Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxCovid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55813
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1703

Re: Covid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Message non lupar Christophe » 16/09/20, 17:12

Un article complet et intéressant sur l'hypoxie silencieuse pouvant être provoquée par la covid:

https://www.nationalgeographic.fr/scien ... en-oxygene
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55813
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1703

Re: Covid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Message non lupar Christophe » 16/09/20, 17:43

Symptomes chez les enfants d'après une étude de la semaine dernière :

Des symptômes différents chez les enfants

Les résultats d’une étude, publiée le 7 septembre, met en évidence les symptômes ressentis chez les enfants ou décrits par les parents. Bien que moins touchés et pour la plupart asymptomatiques, les enfants peuvent présenter des signes du coronavirus. Les scientifiques ont analysé les rapports de symptômes de 198 enfants testés positifs au Covid-19, sur 16 000 testés. Selon leurs résultats, ils affirment que plus de la moitié des enfants sont symptomatiques : 55 % sont très fatigués et 54 % ont des maux de tête. Concernant les maux de gorge, ils sont ressentis par 38 % des enfants contre 35 % qui ont une perte d’appétit (ils ont sauté un repas). Enfin, 15 % des enfants présentent une éruption cutanée et 13 % sont victimes de diarrhées. Le but de cette étude est de déterminer les symptômes du nouveau coronavirus en fonction de l’âge, afin de prévenir les médecins et les parents, pour ne pas passer à côté d’une éventuelle infection chez les enfants.
Un unique symptôme peut être le signe de la maladie chez l’enfant

Avec la rentrée scolaire, chaque année, les parents sont amenés à consulter le médecin pour des maladies bénignes, comme le rhume. Cependant, ils constatent en ce moment des symptômes inhabituels, comme des lésions cutanées. Généralement, des bosses rougeâtres et violacées, en relief de la peau peuvent apparaître, sur les doigts et les orteils. Elles s’apparentent à des engelures et sont sans démangeaisons. Tous les enfants ne présentent pas forcément d’altérations de la peau, mais le Covid-19 peut se manifester de cette seule manière chez eux (1 enfant sur 6, selon le Pr Tim Spector). Il n’est pas facile de différencier les signes cliniques d’un rhume, de ceux du coronavirus. Pour cette raison, dans le moindre doute, les parents sont invités à consulter un professionnel de la santé. Il est important de mettre en évidence les résultats de cette étude, pour réduire le risque d’épidémie dans les écoles : «ce que nous voulons faire ici, ce n'est pas de pousser [les enfants] à subir des tests, mais simplement de les éloigner de l'école [s'ils présentent des symptômes]», a déclaré le Professeur.


https://www.passeportsante.net/fr/Actua ... es-enfants
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9501
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1007

Re: Covid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Message non lupar Ahmed » 16/09/20, 18:49

«ce que nous voulons faire ici, ce n'est pas de pousser [les enfants] à subir des tests, mais simplement de les éloigner de l'école [s'ils présentent des symptômes]»

Si ces consignes sont appliquées ici, j'augure d'une grande recrudescence! :cheesy:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55813
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1703

Re: Covid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Message non lupar Christophe » 01/10/20, 23:29

On est pas sorti de cette merde...

Covid-19 : une hypothèse suggère « une vague silencieuse » de troubles neurologiques liés au coronavirus

Des scientifiques australiens ont émis une hypothèse sur la possible survenue d'une troisième vague de Covid-19. Ils suggèrent que des troubles neurologiques possiblement associés à la Covid-19 pourraient devenir plus fréquents après la pandémie.

Le symptôme le plus caractéristique des patients souffrant de la Covid-19 est la détresse respiratoire, mais d'autres éprouvent aussi des troubles neurologiques allant de l'anosmie à l'encéphalite. Les coronavirus sont connus pour le neurotropisme, c'est-à-dire leur capacité à infecter les cellules nerveuses par différentes voies. La présence de symptômes neurologiques chez les patients Covid semble faire aussi du SARS-CoV-2, un betacoronavirus, un virus neurotrope.

Le cas isolé d’une femme de 25 ans va dans ce sens. Testée positive au SARS-CoV-2, la patiente présentait des symptômes respiratoires très modérés et pas de fièvre, mais une anosmie. Une IRM de son cerveau a mis en évidence une altération de la région postérieure du gyrus rectus dans le cortex cérébral et du bulbe olfactif. Ces altérations se sont résorbées au bout de 28 jours.

En conséquence, des chercheurs du Florey Institute of Neuroscience and Mental Health en Australie proposent une hypothèse qui mérite d'être partagée. En se basant sur les atteintes neurologiques de certains patients Covid et du possible neurotropisme du SARS-CoV-2, ils suggèrent que la pandémie pourrait se prolonger, sous la forme d'une troisième vague, non pas d'infections, mais de maladies neurodégénératives. L'étude publiée dans Journal of Parkinson's Disease se penche plus précisément sur la maladie de Parkinson et les syndromes parkinsoniens.

L’inflammation, un déclencheur de la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative qui touche les neurones dopaminergiques de la substance noire. Elle évolue lentement depuis des tremblements incontrôlés vers des troubles cognitifs. Les éléments qui la déclenchent sont encore inconnus mais ils sont sûrement multiples. Les scientifiques australiens mettent en avant l'inflammation des neurones comme un des déclencheurs possibles de Parkinson.

Dans le cerveau des malades, une quantité accrue des acteurs du système du complément -- une voie de l'immunité innée qui engendre une cascade de réactions se soldant par le cytolyse d'une cellule ou d'un pathogène -- a été observée dans les zones du cerveau où les neurones meurent. Parmi les hypothèses émises sur l'origine de cette inflammation, il existe l'hypothèse virale.

Virus et neuro-inflammation

Plusieurs virus provoquent des complications neurologiques, comme le Zika qui est associé au syndrome de Guillain-Barré. La Covid-19 également. Pour la maladie de Parkinson, certaines infections virales (les virus Coxsackie entre autres) sont soupçonnées d'augmenter le risque d'apparition de la maladie, sans que cela ne soit formellement prouvé. En effet, comme mentionné plus haut, il s'agit d'une maladie multifactorielle.

Pour illustrer cela, les scientifiques australiens mentionnent la fameuse épidémie de grippe de 1918. Dans les années qui ont suivi, les cas d'encéphalite léthargique ont augmenté, surtout en hiver. Difficile d'étudier l'origine de cette affection dans les années 1920 mais, parmi les causes environnementales ou immunitaires possibles, une hypothèse suggère que la cause serait un virus neurotrope.

Les circonstances désignent le virus H1N1 comme un suspect potentiel. Les auteurs indiquent aussi que cette vague d'encéphalite léthargique a disparu dans les années 1940, soit quelques années après la disparition du H1N1. Évidemment, tout cela reste des suppositions qui n'ont pas été confirmées par la méthode scientifique.

Une troisième vague de Covid-19

Beaucoup de patients atteints de la Covid-19 considérés comme guéris souffrent encore de fatigues, d'essoufflements ou d'une anosmie qui ne s'est pas résorbée. Les auteurs de cette hypothèse suggèrent alors que d'autres problèmes de santé liés à la Covid-19, comme une troisième vague de symptômes, pourraient apparaître. La Covid-19 pourrait être, à long terme, associée à une dégradation de Parkinson chez les personnes déjà malades ou à l'apparition de troubles neurologiques associés à Parkinson ou aux syndromes parkinsoniens.

« Nous croyons que l'anosmie représente une nouvelle façon de détecter précocement une personne à risque de développer une maladie de Parkinson. Nous basant sur les connaissances qui indiquent que l'anosmie est présente chez 90 % des personnes en phase précoce de Parkinson et une dizaine d'années en amont des symptômes moteurs, nous pensons que nous sommes sur la bonne voie », explique Leah Beauchamp, chercheuse au Florey Institute of Neuroscience and Mental Health dans un communiqué de presse.

Pour suivre cette « troisième vague » et collecter des données scientifiques, les scientifiques proposent de créer un registre des patients Covid qui ont vécu des troubles neurologiques sur le long terme et de leur faire passer des examens sanguins pour déterminer la présence ou non de neurofilaments qui signent une possible neurodégénération.




On notera que les effets neurologiques sont déjà bien visibles et notables depuis quelques mois sur les réseaux sociaux...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Lietseu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2327
Inscription : 06/04/07, 06:33
Localisation : Anvers Belgique,Skype lietseu1
x 3

Re: Covid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Message non lupar Lietseu » 05/11/20, 14:49

Et si c'était une plandemie ?
Un sujet abordé quelque part, où est-ce considérer comme politiquement incorrect ?
Bonjour à tous de la part d'un chat oublié,qui revient mettre ses pattes par ici... :oops:
1 x
En éloignant l'Homme de La Nature, on l'a éloigné de Sa Nature ! Lietseu
"Le pouvoir de l'amour, doit être plus fort que l'amour du pouvoir" un contemporain de Lie Tseu ?
On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible, pour les yeux...

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 13628
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 567

Re: Covid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Message non lupar Obamot » 05/11/20, 14:55

Hé bèh ... bien reviendu Lietseu ! Image Image

Image
Dernière édition par Obamot le 05/11/20, 14:58, édité 1 fois.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55813
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1703

Re: Covid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Message non lupar Christophe » 05/11/20, 14:56

Lietseu a écrit :Et si c'était une plandemie ?
Un sujet abordé quelque part, où est-ce considérer comme politiquement incorrect ?


Une quoi ? :cheesy:
1 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55813
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1703

Re: Covid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Message non lupar Christophe » 05/11/20, 15:31

J'ai trouvé ce qu'est la plandémie...à mettre dans le sujet des cons... sante-pollution-prevention/les-cons-du-coronavirus-t16359.html (pour le moment)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Lietseu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2327
Inscription : 06/04/07, 06:33
Localisation : Anvers Belgique,Skype lietseu1
x 3

Re: Covid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Message non lupar Lietseu » 05/11/20, 15:34

:oops: Bonjour à vous deux messieurs ! Content de vous lire !

Je décante dans un bain chaud, lumbago ! Si,si,un vrais de merde !

Christophe as tu eu vent de cette lettre écrite par un archevêque au président Trump ? cette lettre démontre que les sous disant "complotiste" ne sont pas ceux qui réfléchissent, mais ceux qui projettent leurs propres défaut sur les autres... comme d'hab!

Quelqu'un suit les déQodeurs ?
A entendu parlé du grand reset ?

Ouvrir un nouveau fil à ce sujet puis-je ? Dois-je ?

Miaou !
0 x
En éloignant l'Homme de La Nature, on l'a éloigné de Sa Nature ! Lietseu

"Le pouvoir de l'amour, doit être plus fort que l'amour du pouvoir" un contemporain de Lie Tseu ?

On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible, pour les yeux...
Avatar de l’utilisateur
Lietseu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2327
Inscription : 06/04/07, 06:33
Localisation : Anvers Belgique,Skype lietseu1
x 3

Re: Covid-19, les effets médicaux non respiratoires...

Message non lupar Lietseu » 05/11/20, 15:37

Ok Boss ! vu☺️
Miaou !
0 x
En éloignant l'Homme de La Nature, on l'a éloigné de Sa Nature ! Lietseu

"Le pouvoir de l'amour, doit être plus fort que l'amour du pouvoir" un contemporain de Lie Tseu ?

On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible, pour les yeux...


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : janic et 12 invités