Société et philosophieTHADA, comment formater la société dans l'oeuf

Débats philosophiques et de sociétés.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 01/02/15, 03:38

Tsss, pas besoin de «complot», une «entente» suffit (mébon 1) > 2) > 3) > ) :P

Pour qui connaît un peu la ‘culture du secret’ dans le monde économique, "bof, bof, bof"...

(Aïe, je me "plasmanuise") :cheesy: ce fil est intéressant, mais il est loin d'être exhaustif...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2410
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 37

Message non lupar plasmanu » 01/02/15, 07:22

que je nuise :mrgreen: à la secu.
Bouffee délirante.... c'est bien aussi comme TS. Je detailles pas, c'est pas beau....
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 01/02/15, 07:48

Arf, j'espère que tu vas vite te remettre sur pied, et qu'ils ton trouvé un bon cocktail anti-dolo :|

grelinette, qui suggère que les malversations de l'agrobusiness seraient de la fiction a écrit :Obamot, je ne sais pas trop quoi comprendre par ton commentaire !...
Mon commentaire consiste à dire

1) Tu changes de sujet, tu essayes de faire une démonstration simpliste en disant à la fin qu'il n'y aurait pas de lien de causalité. Mais je te démontre le contraire, alors on peut en déduire que poussé dans tes derniers retranchements: tu changes de sujet.

2) Tu pars ensuite sur une hypothèse que je n'avais pas abordée, du moins pas sous l'angle que tu veux imposer. Alors que j'y avais déjà répondu. Au lieu de te demander si il y aurait une volonté de nuire. Compte tenu des effets nocifs que l'on connaît par cœur — puisqu'on les pointes comme composantes de l'obésité — demandes-toi plutôt à contrario qu'est-ce qui est fait pour ne pas nuire à la population (s'agissant notamment de la vente massive et éléphantesque des produits dits "dévitalisés")....

3) As-tu au moins entendu parler de la «malnutrition morbide», toi qui aime les termes "à la mode", et celui-là circule dans les milieux médicaux de la prévention...

4) Sais-tu qu'au travers l'épigénétique, il est possible de modifier le cerveau? (Loin de m'assimiler à tes propos désobligeants, je me réfère à la revue "Nature" citée par DD >>>> des industriels comme Nestlé le savent très bien, puisqu'ils en tiennent compte dans le développement de leurs produits, ils sont d'ailleurs beaucoup plus en avance que la «science officielle», puisque c'est parmi leurs chercheurs qu'il a été mis en évidence que nous avions un deuxième cerveau!). Et de tout ça ils en usent, notamment pour rendre captifs ceux qui achètent leurs produits! De mon côté, j'ai pas encore vu un maraîcher agissant de la sorte pour garder ses clients (menfinbref...)

5) J'en viens à la «charge de la preuve» et à la question de «nuisible ou pas nuisible»: estimes-tu normal que le Codex Alimentarius ait été rédigé par des industriels >>> Et donc, comme la situation est beaucoup plus grave que tu ne l'imagines, puisque cette volonté de nuire est avérée — que ce que tu supposes a été tellement rendu inextricable par les industriels eux-mêmes — on en est arrivé au fait que la Commission européenne elle-même (pourtant noyautée par les lobbyistes de l'agroalimentaire et de big-pharma) a décidé de renverser le fardeau de la preuve, ainsi c'est désormais aux industriels de prouver l'innocuité des produits qu'ils mettent nouvellement sur le marché, sous peine le moment venu, de charges pénales et d'amendes colossales. (voir REACH) La réalité a en ce domaine également, largement dépassé la fiction... (Ecolos, Greenpeace, et consorts étaient bien loin de la vérité, nous en sommes déjà à la V2.0 alors que tu nous parles de la "V.ßéta bisounours", tout ce que tu dis avait déjà commencé à trouver réponse dans les années cinquante... Voir Linus Pauling, le Dr Budwig, et tant d'autres etc, avec des milliers de références et bien sûr la médecine orthomoléculaire dont tu ne pipes pas mot...)

6) Ais-je dit que t'étais un idiot? Non. Par contre mal informé...

PS: et je ne te parles pas d'hypothèses de soixantes-huitards attardés qui verraient en toute chose une intrusion/manipulation des foules à laquelle ils se réfèreraient pour rejeter tout le système en bloc sans rien y comprendre. Non je te parles d'expérience, de ce que j'ai appris dans mes formations, de la vrai vie que chacun peut constater en allant tous les jours dans les supermarchés! Les étiquettes avec toute la merde qu'ils nous mettent dans la bouffe n'est pas une vue de l'esprit: c'est bien réel. Nous sommes même au courant qu'ils mettent des accoutumants dans la nourriture pour les animaux domestiques — comme si tu ne le savais pas — et ne ne pense pas que ce soit pour leur bien... Alors pour les humains... Si tu crois que ça n'existe pas et si ça peut te rassurer...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 01/02/15, 18:08

Et donc puisque tu t'es connecté et n'a pas réagis je termine:

7) Ces questions de savoir si il y a fraude limitée ou volonté intentionnelle de nuire à grande échelle sont de vraies questions et au plus haut niveau — et pas au modeste niveau du citoyen lambda qui "supputerait des choses fantasmagoriques et imaginaires" — non, cela existe bel et bien. Vois au niveau des experts chargés des analyses de risques:
http://www.exaris.fr/exarisInfo_102_64- ... aire.phtml

8] S'agissant de la «volonté de nuire», il n'existe actuellement et au plus haut niveau, aucun outil législatif pour caractériser ce type d'infractions (c'est ce qui ressort du lien dans le point 7). Ça n'est pas assez interpellant pour toi?

Le législatif a constaté et a écrit :« (le Parlement) constate que le droit européen ne comporte actuellement pas de définition de la fraude alimentaire et (…) qu'une définition uniforme est essentielle pour développer une approche européenne dans la lutte contre la fraude alimentaire; souligne la nécessité d'adopter rapidement une définition harmonisée à l'échelon européen (…) »

« Il y a fraude alimentaire dès lors que des aliments sont intentionnellement commercialisés avec tromperie du consommateur. À titre d’exemple récent, on peut citer l’ajout non-déclaré de viande de cheval dans des produits à base de viande de bœuf, l’ajout de mélamine dans du lait et des préparations pour nourrissons, et l’altération de la poudre de chili à l’aide de rouge Soudan. Pourtant, il n’existe à ce jour aucune définition précise de la « fraude alimentaire » dans la réglementation européenne. (…) »

La réponse partielle est donnée dans le lien:

Tiré de exaris.fr, mais d'un article ‘non signé’, ce qui en dit long! Ce magazine a écrit :Ces exemples illustrent l’ambiguïté sous-jacente à la fraude: s’agit-il ou non de contamination malveillante, donc entrant dans le champ de la sécurité des aliments? Ou s’agit-il uniquement de tromperie à but lucratif mais sans volonté de nuire à la santé des consommateurs, donc relevant d’un champ plus large? On le voit à travers les quelques exemples ci-dessus la réponse dépend du type de fraude et du profil des fraudeurs (jusqu’où sont-ils prêts à aller pour augmenter indûment leurs profits ?). Par défaut il s’agira donc de considérer le risque de fraude dans sa perspective la plus large, pouvant ou non se traduire par une contamination de la chaîne alimentaire.


On peut peut-être rappeler la pointe de l'iceberg qui a été constituée de contamination volontaire pour des raisons économiques (fraudes à divers titres) sans que l'on sache bien dans certains cas, où se situe la limite entre «empoisonnement/s de masse» VS «fraude à caractère économique simple»:
— Voir les articles connus sur les boissons au cola (et sodas) dans ce forum même avéré car l'idée de les taxer sous Sarkozy n'a pas été une mesure anodine, elle était là aussi pour nous faire réfléchir sur le mode de consommation que nous voulons (ou nous ne voulons pas);
— L'arôme de vanille en lieu et place de la vanille naturelle;
— de la mélamine introduite pour augmenter le taux de protéine dans le lait, qui a quand même été sanctionné par des peines de mort en Chine (excuse du peu) avéré;
— ajout de "différents liquides" (allant de l'eau simple jusqu'à ???) rajoutés dans des jus affichés comme naturels et purs (statut "non déterminé" s'agissant de mettre des arômes et édulcorants dans les "eaux minérales" pures;
— du sucre ajouté aux miels dits naturels tangent à avéré si on admet que le consommateur prend du miel précisément pour éviter de consommer du sucre!
— de l’huile minérale utilisée dans les aliments (et même tolérées dans certaines proportions par le Codex Alimentarius, au moins dans une version précédente) ce qui a fait qu'on a vu de l'huile de vidange recyclées dans de l'huile alimentaire (scandale Lessieur, et ce n'est pas un hoax comme on le voit parfois sur la toile, la condamnation devant tribunaux existe donc avéré);
— le scandale de la vache folle qui consistait à donner à manger des farines animales à des herbivores 100% avéré;
— encore en cours actuellement, le scandale des additifs dans les vaccins (qui peut être considéré comme des aliments lors de leur administration par voie bucale) 100% avéré puisqu'admis par l'industrie pharmaceutique, mais manque d'évaluation sur des études de cohortes, puisqu'elles ne sons pas exigées pour les vaccins. On voit là toute l'ambiguïté du problème, pour cerner les empoisonneurs, puisque ceux-ci vont toujours agir à couvert, d'où REACH, et renversement du fardeau de la preuve;
— idem pour les médicaments, comme avec le Médiator 100% avéré là on avait délibérément caché la vérité aux professionnels de santé;
— toujours encore récemment la viande de cheval vendue pour de la viande de bœuf dans des préparations culinaires pré-préparées comme les lasagnes vendues en grande distribution. Volonté de nuire au plan sanitaire non avérée;
— les «édulcorants intenses», censés prémunir ce qui les consomment des risques d'épuisement du foie/pancréas générant le diabète, et dont on se rend compte qu'ils augmentent le risque de diabète! Curieusement aucune procédure «à charge» n'a encore été lancée à ce propos. Et ce quand bien même nous sachions que de l'éthylène/propylène/glycol a été utilisé (antigel pour moteur). Avec le problème le plus grave détecté à ce jour: le risque d'infertilité ("arme démographique parfaite", ou qui le serait, puisqu'elle ne tue pas directement un être vivant, si tant est que...) donc tangent à avéré et pourtant "non qualifié" à ce jour, alors qu'on en connaît la dangerosité depuis longtemps: étrange quand même...;

Et on pourrait multiplier les exemples jusqu'à la nausée. D'ailleurs ce dernier point est un vieux serpent de mer...

Mais il faudrait vraiment se mettre des œillères pour ne pas voir les proportions réelles du problème! D'ailleurs «l'empoisonnement avec volonté de nuire» a un nom: «Food Defense» (ou contamination malveillante), c'est donc bien que des cas sont répertoriés!

Et bien sûr que je suis conscient qu'il faut faire une différence entre "fraude pour motif économique" VS "fraude avec volonté intentionnelle de nuire"... Mais ce n'est pas aussi simple (comme avec le sucre blanc raffiné qui tue à petit feu par déminéralisation de l'organisme, et là tout dépend de la dose et de sa fréquence). Parfois les deux se confondent. Quant à utiliser les aliments en tant "qu'arme démographique", il y a des exemples, mais c'est encore de l'ordre du «tabou absolu» )provenant du «mal absolu»?) Et à la question de savoir: si «l'homme serait capable de ce genre de scénario machiavélique?» La réponse hélas est oui... Il suffit de remonter à pas si longtemps que cela, à l'époque des nazis précisément! Il suffit de voir que les compagnies d'assurances le prévoient dans les «risques», s'agissant de l'espérance de vie, et que ça fait même l'objet de spéculations boursières... (C'est même le "dernier cri" c'est le cas de le dire... dans le genre «recherche de profit sûre et machiavélique»). Et c'est bien pourquoi la sauvegarde des "données santé personnelles" (sur puce électronique et/ou en bases de données centralisées, posent tant question!)

Pourtant si on y réfléchit bien, un cadre légal existe et pourrait être appliqué, c'est celui relatif au dispositions des cas d'empoisonnements, auquel il faudrait rajouter «empoisonnement/s de masse». Ce serait le cas dans des situations particulières comme vu ci-avant, mais également dans les cas de manipulations de virus! Le simple fait que les autorités sanitaires aient développés des laboratoires de type P4, montre déjà la volonté impérieuse de s'en prémunir, et donc que le danger est bien réel, hélas! Même si il ne faut pas s'alarmer inutilement, il faut donc agir individuellement en appliquant soi-même le «principe de précaution» (et sans tomber dans la paranoïa, le tout est de s'en méfier et de le savoir...). Et avec un tel sujet, je présume que nous n'en sommes plus aux rasoir d'Ockham, nous sommes là, face à une vraie question de civilisation (et subsidiairement de contrôle volontaire [ou imposé] des naissances...) Ça la fout mal dans le contexte de paradigme actuel de recherche forcenée de la "croissance"...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1766
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 147

Message non lupar grelinette » 01/02/15, 19:29

Une nouvelle pathologie peu connue mais souvent présente sur éconologie : la Obamotpathie!

Je ne sais pas quelle est ton but Obamot, mais tes commentaires sont pénibles car tu interprètes ce que tu lis dans le sens que tu veux et tu détournes également le sens des propos. Difficile d'échanger dans ces conditions.
Je ne suggère rien, je donne mon avis et mes doutes sur certaines hypothèses, et tes "preuves" et "démonstrations" ne me convainquent pas vraiment, même si je les lis avec un certain intérêt.

Que des industriels ne soient pas des enfants de coeur, c'est certains, que d'autres soient des pourris, c'est sûr, qu'il y en ait de véritable criminel, ça existe. (nb: "industriel" peut être remplacé par "politique"). Mais généraliser le système, même si je partage l'avis que le système est particulièrement vicié, c'est prendre un raccourci rapide.

Drôle de manière que d'envoyer des commentaires manipulatoires (tiens ma parano s'aggrave !) pour ensuite enchainer sur une prose contradictoire et tenter d'enfoncer un clou sur lequel tu es le seul à t'acharner.
Image
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 01/02/15, 22:07

Hennit soit qui mal y pense Image (genre à court d'argutie ça dégaine «l'attaque perso bourrin»? C'est TOP déjà vu ça: trouve autre chose)

Alors Grelinette nous ferait une grosse Obamotite chronique! :-)

Laissons la parole aux autres «soignants» qui s'expriment avec autrement plus de finesse que moi :-)


Flytox a écrit :Grelinette , l'inventeur du Bourrin USB :cheesy: :cheesy:

Image
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 959
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 126

Message non lupar dede2002 » 01/02/15, 22:47

grelinette a écrit :...
De surcroit, d'une année sur l'autre, le corps médical revoit de nombreux critères de diagnostique et de définition sur pas mal de troubles du comportement.


Salut ,

Effectivement le DSM, la "bible de psychiatres" que l'auteur compare à un "catalogue commercial car chaque diagnostic est accompagné d'une molécule chimique pour le traiter", comptait une centaine de diagnostics psychiatriques dans les années 60 et maintenant il y en a 400.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Manuel_dia ... .281994.29

On peut se demander dans certains cas qui du diagnostic ou du traitement était là le premier?

L'industrie pharmaceutique a besoin des malades pour prospérer, elle s'intéresse plus à la maladie qu'à la santé...

Heureusement qu'il y a encore des médecins "non corrompus" pour s'y intéresser, à la santé!
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 01/02/15, 23:20

En effet! Et c'est un sujet où il vaut mieux éviter les abstractions... Si on cherche à rester honnête!

D'ailleurs le «DSM», je crois bien avoir été l'un des premiers à en parler sur ce forum, 1) > 2) > 3) > ) :P

Ainsi, le «DSM» n'est pas le sujet, je suis d'accord, on s'égare: il répond à un "besoin" (si tant est qu'il ne soit pas créé de toute pièce...), celui de devoir absolument tout cataloguer au nom du principe de l'anthropotechnie (pour trouver des "réponses" et rassurer les foules? Je veux dire si on traduit: «subsidiairement conforter le modèle théorique actuel»). On ne me l'a fait pas ;) En ce sens j'approuve partiellement sur le fond mais pas dans la forme: pas lorsque d'une main on le dénonce pour ensuite de l'autre en utiliser des termes dérivés à tort et à travers parce que ça arrange le schmilblick, et sans même savoir de quoi l'on parle: c'est moche.

Nous en avons un exemple ici, notons un peu l'ironie, Grelinette se place en tant que détracteur de l'utilisation de ces termes (qu'il ne connaît guère visiblement), et à contrario il ne rechigne pas leur usage pour en affubler les autres à tort et à travers...! Ça montre son réel intérêt et où se trouve la prétendue "éthique" dont il se réclame! ;)

Finalement les points de vues se rejoignent malgré tout (merci à la raison!). Car si on admet l'abus de "catégorisation" de prétendues pathologies: alors celles-ci ont bien une cause réelle. Laquelle? N'en revient-on pas alors à REACH et au boulot des experts d'Exaris !!!

Réveil !!!
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2

Message non lupar bidouille23 » 02/02/15, 04:23

J'ai juste un truc con à dire après je sors promis :) ...

Si tu ne tombe pas malade comme on fait pour te vendre des médicaments ? :mrgreen: donné a manger de la mierrddaaa c'est assurer de bon revenus au corps médicale ... sans y voir de complot mais plutôt une connaissance des choses et des ententes tacite ... sauf qu'on peut décider dans l'histoire de participer ou pas , et à quoi ...

La tarte dans la vitrine ... est alléchante ... et si facile ... :|

Complot ou pas le fait est que l'industrie n'est souvent pas là pour nous donner aider vivre ne bonne forme , elle est là pour faire du fric c tout , ton cancer ou ta prostate qui déraille ou ton diabète qui s'envoie en l'air elle ne s'en tape pas au contraire :) , tu change de catégorie de consommateur et tu rentre dans une nouvelle en plus de la première ... consommateur d'aliments et de médicaments ... elle est pas belle la vie ...

Dernièrement j'ai lue la recette des pains sans gluten ,truc genre bien chère a la cop bio , ben en lisant la recette je me suis dis que pour faire du pain il fallait devenir ingénieur :D ... il y a tellement de produit dedans que ça donne le tournis , moi quoi croyais que le pain c'est de la farine ou des graines germé , de l'eau , ( pareil pour le levain ) , que c'est le temps de la monté et la chaleur du feu qui faisais la magie ... ben non c pas comme ça dans l'industrie , il on pas le temps , par ce que le temps c'est de l'argent .... devinez celui de qui ;)...
Tout ça pour dire que même dans des produits que l'on considère comme "saint" ne me le paraisse pas tant au regard de sa composition bien trop complexe ...

Comme pour le savon etc etc etc ...

Ce que je remarque au final dans les divers discutions c'est que l'on veut toujours dissocié les choses ,d'un côté le commerce , de l'autre la santé ... tout ça sans regarder que ce ne sont que des morceaux d'un seul puzzle économique ...diviser pour mieux régner si on peut dire...

Consommé local est une solution réelle a bien des mots si on choisie bien ses partenaire de longue vie :) ...

Et retrouver le temps de faire les choses comme à manger , rapper des légumes frais ... simple quoi ... de la farine de l'eau du sel du temps et du feu ... ;)

a plus
0 x
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 959
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 126

Message non lupar dede2002 » 02/02/15, 08:52

Salut Bidouille,

Ce n'est pas con du tout ce que tu écris, au contraire c'est bien résumé!

Si tout le monde faisait comme tu dis, l'industrie pharma brasserait moins de milliards.
Justement on parle de plus en plus des autres possibilité de la médecine, des médecines douces et de la "malbouffe".

Si on pouvait observer une baisse de chiffre dans l'industrie pharma, ça voudrait dire que la santé globale s'améliore, ou inversément...
0 x


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités