Sciences et technologiesLe paradoxe de l'effet des antibiotiques (Lyme)

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1743
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 138

Le paradoxe de l'effet des antibiotiques (Lyme)

Message non lupar grelinette » 14/12/15, 12:03

Bonjour,

J'ouvre ce sujet pour vous faire part d'un cas personnel à partir duquel se révèlent un certain nombre de réactions biologiques altérant la santé en lien avec les antibiotiques efficaces.

Les faits : un de mes proches souffre de malaises, pertes d'équilibre, douleurs musculaires, réactions violentes à certains antibiotiques, et bien d'autres symptômes aussi divers qu'imprévisibles.

Un médecin homéopathe vient de diagnostiquer la maladie de Lyme, et cette maladie semble être bien méconnue et largement sous-estimée du grande partie du corps médical français.

Une association tente de sensibiliser et informer le corps médical français à cette maladie et publie de nombreux conseils et résultats d'études sur son site internet http://francelyme.fr/

En particulier un document (mal traduit) explique une réaction délétère très surprenante des antibiotiques sur les bactéries : les Réactions du Jarisch Herxheimer


Explication : quand une bactérie meure, elle libère toutes ses toxines dans l'organisme où elle s'est développée.

La conséquence est que plus un médicament est efficace contre une bactérie, en particulier les antibiotiques, plus les effets secondaires peuvent être violents !


Cela explique que certaines personnes sont intolérantes aux antibiotiques, avec des réactions secondaires très violentes.

Le paradoxe donc, d'après cette étude, est qu'un antibiotique efficace doit être utilisé en réduisant son efficacité sinon son effet est opposé !

C'est la première fois que j'entends parlé de cet effet "bombe à retardement" des antibiotiques, et de ce phénomène paradoxale qui incite à penser que les médicaments forts et efficaces ne sont pas forcément les plus recommandés contre les bactéries.
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 14/12/15, 14:01

Connue dans les articles scientifiques spécialisés, la libération des toxines par les bactéries, mais pire face à l'antibiotique, la bactérie se réfugie en profondeur, capsulée même dans le cerveau, se cache pour ressortir bien plus tard, ce qui impose des doses effroyables d'antibiotiques des mois .
C'est pour cela qu'il est conseillé de traiter aux antibiotiques deux semaines dès le début de l'inflammation migrante anneau rouge croissant (même si pas net et que des doutes ) quelques jours après la piqure de tique, comme j'ai fait (avec un docteur ignorant, sceptique, sur ce que je venais de lire sur le web écrit par des malades, me sortant vous avez du vous gratter fort pour cette inflammation , et moi lui répondant, pas du tout, ceci il y a 8 ans ) , avant que la bactérie vous envahisse, car il est presque impossible de ne pas avoir de tiques, même dans son jardin, à enlever immédiatement le même jour , alors qu'elles sont microscopiques, moins du mm déjà irritantes, et à traiter avec des antiseptiques sur la peau, comme Dakin, comme je fais pendant une journée, Dakin coincé sous un sparadrap sur le début d'inflammation !!

Il semble qu'il existe plein de variantes à cette bactérie complexe et hyper-intelligente, avec un énorme ADN!!

Enfin, on peut aussi essayer de changer son organisme un peu, c'est à dire le biotope de la bactérie, avec des huiles essentielles, ce qu'on mange, des épices, des aliments forts, ail, et bien d'autres, comme proposent certains sur le web.

Enfin il y a aussi les bactériophages, virus qui démolissent les bactéries, moins violents que les antibiotiques, plus efficaces, et qui avec de la chance dans des saletés peuvent vous protéger, à voir sur le web, cette alternative efficace, totalement négligée depuis 80 ans, mais non reconnue !!

Tout dépend si votre biotope plait ou non à la bactérie !!, comme pour des plantes dans un jardin.
0 x
Les Thiazolinones neuro toxiques à éviter, mis partout, une folie, tue à moins du ppm, les bactéries et vos neurones, ce qui multiplie Alzheimer !!
Les abeilles disparaissent les pesticides, Roundup, restent et nous tuent lentement. http://www.pollinis.org/petitions/petit ... noides.php
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1743
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 138

Message non lupar grelinette » 14/12/15, 21:54

C'est vrai que cette bactérie (la Borrelia) est impressionnante, voire très "intelligente" du fait de sa capacité à se cacher dans l'organisme et se fixer à des endroits où elle est difficile à repérer (cerveau, connexions nerveuses, os, muscles, etc...), provoquent des symptômes très divers qui poussent à diagnostiquer d'autres pathologies.

Cela explique "la prise en compte médicale insuffisante, le déni de la haute autorité de santé et l’insuffisante formation des médecins généralistes". (-> Lettre ouverte aux médecins français au sujet de la maladie de Lyme)

Il semble aussi que l'on découvre que cette maladie se transmet maintenant par des piqures de moustiques...
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50092
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 896

Message non lupar Christophe » 14/12/15, 22:01

Il y a (au moins) déjà 2 sujets sur Lyme: plusieurs membres de ce forum sont touchés (significatif du % moyen de la population...)

Lyme est une véritable bombe à retardement...je pense sincèrement (mais ce n'est que mon avis perso...) qu'elle fera plus de dégâts sociaux et sanitaires que le Sida dans les pays développés...sauf que dans la plupart des cas on ne mettra pas de nom dessus! De quoi on peur les médecins et industries pharmaceutiques pour s'y mettre vraiment?

sante-pollution-prevention/a-propos-de-la-maladie-de-lyme-borreliose-t12559.html

sante-pollution-prevention/attention-danger-tiques-t1931.html

ps: le .pdf que tu cites est assez intéressant mais dommage qu'il soit "google traduit"...ce qui en rend certains passages quasi incompréhensibles...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50092
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 896

Message non lupar Christophe » 14/12/15, 22:05

La Borrélia est-elle à la pathologie (au sens Science des maladies) ce que le Tardigrade est à la biologie?

Dites bonjour: sciences-et-technologies/le-tardigrade-resistance-extreme-et-cryptobiose-t12339.html

ps: ötzi, l'homme des glaces, était déjà atteint de borréliose...donc c'est une très vieille infection dont l'homme n'a jamais su s'adapter ou se débarrasser contrairement à beaucoup d'autres depuis la médecine moderne!

Peut être parce qu'elle est simplement moins "visible" dans ses effets!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Kenny-k
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 10/12/15, 23:42

Message non lupar Kenny-k » 14/12/15, 22:27

Je suis suivi par un ostéopathe depuis 18 ans et il a diagnostiqué une quinzaine de cas de maladie de Lyme chez ses patients depuis une dizaine d'années.
Lui même atteint et diagnostiqué par ses seules recherches, ses confrères généralistes l'on souvent prit pour un guignol avant de devoir finalement reconnaître l'étendue des cas qui nous entourent.
0 x
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 755
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 4

Message non lupar highfly-addict » 14/12/15, 22:30

Et oui, les trois quarts des "effets secondaires" de certains antibios (cyclines, macrolides, pénicillines notamment) sont en réalités des Herx !

D'accord avec toi, Christophe, à une nuance près : les dégâts sont à mon sens déjà plus grands que ceux du SIDA chez nous.

Ce qui laisse songeur quant au "rapport au réel" de la médecine conventionnelle, qui considère encore largement la maladie de Lyme dans sa forme chronique comme "très rare" (je cite un toubib ...) !

Il est par ailleurs tout à fait possible d'éviter les herx (du moins les atténuer fortement), en pensant "détox" : boire beaucoup (d'eau ... :mrgreen: ) et faire du sport, soigner son alimentation au maximum !
Les saunas, les bains chauds, la friction au gant de crin sont utiles aussi.

Bref, si on "tombe", on peut s'en sortir (guérir totalement ?) et remonter ! Pour certains les antibios sont utiles ... voire indispensables, mais jamais suffisants.
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET
"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 14/12/15, 22:54

Quand on ne peut pas s'attaquer aux ettets, il faut faire autrement, comme éviter les causes.

Mieux que les antibiotiques >>>

Sans oublier toute l'année (en amont) >>> (ça ou autre chose qui vous convienne...).
Pour une bonne réponse immunitaire garantie (et non endormie.)
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 14/12/15, 23:04

Fondamental :
tiques à enlever immédiatement le même jour , alors qu'elles sont microscopiques, moins du mm déjà irritantes, et à traiter avec des antiseptiques sur la peau, comme Dakin, comme je fais pendant une journée, Dakin coincé sous un sparadrap sur le début d'inflammation !!
Comme cela on évite qu'elles deviennent grosses et vous injectent les bactéries !!

Changer le biotope de la bactérie dans notre corps, en mangeant des plantes, huiles essentielles, ail, oignon, laurier, sauge, Sariette, girofle, camomille sauvage, laurier sauce, romarin, citron, etc..

http://www.luc-bodin.com/2011/01/15/tra ... e-de-lyme/

http://www.alternativesante.fr/lyme/mal ... ilencieuse

etc..

Vous diminuera le risque de calvaire très fortement !!
0 x
Les Thiazolinones neuro toxiques à éviter, mis partout, une folie, tue à moins du ppm, les bactéries et vos neurones, ce qui multiplie Alzheimer !!

Les abeilles disparaissent les pesticides, Roundup, restent et nous tuent lentement. http://www.pollinis.org/petitions/petit ... noides.php
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 5

Message non lupar elephant » 15/12/15, 13:09

Un autre beau cas c'est l'angine qui traitée trop vite revient sous forme de zona des années après ! ( La poisse ! )

Mais si les bactéries tuées libèrent leurs toxines - ce qui est logique -, quid des bactéries tuées par exemple dans des thérapies au cuivre ou à l'argent colloïdal ?
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités