Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Injection d'eau dans les moteurs: informations généralesLes photos du brûleur Pantone de Mr David

L'injection d'eau dans les moteurs thermiques et le procédé "pantone" : généralités et informations générales. Coupures de presse et vidéos.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46746
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 372
Contact :

Les photos du brûleur Pantone de Mr David

Message non lupar Christophe » 23/08/06, 19:21

Quelques photo retrouvé sur un vieux disque dur que j'avais prise en 2001...un mois après l'obtention de mon diplôme..que de temps écoulé depuis cette date...

1) Le montage

Image
Image
Image

Il s'agit évidement d'un montage artisanal avec une pompe gaz à palette (vitesse constante).

L'alimentation en combustible se fait par un petit carbu de mob (15mm de diam je crois) qu'on voit à gauche.

Le combustible est du fuel domestique et le démarrage se fait au chalumeau, pompe allumée, en chauffant un peu le "réacteur" et en inflammant les vapeurs.

La 1ere flamme est assez impressionnante.

La vitesse de rotation de la pompe est constant (le débit n'est donc pas vraiment constant car il y a une dilatation des gaz).

2) L'allumage

Image
Image

3) Evolution de la flamme avec la température du réacteur

30 secondes
Image
1 min
Image
1 min 30
Image
2 min
Image

4) Flamme chaude

Image
Image
Image
Image

5) Couleur d'une scie dans la flamme au bout de 2 à 3 seconde

Image
Image

Voila j'attends vos réactions pour faire part de mes propres analyses.
Dernière édition par Christophe le 22/05/12, 19:03, édité 2 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46746
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 372
Contact :

Message non lupar Christophe » 23/08/06, 19:38

Dernière édition par Christophe le 11/05/12, 17:18, édité 1 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
denis
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 941
Inscription : 15/12/05, 17:26
Localisation : rhone alpes

Message non lupar denis » 23/08/06, 22:10

j'avais vu le shema, mais les photos vaillent le coups!
je ne me rend pas compte , si un bruleur de chaudiere classique produit autant de chaleur ?,il serait intéressant de comparer la consomation de fioul.
De plus la flame chauffe le réacteur à 1 seul point,ce serait peut etre mieux orienté de face ,légerement en biéz,pour que la flamme "leche plus en longueur le corps du réacteur,en sens inverse tant qu'on y est ;(orienté nord :cheesy: )
et essayé de mettre progressivement un % d'eau ;expérience intéressante à faire.
0 x
Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1567
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France

Message non lupar ex-océano » 23/08/06, 22:45

Ce qui serait intéressant aussi c'est de comparer les températures et spectres lumineux des flammes issues de la combustion du fioul et du gaz sortant du brûleur.

Si le 'carburant' subit une modification chimique (cracking, oxydation partielle,...) il se peut que la température et le spectre de la flamme soit très différents.
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 7

Message non lupar citro » 23/08/06, 23:05

:cheesy: Le bruleur de M. DAVID est un reformeur utilisant le principe de l'oxydation partielle" (le carburant réagit avec de l'air).

Il existe une application "ménagère" de ce procédé dans les appareil à essence pressurisée. Ces appareils sont bien connus des montagnards, voyageurs et campeurs chevronnés... Il s'agit de réchauds et surtout de lampes dont la plus emblématique est la PETROMAX.
http://alalumieredupasse.com/?Principe_ ... tionnement

Pour en avoir récemment démontée une, j'ai immédiatement été surpris par les nombreuses similitudes avec les réacteurs Pantone! :shock:

J'ai même envisagé créer un post sur ces appareils aux rendements surpenants!
400 watt de lumière pendant 8 à 12h avec environ 1litre de pétrole (du type pour chauffage "zibro").[/url]
0 x

denis
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 941
Inscription : 15/12/05, 17:26
Localisation : rhone alpes

Message non lupar denis » 23/08/06, 23:27

c'est cher,mais c'est une belle lampe.
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 8

Message non lupar Andre » 24/08/06, 07:36

Bonjour

L'alimentation en combustible se fait par un petit carbu de mob (15mm de diam je crois) qu'on voit à gauche


Le carburateur doit etre presque completement bouché l'aspiration d'air se fait par un trou de 3 a 4 mm (trou du starter) le carburateur se trouve en dépresssion assez forte pour passer du gasoil..

Cela peu paraitre extraordinaire de faire telle flamme aussi chaude et bleu avec du mazout rouge, mais cette experience peut etre reproduite sans panton et en arrive a une flamme semblable.
(Les bruleurs industrielles au mazout et vapeur pour atomisé quand il marche en bas régimes il font une flamme bleu comme du gaz naturel )
il n'y qu'a regarder une lampe a souder a l'essence elle fait une belle flamme bleu et si on veut augmenter la température de la flamme il suffit de préchauffer l'air et le combustible pour arriver au même resultat..

Dans mon brûleur a boule ,je brule de l'huile la plus part des huiles peuvent etre brûlé, la flamme est trés chaude dépasser le point de fusion du cuivre sans réchauffe de l'air de combustion , si je rechauffe l'air de combustion , un thermocouple chromel alumel, ne résite pas . pas plus que le tube du bruleur si il est en acier ,encore mois en inox, aprés 20 a 30 heures de marche l,inox disparait en galette d'oxyde verte. Cela prend une buse en réfractaire .

Tous les bruleurs si on réchauffe les composantes avant de les faire bruler on atteind des hautes températures et une flamme transparente..

Pour un bruleur experimental on peut aller chercher la plus haute température possible. Mais dans la pratique pour une unité de chauffage ,il est preferable d'avoir une température plus basse moins de 1000c les composantes et le foyer ont une durée de vie plus longue et il suffit d'avoir plus de volume de chauffe.
Dans mon cas je maintien la température dans les 1100 a 1200c
je me sert de ce bruleur pour un chauffage de forge et pour fondre de l'aluminium couler des petites pieces.

Dans cette experience il aurrait enlever la tige et ecraser le tube réacteur pour faire un échangeur plus éfficace le resultat aurrait été semblable. Ou un faisceau de petits tubes.
Une partie de la chaleur du bruleur sert a réchauffer les gaz admission , globalement on atteind un niveau de plus haute température.
Le seule point interessant c'est que la combustion devient plus complette, mais avec la même quantité de combustible, si on avait a chauffer une resevoir d'eau , je ne pense pas que il y aurrait une grande differrence avec un bruleur a 900c et un bruleur a 1200c

Un moteur a essence 100% panton , chaud marche au mazout la tige enlevé , moins bien que avec une tige , il fume un peu, mais il marche... une remarque les petits réacteurs marche mieux que les gros si on retire les tiges ..
Le systéme Chambrin si il n'etait pas si compliqué a réaliser ,je pense qu'il doit etre superieur au panton..

Maintenant attention de ne pas trop faire de similitude avec le dopage a l'eau, cette erreur ma couté beaucoup d'énergie et de temps.

André
Dernière édition par Andre le 27/08/06, 06:02, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 7

Message non lupar citro » 24/08/06, 10:31

Comme je l'ai écrit:
citro a écrit ::cheesy: Le bruleur de M. DAVID est un reformeur utilisant le principe de l'oxydation partielle" (le carburant réagit avec de l'air).

c'est une réaction exothermique (qui dégage de la chaleur).

- Le dopage à l'eau, c'est du vaporeformage (le carburant réagit avec de l'eau)
c'est une réaction endothermique (qui absorbe de la chaleur).

Mais on peut faire l'amalgame;
- Le reformage autotherme (le carburant réagit avec l'air ET l'eau).
une fois le réacteur mis en température (avec de l'air) on ajoute l'eau qui absorbe le surplus de calories en génrant sa réaction. Le résultat est un réacteur autotherme.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46746
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 372
Contact :

Message non lupar Christophe » 24/08/06, 10:38

citro a écrit :Mais on peut faire l'amalgame;
- Le reformage autotherme (le carburant réagit avec l'air ET l'eau).
une fois le réacteur mis en température (avec de l'air) on ajoute l'eau qui absorbe le surplus de calories en génrant sa réaction. Le résultat est un réacteur autotherme.


Bonne remarque, d'ailleurs, Renault travaille la dessus pour les PAC :)

Par contre sur ce montage il n'y a pas d'eau qui est injecté dans le "réacteur"...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
papipol
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 11/11/17, 18:59

Re: Les photos du brûleur Pantone de Mr David

Message non lupar papipol » 11/11/17, 19:11

Bonjour je suis nouvellement inscrit mais je m'interesse a Paul Pantone depuis bien longtemps sans avoir jamais essayé son bruleur la je viens de commencer le montage et aupremier essais ça ne marche pas je pense que c'est une question de bruleur et de mélange mais comme il n'y a que les quelques fotos et plus de nouvelles de Mr David c'est pas facile pouvez vous me donner plus d'infos je tache dans mon prochain message de joindre des fotos Merci a plus Papipol
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: informations générales »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Recherches populaires