Société et philosophieLe travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1183
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 131

Re: Le travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Message non lupar eclectron » 29/10/16, 16:12

sen-no-sen a écrit :Nous nous orientons donc de plus en plus vers une modèle ultra-libérale ou seul les personnes capables de s'adapter très vite au changements auront "la chance de s'en sortir" selon l'expression consacré...
On peu bien évidemment en conclure que tout cela n'ira pas vers plus de paix sociale,et des clash en résulteront,avec peut être à la clés des économie parallèles(mais licite) comme variable d'ajustement.
* Il existe une autre méthode:la guerre...

J'ai perdu la réponse que j'avais debuté... :(

Pour faire court , il me parait évident qu'une transition doit s’opérer dans la société : la place du maître: argent, ou finance.
ce n'est pas l'homme qui doit céder, l'argent n'est qu'un outils.
A quoi pourrait bien servir une économie 100% automatisée, 100% efficace, 100% rentable et d'un autre coté des hommes et des femmes 100% inutiles et boulets ?
Alors qu'a la base , en théorie et en rêve que l'on oublié depuis longtemps, l’économie est là pour apporter du b o n h e u r :roll:
Au moins un mieux être...

Sur l’économie, la transition est douloureuse aussi...mais pas impossible.
Les limitations physiques à ce rêve restent selon moi les ressources énergétiques en premier, puis les ressources en général.
Encore que nous puissions être sobrement heureux.
Pour le reste, la place de l'argent, les choix de société, la décision nous appartient( en théorie). Il ne faut pas l'oublier et céder si facilement en se résignant.
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8717
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 155

Re: Le travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Message non lupar janic » 29/10/16, 17:20

A quoi pourrait bien servir une économie 100% automatisée, 100% efficace, 100% rentable et d'un autre coté des hommes et des femmes 100% inutiles et boulets ?
peut-être est-ce là sa finalité? 8)
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6376
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 446

Re: Le travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Message non lupar sen-no-sen » 29/10/16, 18:40

janic a écrit :
A quoi pourrait bien servir une économie 100% automatisée, 100% efficace, 100% rentable et d'un autre coté des hommes et des femmes 100% inutiles et boulets ?
peut-être est-ce là sa finalité? 8)


Effectivement,un monde 100% automatisé pour un monde sans humain,tel est la finalité des déterminismes en jeux...

Ahmed a écrit :Un exemple (chez Michelin) des emplois disparaîtront, mais d'autres surgiront dans les domaines de contrôle et de conception... Ceci est conceptuellement absurde, puisque si un automate supprimait dix emplois directes et en nécessitait dix nouveaux affectés à la surveillance et maintenance du robot, la productivité serait finalement plus faible qu'avant ce changement.


Tout a fait! Bien évidemment ce genre de raisonnement n'est pas tenu par notre ami "journaliste"...
La maximisation des profits étant la seule logique à l’œuvre il est complétement naïf de penser que ce genre de transformations se réalisera par le haut.
De même, si l'emploi était jadis local,le développement de l'automatisation induit nécessairement un très haut niveau d’abstraction et une centralisation des compétences au sein de grande entreprises ou de groupements de start up .
Le tout bien évidemment pour une diffusion technologique mondiale,en sommes quelques milliers d'ingénieurs pour remplacer des centaines de milliers d'emplois...
Dans le reportage, l'ingénieur chargé de l'automatisation des camions nous explique sourire aux lèvres que les conducteurs seront "des gardiens de camion" dans le futur...pendant encore quelque années!
Elle ne nous dit pas qu'une fois la technologie acquise ses emplois(certainement occupés par des travailleurs détachés) seront terminés... :lol:
Ils nous prennent vraiment pour des c..s!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1183
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 131

Re: Le travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Message non lupar eclectron » 29/10/16, 19:07

sen-no-sen a écrit :il est complétement naïf de penser que ce genre de transformations se réalisera par le haut.
....
Ils nous prennent vraiment pour des c..s!

Absolument !
Pourtant la situation est tellement absurde que la sortie ne peut se faire que par le haut, il n'y a pas d'autre issue viable et vivable.
par contre ça risque d'"arracher" un peu pour y parvenir...

Personnellement je ne vois que 2 moyens de parvenir à cette sortie par le haut: la révolution (pacifique ? :oops: ) ou la désertion du système autant que faire se peut et construire autre chose en marge.

je ne crois pas à une série de reformes par de doux compromis venant d'en haut, vu qu'il faut un changement total de paradigme par rapport à l'argent. par cette voie, l'issue me parait bien naïve effectivement.
je serais intéressé par votre point de vue sur la question ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6376
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 446

Re: Le travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Message non lupar sen-no-sen » 29/10/16, 19:33

eclectron a écrit :
Personnellement je ne vois que 2 moyens de parvenir à cette sortie par le haut: la révolution (pacifique ? :oops: ) ou la désertion du système autant que faire se peut et construire autre chose en marge.


La révolution pacifique? jolie oxymore!
Compte tenu des enjeux,il sera question de tout sauf de pacifisme.
Je penserais plutôt à un modèle parallèle,plus avantageux pour nous autre mammifère primate,basé sur une société plus lente et plus consciente des déterminismes en jeux.
En somme mettre en compétition darwinienne deux modèles de développement,celui offrant les meilleurs compromis gagnera.
Mais il y a fort à parier pour que le futur soi un mélange des deux,cela se confirme d'ailleurs actuellement,c'est ce que l'on peut appeler le féodalisme technologique...l'histoire nous démontre à chaque fois que l'issue n'est jamais totalement bonne ou mauvaise,mais oscille entre les deux,ne reste plus qu'a se trouver sur la bonne pente... :|

je ne crois pas à une série de reformes par de doux compromis venant d'en haut, vu qu'il faut un changement total de paradigme par rapport à l'argent. par cette voie, l'issue ma parait bien naïve effectivement.


Il n'y a absolument rien a attendre de la classe politique,rien.
Par principe,les dirigeants sont toujours ceux qui servent aux mieux les intérêts du système,en tant qu'agent leurs rôles est donc que tout reste en place.
Les dirigeants de ce monde ne dirigent rien fondamentalement,ce qui évacue d’emblée les thèses les plus complotistes,l'Histoire n'est qu'une récit narratif confectionné a posteriori,les vrai force en jeux sont celles de la mécanique statistiques et les chaines de causalités qui en découlent.
Au mieux les politiciens et autres décideurs s'adapteront aux tendances si elles vont dans le bon sens,mais rien de plus...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50361
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 930

Re: Le travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Message non lupar Christophe » 29/10/16, 19:34

eclectron a écrit :ou la désertion du système.


Trop facile, une solution rapide et efficace: il "suffit" que tout le monde arrête de travailler car c'est SEULEMENT CELA qui maintient le système...

Évidement c'est comme pour le cas de la copie blanche en classe: suffit que quelques un ne suivent pas pour que cela pénalise tous les autres (même en large majorité)

Après cela risque de poser quelques soucis de confort...quelques temps...mais tout changement de société nécessite des sacrifices!

Ne me dites pas: non jpe pas m'arrêter car j'ai un crédit...sauf que votre banquier et les huissiers s'arrêteraient aussi...dans un monde "idéal"...donc aucun risque pour vos fesses!

Non le seul truc qui va poser soucis assez vite c'est l'énergie (dont l'alimentation...) et une fois qu'il n'y a plus d'énergie...cela va être très dur de relancer le système... :mrgreen:

Facile non? :mrgreen:

ps: tiens, France2 fait donc dans le révolutionnaire maintenant !! (cf titre...) :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8261
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 703

Re: Le travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Message non lupar Ahmed » 29/10/16, 20:00

Eclectron, tu écris:
dans l'optique d'un scénario allant vers 100% d' automatisation, tu ne vois pas les énergies fossiles comme un horizon bouché ? Quel est ton secret ?

Les énergies fossiles sont loin d'avoir dit leur dernier mot et l'énergie solaire, sans même parler d'éventuelles autres sources d'énergie qui pourront être exploitées, pour notre malheur, sont amplement suffisantes pour assurer la domination technologique; ceci sans évoquer la possibilité d'une réduction drastique des consommations par unité de produit, afin de multiplier toujours plus la création de richesse abstraite, donc la destruction de richesses réelles.

Plus loin:
Sur l’économie, la transition est douloureuse aussi...mais pas impossible.
Les limitations physiques à ce rêve restent selon moi les ressources énergétiques en premier, puis les ressources en général.

L'erreur de raisonnement est justement que c'est l'économie (au sens de ce que l'on observe depuis trois siècles) qui génère cette confrontation à ces limites physiques... et aussi à d'autres.

Encore plus loin;
Personnellement je ne vois que 2 moyens de parvenir à cette sortie par le haut: la révolution (pacifique ? :oops: ) ou la désertion du système autant que faire se peut et construire autre chose en marge.

Pour qu'une révolution, a fortiori pacifique (c'est évidemment préférable!), fonctionne, il faut un minimum de consensus (et d'acteurs!) sur le sens à lui donner, sinon on ne fait que reproduire la dominance précédente avec de nouveaux acteurs; de ce point de vue, nous sommes loin du compte, ce qui est logique puisque le système rémunère des agents pour répandre sa propagande. La désertion est impossible (sauf très marginalement, donc avec peu d'effets) puisque le système est, par essence, totalisant, donc rien ne saurait lui échapper.
C'est cependant cette seconde solution qui a, de loin, ma préférence: une lutte ne peut se faire que sur un terrain commun, ce qui conforte le courant dominant, quel que soit le vainqueur de la confrontation, l'indifférence est plus efficace, puisqu'elle ignore une puissance qui se nourrit des affects des dominés (quel que soit le sens de ces affects).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8261
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 703

Re: Le travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Message non lupar Ahmed » 29/10/16, 20:34

Le paradoxe de la révolution est que pour constituer un réel progrès (en général, malheureusement, des déterminismes qui étaient limités antérieurement :roll: ), les conditions à remplir sont telles, que si d'aventure elles se trouvent réunies, la révolution n'est plus nécessaire...

Nota: à plusieurs reprise il est fait allusion dans les derniers messages à "une sortie par le haut", ce qui me semble prêter à confusion: il vaudrait mieux dire à "une sortie vers le haut", car la première formulation pourrait se comprendre comme une évolution favorable pour l'ensemble de la population suite à des décisions prise par le sommet de la pyramide hiérarchique (ce serait évidemment aussi naïf que de croire que les contrats type TAFTA seront bénéfiques pour tous!).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1183
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 131

Re: Le travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Message non lupar eclectron » 30/10/16, 09:31

L’énergie va se croiser avec le 100% automatisation.
Ce n’est pas pour demain que nous serons 100% automatisés jusqu’au robot medecin-chirurgien-autonome.
Pour l’énergie, certes il y a des solutions sur le papier mais si l’on s’en tient aux sources actuelles et à leurs répartitions, l’horizon bouché n’est pas si lointain que ça. 50 à 100 ans ? en étant jusqu'auboutiste.
Le 100% automatisé pourrait en théorie fonctionner sur une durée infinie, quid du pétrole, gaz charbon nucléaire sur cette durée.
Soleil oui , l’infini à notre échelle, on a le temps de voir venir mais quelle est sa place dans le mix energetique actuel au niveau européen par exemple :
Image
toute cette problématique est très spéculative en fait mais en prolongeant les chemins empruntés de l'automatisation et de l’énergie , on imagine bien que ça va coincer à un moment. faudra des sources nouvelles d’énergie si l'on souhaite poursuivre dans cette voie.


Ahmed a écrit :Pour qu'une révolution, a fortiori pacifique (c'est évidemment préférable!), fonctionne, il faut un minimum de consensus (et d'acteurs!) sur le sens à lui donner, sinon on ne fait que reproduire la dominance précédente avec de nouveaux acteurs; de ce point de vue, nous sommes loin du compte, ce qui est logique puisque le système rémunère des agents pour répandre sa propagande. La désertion est impossible (sauf très marginalement, donc avec peu d'effets) puisque le système est, par essence, totalisant, donc rien ne saurait lui échapper.
C'est cependant cette seconde solution qui a, de loin, ma préférence: une lutte ne peut se faire que sur un terrain commun, ce qui conforte le courant dominant, quel que soit le vainqueur de la confrontation, l'indifférence est plus efficace, puisqu'elle ignore une puissance qui se nourrit des affects des dominés (quel que soit le sens de ces affects).


C’est impossible à l’instant t, on le sait, nous sommes dedans.
Je préfère avoir l’état d’esprit "je cherche des solutions pour que se soit possible" que trouver tous les arguments pour confirmer que c’est impossible.
C’est ça que "vous " ne voyez plus, c’est nous qui décidons.
Beaucoup, même en dehors d’ici , ont le constat juste mais se sentent démunis et ne savent que faire.
Le système a bien fait le job, les mouvements de masse sont de moins en moins prisés, par moi le premier.

Si je ne le fais pas qui le fera ?

Personnellement j’ai choisi la désertion du système autant que faire se peut et à mon rythme.
Si tout le monde fait cela dans son coin, ça aura un effet sur l’économie toute entière.
Le porte monnaie, il n’y a que ça de vrai en ce bas monde (pour le moment)

Par exemple les gens qui ne mangent plus de viande sont de plus en plus nombreux, cela a forcement un impact sur cette économie.(c'est un exemple)

Individuellement nous avons le pouvoir d'influencer la société !
0 x
l'ombre
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 171
Inscription : 13/04/08, 15:16
x 2

Re: Le travail, c'est fini! (L'angle éco, France2)

Message non lupar l'ombre » 30/10/16, 12:27

Personnellement j’ai choisi la désertion du système autant que faire se peut et à mon rythme. 8)
A lire cette phrase ma fait mourir de rire Car penser que tu peux échapper au système et écrire avec un ordinateur qui utilise des terres rare ,de l'or , du mercure ,de l'étain etc..... et sans oublier de l'électricité gérer par du Nucléaire et avoir une liaison internet qui utilise des DATAS CENTER qui Consomme de quoi fournir des moyens de produire de l'eau potable aux 3 Milliards de gens qui crève de soif ......
Je n'ai rien contre toi Personnellement ( c'est vrai ) ni voir en aucunes manières une agression mais j'ai tiquer a la vue de ton propos
Je te souhaite néanmoins que ton souhait se réalise :D
1 x
Puiser Sans Épuiser


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités