Chemtrails en question/réponse à l'Assemblée Nationale

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11130

Chemtrails en question/réponse à l'Assemblée Nationale




par Christophe » 23/05/14, 00:30

Le 12 novembre dernier, le député des Hautes-Alpes Joël Giraud (PRG) a adressé une question à destination du ministère de l’Ecologie et de son ministre.

Voici la question du député, ainsi que la réponse du ministère :

Image

Texte de la question :

M. Joël Giraud attire l’attention de M. le ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur les phénomènes de « chemtrails » et la géo-ingéniérie. Un certain nombre d’articles sont parus dans des
revues scientifiques spécialisées ayant trait aux « mystérieuses traînées dans le ciel » plus connues sous le
nom de « chemtrails ». Plus récemment, la Conférence du collectif « skyguards » qui s’est tenu à Bruxelles
le 9 avril 2013 a rendu ses conclusions et a présenté au Parlement européen une pétition afin de faire cesser
les épandages aériens clandestins dans le ciel. La géo-ingéniérie qui comprend les interventions délibérées
à large échelle visant à modifier le climat pour limiter le réchauffement climatique a des effets dévastateurs.
Des milliers de témoins peuvent dénoncer des trainées d’avions dans le ciel qui se développent d’un horizon
à l’autre, s’élargissent et fusionnent jusqu’à couvrir le ciel d’un nuage artificiel. En effet officiellement ces
trainées sont considérées comme des traces de condensation laissées par les avions mais les scientifiques
qui ont étudié la question mettent en avant le fait que les traces de condensation sont identifiables à des
altitudes élevées de l’ordre de 10 000 mètres et que celles-ci se résorbent rapidement alors que les chemtrails
apparaissent à des altitudes plus basses entre 2 000 et 5 000 mètres et s’estompent très lentement. Certains
émettent l’hypothèse qu’il s’agirait là d’épandage de produits chimiques provoquant d’ailleurs des maladies
respiratoires chez les populations survolées et que les appareils concernés sont des avions militaires sans
aucune identification possible, écartant ainsi la piste des appareils civils qui ne seraient donc pas concernés
par ces traces. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui faire savoir si des études ont été diligentées par le
Gouvernement afin d’apporter des réponses précises aux questions légitimement posées.



Texte de la réponse du ministère de l’Ecologie :

Les traînées blanches visibles dans le ciel après le passage des avions correspondent à une condensation
de l’eau de l’atmosphère en cristaux autour des émissions normales de l’avion. La combustion du kérosène
dans les moteurs des avions conduit en effet à l’émission de gaz et de particules (suies, imbrûlés, poussières)
qui sont à l’origine de la condensation observée : ces particules peuvent servir de noyau de condensation
dans des conditions de très forte humidité de l’atmosphère (100 % à 130 % de sursaturation) et pour des
températures inférieures à – 30° C. En dessous du seuil de 100 %, aucune traînée n’apparaît ; en revanche,
au dessus de 130 %, un nuage se forme. Ce phénomène dépend peu de l’altitude de l’avion mais bien
des conditions atmosphériques et de la météorologie. La taille, la durée et l’étalement des traînées de
condensation dépendent également des conditions météorologiques. Elles ne sont pas nocives pour la santé
et aucun élément ne contredit à ce jour cet état de fait. Le sujet des traînées de condensation est bien une
préoccupation mais dont l’enjeu environnemental réside dans l’évaluation de leur contribution à l’effet de
serre. De nombreuses études sont menées sur ce sujet, au niveau national par l’Office national d’études et de
recherches aérospatiales (ONERA), et au niveau international par le Groupe d’experts intergouvernemental
sur l’évolution du climat (GIEC). La lutte contre les émissions et la limitation des nuisances aériennes
constituent une des priorités fixées à la direction générale de l’aviation civile.



A souligner la quasi-similitude de cette réponse avec celle donnée le 1er Avril 2014, en réponse à la question formulée le 16 Novembre 2012 par le député socialiste Gérard Bapt :

Image





Sources:
http://questions.assemblee-nationale.fr ... 2050QE.htm
http://questions.assemblee-nationale.fr ... 7016QE.htm
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2007
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 272




par grelinette » 23/05/14, 09:26

Compte tenu du fait qu'on observe souvent ces longues et larges trainées blanches dans un grand ciel bleu, trainées qui semblent effectivement plus présentes et plus importantes qu'avant, il est difficile de croire qu'elles proviennent "d'épandages aériens clandestins dans le ciel".

Images Chemtrails

L'hypothèse dominante conspirationniste me parait donc un peu exagérée (Wikipédia)

Ceci dit, cela n'exclut pas le fait que ces trainées soit réellement nocives, et non reconnues comme telles... Et du coup, mes tendances paranoïaques schizoïdes m'incitent à penser que ceux qui connaissent bien ce phénomène ou en sont à l'origine ont délibérément lancé cette hypothèse fantaisiste et peu crédible de conspiration pour noyer le débat !...
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11130




par Christophe » 23/05/14, 10:07

La réponse officielle me parait cohérente physiquement.

Personnellement, je n'ai jamais vu de hum... X-trails à 2000 m d'altitude!

Cette photo de google image est intéressante, j'ai déjà observé le phénomène en vrai:

Image

a) l’asymétrie des trainées sur les réacteurs internes et externes provient d'un réglage de poussée différente entre les 2 paires de réacteurs

b) la condensation sur les plumes (bout d'ailes) est un phénomène courant qui lui peut se produire à très basse altitude!

A moins, comme le titre de la photo le fait penser, que cela soit des fumigènes pour étudier les vortex et turbulences aérauliques...

Celle ci l'est aussi :

Image

Elle montre une méconnaissance aéronautique de la part de "l'analyste" : il s'agit de la trainée de condensation de la turbine de queue qui produit l'électricité à bord...

Le GAP, groupe auxiliaire de puissance, ou APU, auxiliary power unit, plus précisément : http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_aux ... _puissance
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11130




par Christophe » 23/05/14, 13:28

Une photo qui vient de passer sur FB:

Image

Tiens y a justement un indicateur de l'APU à coté! :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7036
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 2962




par gegyx » 17/01/15, 22:15

L’Association ACSEIPICA expose leurs connaissances sur les chemtrails.

https://www.youtube.com/watch?v=Cr5P3WXH14g

Je vous encourage de visionner cet interview, pour au moins deux raisons :
- Cela dure 2H40.
- Cela fout le bourdon, pour un bon bout de temps…
:mrgreen:

PS / Les députés du début du sujet, ont tellement eu de pressions qu'ils ont abandonné la démarche
Dernière édition par gegyx le 17/01/15, 23:12, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6856
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 749




par sen-no-sen » 17/01/15, 22:52

A 46'16 l'un des intervenants explique que les catastrophes imputé au réchauffement climatiques(cyclone,sécheresse etc...) servent, je cite à "masquer HAARP"!
(HAARP étant un ancien dispositif de recherche sur la ionosphère situé en Alaska).
En somme c'est une installation (apparemment plus en service de nos jours) qui serait responsable de toutes les catastrophes climatiques du monde! :lol:
Bonjour la désinformation!
Au mieux HAARP aurait pu entrainer au dire de son concepteur Bernard Eastlund de légères modifications météorologiques localisées....
Quant au explication sur les "chemtrails",il s'agit encore une fois des même méthodes utilisé par les conspirationnistes:on montre des documents officiels sur des études de géo-ingénierie et ont fait glissé le débat sur des hypothèses douteuses qui accréditerait la thèse du complot mondial...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 134 invités