Tentative de dopage à l'eau par procédé pantone

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 14146
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 845




par Flytox » 21/04/10, 22:55

Par rapport à la théorie qui propose l'hypothèse que les gaz ionisés tournent en rang serré autour de la tige participant à la création d'un champ magnétique etc...

Après pas loin de (1500 Km ?), voiçi la tige du réacteur (de mon montage précédent). Il y a une trace de rotation de la circulation des gaz.....d'environ 90° pour 150 mm de longueur du réacteur.

Image

On peut toujours émettre l'hypothèse, que la plus grosse partie des gaz n'est pas ionisé et parcours l'espace tige enveloppe tout le long du réacteur presque en ligne droite, et que les gaz ionisés tournent autour de la tige sans laisser de traces. La résultante ferait une rotation de 90° ???

Il y a aussi l'hypothèse que les petits centrages de la tige n'ont pas étés ajusté au micron et ne se sont pas corrodés également partout. La tige n'étant pas exactement centrée dans l'enveloppe peut se mettre légèrement en biais, cela peut aussi influencer l'écoulement des gaz et donc le dépôt sur la tige. :cry: :mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 81 invités