Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLa France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6893
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 12/04/19, 12:48

c'est donc un dialogue de sourds avec sous entendu, des malversations pour s'en foutre plein les poches, c'est ce côté tous pourris parce qu'ils se bourrent les poches sur notre dos qui me gêne, sans cet argument je pourrais presque être d'accord avec toi
Tu as raison d’être gêné. Tous ont en tête l’image symbolique de Pasteur bricolant sur un coin de table son fameux vaccin et là il n’était effectivement pas question de sous entendus, de malversations et de s’en foutre plein les poches car il n’existait pas de structure pour ça. Mais en lisant la biographie de Pasteur, faite par Debré par exemple, un fan de Pasteur pourtant, il ne peut éviter de constater que Pasteur était dévoré par l’ambition (indépendamment de l’efficacité ou pas de ses travaux),et qu’on ne doit voir apparaître le mythe vaccinal qu’avec le soutient de l’empereur Napoléon 3, qui voit là une occasion de répondre aux peurs ancestrales vis-à-vis des maladies décimant les populations de ces époques. D’où l’effet placebo indiscutable des vaccins !
Tout ramener à une question d'argent, c'est dénaturer à la base le débat.
Malheureusement, que ça nous plaise ou non, c’est la réalité. BP est multinationale, faisant plus de 1.000 milliards de chiffre d’affaire, plus que l’armement.
même chose que pour le SIDA largement évoqué par ailleurs !
je ne pense pas que les premiers chercheurs qui ont travaillé sur les vaccins l'ont fait pour l'argent, et donc même si par la suite la déontologie a été mise de côté pour faire passer les bénéfices avant, remettre en cause leur travail parce que leur descendants ont changés d'idéologie me gêne, c'est comme dire que Marie Curie est responsable de la catastrophe de Tchernobyl.
Indirectement oui et pas seulement Tchernobyl, mais aussi l’industrie de l’armement nucléaire et les centrales atomiques! De même que l’industrie du pétrole est une des causes de la pollution et du réchauffement climatique selon certains et dont nous profitons aussi (même en le critiquant). Donc effectivement Jenner d’abord, puis Pasteur ensuite, ne pouvaient imaginer ce que deviendrait une industrie profitant d’une image de marque favorable, mais ignorant ses effets et conséquences à long terme (et c’est valable pour tous systèmes débutants comme internet, et les Google et compagnies GAFAM que nous utilisons presque tous, comme ici). L’échec de la vaccination antivariolique a été rapidement démontré, déjà du temps de Jenner, puis confirmé par l’échec de la vaccination mondiale que rapporte l’OMS, sans ambigüité possible.
Même chose pour Pasteur, ce qui a permis de se rendre compte que le nombre de cas de rage (vaccinale) augmentait en fonction des vaccinés comme l’a démontré le Pr Peter à son époque et actuellement ce sont les pathologies vaccinales qui l’emportent aussi après disparition des virus sauvages et qui touchent des catégories de population habituellement protégées à vie par la maladie infantile, mais plus par les vaccins.

@ pedro
janic a écrit :Donc SI, un jour, BP pouvait prouver sans contestation possible que les vaccins sont réellement efficaces, il n'y aurait plus de critique dans le milieux scientifique.
Changerais-tu d'avis pour autant?
Je ne le penses pas.
Et toi si un jour on pouvait prouver sans contestation possible que les vaccins sont réellement inefficaces, il n'y aurait plus de critique dans le milieu scientifique non plus : changerais-tu d’avis pour autant ? Je ne le pense pas non plus !
Exemple: Les sourciers, la science est unanime: ça ne fonctionne pas. Quel est ton avis?
Ne mélange pas tout.
Les bons sourciers ont démontré depuis des temps immémoriaux l’efficacité de leur travail. La « science » étant dans l’incapacité d’en comprendre les mécanismes (la course aux sorciers que la religion « chrétienne » poursuivait de ses persécutions est reprise à la lettre par ta « science ») elle prétend que ça ne fonctionne pas selon des critères qu’elle veut imposer comme seuls valables car« hors de la science point de salut » L’intolérance et l’orgueil, qu’ils soient religieux ou scientifiques, donnent à chaque fois les mêmes résultats.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 518
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 11

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 12/04/19, 15:53

janic a écrit :Et toi si un jour on pouvait prouver sans contestation possible que les vaccins sont réellement inefficaces, il n'y aurait plus de critique dans le milieu scientifique non plus : changerais-tu d’avis pour autant ?
Oui

janic a écrit :Les bons sourciers ont démontré depuis des temps immémoriaux l’efficacité de leur travail.
Comme les astrologues :lol: :lol: :lol:

janic a écrit :La « science » étant dans l’incapacité d’en comprendre les mécanismes (la course aux sorciers que la religion « chrétienne » poursuivait de ses persécutions est reprise à la lettre par ta « science ») elle prétend que ça ne fonctionne pas
Ce n'est une question de compréhension mais de constatation. Les critères/effets sont, dans ce cas, simples à établir et à constater. Toutes les expérimentations encadrées sur ce sujet ont échoué.
La science est unanime et pourtant tu y crois. Donc, pour la vaccination, même si tous les scientifiques étaient d'accord, j'ai des doutes te concernant.

janic a écrit :Or, les vaccins profitent d’un statut très particulier qui ne réclame aucune preuve de sa non dangerosité et de son efficacité réelle
Complètement faux:
En plus des miens, Les liens que tu as cité en réponse contredisent ton affirmation:
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6893
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 12/04/19, 18:11

janic a écrit :Et toi si un jour on pouvait prouver sans contestation possible que les vaccins sont réellement inefficaces, il n'y aurait plus de critique dans le milieu scientifique non plus : changerais-tu d’avis pour autant ?
Oui
Oh que non ! tu dis ça parce que tu es persuadé du contraire, donc tu ne te mouilles pas en disant cela.
janic a écrit :Les bons sourciers ont démontré depuis des temps immémoriaux l’efficacité de leur travail.
Comme les astrologues
je parle des sourciers, pas de astrologues! Mais justement si sans contestation,etc… croirais-tu à l’astrologie ? Bien sûr que non puisqu’il ne s’agit pas, ici comme ailleurs, de faits, mais de croyances, certains croient en la science(la leur en tout cas) d’autres en l’astrologie, tout est question de foi.
janic a écrit :La « science » étant dans l’incapacité d’en comprendre les mécanismes (la course aux sorciers que la religion « chrétienne » poursuivait de ses persécutions est reprise à la lettre par ta « science ») elle prétend que ça ne fonctionne pas
Ce n'est une question de compréhension mais de constatation.
Justement ! tu devrais aussi en tenir compte concernant les vaccinations qui ont fait l’objet de maints rapports d’inefficacité et de dangerosité, mais que VOUS, les pseudo scientifiques en vaccinologie, refusez de reconnaitre malgré leur source scientifique. Au lieu de chercher à faire des pseudo vérification de l'inefficacité des sourciers, va plutôt sur le terrain, questionner tous les agriculteurs(la plupart du temps) ayant fait forer des puits sur les indications des sourciers en question.
Les critères/effets sont, dans ce cas, simples à établir et à constater. Toutes les expérimentations encadrées sur ce sujet ont échoué.
Tout comme les expérimentations en H ? Cela ferait se plier en deux de rire n’importe quel H aussi peu compétent soit-il ! cela montre que tu ne connais rien sur ces sujets !
Pour le peu que j’ai lu sur ce sujet, comme l’Afis, c’est risible tant c’est foireux.
La science est unanime et pourtant tu y crois.
Non, tu ne peux t’attribuer une possession exclusive de LA science, laquelle n’est la propriété privée de personne.
Donc, pour la vaccination, même si tous les scientifiques étaient d'accord, j'ai des doutes te concernant.
Tu fais bien d’avoir tous les doutes possibles à MON sujet, pas au sujet lui-même traité depuis plus de 70 ans par d’autres scientifiques tout aussi qualifiés que tes références, mais qui eux ont l'humilité de reconnaitre que cette SCIENCE.(surtout matérialiste) est constamment en mouvement et découvertes sans lesquelles vous en seriez encore à la terre plate centre de l'univers.
janic a écrit :Or, les vaccins profitent d’un statut très particulier qui ne réclame aucune preuve de sa non dangerosité et de son efficacité réelle
Complètement faux:
En plus des miens, Les liens que tu as cité en réponse contredisent ton affirmation:
Non, ils ne contredisent pas ce que j’ai dit, relis les attentivement, ils tiennent un discours en harmonie avec leurs convictions vaccinalistes tout en se gardant une porte de sortie en soulevant, juste un tout petit peu, le voile de ce qui est caché, dénié et combattu par BP, à savoir les effets indésirables graves.
https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/514-rotarix

Effets indésirables
1. Résumé du profil de tolérance
Le profil de sécurité présenté ci-dessous repose sur les données issues des essais cliniques réalisés, soit avec la formulation lyophilisée, soit avec la formulation liquide de Rotarix. Au cours de 4 essais cliniques, environ 3 800 doses de Rotarix formulation liquide ont été administrées à environ 1 900 nourrissons. Ces essais ont montré que le profil de sécurité de la formulation liquide est comparable à celui de la formulation lyophilisée.
Au cours des 23 études cliniques, environ 106 000 doses de Rotarix (formulation lyophilisée ou liquide) ont été administrées à environ 51 000 nourrissons.
Dans 3 essais cliniques contrôlés versus placebo (Finlande, Inde et Bangladesh), dans lesquels Rotarix a été administré seul (l’administration des vaccins pédiatriques usuels était décalée), l’incidence et la sévérité des événements sollicités (rapportés dans les 8 jours post-vaccination), diarrhées, vomissements, perte d’appétit, fièvre, irritabilité et toux/écoulement nasal n’étaient pas significativement différentes dans le groupe recevant Rotarix comparé au groupe placebo.[*] Aucune augmentation de l’incidence ou de la sévérité de ces événements n’a été observée après la seconde dose.
Au cours d’une analyse poolée de 17 essais cliniques contrôlés versus placebo (Europe, Amérique du Nord, Amérique Latine, Asie, Afrique) incluant les essais dans lesquels Rotarix était co-administré avec des vaccins pédiatriques habituels (voir rubrique "Interactions"), les effets indésirables suivants (rapportés dans les 31 jours post-vaccination) ont été considérés comme possiblement liés à la vaccination.
Effets indésirables
Les effets indésirables rapportés sont listés selon les fréquences suivantes :
Les fréquences sont reportées comme suit :
• Très fréquent : ≥ 1/10
• Fréquent : ≥ 1/100 à < 1/10
• Peu fréquent : ≥ 0,100 à < 1/100
• Rare : ≥ 1/10 000 à <1/1000
• Très rare : < 1/10000
Affections gastro-intestinales
• Fréquent : Diarrhée
• Peu fréquents : Douleurs abdominales, flatulences
• Très rare : Invagination intestinale (voir rubrique "Mise en garde et précaution d'emploi").
• Indéterminée* : Rectorragies
• Indéterminée* : Gastroentérite avec excrétion du virus vaccinal chez les nourrissons ayant une ImmunoDéficience Combinée Sévère (IDCS)
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
• Peu fréquent : Dermatites
Troubles généraux et anomalies au site d’administration
• Fréquent : Irritabilité
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
• Indéterminée* : Apnée chez les très grands prématurés (≤ 28 semaines de grossesse) (voir rubrique "Mise en garde et précaution d'emploi").
* Ces événements ayant été rapportés spontanément, il n'est pas possible d'estimer de manière fiable leur fréquence.
2. Description de certains effets indésirables
Invagination intestinale
Les données d'études observationnelles de tolérance réalisées dans plusieurs pays indiquent que les vaccins à rotavirus sont associés à une augmentation du risque d'invagination intestinale, principalement dans les 7 jours suivant la vaccination. Jusqu'à 6 cas additionnels pour 100 000 nourrissons ont été observés dans ces pays, au regard d’une incidence basale annuelle de 25 à 101 pour 100 000 nourrissons (âgés de moins de un an), respectivement.
Il existe des preuves limitées d'une faible augmentation de ce risque après la seconde dose.
A ce jour, il n'a pas été déterminé si les vaccins à rotavirus affectent l'incidence globale des invaginations intestinales sur la base de périodes de suivi plus longues (voir rubrique "Mise en garde et précaution d'emploi").

cette longue liste ne prend pas en compte les effets à très long terme, au delà de leurs essais à vaccin UNIQUE, mais pas avec les aux autres vaccins , obligatoires ou pas, avec leurs propres effets secondaires qui peuvent (et même doivent) se cumuler.
relis, là encore, le descriptif des phases, elles ne concernent QUE la toxicité possible sur des adultes en bonne santé, même en phase 3. Cela ne donne aucune indication sur l’efficacité vaccinale, ni sur des adultes, ni sur des nourrissons et donc la dangerosité sur ces derniers et encore moins comment sont établies les doses à leur donner.

http://www.lecrips-idf.net/professionne ... -essai.htm
La phase III (efficacité et bénéfices/risques) dure de trois à cinq ans. Des essais testent sur des centaines, voire des milliers, de personnes le rapport bénéfices/risques du vaccin. Ces études pivots permettent de définir les conditions et les précautions d’emploi du vaccin et, à terme, de poser des demandes d’AMM auprès des agences du médicament.
Aucune indication sur l'efficacité protectrice de ces vaccins puisqu'il faudrait, je le répète, que ces cobayes humains soient confrontés à de vrais malades.et non à une population générale en bonne santé.
[*]placebo qui n'en sont pas vraiment puisque les vaccins nouveaux sont comparés aux vaccins précédents ayant été, au début, comparés avec de vrais placebos, selon les données scientifiques indiquées par le Pr Georget.
Lire son ouvrage les vérités indésirables référencées sur les documents de la bibliothèque de la faculté de médecine.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 518
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 11

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 13/04/19, 11:47

janic a écrit :je parle des sourciers, pas de astrologues! Mais justement si sans contestation,etc… croirais-tu à l’astrologie ?
Oui, également.

janic a écrit :Justement ! tu devrais aussi en tenir compte concernant les vaccinations qui ont fait l’objet de maints rapports d’inefficacité et de dangerosité,
J'en tiens compte également mais ce sont des gouttes d'eau dans un océan d’arguments/preuves/rapports contraire et à chaque fois qu'on décortique une de ces gouttes d'eau, on découvre soit de la manipulation (ex: affaire Wakefield,...), soit du cherry picking (ex: rapport OMS variole,...), soit une fakenews (ex: 3000 cas de rougeole au lieu de 300000, 3 morts vaccinés en 2018,...)

janic a écrit :JAu lieu de chercher à faire des pseudo vérification de l'inefficacité des sourciers, va plutôt sur le terrain, questionner tous les agriculteurs(la plupart du temps) ayant fait forer des puits sur les indications des sourciers en question.
Si c'était si évident, les expériences menées sur le sujet auraient dû mettre en évidence ces résultats observables, mesurables, répétables. Elles démontrent toutes le contraire.

janic a écrit :Non, ils ne contredisent pas ce que j’ai dit, relis les attentivement,
J'ai bien lu, je ne vais pas faire des copier/coller interminables: Je ne vois pas de " statut très particulier qui ne réclame aucune preuve de sa non dangerosité et de son efficacité réelle" comme tu le prétends. Bien au contraire.
https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/514-rotarix

janic a écrit :relis, là encore, le descriptif des phases, elles ne concernent QUE la toxicité possible sur des adultes en bonne santé, même en phase 3. Cela ne donne aucune indication sur l’efficacité vaccinale, ni sur des adultes, ni sur des nourrissons et donc la dangerosité sur ces derniers et encore moins comment sont établies les doses à leur donner.
https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/31-rotateq (§ Pharmacodynamie)
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6893
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 13/04/19, 14:20

janic a écrit :je parle des sourciers, pas de astrologues! Mais justement si sans contestation,etc… croirais-tu à l’astrologie ?

Oui, également.
Non toujours ! pour cela il faudrait que tu suives de près un ou une et même plusieurs de ces astrologues pour en mesurer la crédibilité ou la non crédibilité.(attention je ne crédibilise, ni ne décrédibilise cette technique, je ne l'ai jamais étudié), mais si je m'y intéressais c'est ce que je ferais.
janic a écrit :Justement ! tu devrais aussi en tenir compte concernant les vaccinations qui ont fait l’objet de maints rapports d’inefficacité et de dangerosité,
J'en tiens compte également mais ce sont des gouttes d'eau dans un océan d’arguments/preuves/rapports contraire et à chaque fois qu'on décortique une de ces gouttes d'eau, on découvre soit de la manipulation (ex: affaire Wakefield,...),
Sauf si les arguments officiels sont des gouttes d’eau dans l’océan des preuves de l’inefficacité et surtout la dangerosité des vaccins en éliminant d’office toutes les effets secondaires graves.
Pour W ,tu remets ça sur le tapis, faute de mieux ! Comment peux-tu t’en servir comme argument alors même que les reproches faits à Wakefiel viennent d’un journaliste qui a menti tout au long de son investigation. Par exemple en disant que W a posé un brevet sur un vaccin contre la rougeole et qu’il en a tiré profit en s’en enrichissant. Le simple examen du brevet (ce qu’il aurait dû faire, au minimum), lui aurait montré qu’il ne s’agit pas d’un vaccin, mais de complément alimentaire et que le déposant (à savoir le bénéficiaire) est au nom de l’hôpital. Ca c’est de la manipulation ! Par ailleurs W, (et ses collègues), a été viré parce que n'ayant pas suivi le protocole habituel, pas pour faute professionnelle avérée.
Ainsi en France, la loi oblige a porter assistance à personne en danger et plus encore si c'est un professionnel médical, ce qu'il a fait, dans son pays.
soit du cherry picking (ex: rapport OMS variole,...),
le rapport de l'OMS sur la variole est pourtant extrêmement clair et sans ambigüité : « Dès lors que les varioleux étaient isolés dans une enceinte où ils n’avaient de contacts qu’avec des personnes correctement vaccinées ou précédemment infectées, la chaîne de transmission était rompue . En identifiant et en isolant immédiatement les contacts qui tombaient malades, on dressait un obstacle à la poursuite de la transmission . » [p. 22]
« Les campagnes d’éradication reposant entièrement ou essentiellement sur la vaccination de masse furent couronnées de succès dans quelques pays mais échouèrent dans la plupart des cas. » [p.32]
Les doutes :
« En Inde, cinq ans après une campagne nationale d’éradication entreprise en 1962 (55 595 cas ), le nombre de notifications était plus grand (84 902 cas) qu’il ne l’avait jamais été depuis 1958. Il eut été extrêmement coûteux et logistiquement difficile, sinon impossible, d’atteindre des niveaux beaucoup plus élevés de couverture. Avec les moyens disponibles, il fallait absolument changer de stratégie. » [p.32]

soit une fakenews (ex: 3000 cas de rougeole au lieu de 300000, 3 morts vaccinés en 2018,...)
J’ai montré que finalement le nombre de cas était bien descendu de 800.000 à 3.000.
, 3 morts vaccinés en 2018,...)
Tu fais des fakenews aussi. Relis ce que j’ai écrit! La ministre parle devant les députés D’UNE personne morte en étant non vaccinée, ce qui laisse présumer que les deux autres l’étaient. En fait ils ne l’étaient pas non plus ce qui fait monter à trois le nombre de morts, tous étant non vaccinés. Mais où mentionne-t-elle les victimes vaccinées ?
janic a écrit :Au lieu de chercher à faire des pseudo vérification de l'inefficacité des sourciers, va plutôt sur le terrain, questionner tous les agriculteurs(la plupart du temps) ayant fait forer des puits sur les indications des sourciers en question.
Si c'était si évident, les expériences menées sur le sujet auraient dû mettre en évidence ces résultats observables, mesurables, répétables. Elles démontrent toutes le contraire.
Elles ne démontrent rien étant donné les conditions qu’indique, je crois, ton site favori ou ses semblables.
C’est aussi bidon que les mêmes genres d’expériences pour l’H. aucun vrai H ne s’y serait prêté.
janic a écrit :Non, ils ne contredisent pas ce que j’ai dit, relis les attentivement,
J'ai bien lu, je ne vais pas faire des copier/coller interminables: Je ne vois pas de " statut très particulier qui ne réclame aucune preuve de sa non dangerosité et de son efficacité réelle" comme tu le prétends. Bien au contraire.
https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/514-rotarix
donc tu as mal lu ! j’ai souligné les points particulier de CE vaccin, mais il faut faire de même pour tous les vaccins imposés ou pas. Par ailleurs, je faisais mention des points indiqués en italiques, au dessus et répétés au dessous.
janic a écrit :relis, là encore, le descriptif des phases, elles ne concernent QUE la toxicité possible sur des adultes en bonne santé, même en phase 3. Cela ne donne aucune indication sur l’efficacité vaccinale, ni sur des adultes, ni sur des nourrissons et donc la dangerosité sur ces derniers et encore moins comment sont établies les doses à leur donner.
https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/31-rotateq (§ Pharmacodynamie)
encore une fois de plus, aucune indication (des organismes officiels sur la façon dont sont établies les doses à donner aux bébés et encore moins comment sont mesurées l’efficacité de ceux-ci sans contact avec un individu réellement malade.) sur l’application chez des nourrissons en contact avec de vrais malades.
Donc comme souligné il ne s’agit que de mesurer la toxicité propre au vaccin (impureté, mauvais pH, par exemple) pas d’une dangerosité après administration sur le long terme.

1)donc tu es d’accord pour qu’aucune étude de pharmacocinétique ne soit faite!?
2)Pour qu’il n’y ait aucune étude de mutagénèse ?
3)Tu es aussi d’accord pour qu’il n’y ait aucune étude de cancérogénèse de faite?
4)Qu’il n’y ait aucune étude de tératogénèse, non plus ?
5)Et pour que les études contre vrai placebo ne soient pas faites ?
6)Et tu trouves, bien entendu, normal aussi que la pharmaco vigilance ne recense qu’entre 1 et 10% des effets secondaires qui seuls entrent dans les statistiques?


Répond donc point après point avec preuves évidemment.
https://blogs.mediapart.fr/bruno-jean-p ... s-de-sante
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3965
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 262
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 16/04/19, 01:43

Elle a bien raison Maggie, un médecin ne doit pas raconter n'importe quel mensonge qui nuise à la santé publique. https://www.sudinfo.be/id112686/article ... -qui-remet
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6893
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 16/04/19, 08:05

Elle a bien raison Maggie, un médecin ne doit pas raconter n'importe quel mensonge qui nuise à la santé publique. https://www.sudinfo.be/id112686/article ... -qui-remet
oh oui, oh oui!!!!! ça serait très bien qu'elle aille devant les tribunaux qui, eux, sont indépendants des politiciens comme des labos. Mais je pense que ce n'est qu'un effet d'annonce et qu'elle va se dégonfler comme d'habitude.
Cela fait des décennies que les "autorités" sanitaires font le même discours et aucun procès n'a jamais été intenté (et gagné) pour remise en cause des vaccins, pas plus ici qu'ailleurs. Or s'ils étaient aussi surs d'eux, scientifiquement et statistiquement, ils auraient déjà conquis l'approbation des citoyens et c'est le contraire qui se produit quant ceux ci voient les scandales qui concernent les labos et leurs "petites" cachoteries. :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1970
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 327

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar Moindreffor » 16/04/19, 13:22

janic a écrit :
Elle a bien raison Maggie, un médecin ne doit pas raconter n'importe quel mensonge qui nuise à la santé publique. https://www.sudinfo.be/id112686/article ... -qui-remet
oh oui, oh oui!!!!! ça serait très bien qu'elle aille devant les tribunaux qui, eux, sont indépendants des politiciens comme des labos. Mais je pense que ce n'est qu'un effet d'annonce et qu'elle va se dégonfler comme d'habitude.
Cela fait des décennies que les "autorités" sanitaires font le même discours et aucun procès n'a jamais été intenté (et gagné) pour remise en cause des vaccins, pas plus ici qu'ailleurs. Or s'ils étaient aussi surs d'eux, scientifiquement et statistiquement, ils auraient déjà conquis l'approbation des citoyens et c'est le contraire qui se produit quant ceux ci voient les scandales qui concernent les labos et leurs "petites" cachoteries. :evil:

c'est le principe même de Pierre et le loup, c'est pourtant connu mais certains n'ont toujours pas intégré la morale de cette histoire...

sauf que dun côté on dit ce n'est pas anodin mais..., et que de l'autre on dit c'est dangereux point...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6893
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 16/04/19, 14:04

c'est le principe même de Pierre et le loup, c'est pourtant connu mais certains n'ont toujours pas intégré la morale de cette histoire...
comme tu le dis! mais qui crie au loup?
sauf que dun côté on dit ce n'est pas anodin mais..., et que de l'autre on dit c'est dangereux point...
c'est aux tribunaux d'en décider, pas aux superstitieux.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
gildas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 527
Inscription : 05/03/10, 23:59
x 35

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar gildas » 17/04/19, 09:17

Vaccin contre la grippe A : la jeune femme d’Angers, tombée malade, touchera 650 000 euros
En 2009, le vaccin contre la grippe A avait entraîné chez cette adolescente d'Angers une grave maladie. Dix ans plus tard, elle va être indemnisée à hauteur de 650 000 euros.

Publié le 11 Avr 19 à 17:37

Une quinzaine d’autres victimes du vaccin contre la grippe A (H1N1) comme la jeune femme ont d’ores et déjà été indemnisés en France par les tribunaux. (©Presse de la Manche)
Le tribunal administratif de Nantes a condamné l‘Office national d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam) à verser plus de 650 000 euros de dédommagements à une jeune femme qui avait contracté une grave maladie après avoir reçu en décembre 2009 le vaccin Pandemrix contre le virus de la grippe A (H1N1).
L’Oniam devra aussi payer 13 000 euros à chacun de ses parents et 7.000 € à chacun de ses deux frères. La Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) de Maine-et-Loire, qui demandait 17 000 euros pour les soins qu’elle avait dû rembourser, a toutefois vu sa requête rejetée.
Narcoleptique
L’étudiante d’Angers (Maine-et-Loire) avait précisément développé une « narcolepsie avec cataplexie« , une maladie du sommeil associée à un relâchement des muscles, suite à la campagne nationale de vaccination orchestrée par le gouvernement de l’époque. « Près de 200 personnes en France ont gardé comme elle des séquelles du vaccin », selon son avocat.

Celle qui avait 14 ans au moment des faits, est aujourd’hui handicapée à hauteur de 35 %, selon l’expert. Les premiers symptômes de sa maladie étaient apparus « dans les semaines qui ont suivi », note le tribunal administratif. Elle avait par la suite dû recevoir dix heures d’aide scolaire chaque semaine, et cela pendant près de quatre ans.



Un lien « direct et certain » avec le vaccin
Pour tous ses préjudices, sa famille réclamait plus de 1,1 million d’euros à l’organisme national qui avait été désigné pour dédommager les victimes du vaccin en lieu et place du laboratoire pharmaceutique. Elle avait refusé la proposition faite par l’Oniam, qui s’élevait à 366.000 € : l’institution publique avait revu à la baisse « sans justification sérieuse » le montant qui avait été initialement proposé par l’expert, selon elle.
« Le lien de causalité entre l’affection et la vaccination doit être considéré comme direct et certain« , tranche d’emblée le tribunal administratif de Nantes dans son jugement, sans toutefois octroyer la somme demandée.
« Si la scolarité [de l’adolescente] a pu être perturbée, celle-ci n’a néanmoins pas perdu d’année scolaire, puisqu’elle n’a pas redoublé », justifient sur ce point les juges nantais.
Elle a au demeurant réussi à intégrer une école de commerce après l’obtention de son baccalauréat, et ce à la suite d’un concours qu’elle a préparé en même temps que sa terminale.
« Marchands de peurs »
Les magistrats rejettent également toute indemnisation au titre du « préjudice professionnel » de la jeune fille. « L’intéressée n’indique pas en quoi consisteraient ses perspectives professionnelles, ni ne se prévaut d’un projet de carrière suffisamment avancé », justifient les magistrats. « Eu égard à l’impossibilité de prévoir l’évolution du parcours universitaire et professionnel de l’intéressée, le préjudice futur invoqué ne présente qu’un caractère éventuel. »
« A l’époque, les autorités se sont fait avoir par des marchands de peurs et de vaccins« , commente ce jeudi 11 avril, son avocat parisien, Charles Joseph-Oudin, qui traite d’autres dossiers pharmaceutiques (Mediator, Depakine…). « Cette décision est importante à plusieurs égards : en premier lieu, elle confirme le lien de causalité entre le vaccin et la maladie », retient-il.
L’autre enseignement, c’est qu’il faut se méfier des propositions d’indemnisation de l’Oniam, qui est très souvent corrigé par les juridictions : son barème-maison – qui n’a aucune valeur législative ou réglementaire – fait que certaines victimes qui se défendent sans avocat se retrouvent sous-payées par rapport à leurs préjudices.
Actuellement, une quinzaine d’autres victimes du vaccin contre la grippe A (H1N1) comme la jeune femme ont d’ores et déjà été indemnisés en France par les tribunaux. Les autres sont toujours « en transaction amiable » avec l’Oniam, selon l’avocat.


https://actu.fr/pays-de-la-loire/angers ... tml#header
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité