),
et de parcourir les sites internet bien informés, etc, etc, etc, ...

je suis contraint et forcé de reconnaitre que notre société n'est qu'un ramassis de complots, de réseaux de puissants et autres manipulateurs politico-affairiste-industrialo-financiers prêts à tout pour se remplir les poches sur le dos de l'état, des institutions, et des populations, ....

Les puissants de ce bas monde semblent donc bien s'entendre, s'arranger, et s'arroger tous les droits occultes pour leurs intérêts personnels, à un tel point que cela parait être un automatisme sociétal, un code clanique et déontologique qui s'impose à tout homme qui se voit investi d'un pouvoir !

Un question quand même me tracasse...

En face de toutes ses révélations, il y a bien sûr les journalistes qui montent au créneau, pour ne pas dire au feu, mais aussi tous ces procureurs et juges pourfendeurs des crapuleries de notre société qui vont creuser les dossiers, dérouler le fil des affaires et ferrailler pour tenter d'alpaguer ces malfaiteurs en cols blancs.

Au vue de la puissance et de l'efficacité des réseaux pro-maffieux, je suis surpris qu'ils arrivent encore à en déranger certains.

Sont-ils protégés ? Par qui ?
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 985
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 135

Message non lupar dede2002 » 09/02/15, 19:01

0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9313
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 956

Message non lupar Ahmed » 09/02/15, 20:21

Jacques Ellul, dans son "Illusion politique" expliquait que la crapulerie était partie constituante de notre société puisque la "recherche du profit" en est un autre nom...
Bien sûr, on peut objecter que cette recherche ne doit s'effectuer que dans le cadre de la légalité et que des contraintes existent pour œuvrer à ce confinement.
Plusieurs remarques peuvent être opposées à cet argument:
D'une part, dans les affaires les plus complexes et eu égard à l'extrême ingéniosité de certains, les bornes de la légalité ne sont pas si nettes que cela et, d'autre part toute loi est contournable.
La sévérité de la justice est strictement proportionnelle à la catégorie de délit et inversement à son ampleur, ceci pour une raison sociologique tenant au milieu social qui édicte et fait respecter les lois.
Ceci a pour conséquence bien établie que les délits des "cols blancs" bénéficient d'une remarquable indulgence, lorsqu'ils sont sanctionnés, et assez généralement d'une totale impunité.
À l'inverse, les petits délits sont ressentis comme insupportables et sanctionnés en conséquence. En outre, une législation spécifique se met en place pour réprimer ceux qui agissent de façon désintéressée pour dénoncer et s'opposer à des projets nuisibles pour l'ensemble de la population, mais très rémunérateurs pour les intérêts privés.

Plus généralement, il est assez évident, et le reste en découle, que si l'argent est la mesure de toute chose, toute limitation sera susceptible d'être transgressée.
C'est à ce point du raisonnement que J. Ellul explique qu'il est étonnant que tant de fonctionnaires soient consciencieux, tant de magistrats intègres, tant de professionnels honnêtes, alors qu'il existent tellement de raisons qu'il n'en soit rien...
Il en vient alors à cette double conclusion intéressante: c'est du fait de tous ces gens honnêtes que parvient à fonctionner la société et à prospérer les malversations en tous genres.
Bien sûr, il n'existe pas un lien causal entre ces deux termes, mais le premier est la condition du second.
Cette observation va très loin et peut s'appliquer à bien des domaines; c'est ainsi que la protection de la nature est un préalable indispensable à sa destruction, etc...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12124
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 361

Message non lupar Obamot » 10/02/15, 08:53

Grelinette ne change rien...

Il faut des gens de toutes opinions pour faire une société. Et il faut croire en certaines vertus. (Ainsi à mon humble niveau, j'essaye d'ouvrir grands les yeux, mais je ne rejette pas la société, ni en bloc, ni en mille morceaux LOL) par contre je me réjouis de ton ouverture d'esprit sur ce point (je n'entends pas par là que tu n'avais pas un "esprit ouvert" avant, hein, j'me comprends...). ;)

Ahmed a écrit : J. Ellul explique qu'il est étonnant que tant de fonctionnaires soient consciencieux, tant de magistrats intègres, tant de professionnels honnêtes, alors qu'il existe tellement de raisons qu'il n'en soit rien...

Il a aussi dit:
« On ne peut pas créer une société juste avec des moyens injustes »
0 x
« le sommeil de la raison engendre des monstres » (Goya). «L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6531
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 939

Re: THADA, comment formater la société dans l'oeuf

Message non lupar GuyGadebois » 26/07/19, 18:44

Concernant le " TDAH", je suis particulièrement concerné ayant dans ma jeunesse été diagnostiqué "en avance sur son âge" et "hyperactif". J'ai été soigné et guéri en 1 an grâce au "training autogène (1)" (sans médicament, donc). Un camarade de classe de mon fils venu nous rendre visite a été diagnostiqué "TDAH" et traité à la Ritaline (Méthylphénidate )... un légume!
J'ai alors mené une enquête qui m'a permis de me rendre compte que les conférences traitant de ce sujet et de cette alors "nouvelle molécule(2)" étaient presque TOUTES données par des gens qui avaient travaillé de près ou de loin pour Lilly, Ciba ou Novartis... Tiens tiens.
J'ai ensuite été consulter des tas de forums pour recouper les témoignages de parents et/ou docteurs et il m'a semblé que la prescription de cette molécule ne s'imposait nullement aussi massivement.
Après 2 semaines de lecture, j'en ai conclu qu'aux USA (par exemple), il suffisait que des parents décrètent que leur enfant était un tant soit peu turbulent pour qu'aussitôt un "bon docteur" le mette sous camisole chimique (un peu comme ces gens qui font arracher les griffes de leur chat parce que ça les arrange). Mon impression a été que ce syndrome avait été inventé de toute pièce pour vendre de la came légale au plus grand nombre.
Puis, un jour que je cherchais encore, ma femme (Allemande et lectrice du Spiegel) tombe sur ça:
Un éminent pédopsychiatre, le docteur Leon Eisenberg (décédé en 2009) a déclaré:
Je n'aurais pas cru que cette idée(3) aurait autant de succès. Et pour finir, il ajoute quelque chose de sidérant, il avoue que :
"Le TDAH est l'exemple même d'une maladie fabriquée", dans le texte ça donne exactement : "TDAH is a prime example of a fictitious disease".
Le Spiegel commente : Leon Eisenberg a pris ses distances avec ce qu'il nomme son pêché de jeunesse...
Pourtant, on continue à diagnostiquer en masse un mirage et à droguer nos mômes!
Étonnant, non?


1: https://fr.wikipedia.org/wiki/Training_autog%C3%A8ne
2: Bien qu'homologuée dans les années 50, son emploi massif est assez récent
3: Ce grand pédopsychiatre imagine que l'agitation constatée chez certains enfants dans les années 60-70 pourrait être interprétée comme une séquelle d'affection neurologique moindre ou passée inaperçue.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités