Société et philosophieLanceurs d'alertes: ces citoyens qui défendent la justice!

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51662
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1062

Lanceurs d'alertes: ces citoyens qui défendent la justice!

Message non lupar Christophe » 10/05/12, 23:02

Lanceurs d’alertes

Mots clés : Consommation Economie Sciences Société Document

On les appelle "lanceurs d’alertes". Leur point commun : prendre la parole quand les autres se taisent.

Des hommes et des femmes qui prennent un jour le risque de sacrifier leur carrière, leur confort, leur vie privée, pour dénoncer ce qui leur semble injuste dans leur travail. Et qui en subissent les conséquences. Quatre portraits illustrent ces "indignés" qui passent à l’acte :

- Sihem Souid est policière. Elle a dénoncé le harcèlement au travail dont sont victimes certains policiers. Mise à pied pendant 6 mois.

- Jean-Luc Touly, employé d’une multinationale de l’eau explique aux élus locaux comment faire baisser le prix de l’eau dans leurs villes.Il a été licencié, puis réintégré par voie de justice. Il est "au placard" aujourd’hui.

- Suzane de Bégon, ex-chef d’entreprise, ruinée aujourd’hui, est à l’origine de la dénonciation d’un scandale médical : la stérilisation des biberons à l’oxyde d’éthylène.

- Irène Frachon, symbole des lanceurs d’alertes. Elle a réussi à faire interdire le Médiator.Elle s’occupe aujourd’hui de l’aide aux victimes de ce médicament.


A revoir ici: http://envoye-special.france2.fr/les-re ... -4359.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2410
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 37

Message non lupar plasmanu » 11/05/12, 06:42

La liste est très longue en faite.
Il y a même eu ça:
"sur Canal+, Luc Ferry a accusé un ancien ministre d'avoir eu des ... sur mineurs au Maroc" quel bel exemple.

Et sur les valises des financements des partis politiques de France ou de l'étranger. A chaque dictateur qui tombe: son lot de révélation.

...
Mais c'est pas vraiment un acte civique(lanceurs d'alertes): c'est par dégoût ou arme de dernière minute là
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 11/05/12, 10:47

Quelle bonne idée ce fil...!

Dont on peut prolonger la liste:
Jésus Christ — si tant est qu'il ait existé dans sa description faite dans la bible — ne fût-il pas l'un d'entre eux? (Pour dire que cela a existé de tout temps?)
— dans l'histoire plus récente, et plus proche de la définition: il y a évidemment eu Henri Dunant, le fondateur de la Croix-Rouge suite aux massacres de la Bataille de Solférino, ce qui fut pour lui SON moyen de «donner l'alerte» sur ce qui se passait sur les champs de batailles...
— l'un d'entre-eux qui vient à l'esprit dans l'après-guerre (et je le cite en hommage à beaucoup d'autres qui se sont sacrifiés comme lui, car il n'aurait pas voulu qu'on les oublies) fût sans doute Martin Luther King, qui fustigea le racisme au États-Unis, dans plusieurs discours célèbres, dont «I have a dream...»
— Puis dans l'époque récente: Julian Assange lui-même, poursuivit pour «harcèlement sexuel» de victimes «consentantes» dans un premier temps, et qui ont d'ailleurs avoué avoir rejoint son mouvement pour des motifs obscures...
— le soldat Manning, incarcéré pour avoir remis des films cachés de reporters dont l'exécution par hélicoptère en Irak, avait été filmée par les soldats eux-mêmes (puis qui s'en prenaient même aux survivants et à ceux qui tentaient de les évacuer, tuant de nombreux autres civils au passage) et qui montrait à quel point les forces américaines font peu de cas des civils au sol, allant jusqu'à commettre de tels actes de barbarie;
— les soldats morts au combat, juste pour avoir voulu alerter leurs camarades de l'arrivée de l'ennemi, sont aussi des «lanceurs d'alerte»;
— et il ne faut pas oublier non-plus, d'autres vaillants qui créent des sites à la gloire de la sauvegarde de l'environnement, sur le propres deniers et au risque de nuire à leur vie personnelle... La branche même de l'écologie, n'était-elle pas même née de ce souci de «donner l'alerte»? Sans parler de la philosophie (bien évidemment, avec tout le cortège de philosophes qui ont œuvrés dans cette direction)...
— certaines personnalités politiques aussi, qui ont pris des risques dépassant le rôle de leur fonction: comme Ioulia Timochenko, incarcérée pour avoir dénoncé le chantage au prix du gaz exercé par la Russie, en prélevant une partie de ce dernier au titre de «droit de passage», pour chauffer sa population...! José Bové, incarcéré pour avoir dénoncé le scandale des OGM et faucher des champs;
— certains inventeurs et industriels aussi, qui ont choisi comme mode d'alerter, la fabrication d'objets concrets pour pallier à ce qu'ils estimaient être des «manquements»: c'est aussi une façon de contribuer à une amélioration des choses!
— et évidemment beaucoup d'artistes et d'écrivains... voire même de journalistes: comme Noël Mamère, qui n'en pouvant plus d'être impuissants face à l'actualité, décidèrent de «passer à l'action»...
— et même et surtout des scientifiques! Comme Einstein, Linus Pauling, ou Catherine Kousmine...

On ne va quand même pas oublier non-plus, les relais de certains «lanceurs d'alertes»:
Wikileaks;
Les Anonymous;

Mais je ne suis pas tout-à-fait d'accord avec ce qualificatif comme Plasmanu, pour différentes raisons:
— il est de nature à minimiser l'action de ces courageux, puisqu'en attendant on se demande «mais que fait la police?»;
— il est un peu «un aveu d'impuissance auquel on aurait donné un nom», pour dédouaner la société de ses carences alors qu'on aurait encore tendance à dire: «...et alors?»
— parce que ce vocable a été trouvé et répandu, pour faire admettre l'inadmissible, par un tour de passe-passe en collant juste une étiquette sur un acte souvent héroique, pour donner bonne conscience aux moutons de la société de consommation, qui continuent de moutonner allègrement quelles que soient les alertes: on a encore envie de dire «...et alors?»...

Les «lanceurs d'alertes» ne sont-ils pas bien souvent des «activistes»? Voir des «(r)évolutionnaires», puis après il y a le grand saut dans le vide! Les «lanceurs d'alertes» sont-ils la dernière frontière avant le passage à l'acte du «terrorisme», où là il y a une transgression par désespoir (ou quel que soit le motif non exprimé autrement d'ailleurs...)?

Remarquez que dans ce cas, il vaut mieux pour eux qu'ils se prénoment ainsi...

Parce qu'il ne faut pas se leurrer, il n'y en a pas suffisemment qui les écoutent.. Mais les écouter peut aussi être un piège! Comment en sortir? Car il y a également un revers de la médaille à leur prêter attention. La société doit en mesurer les avantages et les bénéfices!
Toute la question est désormasi de savoir: comment la société devrait mieux en tenir compte et «passer à l'acte» elle-même pour remédier à ces situations (plutôt que de chercher à les encadrer, au risque de noyer le poisson ou que ces derniers passent eux-même à l'acte dans l'incompréhension générale: comme avec le drame de 9/11 ou plus récemment le drame de la Norvège...). C'est un très bon premier pas de l'avoir reconnu, on attend une suite «plus officielle»... Pour tenter de résoudre l'insoluble recherche de «besoin de contrainte», des humains dans la société! (Ou d'en sortir...)

Ça méritait quand même un immense coup de chapeau!
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2410
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 37

Message non lupar plasmanu » 11/05/12, 11:40

Lanceur d'alerte rime parfois avec atteinte à la securité nationale !!!
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
Avatar de l’utilisateur
Hic
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 995
Inscription : 04/04/08, 19:50
x 3

Message non lupar Hic » 11/05/12, 14:20

plasmanu a écrit :Lanceur d'alerte rime parfois avec atteinte à la securité nationale !!!


Salut plasmanu

Ouais !! Alexandre Litvinenko
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Litvinenko

exécuté par ses Frères d'armes

C'est le KGB qui se fait de la "PUB" !! mdr

Le coté noir des lanceurs d'alerte c'est, Einstein
sans son appuie , il n'y aurait pas eu de bombe atomique en 1945.
0 x
«Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit ta nourriture» Hippocrate
« Tout ce qui a un prix n'a pas de valeur » Nietzche
La torture pour le nuls
Interdisez d'exprimer l'idée que les champs soient des accélérations (magnétique et gravitationnel)
Et vous obtenez votre brevet de bourreau option torture mentale avec succés

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 11/05/12, 14:51

C'est un peu ce que je dis, l'exemple du pompier pyromane devenu «lançeur d'alerte» (en quelque sorte, ils en sont aussi...). Qui vas ensuite vous dire à quel point c'est dangereux de foutre le feu à une baraque :lol:

C'est le pire ôh man !

PS: mais tkt, y'en aurait eu un autre pour le trouver, le «génie» destructeur humain n'ayant pas de llimite...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2410
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 37

Message non lupar plasmanu » 11/05/12, 20:10

Et puis toutes les verités ne sont pas bonnes à dire !!!
On peut passer pour un doux rêveur ou un fou.
Et un cerveau bien conditionné refusera d'admettre l'évidence.
(comme les sectes ou la cigarette).

Les represailles peuvent être terribles.

Ca me rappele aux pays de l'est. Il y a pas si longtemps.
Sur une chaine d'info: la traductrice pour les sourd et muet qui balance. un truc comme: " c'est faux: le gourvernement vous ment..." seul les sourds l'on vu sur le coup.
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 11/05/12, 21:14

Oui, j'ai même entendu vaguement parler de la «liberté de la presse» :lol:

Faudrait demander à l'équipe de Sarkozy et à lui-même ce qu'ils en pensent, hahahaha...

P'têtre bien qu'il faudrait enfin la garantir! Mais c'est encore une arme à double tranchant.

Le plus grand pas se serait d'avancer vers la liberté individuelle. La vraie! Celle de l'autonomie des citoyens à part entière: notamment avec l'avènement d'un salaire minimum d'insertion garantit: quoi qu'il arrive...

Je pense que ça pourrait faire avancer le schmilblick, car nous ne vivrions plus dans une société dominée par la peur! Ils pourraient commencer ça dans un village, à titre expérimental! Puis l'étendre à une ville pour voir, puis au pays tout entier en cas de feedback positif.

Une grande partie du bla-bla-bla autour de l'emploi deviendrait caduc. Il faudrait alors chercher les vraies causes des problèmes économiques pour offrir le plein emploi à tous! Je veux dire par là, de retrouver pour chacun la dignité d'être utiles aux autres, à la société toute entière!

Qui n'est pas convaincu que les sociétés ne sont pas encore assez émancipées et mûres pour ça, bien qu'elles n'en ont jamais été aussi proches (là je ne parle qu'en occident...), Qui n'est pas convaincu que dans son immense majorité, la population à encore besoin d'être sous la direction d'un boss pour se mettre effectivement au boulot?! Hélas beaucoup ont encore besoin de contraintes pour arriver à s'assumer, non?
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9290
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 177

Message non lupar janic » 12/05/12, 10:31

obamot bonjour
Quelle bonne idée ce fil...!

Dont on peut prolonger la liste:
— Jésus Christ — si tant est qu'il ait existé dans sa description faite dans la bible — ne fût-il pas l'un d'entre eux? (Pour dire que cela a existé de tout temps?)

Effectivement de tous temps il y a eut des sentinelles jetant des cris d’alarme face au danger. Le problème c’est que ce danger vient de partout en même temps et des milliers jettent ces cris et humainement il est impossible de les entendre tous. Alors chacun, selon sa sensibilité, entend celui-ci et reste sourd à celui-là.

Il y a quelques temps (à l’époque où l’environnement n’intéressait guère), un auteur Gunther Schwab a écrit un énorme ouvrage dont une petite partie fut d’abord éditée : « La danse avec le diable » (n’ayant rien de religieux d’ailleurs) mettant en scène le diable sous la forme d’un businessman, recrutant des anges pour son projet de destruction de la vie sur terre et donc d’un journaliste américain, d’un poète suédois, d’une femme médecin français et d’un technicien allemand. Dans le dialogue qui s’ensuit chaque futur recruté cherche à démonter que chacun dans son domaine a permis à notre société humaine de progresser dans le domaine de la vie (symbolisés par ces 4 acteurs). Et le businessman démontre que contrairement aux illusions que chacun se fait, il est derrière tout ça et que sous des apparences d’améliorer il ne fait que détruire sous couvert d’un mieux, d’un plus, qu’il chiffre alors : alimentation, santé, environnement, nucléaire, pollution de l’air, de l’eau, etc… avec à chaque fois des démons spécialisés et introduits auprès des plus hautes instances dirigeantes et décisionnaires.
L’humanité s’est tissé une toile dans laquelle elle s’est empêtrée et plus elle s’agite et plus elle s’empêtre. L’essence de cet ouvrage est de montrer que la lutte est d’ordre spirituel plus que matériel et changer les apparences ne change pas pour autant le fond, l’état d’esprit, de conscience et c’est celui-ci qui doit d’abord changer et sur le plan individuel d’abord. Sans cette démarche préalable, le reste n’est qu’agitation.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 12/05/12, 11:14

Le paradoxe, c'est qu'à titre d'exemple: les "gestionnaires" et autres comptables dans notre bien-pensante helvétie, ont souvent été par tradition des pratiquants convaincus, puisque des privilégiés parmi les ...initiés! Mais – revers de la médaille – en tant que moutons bêlant, ils n'on jamais, au grand jamais, remis en question ou en danger leurs propres privilèges :lol: (qui n'étaient pas follichons pour la plupart, je le reconnais...)

C'est ce qui s'appelle néanmoins, avoir le porte-monnaie dans la poche droite! :mrgreen: VS le cœur sur la main!

Tout fout l'camps!

Bien, bien... j'ajouterais que d'autres lançeurs d'alertes pointent désormais du doigt les banques come principales institutions à la source du réchauffement climatique!

Mais quel rapport entre leur job: «l'oikos - nomos» (l'économie, à l'origine: la «gestion domestique»), d'avec la gestion des "affaires"?

C'est bien simple: tout gros projet (pollulant ou non) nécessitant du financement, il passe forcément par les banques: et en donnant leur aval sur de simples considérations économico-financières exclusivement fondées et calquées sur celui des rendements de la spéculation boursière, celles-ci contribuent donc — comme nulle autre — directement au réchauffement climatique... Le gestionnaire s'éloigne donc de son "devoir moral" ... car gérer c'est prévoir de façon judicieuse! Et prévoir judicieusement dans une famille, c'est chercher à comprendre de façon «juste» donc équitable! (Je redonne à la «nature» ce que j'ai prélevé pour ma survie... et même, en redonner un peu plus: c'est préserver son capital...)

Non content de cette énorme hypocrisie, si l'on étendait ça aux autres maux de la société, on voit bien que les banques, jouent aussi un rôle très considérable de fossoyeur de la civilisation et des sociétés dans beaucoup de domaines, par simple ricochet (on peut trouver d'autres exemples en ce domaine d'ailleurs: les fabriques d'armement, l'industrie chimique qui auto-entretient «les besoins» d'avoir recours à elle... l'industrie nucléaire VS les EnR)...

Bref, depuis que les gestionnaires et les banques sont sorties de leur rôle, à défaut de rapporter des dividendes à long terme: cela coûte de plus en plus cher à court terme!

Bref, le système bancaire mondial pas loin de l'implosion sur le plan éthique, n'est-il pas?
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités