Société et philosophieDécodage: psychopathie (mensonges-dénigrements-manipulation)

Débats philosophiques et de sociétés.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Décodage: psychopathie (mensonges-dénigrements-manipulation)

Message non lupar Obamot » 21/02/13, 03:26

Par ce fil, je voulais répondre à Capt'aine Maloche, qui — malgré les frondes essuyées — veut m'encourager à créer de nouveaux fils. Je l'en remercie et me demandait ce qui pourrait être encore vraiment utile ici!

Depuis quelques temps, le climat social du monde se déteriore et beaucoup de personnes de "bonne volonté" cherchent à en trouver les causes. L'une d'elle est la peur utilisée et provoquée pour manipuler- intimider-contraindre ceux que certains aimeraient dominer pour assoir leur supériorité voir pire: les détruire.

Par ailleurs, de nouvelles branches de l'étude du comportement apparaîssent, comme tout ce qui touche au "cognitivo-comportemental" (ce n'est pas pour rien que c'est étudié!) et les victimes expiatoires d'agressions ont plus que jamais besoin d'exprimer ce dont elles ont été l'objet pour exorciser la violence qu'elles ont accumulée — simplement en en parlant — et aussi pour essayer de sortir du cercle vicieux: victime = coupable (héritage probable de la culture judéo-chrétienne). Comme à titre d'exemple: le paradigme de "guerre contre le terrorisme" réactualisé et instrumentalisé de toute pièce, les terribles virus H1N1 dont on attendait une hécatombe, la fin des temps ou que sais-je. Et bien qu'ayant toutes une part de réalité, celle ci est grossie pour des intérêts obscurs, et c'est extrêment dommage pour les rapports sociaux dans la vie de tous les jours, puisqu'il fait apparaître des craintes xénophobes, ou autres folies iatrogènes qui n'ont pas lieu d'être.

Mise en garde
— Ce fil a pour but d'essayer de ne pas entrer dans le jeu d'un agresseur, en désamorçant ses scénarios, et en les faisant comprendre au plus grand nombre. Et éventuellement de venir en aide à ceux qui en auraient besoin. Et de les écouter.
— Ce fil n'a pas pour but de régler des comptes, il est juste là pour nous aider à lutter contre certains fléaux qui gangrainent la société moderne plus que jamais auparavant! En les consignants ici.
— Il faut faire extrêmement attention à ne pas utiliser des qualificatifs de psychologie/psychiatrie à tort et à travers, notamment de se garder d'affubler les autres de telle ou telle pathologie si on n'est pas autorisé à le faire, en tant que formateur dans la prévention ou médecin. Par ailleurs les hommes ne sont pas parfaits, il faut leur laisser une chance de s'en sortir.
— Ce fil a également pour but de faire réfléchir les utilisateurs du forum — sur les conséquences de ce qu'ils postent pour eux et pour les autres — pour qu'ils puissent mieux "se situer": soit en tant que personnes bienveillantes ou soit, à contrario, ayant éventuellement dérapé vers la malfaisance, en abusant régulièrement des largesses de liberté d'expression de ce forum, pour blesser les autres (ou mentir, dénigrer, manipuler). Et dans le but de leur faire prendre conscience de la gravité de leurs atteintes à autruï, tout en essayant de leur faire comprendre que les premiers atteints ne sont généralement par leur "cible", mais personne d'autre qu'eux-mêmes.


La définition de wikipédia (en espérant que personne ne s'y reconnaîtra):

Wikipédia a écrit :La psychopathie (des mots grecs : psyche ψυχή (esprit, âme) et pathos πάθος (souffrance, changement accidentel) est un trouble de la personnalité, caractérisé par des émotions peu profondes (en particulier une crainte réduite), un manque d'empathie, de l'égocentrisme, de l'impulsivité, de l'irresponsabilité, de la manipulation et un comportement antisocial, décrit comme étant un mode de vie criminel et instable. Il n'existe aucun consensus concernant le critère symptomatique et de nombreuses discussions sont établies concernant les causes éventuelles et des possibilités de traitements


Henri Houlmann (tiré du journal coopérative "Zeit-Fragen") a écrit :Comprendre les mensonges
Commençons donc par tenter de comprendre les mensonges.

Il y a essentiellement deux sortes de menteurs: le menteur cynique, conscient, qui ment pour en tirer un avantage; le rabâcheur: qui répète, pour toutes sortes de raisons (par préjugé – par fidélité à un organisme, à une idéologie – par commérage) les mensonges entendus. En politique, on a affaire à ces deux types de menteurs. On peut estimer que toute affirmation qui n’est pas prouvée, qui ne repose pas sur une réalité incontestable, est mensongère, c’est-à-dire contraire à la vérité.

A rappeler «Le premier (précepte) était de ne recevoir jamais aucune chose pour vraie, que je ne, la conusse évidemment être telle; c’est-à-dire d’éviter soigneusement la précipitation et la prévention; et de ne comprendre rien de plus en mes jugements, que ce qui se présenterait si clairement à mon ésprit, que je n’eusse aucune occasion de le mettre en doute.» (René Descartes, Le Discours de la Méthode)

Dénigrements
En bataille politique, on assiste à une double stratégie qui consiste à diaboliser les uns, par le dénigrement (mensonges – calomnies – diffamations) et angéliser les autres en en exagérant leurs qualités réelles, en inventant des qualités inexistantes en taisant, voire cachant leurs défauts, leurs manquements, leurs carences. Mais aussi en déformant les termes du langage, voire en les dénaturant.

Sources: http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychopathie
http://www.atoute.org/n/forum/forumdisp ... une=-1&f=9
http://www.horizons-et-debats.ch/11/Men ... ements.htm

Merci d'essayer de participer avec un minimum de sens éthique.

... à suivre!
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 21/02/13, 09:30

Super gonflé Obamot !!
Dénigrements
En bataille politique, on assiste à une double stratégie qui consiste à diaboliser les uns, par le dénigrement (mensonges – calomnies – diffamations) et angéliser les autres en en exagérant leurs qualités réelles, en inventant des qualités inexistantes en taisant, voire cachant leurs défauts, leurs manquements, leurs carences. Mais aussi en déformant les termes du langage, voire en les dénaturant.


a qui cela me fait il penser voyons un peu .....
Je cherche je cherche ......
quelqu'un qui met la science moderne sur un piédestal,
et qui cherche à détruire tout ce qui émet la moindre hypothèse différente.
Je l'ai sur le bout de la langue ..... !!!!!!

dés que cela me reviens je vous en fait part.

Un des buts du psychopathe est d'avoir raison à n'importe qu'elle prix.

Le maitre mot surveillons nous !
Le secret du discernement dans tout ça c'est rester humble, écouté son prochain ou sa prochaine,
être sur de ce que l'on sait, mais avoir conscience que l'on en connais infiniment peu.
Ne jamais conclure péremptoirement il y a parfois des lapins dans les chapeaux.
On a le droit de ne pas être en accord avec quelques chose ou une parole,
on peux s'en exprimer, ce n'ai pas une raison pour écraser, celui avec lequel on est pas en accord.
une conversation peut rester ouverte durant des mois ou des années sans avoir forcément besoin d'une conclusion.
Quelques fois les éléments ne sont pas assez précis on nombreux pour se forger une opinion sûr.
puissant est l'homme qui reconnais ne pas pouvoir trancher.

savoir qu'on ne sais pas c'est déjà savoir quelques chose.
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.
Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 2

Message non lupar Cuicui » 21/02/13, 09:44

quartz a écrit :savoir qu'on ne sais pas c'est déjà savoir quelques chose.
+1
Psychopathe : c'est quelqu'un qui a le culot de ne pas penser comme moi et qui se permet de discuter mes opinions.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1893
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 82

Message non lupar Gaston » 21/02/13, 10:31

Cuicui a écrit :Psychopathe : c'est quelqu'un qui a le culot de ne pas penser comme moi et qui se permet de discuter mes opinions.
En politique, un converti c'est quelqu'un qui quitte son parti pour venir dans le mien et un traître, c'est celui qui fait le chemin dans l'autre sens :mrgreen:
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8200
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 140

Message non lupar janic » 21/02/13, 10:39

ou encore résistant et terroriste! :evil:
0 x

Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 2

Message non lupar Cuicui » 21/02/13, 11:12

L'égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi ! (je sais, elle est archi-connue, mais elle va bien dans le tableau)
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 21/02/13, 11:16

Oui. ce fil est aussi là pour se remettre en question! Nul n'est parfait...!

Chacun se reconnaîtra, eu égard à sa propre appartenance (!)

Gaston a écrit :
Cuicui a écrit :Psychopathe : c'est quelqu'un qui a le culot de ne pas penser comme moi et qui se permet de discuter mes opinions.
En politique, un converti c'est quelqu'un qui quitte son parti pour venir dans le mien et un traître, c'est celui qui fait le chemin dans l'autre sens :mrgreen:

En effet Gaston, la schizophrénie (sous réserve) est un point qui doit être abordé!

Chacune peut se tromper mais à ce stade, pour celui qui se sent concerné et qui a le courage de l'auto-critique — et pour simplifier — soit «i» souffre éventuellement:
1) parce qu'«il» est réellement concerné mais en tant que victime.
2) (ou alors) parce qu'«il» est l'agresseur (pour les raisons évoquées dans l'intro, «il souffre du mal qu'«il» fait subir aux autres»)
3) des deux, parce qu'«il» souffre de dédoublement de la personnalité.
4) (autre cas de figure si vous en avez...)

Mais je ne peux m'empêcher de penser que les types "2" et "3" — qui relèvent de perversion/s — il n'y ait une recherche de «gratification» ou un mécanisme de compensation dans le fait de faire du mal à autrui — comme éventuellement jouir de la douleur en étant sadomasochiste ou alors ne pas s'en rendre compte directement parce que ce serait un cas de schizophrène? Je laisse ça à votre réflexion, bien que l'un n'empêche pas l'autre, un sujet peut aussi être réputé schizophrène ET sado-maso.

Tout dépend d'établir la «volonté de nuire», car il faut développer des techniques de manipulation des autres, qui ne peuvent guère se réaliser autrement que consciemment. Hors c'est précisément ce que "permet" la schizophrénie, d'être dans un état de subconscience et d'en sortir pour "oublier" l'état précédent et se présenter dans un autre état de subconscience pour permettre à un agresseur de se présenter sous ses plus beaux atours (attention, dans ce cas la subconscience n'est pas à mettre en connexion avec ce qu'on entend sur le subconscient, au sens où on le défini habituellement).
C'est notamment le fait des pervers narcissiques.

Donc oui, et c'est dans le titre, il ne faut pas oublier le dernier mot: «manipulation»

Et merci à certains (ils se reconnaîtront) de nous gratifier d'un premier exemple dans ce fil...!

Comme avec ce premier exemple: lorsqu'on critique quelqu'un, pour des propos dont il n'est pas l'auteur.

quartz a écrit :Super gonflé Obamot !!
Dénigrements
En bataille politique, on assiste à une double stratégie qui consiste à diaboliser les uns, par le dénigrement (mensonges – calomnies – diffamations) et angéliser les autres en en exagérant leurs qualités réelles, en inventant des qualités inexistantes en taisant, voire cachant leurs défauts, leurs manquements, leurs carences. Mais aussi en déformant les termes du langage, voire en les dénaturant.



Alors que ça n'a pas lieu d'être puisque j'en nommais l'auteur pas souci de déontologie et de modestie (merci, pas d'applaudissement) :cheesy:

... à suivre: exemples de manipulations diverses appliquées, pas spécifiquement «des foules» (puisqu'il existe déjà des fils, dont un est déconnecté de la réalité, d'où la nécessité de faire celui-là), mais plutôt manipulations ciblées sur des individus.
Dernière édition par Obamot le 21/02/13, 11:36, édité 2 fois.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 2

Message non lupar Cuicui » 21/02/13, 11:19

Obamot a écrit :Comme avec ce premier exemple: lorsqu'on critique quelqu'un, pour des propos dont il n'est pas l'auteur.
Reprocher à quelqu'un de critiquer, n'est-ce pas aussi une critique ?
0 x
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2

Message non lupar bidouille23 » 21/02/13, 11:26

Slut ,

le psychopathe est malade donc ce n'est pas de sa faute quand il est en crise ... c'est la société qui rend fou ;) ...

Le menteur ( qui se ment a sois même comme ça a été dis ) , peut se mentir consciemment ou pas ... la est aussi un problème de responsabilité ...

Par contre revenir plus tard sur sa pensé et celle des autres quand il y a eu accroc, et faire preuve de bonne foie réelle en reconnaissant ( au moins pour soit ses ""tords"" ( c'est dérapages ) ) est le meilleurs moyen pour mettre en lumière le "problème" , et donc de l'accepter pour l'intégrer et le reconnaitre s'il venais a revenir ...

en gros comment reconnaitre quelqu'un qui dis des choses fausses parce qu'il a crue trop rapidement une idée ( qui "ment " de bonne fois en gros ) , et un menteur conscient :) ....

Enfin , dans beaucoup de problème la base c'est l'amour propre trop haut placé , certes il en faut un minimum ( ??? c'est un sujet qui pourrais être pausé aussi :) ) , mais il est préférable de savoir le contrôler afin de pouvoir se permettre de comprendre ...

Il est pas con ce Descartes faut l'avouer .... :p :p
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 21/02/13, 11:48

Oui et ça date de cinq siècles !

S'agissant de savoir si la responsabilité est «pleine» ou «partielle», le curseur commence dès qu'il est établit une «mauvaise intention», selon la loi. Et pour ça forcément, il vaudrait mieux ne pas être soi-même concerné pour au minimum préserver un sens critique qui se voudrait impartial (j'aurais tendance à dire "forcément". puisque pour être efficace, il vaudrait mieux fonder son entendement sur une "saine conception" des choses, sinon on perd vite le fil de ce qu'on recherche et dit. Encore faut-il en faire l'exercice et ne pas vivre dans le déni!).

Mais il ne faut pas confondre non-plus, la psychopathie, avec le psychopathe (notamment pour les raisons évoquées, de se garder de juger et de "qualifier" quelqu'un trop vite, même si parfois il est difficile de ne pas le faire...). Et par le fait qu'on passe de la maladie au «passage à l'acte». Ce qui n'est pas forcément évident (dans la définition de wikipédia, celui-ci n'est pas qualifié: j'ai relu deux fois).

Après au plan du droit, il y a parfois des raisons diverses de qualifier les cas dans une catégorie plutôt qu'une autre: c'est le juge qui décide!

Donc je ne veux pas croire qu'il soit si facile de décréter toute agression comme «non fautive», sous prétexte de psychopathie.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités