Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...Calculateur ampoules economiques dans le Figaro

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55008
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1652

Calculateur ampoules economiques dans le Figaro

Message non lupar Christophe » 12/01/09, 23:58

Le site Econologie.com vient d'être cité dans un article web du Figaro (je ne sais pas si il y a une version papier), voici le passage en question:

Image

Cela concerne donc ce calculateur comparateur

Image

Version Office à télécharger ici: https://www.econologie.com/calcul-du-ret ... -3659.html

Version Flash en direct: https://www.econologie.com/calculateur-c ... -4019.html

Pour les écrans larges: https://www.econologie.com/shop/infos/ca ... gie-co2-11

Nouvelle: https://www.econologie.com/electricite-r ... -3640.html

Économie d'énergie oblige, la bonne vieille ampoule d'Edison va devoir céder sa place aux lampes fluocompactes. Pas sûr néanmoins que ces nouveaux modèles soient totalement écolos. Toute la lumière sur les zones d'ombre qui subsistent.

C'est fait. Début décembre, l'Union européenne a finalement appuyé sur l'interrupteur. Espèce désormais menacée, l'ampoule à incandescence - 130 ans au compteur - devrait totalement s'éteindre d'ici à 2012. Objectif : réduire notre consommation d'énergie afin de diminuer les émissions de CO2 dans l'atmosphère. Pour autant, les nouvelles lampes basse consommation ne sont pas dénuées d'inconvénients : polluantes, quasiment toutes importées d'Asie, blafardes pour la plupart, lentes à l'allumage… Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles ne font pas l'unanimité. Quelques réponses susceptibles d'éclairer nos lanternes.

Une bonne affaire?

Pas toujours. L'argument de vente n° 1 des lampes fluocompactes, c'est leur faible consommation électrique : 4 à 6 fois moins que leurs homologues classiques pour un éclai­rage comparable. Seul bémol : certains fabricants disent obtenir une luminosité équivalente à du 100 W classique avec des ampoules fluocompactes à 18 W, quand d'autres affichent 20 W ou encore 23 W. Difficile de s'y retrouver. En tout cas, en admettant (ce qui est vraisemblable) que le prix de l'électricité ne baisse pas, l'investissement peut s'avérer rentable dès la première année dans le cas d'un usage intensif.

Le surcoût (5 à 15 € par ampoule) est rapidement effacé par les économies d'énergie auxquelles s'ajoutent les gains de remplacement d'ampoules puisque certains modèles affichent une longévité 15 fois supérieure aux versions à filament.

Le site www.econologie.com propose d'ailleurs un calculateur pour évaluer l'économie réalisée, qui peut friser la centaine d'euros sur la durée de vie totale de l'ampoule.

Seul point noir : la longévité n'est pas toujours conforme aux attentes et elle baisse avec des allumages/extinctions répétés. «Évidemment, nous entendons surtout les déçus des fluocompactes, admet Hervé Lefebvre, de l'Ademe. Mais dans le panel de 10 000 ménages que nous interrogeons tous les ans, nous constatons une progression ininterrompue de cet équipement. Il était présent chez 51 % d'entre eux en 2000, alors que l'on devrait dépasser les 70 % pour 2008. C'est bien que les consommateurs y trouvent leur compte.»

Fabrication

Le mercure sous le feu des projecteurs. D'accord, les modèles basse consommation se révèlent moins gourmands en électricité. D'accord, leur durée de vie accrue évite une surproduction de déchets non négligeable. Mais de là à les estampiller «100 % écolo», c'est aller un peu vite en besogne. Car les ampoules fluocompactes contiennent du mercure. En quantité minime, certes (5 milligrammes au maximum, soit cinq fois moins qu'une pile de montre et 100 fois moins qu'un plombage).

Mais multipliée par plusieurs dizaines de millions de lampes, ce métal lourd peut s'avérer ­franchement dangereux pour l'environnement et la santé s'il n'est pas correctement géré. Depuis deux ans, le recyclage existe (rens. : www.malampe.org ou en appelant le 0810 001 777).

Reste que tout le mercure recy­clable n'est pas valorisé et qu'en plus, tous les consommateurs ne trient pas… Autre point noir : la plupart des fluocompactes étant produites en Chine, l'acheminement par voie maritime n'est pas forcément des plus économes en carbone…

Mise en marche

Des ratés à l'allumage. Lentes au démarrage, les ampoules basse consommation ? Oui, à en croire le nombre de mécontents qui ­fulminent dans les forums consacrés à l'éclairage. Pas confortable en effet d'attendre quelques dizaines de ­secondes, voire plus d'une minute, pour atteindre une lumière optimale. Toutefois, les fabricants ont fait quelques progrès et l'on ­trouve aujourd'hui des modèles qui s'allument quasi instantanément. Mais en attendant que les emballages mentionnent le temps de chauffe, il n'y a guère d'autres solutions que de s'en remettre aux informations d'un bon vendeur…

Couleurs

Le grand retour du style néon. Récurrente aussi, la critique concernant la couleur blafarde des fluocompactes, capable de transformer le plus cosy des salons en parking glauque. L'ambiance néon, non merci. Pour s'en sortir, il faut se référer à ce que l'on appelle la «température de couleur», mesurée en kelvins (K). En somme, plus la température est élevée (4 000 à 6 500 K), plus la lumière est froide et tire sur le bleu.

À l'inverse, plus elle est basse, plus la couleur est jaune et chaude. Pour un rendu équivalent aux modèles à incandescence, choisir plutôt une ­lampe de 2 700 K. Et ne pas se laisser abuser par les mentions du type «lumière du jour», franchement blanche.

Peut-on s'en servir partout ?

Non. Parmi les inconvénients souvent ignorés des lampes fluocompactes, il y a leur sensibilité au froid (contrairement aux LED). Mieux vaut donc éviter de les installer à l'extérieur ou dans des endroits non chauffés. Le guide d'achat en ligne du WWF (www.guide-topten.com) recense d'ailleurs les températures minimales et optimales d'un large choix d'ampoules. Autre élément à prendre en compte, leur fréquente incompatibilité avec des variateurs d'intensité ou leur incapacité à être encastrées. Dans tous les cas, mieux vaut inspecter les conseils d'utilisation qui signalent généralement ces contre-indications. Enfin, de par leur temps de latence au démarrage et leur sensibilité aux allumages répétés, mieux vaut éviter d'en équiper les lieux de bref passage (toilettes, couloir, cagibi).

Santé

Faut-il craindre les mauvaises ondes ? Selon le Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem), les fluocompactes émettraient des ondes électromagnétiques. Certes, les rayonnements émis n'ont été enregistrés qu'à proximité immédiate. Mais par mesure de précaution, le Criirem «déconseille l'utilisation de ces ampoules en tant que lampes de chevet ou de bureau».

Faut-il les installer dès maintenant ?

Oui, mais petit à petit. Une certitude : pas la peine de renouveler massivement son stock d'ampoules, ni de commencer à stocker les anciens modèles. Mieux vaut y aller petit à petit et accompagner la disparition progressive des ampoules à filament. D'une part, cela permet d'apprécier la qualité d'éclairage du modèle retenu et éventuellement de rectifier le tir pour l'achat suivant. D'autre part, les mois qui viennent devraient voir un élargissement des gammes proposées et surtout un étiquetage plus complet des produits. Parmi les mentions qui devraient être obliga­toires d'ici à la fin de l'année : le nombre de cycles d'allumage/extinction, la température de couleur et le temps de chauffe de la ­lampe.

À côté des ampoules fluocompactes, il faut également penser à surveiller d'autres technologies comme les lampes à LED. Tout aussi économes en énergie, elles sont encore plus durables et faciles d'utilisation, mais leur faisceau d'éclairage plus limité les restreint pour l'instant à l'éclairage d'appoint.

Enfin, remplacer ses ampoules ne fera pas chuter sa consommation électrique de manière absolument spectaculaire. Jean-Marc Jancovici, spécialiste du réchauffement climatique, rappelle que d'autres gestes moins médiatisés sont bien plus efficaces : «Il suffit d'éviter d'utiliser un sèche-linge pour supprimer d'un seul coup l'équivalent de toute sa consommation électrique destinée à l'éclairage.»
Source sur le Figaro
Dernière édition par Christophe le 12/12/15, 12:24, édité 5 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Olivier22
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 176
Inscription : 06/11/08, 16:41
Localisation : Bretagne/Toulouse (pour le moment)
x 4

Message non lupar Olivier22 » 13/01/09, 01:05

Il y avait un reportage cet après-midi sur la 5, sur les ampoules basse conso.
Apparemment cela va devenir obligatoire ?? Plutôt, la vente d'ampoules à incandescence va être interdite (d'ici 2012 si j'ai bien retenu ?? Et les dépolies, dès 2010... D'ailleurs je ne vois pas trop pourquoi)

Dans ce reportage (très peu détaillé, ce n'est même pas de la vulgarisation mais de l'info grand public), ils parlaient aussi des leds, mentionnant le fait qu'elles pouvaient créer 1600 couleurs différentes... On reproche toujours aux leds leur lumière blanche crue, mais si on peut obtenir des variantes tendant sur le jaune le problème est résolu ?! (Mais ce n'est peut-être pas encore le cas pour des diodes à forte luminosité...)
Car dans ce cas, les leds seraient beaucoup plus prometteuses que les fluocompactes : rendement encore meilleur, durée de vie, allumage instantané, insensible aux extinctions répétées, faible encombrement...
Certes le faisceau est étroit mais peut être diffusé avec du verre dépoli (à moins qu'il soit énergivore en fonctionnement, raison de sa prochaine interdiction ??)

Ah encore une question pour les érudits des fluocompactes : dans le reportage ils parlaient aussi du champ EM généré par ces lampes (confirmé par la vidéo econologie montrant les mesures de champ de différents appareils).
Puisqu'apparemment, l'électronique est seule responsable de ce champ, il ne serait pas possible de blinder tout simplement le compartiment renfermant l'électronique avec une feuille d'acier ? :D
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55008
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1652

Message non lupar Christophe » 13/01/09, 01:19

1) Tu veux parler de ceci ?
https://www.econologie.com/forums/interdicti ... t6676.html


Image

2) Pour les leds de couleur, ils parlaient sans doute des LEDS RGB, j'en ai quelques unes en stock...si vous voulez je vous fais un film?
Ce sont des Luxeon de 5W, donc "très" puissantes mais également très cher (commandable par télécommande).

3) Pour le champ magnétique : désolé mais je n'ai rien confirmé du tout bien au contraire: tube fluo, petits transformateurs ferriques et micro ondes sont bien plus "nocifs" que les ampoules fluos dont le champs "nocif" n'est pas tellement plus fort que celui d'un cable électrique: 5 cm max!

Les "écolos" qui ont lancé cette rumeur ont oublié de comprendre que la nocivité (et donc les normes) d'une ondes électromagnétique était fortement lié à sa FREQUENCE (plus justement à sa longueur d'onde mais passons)...Or une ampoule fluo c'est une fréquence de 50Hz (100Hz?) donc bien plus faible que les 2.5 Ghz des GSM...On ne peut donc pas raisonner en terme de V/m comparatif entre ces 2 types de sources! Or c'est ce qui a été fait, et encore plus grâve: ce qui a été RELAYE c'est de l'intox pure et simple!

Bref je m'inquiète surtout pour les petits transformateurs ferriques (de plus en plus rares mais quand même) car généralement ils sont cachés sous le bureau ou le lit...c'est à dire très proche de nous pendant de nombreuses heures!

La pollution au mercure et recyclage plus difficile sont des argument bien plus sérieux qui vont à l'encondre des fluocompactes (raison de plus pour ne pas choisir des fluo 1er prix)...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Olivier22
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 176
Inscription : 06/11/08, 16:41
Localisation : Bretagne/Toulouse (pour le moment)
x 4

Message non lupar Olivier22 » 13/01/09, 01:35

Oui c'est exactement ça, je n'avais pas vu l'autre sujet, merci.
Ta vidéo montre que le champ est faible par rapport à celui d'un téléphone en communication ou d'un four micro-ondes mal isolé, mais tout de même pas inexistant... D'ailleurs l'Agence Française de Jsaipuquoi conseille de ne pas utiliser les fluocompactes comme lampes de chevet ou de bureau (m'enfin, ce que disent les politiques sur la technologie et le médical... bref)

Concernant les fréquences, bah on ne sait toujours pas quel effet réel peut avoir une onde EM sur notre corps, quelle que soit sa fréquence... Pour les fréquences très élevées, là où certaines molécules du corps sont excitées, on se doute que ça devient dangereux (micro-ondes) mais où est le seuil, le sait-on ?? Bon OK le 50 Hz ne doit pas faire résonner grand chose, mais ça ne veut pas dire qu'il n'a pas d'effet.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55008
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1652

Message non lupar Christophe » 13/01/09, 01:41

1) J'ai pas dis que c'était 100% innoncent mais j'ai dis qu'il y avait BIEN PIRE et qu'on en a jamais parlé.

2) Mais ce qui m'intrigue le plus c'est que cela fait plus de 80 ans que des tubes fluorescents (non compacts donc) sont vendus et utilisé massivement et que personne ne s'est jamais inquiété (contrairement aux GSM qui ont posé des questionnement dès leur sortie sur le marché) jusqu'au jour où...on a commencé à parler d'interdiction des ampoule classiques...

Désolé mais le poisson est un peu trop gros!!

Tu vois où je veux en venir? Je crains que cela soit simplement du lobbyisme...

ps: c'était l'AFSNET par hasard?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Olivier22
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 176
Inscription : 06/11/08, 16:41
Localisation : Bretagne/Toulouse (pour le moment)
x 4

Message non lupar Olivier22 » 13/01/09, 03:09

Je ne sais plus de quel organisme il s'agissait, je crois qu'ils n'ont même pas cité. ("On" déconseille de... "Il est recommandé" de...)

Peut-être as-tu raison, c'est peut-être du lobbyisme, mais je pense aussi qu'il y a depuis quelques années une vague d'inquiétude (prise de conscience ?) de la dangerosité de la technologie de tous les jours, qu'il n'y avait pas il y a quelques décennies (avant ma naissance :mrgreen: )
Par exemple les produits d'entretien d'intérieur dont la nocivité n'inquiète que depuis peu ; les pollutions industrielles idem (un prof me parlait d'une usine chimique qui a pété près de chez lui en 197x : une ligne dans la presse locale et aucune évacuation de personnes - c'était avant les normes seveso. Qu'en serait-il aujourd'hui ? JT du 20h, ministre de la santé sur les lieux etc etc...)
Et toute l'inquiétude générée par la mode écolo-commerciale (protéger l'environnement, protéger la santé, l'homme détruit la nature -> amalgame industrie=danger, résultat : méfiance envers la technologie, pas que pour la nature mais aussi pour les personnes)
Bref je pense que l'inquiétude liée aux champs EM des lampes fluo n'est qu'une goutte parmi toute une vague actuelle d'attention du peuple envers les effets invisibles des produits qu'ils achètent.
Ceci totalement commandé par les médias, bien entendu. Si on parlait moins de lampes fluo et plus d'huile de palme cancérigène, les gens oublieraient complètement les champs EM des lampes fluo et n'achèteraient plus de biscuits apéro. C'est là que le lobby intervient peut-être, mais je crois plutôt au "lobby" des médias, qui vendent ce qu'ils jugent le plus intéressant (les fluocompactes c'est dans le vent et ça fait débat ; alors que les biscuits apéro...)
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 9

Message non lupar citro » 13/01/09, 15:22

Christophe a écrit : Les "écolos" qui ont lancé cette rumeur ont oublié de comprendre que la nocivité (et donc les normes) d'une ondes électromagnétique était fortement lié à sa FREQUENCE (plus justement à sa longueur d'onde mais passons)...Or une ampoule fluo c'est une fréquence de 50Hz (100Hz?) donc bien plus faible que les 2.5 Ghz des GSM...On ne peut donc pas raisonner en terme de V/m comparatif entre ces 2 types de sources! Or c'est ce qui a été fait, et encore plus grâve: ce qui a été RELAYE c'est de l'intox pure et simple!

J'ai entendu que la forme du signal aurait également une grande importance et que les signaux carrés seraient beaucoup plus nocifs que des sinusoïdes car beaucoup plus agressifs pour les eventuels récepteurs que seraient nos cellules... :?:
Christophe a écrit :Bref je m'inquiète surtout pour les petits transformateurs ferriques (de plus en plus rares mais quand même) car généralement ils sont cachés sous le bureau ou le lit...c'est à dire très proche de nous pendant de nombreuses heures!
Il y a encore trop de ces petits transfos et aucuns ne disposent d'affichage sur leurs rendement, et leur consommation à vide... :evil:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55008
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1652

Message non lupar Christophe » 15/01/09, 20:08

1) Ah je n'étais pas au courant de l'impact de la forme du signal...un signal de GSM c'est pas un sinus? je sais que c'est séquentiel mais carré?

2) Tous? Ah non!! Pas celui qu'on vient de rentrer sur la boutique: https://www.econologie.com/shop/bloc-ada ... p-233.html

- Efficacité: > 80%
- Consommation "en veille" < 8% soit 0.8W


8)

3) Avec le webmaster de http://www.volta-electricite.info/ on prépare une version FLASH 100% web du calculateur comparateur d'ampoule. Je pense qu'elle sera disponible avant le week end! Ca rendra le calcul accessible à tous le monde (et pas seulement ceux qui ont Excel ou Openoffice). Il a fait un super boulot !!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 9

Message non lupar citro » 15/01/09, 21:31

Christophe a écrit :... Tous? Ah non!! Pas celui qu'on vient de rentrer sur la boutique: https://www.econologie.com/shop/bloc-ada ... p-233.html

- Efficacité: > 80%
- Consommation "en veille" < 8% soit 0.8W

Intéressant. :D
0 x
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4551
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 28

Message non lupar Capt_Maloche » 15/01/09, 23:23

Econologie, le site qui monte, qui monte :D
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^


Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités