Charlie Hebdo: onze morts! Liberté de la presse en question!

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
manet42
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 22/11/08, 17:40
Localisation : Lorraine




par manet42 » 13/01/15, 15:44

Justement s'ils sont puérils...Y a pas de quoi fouetter ..Qui ?? :mrgreen:

Y a peut-être aussi un 4ème degré....

Question stigmatisation..jette un oeil:

http://www.cfcm.tv/
0 x
En essayant continuellement, on finit par réussir. Donc: plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11645
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 830




par janic » 13/01/15, 16:03

juste une petite précision théologique.
En principe, un blasphème ne peut concerner que le croyant s'exprimant vis à vis du dieu qu'il est supposé révérer. C'est une sorte de rejet, d'interruption d'un lien jusqu'à présent réel. On peut comparer cela au lien parents/enfants ou époux/épouse avec les gentils mots d'oiseaux qui accompagnent la rupture. C’est donc une affaire interne qui ne concerne que les individus intéressés. (par exemple dans les relations entre le musulman et allah, son dieu uniquement et non son représentant quel qu’il soit), le chrétien et le même dieu, le juif et le même dieu toujours. Le reste c’est du déviationnisme culturel qui se développe au fil des siècles.*
Les prophètes concernés, eux-mêmes, distinguent bien les injures proférées à leur encontre (qui ne sont donc pas des blasphèmes au sens propre) de celles proférées vis-à-vis du message apporté. Par contre chacun considère comme blasphématoire UNIQUEMENT ce qui est dirigé contre la parole, d’origine, d’inspiration divine. En clair c’est dieu qui est blasphémé au travers de la parole inspirée, parole destinée à libérer les individus des chaines de leurs peurs, de leurs superstitions, de leurs traditions impossibles à porter.
Donc hors de ce cadre, des paroles injurieuses ou simplement dévalorisantes ne sont que des grossièretés à l’encontre de ce qui, selon l’incroyant, n’a pas d’existence propre. Si je dis que Mr Dupont est un con alors que je ne crois pas à l’existence de ce Mr Dupont, ce ne sont que des paroles vides de sens. Pour être injurieuses il faut et il suffit que ce Mr Dupont existe et plus même que je le connaisse personnellement.
La plupart du temps donc ces paroles injurieuses sont tournées soit vers un système religieux en le globalisant (les médias y sont pour beaucoup), soit par réaction affective vis-à-vis de relations directes ou indirectes malheureuses.
J’espère que cela apportera une vision différente à ceux qui ne comprennent pas vraiment ces discours sur le blasphème.

* Pour l'exemple concret, une petite histoire concernant le judaïsme (mais reste applicable à bien d'autres choses)
Un lettré pieux, écrasé par le nombre de lois qui règlent la vie de la cité et de la foi; entasse un jour tous ces bouquins sur des chameaux et une longue colonne se dirige alors vers le Sinaï, il déverse alors toute cette littérature au pied de la montagne et élève cette supplique vers le ciel: " je n'en peux plus de toutes ces lois que tu nous a imposé" Alors une main sort du ciel, fouille dans cette montagne d'ouvrages et en ressort un seul feuillet et disant" je reprends ce qui m'appartient, le reste n'est pas de moi!"
0 x
pedrodelavega
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2098
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 259




par pedrodelavega » 13/01/15, 21:42

En 2015, en France, se faire tuer pour un "blasphème"! :shock:
Faudrait vraiment que les musulmans prennent les choses en main et fassent le ménage dans leur religion.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 15743
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1149




par Obamot » 13/01/15, 23:23

janic a écrit :* Pour l'exemple concret, une petite histoire concernant le judaïsme (mais reste applicable à bien d'autres choses)
Un lettré pieux, écrasé par le nombre de lois qui règlent la vie de la cité et de la foi; entasse un jour tous ces bouquins sur des chameaux et une longue colonne se dirige alors vers le Sinaï, il déverse alors toute cette littérature au pied de la montagne et élève cette supplique vers le ciel: " je n'en peux plus de toutes ces lois que tu nous a imposé" Alors une main sort du ciel, fouille dans cette montagne d'ouvrages et en ressort un seul feuillet et disant" je reprends ce qui m'appartient, le reste n'est pas de moi!"

Très bon... A méditer.

janic a écrit :juste une petite précision théologique.
En principe, un blasphème ne peut concerner que le croyant s'exprimant vis à vis du dieu qu'il est supposé révérer

Ce qui est précisément le cas si on prend le concept au sens large (les sémites concernent aussi bien les musulmans que les juifs et même plus...)
Ce qui est précisément le cas de plus de la moitié des personnes abattues...

Si on parle du concept moral, on ne peut guère nier qu'il y atteinte répétée à la dignité humaine. Comme la rappelé Ahmed, la question de "Liberté de la presse" est toute relative.

Comme disait le Canard Enchaîné, on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui...
Dernière édition par Obamot le 13/01/15, 23:25, édité 1 fois.
0 x
Liste d’ignorés: néant

Liste des “je l’aurais un jour, un jour je l’aurais”: Izentrop, Pedrodelavega, Sicetaitsimple.
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 242




par chatelot16 » 13/01/15, 23:24

il y a quelques siècle en France on se faisait brûler sur un bûcher pour blaspheme ou sorcelerie
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58366
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2240




par Christophe » 14/01/15, 01:19

http://www.ledauphine.com/france-monde/ ... -leur-tour

Le Canard enchainé menacé à son tour...

Personne n'espère un #jesuiscannard fait par des #jesuisconnard !!!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11645
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 830




par janic » 14/01/15, 08:21

Obamot bonjour
Comme disait le Canard Enchaîné, on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui... je préfère cette formule: "On peut rire de tout, mais pas n'importe comment"
Autre point: Charlie Hebdo ne présente pas le prophète à la une, mais un individu vêtu selon la culture arabe. Pourtant les média (qui ne sont pas à un a peu près habituel) interprètent cette image comme ne pouvant être autre que...!
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6607
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 573




par sen-no-sen » 14/01/15, 09:21

Ahmed a écrit :Il y a quelque chose d'un peu surréaliste à invoquer "la liberté de la presse" pour ces dessins puérils et dont on peut, à bon droit, se demander s'il faut les prendre au second degré ou si, au contraire, ils ne possèdent pas un troisième degré, inconscient, faisant l'apologie d'un système dominant via la stigmatisation de son concurrent?


Très juste!
Charlie Hebdo représentait la "liberté d'expression du pouvoir",c'est à dire celle permise dans les limites de ce que le politiquement correcte peu supporter,le tout enrobé dans une tendance très libérale-libertaire hérité de "68".
Leurs propensions à ridiculiser les courants religieux,a fortiori l'Islam n'était pas anodin,et l'attaque qu'ils ont subit ne le fut pas non plus...

Les provocations répétés,légitime en soi,mais peu indiqué dans le contexte actuel,visait "peut être"(je suis gentil!) à invoquer inconsciemment une agression.

Il n'y a donc pas de complot derrière cette affaire,mais plutôt un étrange phénomène de psychologie sociétale.


"On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde" Desproges
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11645
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 830




par janic » 14/01/15, 09:34

tout à fait juste. C'est comme les enfants qui provoquent les adultes pour attirer l'attention sur eux et en l'occurrence chaque partie en a fait autant!
Le coup de la carte d'identité "oubliée" mais bien en vue, le dévoile bien.
Je vais être aussi cynique que quelques humoristes autres que charlie hebdo: 3 millions d'exemplaires pour un journal agonisant, c'est une belle résurrection! Et une revue dont tout le monde se foutait devient le best seller du moment. Le destin emprunte de curieuses voies!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19184
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8300




par Did67 » 14/01/15, 11:48

janic a écrit :Obamot bonjour
Comme disait le Canard Enchaîné, on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui... je préfère cette formule: "On peut rire de tout, mais pas n'importe comment"



Rendons à Desproges ce qui n'est pas au Canard [Desporges a assénné cette phrase lors de son "réquisitoire" au tribunal des flagrants délires, diffusé il fut un temps sur France Inter, face à Jean-Marie Le Pen, présent physiquement : https://www.youtube.com/watch?v=yQ0csrxB5n4]

[Tribunal des flagrants délires au cours duquel, dans une autre édition, Luis Régo a demandé à Georges Moustaqui s'il lui arrivait de se réveiller entre deux notes de musique]

La devise du Canard est "La liberté de la presse ne s'use que si l'on ne s'en sert pas ! " [pastiche d'une pub pour les piles Wonder]
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités