Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Entre croyance et intuition

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 177

Entre croyance et intuition

Message non lupar janic » 06/02/14, 09:03

Flytox bonjour
Citation:
Je pense plutôt que tu confond croyance et intuition dans ce cas. C'est l'intuition qui nous ballade / fait avancer mais pas obligatoirement une croyance (mot beaucoup trop fort).

Effectivement, les deux notions peuvent, sous certains angles se confondre. Si tu continues l’article tu y trouves aussi : « Dans son acception minimale la croyance est un phénomène universel qui concerne tous les individus, et d'une certaine manière tous les êtres vivants: pour entreprendre une action, il faut « croire » à la possibilité de sa réalisation. » ce que je disais précédemment et je ne l'avais pas copié, c'est juste une question de bon sens,...d'intuition???.
Citation:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Croyance
Citation:
La croyance est le processus mental expérimenté par une personne qui adhère dogmatiquement à une thèse ou des hypothèses, de façon qu’elle les considère comme vérité absolue ou une assertion irréfutable, et ce indépendamment des preuves, notamment empiriques, qui en attestent ou en contestent la crédibilité1 2.

Pas nécessairement, si je dis que je crois que le ciel est bleu, est-ce le résultat d’un dogme? et si je le considère comme une vérité absolue, une assertion irréfutable, c'est que parce que c’est la seule possibilité qui m’est offerte par la culture, par la » science » etc… mais l’estimation de bleu est abstraite, subjective puisqu’elle aurait tout aussi bien pu s’appeler jaune ou chaussette.
Donc nous nous référons à des « dogmes » faute de mieux.
Il y a eut un long débat, interrompu, sur l’évolution qui n’est qu’un dogme aussi, une façon particulière d’interpréter des faits et pourtant la majorité de la population actuelle (française pour le moins), y croit tout en étant incapable de pouvoir prouver cette croyance.
Citation:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Intuition
Citation:
L'intuition est un mode de connaissance, de pensée ou jugement, perçu comme immédiat (au sens de direct) ; c'est une faculté de l'esprit. Le terme intuition désigne également une pensée résultant de l'action de cette faculté. Le domaine de l'intuition est large : il concerne aussi bien la connaissance proprement dite (représentation du monde) que les sentiments (sur les choses) ou les motivations (à agir). Le mot provient du latin intuitio, désignant un regard intérieur, de tueor, regarder.

L'intuition semble être immédiate du fait qu'elle paraît opérer sans user de la raison ni de la pensée verbale, et est généralement perçue comme inconsciente : seule sa conclusion est alors disponible à l'attention consciente. L'intuition n'opérerait ainsi pas par raisonnement : elle ne serait jamais la conclusion d'une inférence, du moins consciente.

De plus, l'intuition prend souvent la forme d'un sentiment d'évidence quant à la vérité ou la fausseté d'une proposition, dont l’assurance est d’autant plus remarquable qu’il est souvent difficile d’en justifier la pertinence. On aura par exemple l'intuition que telle idée ou action, tel sentiment, est juste, sans savoir pourquoi. Néanmoins, il est fréquemment possible de rationaliser une intuition a posteriori.

L'intuition est généralement perçue comme immédiate, c'est-à-dire sans médiation et ne faisant pas appel à l'Empirisme bien qu'elle puisse en réalité puiser sa pertinence dans des souvenirs enfouis dans l'inconscient ou le subconscient ; les intuitions pourraient être des sortes de synthèses résultant d'informations que nous mémorisons et de perceptions que nous n'avons pas conscience d'enregistrer.

Tu fais bien, par ailleurs de souligner aussi la notion d’intuition ! On pourrait ainsi considérer que Pascalou à l’intuition qu’il y a un parallélisme entre le système Pantone (pas dans sa dimension matérielle, mais dans sa finalité) et donc se croit être dans le devoir de l’exprimer ainsi (après chacun y réagit selon sa culture et ses croyances ou incroyances). Donc l’intuition est plus complexe et donc plus subjective aussi qu’une simple croyance affirmée quoi que cette dernière ne peut exclure l’intuition de départ.
J’ai précédemment (je n’en suis pas l’auteur initial) comparé créateur et création avec l’horloger et l’horloge. C’est de l’intuition car dans l’impossibilité de le démontrer, ni de démontrer l’inverse. Cela prend alors la forme d’une évidence et se transforme en croyance et c’est valable pour n’importe quel sujet.
Citation:
L'histoire montre bien que cette alliance contre nature ( science / croyance / religions) a fait de gros dégâts et entre autres amené de grands savants à leur perte:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Galil%C3%A9e_%28savant%29

Là tu fais une confusion entre le fanatisme religieux qui n’est qu’une forme dégradée, déviée de la spiritualité et la vraie science spirituelle qui consiste à connaitre, tant sous la forme matérielle que sous sa forme spirituelle, l’ensemble du monde qui nous entoure et dont nous ne sommes qu’une infime partie. Le matérialisme a conduit à ne considérer qu’un seul aspect de celui-ci et a donc a adopté une attitude anti scientifique de ce fait.
Un véritable croyant se doit d’accepter les deux dimensions possibles où matière et esprit ne sont que les deux (pour le moins) faces d’une même pièce et ne peuvent donc être séparées.

Citation:
Cette "symbiose" vision matérielle / spirituelle ne me dérange pas tant qu'elle n'est pas instrumentée pour faire prendre des vessies pour des lanternes............

Moi aussi, je suis souvent dérangé par certaines formulations matérialistes instrumentalisées dans le même but. Mais je fais avec car je comprends que chaque individu ait besoin de se conforter dans ses croyances qu’elles soient matérialistes ou religieuses. Pourtant je reconnais que la façon de l’exprimer, là où ce n’est pas nécessairement attendu, peut surprendre et déranger d’où la proposition raisonnable de ne pas mélanger deux réflexions qui semblent aussi éloignées les unes des autres (moi qui suis habitué aux paraboles, j’ai trouvé cela assez intéressant, mais combien sont habitués à décoder des paraboles sur ce site ?) et j'y adhère complètement car c'est inutile de mélanger deux modes d'expressions où les uns et les autres ne se comprennent pas.
Citation:
Par ailleurs, la plupart des grandes découvertes scientifiques étaient (et restent encore) le fait de croyants quelles que soient leurs religions avec pour but de mieux comprendre la beauté du monde et de rendre à César ce qui est à César et à Dieu, ce qui est à Dieu, c'est à dire la création.

"La plupart des grandes découvertes" ont été faites par des croyants quand la population était constituée d'une immense majorité de croyants.

D’une certaine façon : oui ! Mais les philosophes n’ont pas tous partagé les croyances populaires (souvent opportunes et aujourd’hui encore) et cependant adhéraient au principe d’une origine extrahumaine du monde visible et que, par commodité de langage, les gens appellent dieu. Il ne faut pas croire que la réflexion incroyante actuelle ne soit, elle aussi, le résultat d’un conditionnement de l’esprit
Citation:
Maintenant que les athées prolifèrent pas du tout sûr que cette condition de croyant influence d'une manière ou d'une autre la qualité ou quantité des découvertes et ceci en rendant à César ce qui est à César etc...

Cela parait juste comme réflexion, mais fort éloigné de la réalité. L’athéisme ne concerne qu’une infime partie de la population, mais il a repris les rênes de l’instruction (ou du bourrage de crâne, à chacun de choisir son option) dans les écoles, les universités par décrédibilisation des systèmes religieux (c’est la même chose en politique ou l’opposition devient majorité et impose ses dogmes, sa perception du monde qu’elle veut construire, souvent en simple opposition de principe par rapport aux dogmes précédents, mais en en reprenant les mêmes mécanismes.) mais ça fait partie du jeu d'influence, pas de vérités.
Ainsi que je l’ai exprimé précédemment sur un autre sujet, les humains manquent d’imagination et ne font que reprendre des schémas ayant fait leurs preuves d’efficacité (à défaut de valeur !)
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51871
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1090

Message non lupar Christophe » 06/02/14, 09:37

Version courte: la croyance c'est l'intuition d'autrui...

:cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 5

Message non lupar elephant » 06/02/14, 10:31

Il existe en psychologie une pyramide des moteurs du comportement humain, au sommet de laquelle se trouvent les croyances. ( ça a un nom, je l'ai étudié, mais je l'ai oublié ).

C'est ce qui pousse les fanatiques à se suicider ou zigouiller les autres, bâtir des temples immenses, faire c..leurs femmes, etc.. .

Elle peut partir d'une intuition, mais se renforce par l'éducation au sens large.

L'intuition, ce serait plutôt un déclic né d'une réflexion informelle, d'une " boucle de programme qui tourne en tâche de fond dans le cerveau" et qui fini par surgir dans le genre "bon sang, mais c'est bien sûr".

Elle est bien souvent le fruit inconscient de l'expérience.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 177

Message non lupar janic » 06/02/14, 12:20

Version courte: la croyance c'est l'intuition d'autrui...

aux truies, aux truies, c'est vite dit! :cheesy:
plus sérieusement la croyance est la forme consciente de l'intuition.

elephant bonjour
C'est ce qui pousse les fanatiques à se suicider ou zigouiller les autres, bâtir des temples immenses, faire c..leurs femmes, etc.. .
effectivement cela peut aussi conduire à des extrêmes; le tout est d'en savoir la proportion: 1%;10%; 90%?
En réalité, les fanatiques font parler d'eux grâce aux médias et couvrent de leur bruit tout ce qui se tient dans le silence.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Pascalou
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 89
Inscription : 23/01/14, 10:08
Localisation : Magdeburg, Allemagne

Message non lupar Pascalou » 06/02/14, 21:14

Je rajouterez que l'atheïsme date de l'époque des «  Lumières » (bien noire a mon goût) dans la culture française, qui va certainement bien vite passer. Elle est pour moi une foi comme une autre, mais quelle tristesse elle représente ! Le bing-bang est lui assez marant, rien que par son nom, il est ridicule ! Comme si toute cette logique et équilibre planétaire, équilibre corporel, les loies de la physiques dont on discute sur ce forum, toute cette merveille de la nature était le fruit du hasard, ou du bing bang !
Mais bien sûr, d'ailleur c'est beaucoup plus logique scientifiquement que de croire en la création !
0 x
L'énergie est illimité, elle n'est pas un problème, l'homme constitue le problème!
https://www.econologie.com/fichiers/partag ... xfBlcC.doc

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8656
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 798

Message non lupar Ahmed » 06/02/14, 21:52

L'énergie est illimitée, elle n'est pas un problème, l'homme constitue le problème!

et un usage illimité de l'énergie, réglera ce problème! :cheesy:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 177

Message non lupar janic » 07/02/14, 08:11

pascalou bonjour
Mais bien sûr, d'ailleur c'est beaucoup plus logique scientifiquement que de croire en la création !
Non, ce n'est pas plus logique scientifiquement que de dire qu'un sous marin c'est plus logique scientifiquement qu'un avion, leur finalité n'est pas la même. Le sous marin l'est par rapport à l'élément eau, l'avion par rapport à l'élément air.
pour le big bang, c'est un succédané de la création: au début il n'y a rien, puis big ou bang et par magie l'inexistant devient existant, Les uns appellent cela dieu, les autres le hasard et la plupart n'en sait rien ou s'en fiche.
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 5

Message non lupar elephant » 07/02/14, 08:47

Le B I G bang, Pascalou ! pas le bing-bang !

C'est déjà beaucoup moins ridicule, et c'est un concitoyen du chanoine Lemaître qui a déjà rencontré plusieurs de ses anciens élèves qui te le dit .

Et n'oublions pas un des postulats les plus importants de la science:
" tout se passe comme si ...." ( sous entendu: jusqu'à ce qu'on trouve autre chose )
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 177

Message non lupar janic » 07/02/14, 10:47

Pourquoi toutes ces polémiques ? Chez les évangélistes, ponctuer chaque phrase ou idée par un Jésus Christ est aussi naturel chez eux que chez les matérialistes de ponctuer chaque phrase ou idée par un scientifiquement prouvé…ou pas. C’est un mécanisme culturel qui peut déranger dans certains discours qui se veulent uniquement (selon quels critères ?) matérialistes.
Pour l’anecdote, lorsque j’étais conscrit, il y avait des personnes de toutes régions de France et qui ponctuaient leur phrase par : « putain, con,… » et autres vocables précieux et particulièrement des pieds noirs où revenait constamment : « putain de ta mère » et chacun invoquait cette formulation avec le sourire. Faussement naïf je posais donc la question : « ta mère est une putain, alors ? » ce qui provoqua une réaction compréhensible. C’est ça la culture, les habitudes de langage qui ne heurtent que ceux qui n’y sont pas habitués. Notre culture « républicaine » est elle-même imprégnée de son passé religieux et n’y prête plus guère attention. Noël est fêté par une partie de la population qui se dit athée, l’année civile a été instituée par un pape, ces mêmes non croyants disent fréquemment : « je vous en prie » qui est une formule religieuse, ils se marient (autres institutions religieuse récupérée par un Etat laïque, mais en fait athée,) etc… alors il faut passer au dessus considérant que ce n’est qu’une formule « bateau » et la banaliser autant que d'invoquer le hasard, bouddha Kant ou Marx!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Pascalou
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 89
Inscription : 23/01/14, 10:08
Localisation : Magdeburg, Allemagne

Message non lupar Pascalou » 07/02/14, 10:59

Je suis bien d'accord avec toi Janic, ainsi on ne peut rien prouver, rien n'est plus logique qu'autre chose, et comme tu l'a dit, même les arguments ne prouvent rien !
Une personne qui a voyagé et connais des culture très différentes de la siènne verras que tout ce qu'il vois et juge « normal » est tout autre a quelques millier de Km de chez lui. Sa « normalité », et tout ce q'un homme juge normal est un petit monde qui est très loin de la vrais réalité, et même si certaines réalitées sont les mêmes partout (on a tous des yeux, les loies de la physiques sont vrais partout, quoi que seulement sur terre, va voir dans un trou noir si notre physique fonctionne !)
Tout est extrèmement subjéctif, même la plus grande des objéctivité. Ainsi une personne qui n'accépte pas un autre point de vu est un intolérant. Critiquer ce point de vue est une liberté de chacun. Empécher ou exclure une personne parce qu'il a un autre point de vu, c'est de l'agression.
Dans certain pays d'asie, on mangent des chiens, des chats, des souries, des serpents, nous on trouve ça déguelasse, pourtant c'est leur culture, elle est a respécter, comme leurs croyances, leur coutumes. Ça s'appelle du respect d'autruit, et l'accéptance de l'autre.
Mais revenons a notre sujet :
Prenons une idée x
L'intuition est seulement la naissance de cette idée x, la croyance, c'est de croire a cette idée x, la foi c'est la validation plus ou moin objéctive que cette idée représente la vérité.
Donc une réfléxion scientifique peut très bien représenter un acte de foi :
Je réfléchie pourquoi cette variante x réagit de telle ou de telle façon, je crois que c'est pour cette raison y . Je choisit donc de tester scientifiquement cette raison y . Finalement ça marche ! Donc j'ai la foi (ou la certitude) que la raison y m'apprend plus sur la variante x. Si ça ne parche pas, je vais alors tester la raison z, et ainsi de suite.
Cette science peut être physique, spirituelle, metaphysique... mais reste et resteras toujours subjéctive, et comme le dit Elephant, jusqu'à ce qu'on trouve autre chose.
0 x
L'énergie est illimité, elle n'est pas un problème, l'homme constitue le problème!

https://www.econologie.com/fichiers/partag ... xfBlcC.doc


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités