Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulière ?

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16352
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2068

Re: Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulièr




par janic » 20/01/22, 12:47

Rajqawee » 20/01/22, 13:16
Kierzek en fin de vidéo : "et si on ne s'était pas trompé ?"
bonne intervention et ce n'est pas un no vaxx pour autant!
C'est une question que j'avais posée à ABC, pedro, izy, et autres : vous qui défendez globalement la politique menée, et si vous vous étiez tout simplement trompé ?
ca ne sert à rien pour plusieurs raisons:
à) ils sont hypocondriaques, c'est une pathologie mentale, donc aucun espoir de changer d'avis
b) ils sont les influenceurs dont Buzyn avait annoncé leur augmentation sur les réseaux sociaux. Convaincus d'avoir raison ou "subventionnés "pour ça, donc sans espoir non plus et donc surtout politique.
c) ils sont mis en place dans ces réseaux sociaux par BP et donc rétribués pour faire contre poids aux discours no vaxx. pour éviter de perdre des clients et donc financier.
d) un mélange ou un cumul des précédents.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23669
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4289

Re: Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulièr




par Obamot » 21/01/22, 05:04

Quelle conne cette journaliste, elle lui coupe la parole sans arrêt lorsque ce qu’il dit ne lui convient pas, à fond dans le narratif anxiogène, vraiment, il dit que ça n’a pas de sens de faire des tests de masse, elle remet ça 4 fois sur le tapis, il explique à la seconde qu’il faudrait renforcer l’hôpital et elle casse son raisonnement 2 fois en parlant de l’aspect “terrible des déprogrammations d’opérations”.
0 x
— “On a trouvé le mouvement cretintuel ?” :cheesy: (– Christophe 1er) 29/06/22, 23:56
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16352
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2068

Re: Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulièr




par janic » 21/01/22, 07:57

Obamot » 21/01/22, 06:04

obamot
Quelle conne cette journaliste, elle lui coupe la parole sans arrêt lorsque ce qu’il dit ne lui convient pas, à fond dans le narratif anxiogène, vraiment, il dit que ça n’a pas de sens de faire des tests de masse, elle remet ça 4 fois sur le tapis, il explique à la seconde qu’il faudrait renforcer l’hôpital et elle casse son raisonnement 2 fois en parlant de l’aspect “terrible des déprogrammations d’opérations”.
elle est surtout victime du conditionnement incessant des autorités et des medias aux ordres ayant un seul et unique discours anxiogène. Alors le pékin moyen a peur comme lors d'un tsunami ou d'un incendie et dès lors sa raison ne fonctionne plus normalement comme pour les marrants ici. :(
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23669
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4289

Re: Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulièr




par Obamot » 21/01/22, 09:35

Oui en effet lorsque l’on n’a pas d’information ça se comprend, mais ce médecin c’est un “sachant” il n’est pas là pour donner “une opinion”, elle fait comme si elle attaquait un programme politique (la question dérive liberticide est tangente, elle ne peut pas dire qu’elle ne connaît pas le risque puisqu’elle pose la question! Non, c’est une interview “à charge” d’une pro-vax à donf parce que la ligne éditoriale de la chaîne l’a décidé (il suffit de voir Pujadas sur LCI qui a changé d’angle pour s’en convaincre...

Depuis 2 ans, y’a assez de pointures scientifiques qui se sont exprimées... Là où je te rejoins c’est que ce qui manque surtout aux moutons: c’est le discernement...
0 x
— “On a trouvé le mouvement cretintuel ?” :cheesy: (– Christophe 1er) 29/06/22, 23:56
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1322
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 577

Re: Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulièr




par Rajqawee » 21/01/22, 09:50

Obamot a écrit :Oui en effet lorsque l’on n’a pas d’information ça se comprend, mais ce médecin c’est un “sachant” il n’est pas là pour donner “une opinion”, elle fait comme si elle attaquait un programme politique (la question dérive liberticide est tangente, elle ne peut pas dire qu’elle ne connaît pas le risque puisqu’elle pose la question! Non, c’est une interview “à charge” d’une pro-vax à donf parce que la ligne éditoriale de la chaîne l’a décidé (il suffit de voir Pujadas sur LCI qui a changé d’angle pour s’en convaincre...

Depuis 2 ans, y’a assez de pointures scientifiques qui se sont exprimées... Là où je te rejoins c’est que ce qui manque surtout aux moutons: c’est le discernement...


C'est une grande évolution récente de notre société, je trouve : la remise en question de la parole des experts. Les gens sont habitués désormais à pouvoir challenger n'importe quelle opinion et avoir la leur sur tout. On ne peut plus dire je ne sais pas. Et, de surcroît, on est plus habitué à avoir des opinions tranchés (comme un Jancovici ou un Raoult qui expriment sans ambage leur position).

Ben là, c'est exactement ça : un mec qui dit clairement -compétence, savoir et légitimité à l'appui- pourquoi la stratégie gouvernementale n'a en réalité aucun sens, mais une journaliste ne se dit pas qu'elle n'a aucune des qualités requises pour challenger son interlocuteur...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23669
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4289

Re: Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulièr




par Obamot » 21/01/22, 10:12

En effet. Et elle fait une faute journalistique impardonnable, puisque le journaliste doit en réalité laisser l’auditeur construire son avis. Pour ça, la déontologie journalistique voudrait qu’elle donne une voix contradictoire en faisant appel à un autre interlocuteur pour lui opposer des arguments scientifiques dans un débat équilibré. Mais Kierzek est très très bon, il a répondu du tac au tac.

Et ce qui peouve bien que les experts eux-mêmes, qui s’amusent à suivre des positions politiques, sont de très mauvaise foi ou très incompétents, car l’info est disponible et les fraudes criantes. Le Dr Blachier qui a fait bard à bâbord toute, et en train de revenir à tribord (avec la “vaxchination” annuelle, et ce alors qu’il a dit “qu’il ne vaxchinerait pas ses gosses”! Et si le covid a servit de révélateur, les mensnges dans la presse sont endémiques (à un pourcentage gigantesque, et depuis des décennies...) et le réveil via le big-data est difficile, car il fixe une nouvelle exigence de “précision” inconnue jusque-là. (et en l’occurrence, détenu par les anglo-saxons, le big-data ne dit encore que ce qu’on veut bien lui faire dire, hélas il peut mentir aussi...)

Quand on entend certains du Comedy-Club contredire avec de simples “copiés/collés” et ensuite d’accuser nous autres de “plagiaires”, alors qu’aucun n’est régulièrement capable de soutenir le débat, c’est hilarant...
0 x
— “On a trouvé le mouvement cretintuel ?” :cheesy: (– Christophe 1er) 29/06/22, 23:56
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1322
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 577

Re: Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulièr




par Rajqawee » 21/01/22, 10:55

A la limite, elle pourrait le challenger en disant "mais vous êtes à contre-courant de beaucoup de vos confrères", si c'était le cas. Ca reste dans son domaine de compétence.
Bon la évidemment le problème, c'est qu'il n'y a plus trop de médecins pour défendre :
-la vaccination non ciblée
-le passe (peu importe la version)
-la gestion de l'hôpital public

Du coup forcément, ça complique :)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23669
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4289

Re: Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulièr




par Obamot » 21/01/22, 12:26

Pour défendre quoi et sur quelle base pertinente?

Parce que là, c’est la base qui risque de manquer (la “pertinence” des pharmas ayant coulé à pic...)
0 x
— “On a trouvé le mouvement cretintuel ?” :cheesy: (– Christophe 1er) 29/06/22, 23:56
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1322
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 577

Re: Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulièr




par Rajqawee » 21/01/22, 12:30

Obamot a écrit :Pour défendre quoi et sur quelle base pertinente?

Parce que là, c’est la base qui risque de manquer (la “pertinence” des pharmas ayant coulé à pic...)


Le seul truc qui reste à défendre, sur une base pertinente, c'est : quels sont les gens au bénéfice/risque largement positif (pour leur proposer la vaccination).
Puis : comment reconstruit-on notre hôpital public, premièrement, pour pouvoir gérer correctement ses missions, y compris avec des effets saisonniers (covid ou pas...), mais aussi pour le rendre plus résilient en cas de surcharge non prévue (on fait quoi lorsque le sars-cov-3 arrive ?)
2 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23669
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4289

Re: Question ouverte : quand considérer que la pandémie COVID-19 est terminée et ne nécessite plus de mesure particulièr




par Obamot » 25/01/22, 23:14

Voici la démonstration spectaculaire des camionneurs canadiens contre la discrimination médicale!

0 x
— “On a trouvé le mouvement cretintuel ?” :cheesy: (– Christophe 1er) 29/06/22, 23:56


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 23 invités