Dopage sur camionnette Peugeot

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2028
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 17




par PITMIX » 20/02/06, 20:19

Waow :shock: ça a faillit chauffer.
Bon ne nous fachons pas.
Moi aussi j'ai bien eu du mal à comprendre mais après tout ou est le problème. Faut pas se prendre au serieux. Ici j'essais de passer du bon temps. C'est un loisirs et pas une contrainte. On se fait suffisament chier tout les jours au boulot pour en plus se prendre des torgniolles en allumant l'ordinateur. C'est vrai que Gegyx n'as pas la prose très sympatique. Mais je fini par me dire que c'est ça façon de s'exprimer.
Bon sinon Boulon t'aurais pas des images de ton installation histoire de relancer le sujet ?
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 12




par Andre » 21/02/06, 03:11

Bonjour, boulon

Pour un moteur diesel qui monte a 900c jamais vu cela , même pas sur un moteur essence qui force au bout,
Sur mon avion moteur refroidi a air, pleinne puissance, en monté pendu aprés l'hélice jusqu'a 6000 pieds sans le lacher, je n'arrive pas a dépasser 710c, même si je l'appauvri (pas en montant je ne teins pas avaler une soupape) atteindre 780 c c'est un maximum
et soit assuré que cela force au bout, cela boit a ce régime plus de 30 litres a l'heure,
j'ai écouté la vidéo c'est du roman de journaliste avec sa décomposition de l'eau et sa vapeur ect..
Maintenant le 22
21 litre pour un 95 hp diesel c'est pas mal élevé ou il est accoté bien dur.
dire que cela développe 125 hp je ne sait pas il fait pour dire cela
cela prent un banc pour pour affirmer cela
tomber a 5 litres dans les mêmes conditions ou cela buvait 21 litres ? pour ce qui est de la consommation d'eau 5 litres a l'heure c'est faisable sur un diesel il est capable d'en avaler , mais chaque fois que j'ai forcer la note, la consomation a fait le contraire.. et le moteur crache des mottons noirs par l'échappement ,j'ai l'impression que je suis entrain de faire un nettoyage de tapis a la vapeur.
Une autre chose qui me tracasse ,quand je réussi quelque chose et que je dois le refaire sur un autre vehicule, je recopie ce qui marche tout en l'améliorant.
Pourquoi sur son autre tracteur il la fait monoréacteur ? si 7 cela marchais au maximum ? je parle peut etre au travers mon chapeau ,c'est seulement des chiffres qui nous sont rapporté ici et la, je ne veux pas m'éxprimer sur des on dit, les seules choses que je sais c'est ce que j'ai essayé et je suis toujours plafonner sous les 30%. J'attend que quelqu'un me dise qu'il fait 40% ou 50% sur un auto, pour savoir ce que je n'ai pas fait ou essayer.
Ce qui me dérange c'est que tout le monde a la tracteur 22 dans la mire , et pourtant il y en tant d'autre qui ont fait des montages,
ou le 22 il met de l'eau oxygéné dans son bulleur.
Sans compté qu'il bouche son admission d'air de 30%

Pour pitmix la consomation tu fait seulement des mesure sur grand route avec et sans panton, en ville tu prend cela comme ¸a vient cela ne peut pas etre plus mauvais ,mais c'est trop variable

Pour Asgard
Sur le Mercedes vielle géneration 300 TD 5 cylindres 3 litres
dan smon meilleur avant panton j'ai fait du 8,9 litre au 100km a 100kmh
Avec le panton j'ai reussi dans mon meilleur a 6,5 litres au 100km
en roulant légerement plus vite 110kmh (besoin de chaleur)
Ce qui me dérange c'est que ces chiffres ne sont pas constant d'un voyage a l'autre, alors que avant panton c'etait sensiblement toujours pareil..
Pour le chevrolet essence je viens de faire encore des modifications
les chiffres changes et nous somme en hiver, je vous donnerai les meilleurs...

André
0 x
boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais




par boulon » 23/02/06, 00:52

bonsoir

j'ai mesuré les températures d'échappement pour me faire une idée :

eau peu chauffée (30°C)(bi-pass direct pot éch)(vent faible à 5 h) :
entre éch. et réacteur : 745 °C, après le réacteur : 648°C
à fond en 4eme àprès plusieurs minutes, plafonne à 90 km/h

eau chauffée à 86°C (vent à 11 h) : 787°C, après le réacteur : 694°C
plafonne à 100 km/h

tests sondes dans l'eau bouillante : celle av réacteur : 97.2 °C
celle après réacteur : 98,2°C

dans l'huile chauffée : celle av r. : 261 °C
celle ap r. : 265°C

à 100°C les sondes marquent 1,8 à 2.8 °C de moins que la réalité
vers 265 °C l'écart augmente entre les 2 sondes, mais je n'ai pas de repère par rapport à la réalité
est-ce que les 787 °C sont quelques dégrés en dessous de la réalité?, je n'en sais rien

voilà toujours testé, les températures éch., mais à pleine charge

boulon
0 x
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2028
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 17




par PITMIX » 23/02/06, 12:01

On est bien d'accord pour les température d'echappement mais dans la video il parle de la température reacteur. Ils doivent parler de la température du tube reacteur à l'interieur de l'echappement et non de la sortie reacteur.
0 x
Avatar de l’utilisateur
lau
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 19/11/05, 01:13
Localisation : vaucluse




par lau » 23/02/06, 13:29

Andre a écrit :ou le 22 il met de l'eau oxygéné dans son bulleur

:cheesy: il va falloir effectuer des tests anti-dopage pour les tests!!!

Andre a écrit :Ce qui me dérange c'est que ces chiffres ne sont pas constant d'un voyage a l'autre, alors que avant panton c'etait sensiblement toujours pareil..
Pour le chevrolet essence je viens de faire encore des modifications
les chiffres changes et nous somme en hiver, je vous donnerai les meilleurs...


D'où l'intérêt d'un parcours test avant et après pantone.
L'autre jour j'ai refait le plein au 223ème km, j'avais beaucoup fait de ralenti à l'arrêt, de démarrages, petits parcours et 100km de nationale. J'ai consommé 1,85l./100km de plus que l'économie que je réalise avec le pantone sur parcours test.
André tu disais aussi que tes résultats sont meilleurs sur longs trajets (400km) que sur trajets plus courts(200km).
Décidément il y a des choses qui m'échappent, il doit y avoir une ionisation exponentielle dans le réacteur au fur et à mesure que l'on crame du carburant sans s'arrêter! :shock:
D'ailleurs comment tu as pu faire 400 bornes sans t'arrêter sachant que tu n'as pas de remplisseur automatique?
0 x
Le nombre de molécules contenues dans une goutte d'eau est égal au nombre de goutte d'eau que contient la mer noire!
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2028
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 17




par PITMIX » 23/02/06, 14:58

Et avec un bulleur de 5L qui contient 4l d'eau c'est possible non ?
Avec son carbu à eau André avait derrière son siège conducteur un gericane d'eau de 20L ça laisse le temps de voire venir. :cheesy:
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 12




par Andre » 23/02/06, 17:26

Bonjour lau

Sur le diesel la reseve d'eau et petite, quand je parle de 400km cela comporte des courts arrets (aire de repos autoroute) sans arreter le moteur juste pour verrifier le niveau d'eau ,en rajouter, voir que rien n'est bouché ect.. sur les 400 km il y a un arret juste pour une courte visite boutique de l'endroit tourisique il faut bien agrémenter le voyage !
Ce qu'il faut faire la differrence entre repartire le moteur completement froid. et rouler a chaud
Mais tu vas avoir les mêmes surprise moi la constance ou la répétition de la consomation , c'est la dessus que je travaille
Tu vas comprendre pourquoi avant de faire une démonstration public il faut etre sûr que cela marche a tout coup !
et surtout savoir pourquoi cela ne marche pas.
Pour le refroidissement du tube , c'est négligeable ce qu'il faut ce qu'il ne chauffe pas de trop, juste enlever l'isolant avec la ventillation du moteur c'est suffisant
Pour ce qui est du tube du bulleur c'est le contraire il faut qu'il soit bien isolée même le bulleur , la température dans ce tube se situe autour de 80c plus ou moins cela ne change pas beaucoup sur la marche du réacteur, quand tu démonte ce tube juste aprés un voyage cela doit etre sec dans ce conduit (pas de gouttes d'eau)
Pour la sortie réacteur la température cela ne doit pas venir trop chaud
Pour ta consomation d'eau tu est rendu a combien ?
Même en reduisant l'entrée cela ne diminue pas drastiquement la consomation, comme je m'y attendais je n'arrive pas a descendre sous le 0,5 litre a l'heure,

Pour boulon
Je suis surpris que ton diesel monte aussi haut en température gaz échappement , avec quoi tu mesure ? un thermocouple K dans les gaz sortie collecteur ? sur le Mercedes turbo aprés le turbo pour monté a 550c il faut que je le batte pas a peut prés
Tes autres chiffres aprés le réacteur ou les réacteurs ,sont complétement differrent des miens, aprés le réacteur il passe bien de l'eau cela descend a 270c , cela mange 50% de la température avant le réacteur.
Les moteurs doivent etre des moteurs injection direct sans chambre ni bougie de chauffage , culasse en fonte ,
Normalement tu devrais avoir un bon rendement avec un réacteur
(cela doit prendre des bonnes soupapes échappements au sodium pour endurer une telle tepérature) surtout que cela doit etre encore plus chaud a la sortie de la soupape ,la conduit de la culasse refroidi..
Ces hautes temperatures sur un moteur Lycoming essence je peux les atteindres seulement quand j'appauvrie exagérement la mixture, et la risque est trés grand que la queue de soupape devienne mince, se brule , cela fait une rondelle qui tombe dans le moteur dans un bruit de ferraille et des grands battements de coeur pour le pilote..

André
0 x
boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais




par boulon » 23/02/06, 23:10

bonsoir

j'ai refait le test température échappement en inversant mes 2 sondes :
jétait un peu plus chargé : 800 kg
température extérieure 2°C,(hier : 5 où 6)
avant réacteur : 784°C
après réacteur : 684°C
bulleur à 84°C
vitesse plafonne à 98 km/h

hier avec vapeur différence entre les 2 sondes : 93°C
aujourd'hui : 100°C
l'écart moyen est donc de : 96.5°C

Pour André
la vitesse des gaz éch. est tellement rapide :
comment expliques-tu la si grande différence que tu as?

moi, j'ai pris à 10 cm avant le réacteur,et 5 cm pour la sonde psée après

boulon
0 x
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2028
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 17




par PITMIX » 24/02/06, 00:06

C'est peut être un bon moyen de voir la difference entre un reacteur qui marche et un qui ne marche pas... :lol:
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 12




par Andre » 24/02/06, 00:53

Bonjour boulon
c'est encore plus marqué sur un petit moteur de 125cc experimental au bout sur le silencieux je peut le tenir a main nu
c'est un peu limite mais tu reussit a le serrer sans te brulé
il faut dire qu'il y a long d'échangeur aprés le réacteur et que le réacteur c'est une tige de 12,7 mm ave cun jeux de moins de 1mm
que le passage échappement est serré autour du réacteur tuyau de 1 pouces pipe donc la chaleur ne se dissipe pas elle entre dans le réacteur,
quand c'est trés chaud c'est plus de la moitié qui est en resortant du réateur, quand li est moins chaud cela absorbe moins c'est audesus de la moitié
Pour l'auto c'est cela se situe légerment au dessus de la moitié suivant la quantité d'eau qui passe dans le réacteur.
Sur le diesel la peinture a la sortie du réacteur reste sur le tuyau
et c'es tde la peinture red oxide bien ordinaire , le réacteur a une tige de 19mm et j'ai une importante restriction dans l,échappement crée volontairement pour avoir plus de chaleur,
j'aimerais bien avoir un moteur qui chauffe comme le tiend , cela me reglerait bien des probléme sur le diesel.
Je viens de corriger. ton dessin de tracteur ma induit en erreure c'est une peugeot diesel ton test ...

Petite remarque
A chaque fois que j'ai fait manger au réacteur de la vapeur a plus de 100c cela fait un faible differrentiel entre la température échappement entrée réacteur et sortie, pour avoir une importante chute de température il faut faire avaler au réacteur de la vapeur en dessous de 100c des micogouttes, la température de sortie du réacteur a même une légere tendance a etre plus chaud avec les microgouttes que avec simplement de l,air (bulleur vide)

André
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 77 invités