Education nationale: bonnet d'âne pour l'école Française?

Débats philosophiques et de sociétés.
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79313
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11040

Education nationale: bonnet d'âne pour l'école Française?




par Christophe » 29/05/09, 23:11

Bonnet d'âne pour l'école française

Dans L'élitisme républicain, Christian Baudelot et Roger Establet mettent en perspective les performances du système éducatif français. En étayant leurs conclusions sur un travail économétrique à partir de données internationales, ils mènent une réflexion sur l'école qui sort des querelles franco-françaises. Un ouvrage stimulant.

Mise en cause dans le rapport de l’OCDE sur la situation des jeunes Français, l’école républicaine peine à assurer sa mission. Christian Baudelot et Roger Establet se sont fait connaître par leurs travaux sur le système éducatif, notamment avec leur ouvrage au titre provocateur Le niveau monte, paru au Seuil en 1989. Contrairement à leurs détracteurs, les deux sociologues appuient leurs conclusions sur de solides études économétriques. Ils viennent d’écrire L’élitisme républicain aux éditions du Seuil dans la collection la République des Idées. Ils y étudient la performance comparée du système scolaire français. Roger Establet a répondu à nos questions.


http://www.usinenouvelle.com/emploi/for ... or=EPR-183
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 16119
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 5240




par Remundo » 10/06/09, 09:54

on parle souvent de rendement sur ce forum...

Quid de celui de l'EN ? :mrgreen:
0 x
Image
Christine
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1144
Inscription : 09/08/04, 22:53
Localisation : En Belgique, une fois
x 1




par Christine » 10/06/09, 09:59

0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 16119
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 5240




par Remundo » 10/06/09, 12:01

Salut Christine, comme tu es trôle :mrgreen:
0 x
Image
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79313
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11040




par Christophe » 10/06/09, 12:04

Image

Avoues que tu as cherché sur ce coup ci!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 16119
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 5240




par Remundo » 10/06/09, 13:58

je ne vois absolument pas ce que j'ai cherché...

Je suis prof et pas le dernier à dire que l'Education coûte très cher pour des résultats "assez" limités.

Autre chose, l'école produit des diplômes, pas des emplois

Les entreprises créent des emplois, pas des diplômes...

A méditer et voilà pour le trollisme. :frown:
0 x
Image
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79313
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11040




par Christophe » 10/06/09, 14:11

Ok t'étais sérieux donc?

Donc quelle méthode de calcul de rendement de l'EN proposes tu?

Pour les "sorties" c'est assez facile, c'est le budget de l'EN, pour les "entrées" par contre beaucoup moins évident...tu veux te baser sur le PIB créé durant sa vie par l'élève?

Je pense qu'il y a des choses dont le rendement est difficilement chiffrable...l'éducation en est une! :|
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 16119
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 5240




par Remundo » 10/06/09, 17:00

Définir le rendement de l'EN ? Vaste question. Je n'ai pas la réponse. Je tente un essai sans considérations financières...

Ce que je constate est que l'on emploie énormément de professeurs pour enseigner de très nombreuses matières avec des programmes chargés. Et ils le font bien globalement. Cependant, est-ce toujours nécessaire ?

Car ce que je constate aussi est que les élèves sont souvent "gavés" et que trivialement, pour 1 élève sur 3, on parle au mur...

En ZEP, c'est pire.

Par ailleurs, les notions exposées ne sont généralement pas totalement assimilées, puis ne servent pas totalement dans la vie professionnelle...

Un premier élément de rendement est le rapport élèves intéressés/élèves total.

Un deuxième élément de rendement est le rapport capacités de l'élève (outils acquis + intelligence) / capacités requises.

Un troisième élément de rendement est le rapport consolidation travail perso / maîtrise complète des notions exposées

Un quatrième élément de rendement est le rapport utilité en dans la vie professionnelle/total notions aquises

A force de multiplier les rendements... on tend vers 0.


Je l'ai déjà écrit, je crois qu'à trop vouloir en faire dans l'EN, on finit pas passer à côté de l'essentiel.

L'essentiel en 2009, c'est de savoir écrire et parler le Français, de lire et s'exprimer en Anglais courant, d'avoir de la logique et des rudiments de mathématiques (niveau 1ère S).

Le problème, c'est que la plupart des bâcheliers sont bien loin de maîtriser ces 4 points fondamentaux. :idea:

Ce sont les 4 fondamentaux. Ceux-là qui génèrent du PIB "en entreprise". Le reste est de la culture générale et de la spécialisation/perfectionnement...

... Certes très Importants, cependant si l'on sombre dans l'hyperculture ou l'hyperspécialisation pour une majorité d'élèves (n'ayant ni le goût, ni les capacités)... les fonds injectés dans l'EN ne trouvent plus aucune rentabilité...

... D'autant plus que les entreprises n'ont pas du tout besoin d'une floppée de bac+5 en gestion, psychologie, lettres modernes, histoire de l'art, management... Elles sont besoin principalement de personnes opérationnelles peu diplômées (Bac), de quelques personnes opérationnelles diplômées (bac+2), et de quelques rares diplômés (bac+5 et plus).

Certains de ces aspects sont bien illustrés dans l'article de l'Usine Nouvelle.

@+
0 x
Image
Avatar de l’utilisateur
Hasardine
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 350
Inscription : 26/07/08, 22:01
Localisation : Alsace




par Hasardine » 12/07/09, 18:34

Personellement je suis horrifiée par ces esprits de compétitions développés dès le plus jeune âge autour de nos enfants et je réfléchi, à déscolariser mes doudous !

quelqu'un d'entre vous fait -il l'école à la maison?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20362
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8685




par Did67 » 12/07/09, 18:55

Pas de line direct mais tout de même : l'Inde forme 100 000 ingénieurs par an. Certains des grands chercheurs, chirugien, cardiologue, etc... aux USA sortent des universités indiennes...

Je pense qu'on ferait mieux d'étuider le "rendement" de leur système !

PS pour Remundo, je suis aussi dans le système, mais coté apprentissage. Je pense qu'on a un peu plus les pieds sur terre qu'au collège (que je trouve le maillon le plus faible de notre système).

Un drame : trop de profs qui n'ont jamais été que de bons élèves. Jamais confronté à la réalité. Mon meilleur formateur a été cancre, viré deux fois de l'école... Ce n'est pas une blague. Je suis rentrée dans le système à 45 ans après avoir bien roulé ma bosse. Ce n'est peut-être pas ce que j'ai fait de plus intelligent même si je ne regrette pas.
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 293 invités