Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Sciences et technologiesAstronomie: dernières nouvelles des étoiles, mars 2016

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3348
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 273

Re: Astronomie: dernières nouvelles des étoiles, mars 2016

Message non lupar moinsdewatt » 29/05/17, 22:09

La mort d’une étoile géante provoque la création d’un trou noir sans passer par une supernova

29 Mai 2017

Des chercheurs américains ont observé la transformation d'une étoile géante en trou noir. Mais, contrairement au processus qu'on pensait établi, celle-ci n'a pas explosée en supernova lors de sa mort.
...................
Image
Entre 2007 et 2015, l'étoile géante a disparu sans provoquer d'explosion de lumière.

NASA, ESA, and C. Kochanek (OSU)


http://mashable.france24.com/monde/2017 ... asa-hubble
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3348
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 273

Re: Astronomie: dernières nouvelles des étoiles, mars 2016

Message non lupar moinsdewatt » 05/06/17, 12:13

De 50 fois la masse de Jupiter, cette monumentale exoplanète éclipse son étoile

Le 05.06.2017

La jeune étoile PDS 110 connaît des baisses régulières de luminosité sans doute causées par une exoplanète géante pourvue d'anneaux.

A mille années-lumière de la Terre, la jeune étoile PDS 110 brille dans la constellation d'Orion. Elles est observée depuis plusieurs années notamment par les télescopes KELT et ceux du réseau WASP, dirigé par les astronomes de l'université de Warwick. En observant les images de l'étoile, ils ont remarqué que l'astre connaissait tous les deux ans et demi une baisse de luminosité d'environ trente pour cent pendant deux à trois semaines. Un phénomène qui a été bien documenté en novembre 2008 et en janvier 2011. Dans une étude à paraître dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, ils expliquent cette occultation par la présence d'une exoplanète géante, de plus de cinquante fois la masse de Jupiter. Cette monumentale planète barrerait une partie des rayons de l'étoile quand elle passe devant elle dans l'axe de visée de la Terre. Et ils supposent même, au vu de la décroissance rapide de la luminosité lors des deux éclipses de 2008 et 2011, que cette exoplanète est entourée d'un système d'anneaux comme ceux de Saturne mais en beaucoup plus étendu.

................

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/ ... ile_113422
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46906
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 392
Contact :

Message non lupar Christophe » 03/10/17, 13:50

On est pas le 1er Avril: http://www.telerama.fr/monde/ondes-grav ... 138202.php

Ça fait quand même un peu mal à la tête... :cheesy:

Le Prix Nobel aux ondes gravitationnelles : Einstein avait raison, on vit bien dans du mou de veau

Albert Einstein l'avait théorisé, des équipes internationales de chercheurs l’ont confirmé, cent ans après : les ondes gravitationnelles, ces vibrations de l'espace-temps, ont été détectées. Ces scientifiques ont reçu le Prix Nobel de physique 2017 pour cette découverte.

Oublions ces histoires de tissu élastique ou de surface de lac représentant l'espace-temps. Ce sont des menteries à deux dimensions. En réalité, nous naissons, vivons et mourrons tous dans du mou de veau. Nous, les coccinelles, les pièces de deux euros et les étoiles. Tous englués dans la même gelée élastique que nous faisons tressauter, plus ou moins fort, selon nos masses respectives. Soyons clairs, nous ne pesons pas lourd dans le mou de veau. Même notre Soleil est un poids plume. Et quand meurt une coccinelle, un homme, une pièce de deux euros ou un soleil comme le nôtre, il ne se passe pas grand-chose. Mais lorsqu'une étoile résiduelle de plus de 3,3 masses solaires s'effondre sur elle-même faute de carburant, elle finit en trou noir, ce qui, convenons-en, remue bien davantage le mou de veau que le décès d'un être cher. Et si deux trous noirs commencent à danser la gigue dans la gelée, alors les ondes vibratoires qu'ils envoient autour d'eux, partout dans l'univers, déforment considérablement l'espace-temps. Le mou gigote.

« On devrait pouvoir capter ces ondes gravitationnelles, mais ça sera coton », a dit, en langage soutenu, Albert Einstein, voilà un siècle, une année après avoir pondu la Théorie de la relativité générale qui changea pour toujours l'idée que l'on se faisait de l'espace. Avant Einstein, l'espace, c'est-à-dire le vide qui reste quand on enlève toute la matière, était considéré comme une structure rigide. Avec Einstein, l'espace devient cette gelée dont la structure élastique peut être déformée par la matière.

Eh bien cher Albert, c'est fait ! Une fois de plus ta théorie géniale est confirmée. L'interféromètre LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) installé aux Etats-Unis sur deux sites situés à 3000 kilomètres de distance, l'un en Louisiane, l'autre dans l'Etat de Washington, a observé le 14 septembre dernier à 11h51 la danse de deux trous noirs, de respectivement 29 et 36 masses solaires, situés à 1,3 milliard d'années-lumière, et qui ont fini par fusionner. Les deux colosses se sont rentrés dans le lard à deux tiers de la vitesse de la lumière. C'était la première fois qu'on observait un tel cataclysme stellaire. Le monstre résultant de la fusion ne « pèse » que 62 fois la masse du Soleil. Les trois masses manquantes ont été transformées en énergie (selon la loi d'Einstein, toujours lui, E = mc2). L'énergie des ondes gravitationnelles, selon les équipes européenne et américaine de Virgo et LIGO qui ont analysé les données.

Une déformation de quelques fractions de millionième de milliardième de millimètres

Le détecteur LIGO est constitué de deux tunnels de quatre kilomètres de long dans lesquels circulent des faisceaux lasers synchronisés. Si rien ne vient perturber leur cheminement, ils restent en phase. Si une onde gravitationnelle vient déformer la Terre, un bras peut s'allonger, l'autre rétrécir et les deux lasers ne sont plus synchronisés. C'est cette déformation minuscule qu'ont captée les chercheurs. Car les ondes gravitationnelles envoyées par la danse des deux trous noirs ont une amplitude extrêmement faible. Sur un bras de quatre kilomètres, la déformation mesure quelques fractions de millionième de milliardième de millimètres.

Cette découverte majeure vaut celle du boson de Higgs en physique des particules. Elle vaudra peut-être aussi à ses auteurs le prix Nobel de physique à l'automne. Elle établit (une fois de plus) qu'Einstein a été le plus grand génie scientifique de tous les temps. Elle ouvre aussi la voie à un nouveau type d'astronomie dédiée à ces machins étranges inobservables en lumière visible, comme l'effondrement gravitationnel d'une étoile massive ou la danse des trous noirs. Accessoirement, elle confirme que l'homme, la coccinelle, la pièce de deux euros et le soleil naissent, vivent et meurent dans du mou de veau.
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2616
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 138
Contact :

Re: Astronomie: dernières nouvelles des étoiles, mars 2016

Message non lupar izentrop » 03/10/17, 14:13

On en parle en ce moment sur https://www.franceinter.fr/emissions/la ... tobre-2017
Image

C'est vrai que l'espace/temps se déforme chaque fois que 2 supers trous noir se rencontrent et fusionnent, mais de là à donner mal à la tête :mrgreen:
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46906
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 392
Contact :

Re: Astronomie: dernières nouvelles des étoiles, mars 2016

Message non lupar Christophe » 03/10/17, 15:09

En parlant de trou noir, je préfère quand même encore avoir mal à la tête qu'au c*l... :mrgreen:

Bon ok ok ok...je sors... :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46906
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 392
Contact :

Re: Astronomie: dernières nouvelles des étoiles, mars 2016

Message non lupar Christophe » 23/12/17, 17:37

Panique cette nuit au lancement d'une fusée Space X (un peu spéciale ou c'était la météo qui l'était???): :cheesy:





0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46906
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 392
Contact :

Re: Astronomie: dernières nouvelles des étoiles, mars 2016

Message non lupar Christophe » 26/01/18, 13:40

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a ... -39099.php

La convection à la surface d’une géante rouge dévoilée

Grâce à l’instrument Pionier du VLT, des astronomes ont observé pour la première fois les cellules de convection d’une étoile géante rouge, validant ainsi les modèles théoriques.


geanterouge_1801.jpg
geanterouge_1801.jpg (64.19 Kio) Consulté 269 fois


Dans près de cinq milliards d’années, le Soleil ressemblera probablement à l’étoile π1 Gruis. Cette « géante rouge », située à 530 années-lumière, a une masse de seulement 1,5 fois celle du Soleil mais son diamètre est 700 fois plus grand. Située dans la constellation de la Grue, elle brille d'un éclat plusieurs milliers de fois plus intense que le Soleil. Claudia Paladini, de l’université libre de Bruxelles, et ses collègues ont utilisé l’instrument Pionier du Very Large Telescope (VLT) pour observer la surface de π1 Gruis. Ils ont ainsi mis en évidence certaines structures de convection en accord avec les modèles théoriques.


(...)
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46906
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 392
Contact :

Re: Astronomie: dernières nouvelles des étoiles, mars 2016

Message non lupar Christophe » 26/01/18, 14:05

Marrant:

Une comète ralentit brusquement sa rotation à l’approche de la Terre

De passage au plus près de la Terre en avril dernier, la comète 41P/Tuttle-Giacobini-Kresak a finalement pu être observée sous toutes les coutures par les astronomes. Ils ont alors découvert que sa période de rotation avait brusquement ralenti, le noyau tournant sur lui-même non plus en 24 h, mais en 48 h en seulement six semaines.

(...)


http://sciencepost.fr/2017/10/comete-ra ... -de-terre/
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46906
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 392
Contact :

Re: Astronomie: dernières nouvelles des étoiles, mars 2016

Message non lupar Christophe » 07/02/18, 10:11

L'article scientifique du jour: la fusée de SpaceX est la plus puissante du monde...mais dépassée par Saturne 5 il y a presque 50 ans quand même! Vivent les contradictions journalistiques! :cheesy:

Cela pose tout de même la question de la privatisation grandissante de "l'évolution technologique de l'humanité"...m'enfin avec les réseaux sociaux cela fait un moment que "l'évolution" est privatisée!

http://www.levif.be/actualite/internati ... 95351.html

Premier vol historique de la plus puissante fusée du monde (vidéo)
Le Vif 06/02/18 à 23:30 - Mise à jour à 23:32 Source: Afp

La fusée la plus puissante du monde, la Falcon Heavy de SpaceX a effectué un premier vol historique mardi, lançant en direction de Mars un mannequin habillé d'un scaphandre au volant d'une voiture de sport rouge cerise.
(...)
Quand les 27 moteurs Merlin de cette super-fusée se sont allumés, pour générer une poussée de plus de 2.500 tonnes, l'équivalent de 18 Boeing 747 à la verticale, l'assemblage des trois lanceurs Falcon 9 ne s'est toutefois pas dirigé directement vers Mars.


La destination de ce vol est l'espace lointain, à une distance à peu près équivalente de celle de Mars par rapport au Soleil, où l'engin sera placé en orbite.

Enjeux colossaux

SpaceX n'avait jusqu'alors effectué que des tests statiques. Et Elon Musk avait martelé lundi que cela serait déjà un succès si la fusée "quittait le pas de tir et ne le pulvérisait pas en mille morceaux".

Une prudence justifiée par les enjeux colossaux du projet. En termes technologiques, bien sûr, mais aussi au niveau des économies d'échelle qu'une telle réussite peut signifier.

SpaceX affirme que Falcon Heavy peut lancer deux fois plus de charge utile que la plus puissante fusée en opération existante, la Delta IV Heavy, "à un tiers du prix". Selon United Launch Alliance, qui opère les Delta IV, le coût d'un lancement est de 350 millions de dollars.

A cela s'ajoute une dimension géostratégique non négligeable. Si SpaceX gagne son pari, la Nasa pourra se passer de l'aide des Russes et de leur vaisseau Soyouz pour envoyer des hommes dans l'espace.

Chez SpaceX, "à chaque échec qu'ils ont rencontré, ils ont rebondi immédiatement", a expliqué à l'AFP Erik Seedhouse, enseignant à l'université américaine Embry-Riddle spécialisée dans l'aérospatiale, insistant sur le fait que l'entreprise a "effectué l'année dernière davantage de lancements que n'importe quel pays".

Avec sa puissance, seulement surpassée dans l'histoire par la fusée Saturn Vde la Nasa qui a emporté des astronautes des missions Apollo vers la Lune, la Falcon Heavy pourra mettre jusqu'à 63,8 tonnes en orbite terrestre basse, soit près de trois fois la charge que peut emporter une Falcon 9.



0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1773
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 58

Re: Astronomie: dernières nouvelles des étoiles, mars 2016

Message non lupar Gaston » 07/02/18, 10:41

Christophe a écrit :L'article scientifique du jour: la fusée de SpaceX est la plus puissante du monde...mais dépassée par Saturne 5 il y a presque 50 ans quand même! Vivent les contradictions journalistiques! :cheesy:
C'est la plus puissante "encore en service".

Comme le requin baleine est "le plus grand requin du monde" encore existant, mais bien plus petit que le mégalodon..
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires