Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15603
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5933

Re: Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Message non lupar Did67 » 28/05/17, 16:01

Là, tu parles de délits (présumés - dans le cas de DSK, c'est même plus compliqué ; le recours à des putes ne l'est pas, un délit - la question est de savoir qui a payé et dans quel intérêt - ; le non-consentement dans certains cas semblent avoir été "border line", certaines demoiselles ayant peut-être joué de la célébrité acquise ainsi).

Je ne défends pas (intellectuellement) ces cas-là !!! En aucune manière. Je reviens à ce qui m'a fait intervenir au départ : dans "l'affaire" Ferrand, à ce stade et à ma connaissance, il n'y a rien de tout ça. Ni compte planqué, ni dénie des faits, ni abus sexuel, ni a priori enrichissement personnel (le fameux "abus de biens sociaux"), ni emploi fictif ou "prestation fictive"... Attention à ne pas glisser sémantiquement. Une allumette n'est pas une poutre, même s'il y a du bois et une section rectangulaire.

Il faut toujours essayer d'être clair.

Toujours en mode témoignage : j'ai fait une dénonciation au titre de l'article 40 contre un collègue, que j'estimais, dont des faits qui m'avaient été rapportés pouvait laisser penser qu'il y avait eu abus sexuel.

Que faire ??? Pas facile !!! Pas facile du tout !!! Je ne souhait à personne de se trouver dans cette situation. En général, en effet, la lâcheté prévaut ! "On n'a jamais vraiment su", "ce n'était qu'une rumeur...", "c'était pas sûr !"... Ben oui, c'est rare qu'on assiste à la scène !!!

Si la justice marchait bien, on serait tranquille : on dirait à la justice de trancher. Mais on sait combien elle peut passer à coté et "monter" un bazar (je fais référence là à Outreau). Alors on se dit : a) j'espère que le collègue ne se défenestre pas ! ; b) j'espère que la justice travaillera proprement. C'est très dur comme situation !

Là aussi, yaka, c'est vite écrit ! Surtout quand c'est les autres. Izavaika !!!
0 x

Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1642
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 106

Re: Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Message non lupar grelinette » 28/05/17, 17:16

Did67 a écrit :Que faire ??? Pas facile !!! Pas facile du tout !!! ...

"Malheur à celui par qui arrivera le scandale !"
C'est sans doute la phrase qui garantit la meilleure protection des politicards véreux. (voire ce que le journaliste Denis Robert, lanceur d'alerte de l'affaire Cleartream a vécu, idem pour le majordome des Bettencourt, et bien d'autres encore...)

Autre exemple, les Balkany, depuis quelques mois les choses ont changé sur leur intouchabilité, mais les corruptions et les fraudes notoires dont ils sont responsables sont un secret de Polichinel depuis longtemps et tous les médias en parlaient régulièrement ; j'imagine que nombreux étaient ceux qui ont tenté de les signaler, en vain.

Si la justice marchait bien, on serait tranquille : on dirait à la justice de trancher. Mais on sait combien elle peut passer à coté et "monter" un bazar (je fais référence là à Outreau). Alors on se dit : a) j'espère que le collègue ne se défenestre pas ! ; b) j'espère que la justice travaillera proprement. C'est très dur comme situation !

Certes, mais combien de victimes se sont défenestrées en tout anonymat ?
Les abus et les fraudes en politique française ont encore de beaux jours devant eux.

Quand je pense que dans les pays du nord, un politique démissionne pour s'être payé une barre chocolatée avec de l'argent publique, ou parce qu'il a indûment profité d'un remboursement d'une note de frais (taxi, repas, ...).

En France on en est encore très loin, et c'est tout à fait normal et légitime, et même un contre-pouvoir (*), que les médias et la population râlent au moindre soupçon.

(*) En Suède, il y a le Principe Impérieux de Transparence, en France, c'est le Principe de la Présomption d'innocence qui prévaut : 2 valeurs diamétralement opposées.
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15603
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5933

Re: Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Message non lupar Did67 » 28/05/17, 17:20

grelinette a écrit :
Quand je pense que dans les pays du nord, un politique démissionne pour s'être payé une barre chocolatée avec de l'argent publique, ou parce qu'il a indûment profité d'un remboursement d'une note de frais (taxi, repas, ...).



Dans les pays du Nord, les citoyens trouvent tout à fait normal de payer des impôts, parfois encore plus élevés que les nôtres ! En France, on trouve normal de frauder, parfois légalement (en usant et abusant des niches fiscales)... On a peut-être les hommes politiques qu'on mérite ?
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7714
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 628

Re: Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Message non lupar Ahmed » 28/05/17, 17:56

Ou c'est peut-être le contraire? Les susnommés "citoyens" ne contesteraient-t'ils pas moins les prélèvements obligatoire s'ils étaient certains qu'il n'en serait pas fait des usages abusifs?
Cette question de la moralisation reste toutefois au niveau d'une critique immanente qui, si elle était résolue ne changerait pas les questions de fond qui demeurent en suspend, notamment celle de la démocratie et celle (très liée) d'un véritable projet politique, très différent de ce qui en tient lieu* aujourd'hui.

*La croissance pour la croissance, alors que les conditions de ce qui a plus ou moins fonctionné à un moment donné, deviennent de plus en plus irréalisables.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15603
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5933

Re: Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Message non lupar Did67 » 28/05/17, 23:19

Ahmed a écrit :Ou c'est peut-être le contraire? Les susnommés "citoyens" ne contesteraient-t'ils pas moins les prélèvements obligatoire s'ils étaient certains qu'il n'en serait pas fait des usages abusifs?


Reste à définir abusif : abus de biens sociaux ? Disons, qu'alors, pour le citoyen qui ne réfléchit pas beaucoup, cela joue peut-être. Mais il faut bien voir que les "abus de biens sociaux" par les hommes politiques, tous les hommes politiques réunis, sont insignifiants au regarde des "fraudes" des citoyens... Donc cela revient à la question de l'allumette et de la poutre...

Mais bien sûr, l'allumette met le feu ! Elle donne un magnifique prétexte pour se réfugier dans des extrêmes dont on peut imaginer ce qu'ils produiraient.

Autre chose, très sérieuse, est la question "politique" au sens originel de "gestion de la cité". Là, en effet, les "projets" "abusifs", inaugurables qui flattent l'homme politique, et lui permettent d'être réélus, cela chiffre, à travers toute la FRance et à tous les échelons (mairie, département, région, Etat...)... Mais cela n'est pas illégal ! Juste une démocratie bancale, faute de mieux...
0 x

Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1642
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 106

Re: Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Message non lupar grelinette » 30/05/17, 10:17

et de 2... ça n'a pas trainé !

Actualité Politique
Soupçons d'emplois fictifs : Marielle de Sarnez plaide la légalité
Une enquête a été ouverte pour "abus de confiance" sur des soupçons d'emplois fictifs d'une trentaine d'assistants parlementaires d'eurodéputés.

Le gouvernement d'Emmanuel Macron voit surgir la crainte des affaires. Après Richard Ferrand, c'est Marielle de Sarnez qui se trouve mise en accusation. La ministre des Affaires européennes a démenti lundi soir toute irrégularité dans l'emploi d'une assistante payée par le Parlement européen alors que Le Parisien de mardi fait état de l'ouverture d'une enquête sur le sujet. Selon Le Parisien, le parquet de Paris a ouvert le 22 mars une enquête préliminaire pour "abus de confiance" sur des soupçons d'emplois fictifs visant des assistants d'eurodéputés.


La ligne de défense reste la même : "ce n'est pas moral, mais c'est pas "illégal", et il n'y a pas d'enrichissement personnel"

Bref, on peut détourner de l'argent public mais circulez, y a rien à dire !
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7524
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Message non lupar janic » 31/05/17, 07:16

La ligne de défense reste la même : "ce n'est pas moral, mais c'est pas "illégal", et il n'y a pas d'enrichissement personnel"

Bref, on peut détourner de l'argent public mais circulez, y a rien à dire !
did a probablement apporté la meilleure réponse qui soit:

On a peut-être les hommes politiques qu'on mérite ?
un dicton populaire affirme que: "qui se ressemble s'assemble" et il en va de même en politique, en économie, en social, en religion. le large panel qui existe dans ces divers secteurs laisse à chacun la possibilité de choix et d'adhésion à ce qu'il considère comme son idéal. Légal ou pas car peu d'entre nous sont "des petits saints" et que celui d'entre nous qui n'a jamais essayé de détourner la loi (doubler sur la ligne continue, dépasser la vitesse autorisée, essayer de se faire sauter une amende, téléphoner au volant, etc... pour les lois les plus simples) jette la première pierre aux autres.
De plus vouloir moraliser (dans une culture qui a démoralisé cette société) c'est mettre un coup d'épée dans l'eau. Une ville américaine a trouvé un moyen simple et efficace de limiter les délits dans sa ville. Après jugement (pas avant comme on a tendance à le faire dans notre pays) l'individu sanctionné est condamné à porter un écriteau sur lequel est écrit son délit et il doit porter cet écriteau sur le passage le plus important de sa ville pendant une période déterminée. et comme par hasard, la délinquance y a brutalement chuté.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8528
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 152

Re: Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Message non lupar Remundo » 31/05/17, 08:39

concernant l'affaire Ferrand, il n'y rien d'illégal.

par contre il y a bien enrichissement personnel puisqu'il se sert de la mutuelle comme d'une tirelire pour se payer (ou bien la SCI de sa femme, je crois), et qu'il dirigeait lui-même la mutuelle.

après, si le prix est bas et que tout le monde est content localement... il a aussi fait "bosser" un fiston 4 ou 5 mois...

ça n'est pas dramatique, le problème, c'est qu'après on vient ouvrir sa grande bouche sur la moralisation... alors qu'on est un aspirateur d'argent public ou mutualisé.

Si l'on voulait résumer, Ferrand, c'est un tout petit Fillon. :roll:
0 x
ImageImageImage
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7524
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Message non lupar janic » 31/05/17, 08:45

ferrand vient juste d'être interviewé sur France inter où il fournit ses propres explications. Avant de répandre des apriori ou des supposés, pourquoi ne pas attendre un vrai jugement, légal lui?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 234

Re: Moralisation de la vie politique : Et hop, déjà 1 ministre dans la corbeille à magouilles

Message non lupar chatelot16 » 31/05/17, 21:28

je vois les chose autrement : certaine grosse société preferent louer , et ne pas acheter

donc apel d'offre et il faut bien quelqu'un qui achete et fasse les travaux pour repondre a l'apel d'offre !

et celui qui fait ce travail ne le fait pas bénévolement ... c'est un travail avec des risque ... ça se paye ... ça raporte gros quand ça marche ... ça peut perdre beaucoup si il y a des problemes

si le marché de l'immobilier etait un peu moins compliqué il y aurait peu etre un peu moins de magouille de ce genre ... mais c'est comme ça et il reste du travail a faire pour améliorer les chose

aucun rapport avec fillon qui ne s'est pas defendu ... il aurait suffit qu'il dise que penelope repassait ses chemise pour que ça ne soit pas un emploi fictif ... et si en plus elle s'ocupait de ses costume quelle lourde responsabilité vu leur prix ... ce qui fait peur , c'est qu'il ne s'est pas defendu ... ce qui prouve presque que l'accusation etait vraie , que n'importe quelle defense aurait pu etre demontré mensongere ... ou même provoquer la revelation de pire encore

ferand n'est pas mis en examen ... tant qu'il n'y a rien il ne faut pas laisser quelque journaux deciser de la vie ou la mort des homme politique

finalement la majorité des francais ne se laisse pas manipuler ... l'affaire ferand ne fait pas baisser les sondages
0 x


Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité