Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxEtudes sur pesticides et santé

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: Etudes sur pesticides et santé

Message non lupar Exnihiloest » 12/03/19, 16:38

Comme toutes les plantes le choux contient des pesticides naturels. Voici ce que donne une analyse:

Image
Source : https://jameskennedymonash.wordpress.co ... verything/

Les produits en rouge sont cancérigènes, ceux en orange mutagènes.

Les quantités de ces substances que l'on ingère avec la nourriture sont bien plus importantes que les résidus des traitements phytosanitaires. Dans son étude parue en 1990, Bruce Ames avait déterminé que 99,99% des pesticides ingérés par les humains étaient d'origine naturelle.

Parce que les plantes ne peuvent pas fuir, elles se défendent des prédateurs à l'aide d'armes chimiques. Toutes les plantes produisent des pesticides naturels appelés métabolites secondaires qui repoussent les prédateurs à un degré ou un autre. La production de métabolites secondaires augmente pendant les attaques des prédateurs.

Vous reprendrez bien un peu de chou bio ?
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6889
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Etudes sur pesticides et santé

Message non lupar janic » 12/03/19, 17:07

Les quantités de ces substances que l'on ingère avec la nourriture sont bien plus importantes que les résidus des traitements phytosanitaires. Dans son étude parue en 1990, Bruce Ames avait déterminé que 99,99% des pesticides ingérés par les humains étaient d'origine naturelle.
Parce que les plantes ne peuvent pas fuir, elles se défendent des prédateurs à l'aide d'armes chimiques. Toutes les plantes produisent des pesticides naturels appelés métabolites secondaires qui repoussent les prédateurs à un degré ou un autre. La production de métabolites secondaires augmente pendant les attaques des prédateurs.
Vous reprendrez bien un peu de chou bio ?
Pour un évolutionniste ce n’est pas très fort ! Le grand discours de cette théorie c’est que sur des millions d’années les organismes vivants se sont mutuellement adaptés à leur environnement et ainsi les plantes toxiques se sont vues écartées pour l’alimentation quotidienne, hormis quelques exceptions plus ou moins religieuses comme pour les drogues.
Or toutes les plantes ne produisent pas des pesticides sans raisons nécessaires comme pour un danger immanent, ce que démontrent de plus en plus les chercheurs dans ce domaine. Donc hormis ces exceptions, l’humain (comme les autres animaux)ne mange pas n’importe quel végétal et les taux de pesticides organiques(pas chimiques) sont bien tolérés par ces organismes contrairement aux pesticides de synthèse auxquels les mécanismes de défense ne sont pas préparés, d'où les intoxications.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités