Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Injection d'eau dans les moteurs: informations généralesGénérateur de vapeur instantanée

L'injection d'eau dans les moteurs thermiques et le procédé "pantone" : généralités et informations générales. Coupures de presse et vidéos.
laurent.delaon
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 168
Inscription : 13/08/05, 17:49

Générateur de vapeur instantanée

Message non lupar laurent.delaon » 10/10/05, 17:03

Bonjour ,

Je reflechis au pb de Andre voila ce que je pense :

Son pb viens du fais que lorsque son moteur est chaud au dela d'un certain seuil il vaporise
trop d'eau.
Et cela arrive dans la chambre de combustion ,vaporise le fuel mais il y a trop de vapeur
et ca ne fonctionne plus pour le cycle thermodynamique.

Pour palier a cela il suffit je pense de fixer le debit d'eau a vaporiser en utilisant un petit
reducteur de debit regler sur 1_l/h par ex, je me base sur les observation de Martz.

Ma remarque reste valable dans tout les cas de figure dopage diesel avec eau ,elle repond aussi
a la remarque d'andre qui observe sue ca fonctionne miieux quand le moteur tire une
remorque par exemple. En effet le moteur chauffe d'avantage et sa vapeur est plus chaude vaporise mieux le gazoil sans etre en exces.
Cela tant a prouver qu'il faut chauffer au mieux la vapeur.
Cela indique pourquoi les tracteurs marche bien le flux de gaz important chauffe mieux.

Il est donc possible je pense de vaporiser la vapeur directement et de l'anvoyer dans l'admission d'air, a condition de maitriser son debit d'entree.

De la on doit pouvoir simplifier le dit reacteur en un simple systeme de production de vapeur chaude.
(pas de carbu plus de tige etc mais du tampon jex inox par ex)

Je n'ai pas de quoi verifier ce que j'avance ,mais je pense que c'est juste car on peut expliquer
tout les cas de figure rencontrer avec cette remarque.

En meca plus c'est simple mieux ca marche.

Qu'en pensez vous andre ?

Laurent.
0 x

Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 11/10/05, 02:38

Bonjour Laurent
Je pensais comme cela ce printemps, mais depuis beaucoup de tests me dise que j,avais tort, ce n'est pas de la vapeur que le moteur a besoin, mais des superes de petits gouttes, tellement petites gouttes qu,elle sont invisibles.
je croyais aussi qu 'il fallait chauffer cela au coton, encore une autre erreure,
si le moteur force et qu,il y a beaucoup de chaleur en jeux dans le réacteur
il faut lui donner plus de gouttes et plus d'air, pour cela un bulleur remplie bien ses fonctions il donne toujours un air saturé peu ou beaucoup mais toujours proche de la saturation, on peut reproduir cela avec un carburateur
mais plus délicat a ajuster il devient facile de dépasser la saturation , donc avec le carburateur vaut mieux mettre moins d'eau.
La consomation de 1 litre a l'heure ce n'est qu'une réference pour des conditions bien spécifique, la consomation du réacteur dépend que de la température que l,échappement génére donc de la puissance demandé au moteur, le produit air et eau qui passe dans le réacteur doivent etre dans un proportion de façon que le réacteur ne descente pas trop bas et ne deviennent pas a des température excesif.
La seul reference que je connaisse actuellement c'est la température de sortie de vapeur du réacteur, appelle cela comme tu veut gaz get , vapeur ,
ou? je ne sais pas, ce qui sort de la dedans je sais juste que cela doit avoir une certaine temperature pour que cela marche (bien) et je ne sais pas encore exactement c'est quoi l'idéal, mais je sais que ce n'est pas de haute temperature...
André
0 x
titus02
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 50
Inscription : 18/10/05, 18:56
Localisation : Aisne

Message non lupar titus02 » 24/10/05, 11:07

bonjour

J'avais deja pensé au systeme "bruleur sur echapement",au lieu de faire
tomber les gouttes directment sur les points trés chauds de l'echap il serait
peut etre possible de les faire tomber en amont de ce point et de les
laisser approcher doucement de la zone chaude (par exemple par gravité
sur un pot penché) ce qui permettrait plutot une "vaporisation lente" qu'une
"ebullition rapide" on peut aussi envisager d'aplatir le pot dans
cette zone pour augmenter les surfaces d'echanges.
Quand on etale une goutte d'eau sur un pot a peine tiéde on s'appercoit
qu'elle seche a vitesse grand V c'est un peu ce principe que je voulais communiquer.
en partant du pricipe d'un moteur consommant 3,6 l a l'heure cela donne
1cc par seconde soit plus ou moins 20 gouttes pas secondes (1cc eau=20
gouttes,1 cc de sang =15 car plus visqueux) a usage 50°/° eau et 50°/°
fuel cela donne 10 gouttes de chq par seconde ,sur un pot auto je pense que le debit n'est pas trop eleve et que le pot peut les vaporiser facile.

qu'en pensez vous?merci
0 x
Je préfère un con qui marche que trois intelectuels assis (merci Audiart).
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2010
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 4

Message non lupar PITMIX » 24/10/05, 22:55

Bonjour à tous
Je decouvre vos idées de generateur de vapeur instantané très interressants j'y avais moi même songé mais à priori il ne faut pas porter l'eau à ébullition d'après les idées developper par M David sur Quant'homme.com mais sans savoir pourquoi . Andre semble en avoir fait les frais.C'est bien dommage car comme ton le monde le sais le problème principal à résoudre dans le système de dopage à l'eau est que le liquide est incompressible et la vapeur d'eau semblais être idéale.
0 x
jonsmit
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 13
Inscription : 18/10/05, 14:26
Localisation : région parisenne

Message non lupar jonsmit » 24/10/05, 23:55

SALUT, un évaporateur de système changement de phase refroidissant un cpu d'ordinateur. le liquide s'évapore au contact de la base chaude surface maximisée et se refroiditen sortie.
d'ailleurs est-ce que la tige du réacteur pourrait être cannelée, striée, etc pour augmenter la surface d'échange.
0 x
tous à l'huile à l'eau au vent au soleil aux ptits zoiseaux si ya mieux c'est tout bon

Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 25/10/05, 04:08

Bonjour,

La chaleur initial dans le réacteur vient des gaz d,'échappement du moteur, traverse la parois du réacteur, celle sur la tige , je me demande encore comment cela se fait qu'elle devient aussi chaude , quelle soit lisse ou dépolie ou tige fileté ou de differrent diametre elle devient chaude...
pourtant c'est des goutellettes d,eau qui se frotte sur elle ,et dans la logique on s'évaporant ou se desintegrant elle devraient refroidir la tige...
Mais dans la réalité pratique on ne peut que constater que la tige devient bleu et même gris noir au sa sortie.

André
0 x
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2010
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 4

Message non lupar PITMIX » 25/10/05, 06:11

Attention pour un refoidisseur de CPU on utilise du fluide frigorigène qui s'evapore à la pression atmosphérique ce n'est pas le cas de l'eau. Les température et pression egendrée sont donc peu importantes. Cette nuit j'ai pensé à la vapeur sortant de la soupape d'une cocotte minute. Le problème c'est qu'il faut attendre de produire suffisament de pression avant d'ourir la fameuse soupape. Parcontre le gaz formé serait saturé d'humiditée.
0 x
jonsmit
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 13
Inscription : 18/10/05, 14:26
Localisation : région parisenne

Message non lupar jonsmit » 29/10/05, 10:25

au lieu d'avoir une seule tige, un bloc multicanaux à l'intérieur d'une chambre permettant la circulation des gaz d'échappement pour réchauffer les canaux sur l'ensemble de la périphérie.
0 x
tous à l'huile à l'eau au vent au soleil aux ptits zoiseaux si ya mieux c'est tout bon
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 29/10/05, 11:45

Le terme de vapeur peut indiquer 2 réalités différentes :
- la vapeur visible comme une fumée blanche (par exemple, les nuages), formée de minuscules gouttelettes d'eau liquide en suspension dans l'air.
- la vapeur d'eau à l'état gazeux, ayant toutes les propriétés d'un gaz, et complètement invisible.
Le Pantone a besoin d'eau à l'état gazeux (pas d'eau gazeuse, hihi) et non à l'état liquide.
Si l'eau du bulleur se met à bouillir, c'est de la vapeur sous forme de goutelettes qui arrive au Pantone. Il n'aime pas. La transformation des gouttelettes en gaz peut se faire dans le réacteur, mais consommera tant de chaleur que le réacteur devient inopérant. A éviter donc.
On a peut-être intérêt à placer le réacteur plus haut que le bulleur, de manière à ce que les éventuelles goutelettes d'eau puissent se condenser dans le tuyau et retourner au bulleur au lieu d'atteindre le réacteur.
0 x
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2010
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 4

Message non lupar PITMIX » 29/10/05, 21:34

Je vois pas très bien pourquoi en mettant le reacteur plus haut on eviterai les gouttes d'eau. La gravitée fonctionnerai pour les grosses gouttes, peut être, mais comme le moteur crée une depression dans la tuyauterie, de toute façon, tout est aspiré. Le bulleur est hermetique le moteur crée le vide au dessus de l'eau, la vapeur est aspirée et une partie condense sur les parois du bulleur.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: informations générales »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités