Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Stockage Hydrogène basse pression

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 29/02/08, 10:19

mmmmmmmmmmh !
des hyrdrures métalliques ! Image
0 x

Avatar de l’utilisateur
rescwood
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 85
Inscription : 05/09/05, 14:30
Localisation : Luxie (Belgique du Sud)

Message non lupar rescwood » 29/02/08, 11:32

OK pour les rendements, mais ce n'est pas le critère dominant pour les transports, c'est l'autonomie ET la facilité de stockage du carburant


Ben oui, et c'est bien ça le sujet de départ

En pratique, le CEA prévoit pour 2015 une densité de 2,7 kWh /L soit 9,72 MJ/L Bien trop faible, car 10 MJ /40 MJ = 0,25. Pour concurrencer les hydrocarbures, il faudrait que le rendement d'une PAC fasse 4 fois celui d'un moteur thermique (30%): impossible (120% , sauf pour les fans de surunités à l'hydrogène )


Et qu'est ce que tu fera quand il n'y aura plus d'hydrocarbures disponibles pour subvenir à nos besoins énergétiques ?

L'hydrogène est un candidat potentiel intéressant comme vecteur énergétique "transportable et stockable" en remplacement des hydrocarbures.
Dans ce cadre, la pile à combustible est la meilleure technologie disponible pour le convertir en énergie mécanique.
Sauf nouvelle découverte sensationelle, la technologie la plus efficace pour fabriquer l'hydrogène est l'électrolyse de l'eau. Si la mise en oeuvre de réactions de laboratoire spectaculaire à l'intention de potaches en mal de sensations fortes était une solution "éconologique" à sa synthèse, elle serait déjà appliquée depuis longtemps dans les procédés industriels consommant de l'H2.

Production à la demande in situ dans la toto, avec de l'eau et un métal fortement électropositif capable de briser l'eau !



Pour info, le Na doit être stocké dans de l'huile, de l'éther de pétrole, ou sous atmosphère inerte car il s'oxyde à l'humidité de l'air. Pareil pour le K. Cela risque de poser quelques petits problèmes techniques...

Pour les potaches :

Fe + 2HCl -> FeCl2 + H2
Zn+2HCl->ZnCl2+H2
2 Al + 2 NaOH + 6 H2O --> 2 NaAl(OH)4 + 3 H2
Dernière édition par rescwood le 29/02/08, 11:38, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8710
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 29/02/08, 11:37

Salut Tigrou !

Je suis Winnie l'Auvergnat :cheesy:

Tu es auvergnat toi aussi ? Parce que sur ce sujet, il me semble que je suis le seul représentant des Arvernes :D
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8710
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 29/02/08, 11:49

Bonjour Rescwood !

rescwood a écrit :Et qu'est ce que tu fera quand il n'y aura plus d'hydrocarbures disponibles pour subvenir à nos besoins énergétiques ?


Ah Ah ! Te fais pas de souci pour moi.. J'ai plein d'idées... Il faut faire des hydrocarbures d'origine solaire... Notamment par thermolyse de la biomasse. Et surtout au maximum favoriser l'hybridation électrique / thermique des véhicules... 1L/100 km est tout à fait envisageable pour 75% des totos qui font des petits trajets (<100 km). Le complément, c'est de l'électrique (solaire bien sûr :cheesy: )

J'ai déjà sous le coude les moteurs ultracompacts permettant l'hybridation de type full hybride...

Et J'ai eu le feu vert du ministère de la Défense/INPI et je vais publier très prochainement le concept PHRSD :
piège hyperthermique du rayonnement solaire direct

ça va chauffer les gars :!: :lol:

Sauf nouvelle découverte sensationelle, la technologie la plus efficace pour fabriquer l'hydrogène est l'électrolyse de l'eau.

Peut-être pas la plus efficace selon l'origine de l'électricité, si c'est du renouvelable ou solaire, OK :!:

Production à la demande in situ dans la toto, avec de l'eau et un métal fortement électropositif capable de briser l'eau !

Pour info, le Na doit être stocké dans de l'huile, de l'éther de pétrole, ou sous atmosphère inerte car il s'oxyde à l'humidité de l'air. Pareil pour le K. Cela risque de poser quelques petits problèmes techniques...

Pour les potaches :

Fe + 2HCl -> FeCl2 + H2
Zn+2HCl->ZnCl2+H2
2 Al + 2 NaOH + 6 H2O --> 2 NaAl(OH)4 + 3 H2


Ben il te faut de l'acide chlorhydrique... faut le fabrique avec du dichlore issue... de l'électrolyse du sel... fabriquant elle-même du sodium pur.

Ou alors il te faut de la soude et de l'alu... on revient à l'électrolyse.

Le stockage du sodium ne pose pas de problème particulier, faut juste le mettre à l'abri de l'eau et tremper les lingots dans l'huile...

Par comparaison avec l'essence... on ne s'amuse pas à fumer à côté. Pour le sodium, c'est l'eau, c'est tout !

@+
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
rescwood
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 85
Inscription : 05/09/05, 14:30
Localisation : Luxie (Belgique du Sud)

Message non lupar rescwood » 29/02/08, 12:38

Citation:
Sauf nouvelle découverte sensationelle, la technologie la plus efficace pour fabriquer l'hydrogène est l'électrolyse de l'eau.

Peut-être pas la plus efficace selon l'origine de l'électricité, si c'est du renouvelable ou solaire, OK


Et si c'est pas du renouvelable ou du solaire, c'est quoi la plus efficace alors ?
0 x

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8710
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 29/02/08, 12:41

Rescwood,

Je voulais dire que le solaire me paraît le plus intéressant :cheesy:

Je ne t'ai pas trop choqué :?: :P
0 x
ImageImageImage
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 29/02/08, 12:59

rescwood a écrit :
En pratique, le CEA prévoit pour 2015 une densité de 2,7 kWh /L soit 9,72 MJ/L Bien trop faible, car 10 MJ /40 MJ = 0,25. Pour concurrencer les hydrocarbures, il faudrait que le rendement d'une PAC fasse 4 fois celui d'un moteur thermique (30%): impossible (120% , sauf pour les fans de surunités à l'hydrogène )


Et qu'est ce que tu fera quand il n'y aura plus d'hydrocarbures disponibles pour subvenir à nos besoins énergétiques ?


l'uranium est aussi un "carburant" fossile, qui disparaitra dans 85 ans selon notre consommation actuelle, selon je ne sais plus quelle source ... je parie qu'il restera du pétrole, avec toutes les centrales rajoutées, sans compter la recharge de véhicules électriques ...
0 x
Avatar de l’utilisateur
rescwood
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 85
Inscription : 05/09/05, 14:30
Localisation : Luxie (Belgique du Sud)

Message non lupar rescwood » 29/02/08, 14:28

Je ne t'ai pas trop choqué


Non, mais il y a des lecteurs qui pourraient tirer des conclusions erronnées de certains propos...

Ah Ah ! Te fais pas de souci pour moi.. J'ai plein d'idées... Il faut faire des hydrocarbures d'origine solaire... Notamment par thermolyse de la biomasse.


Il n'y a pas d'hydrocarbures dans le soleil, et à ma connaissance personne n'a encore trouvé le moyen de transfomer un rayonnement en hydrocarbures :cheesy: . Quant à la biomasse, le rendement est excécrable :| : seulement 1% du rayonnement solaire converti. Et si on y ajoute celui d'une thermolyse..... D'ailleurs parfaitement inutile et gaspilleuse d'énergie si on cultive une espèce qui produit naturellement des produits combustibles.
0 x
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 29/02/08, 14:32

je pense que remundo voulait parler des carbruants BTL (biomass to liquid) comme du biogaz transformé en carbruant diesel ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8710
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 29/02/08, 15:47

Ah mais si !! On peut faire de la thermolyse de la biomasse, réaction fisher Tropsch derrière, et hop, du carburant !!

Y'a tout un tas de système comme le signale Jonule, tu BTL (biomass to liquid) et CTL (coal to liquid) (coal = charbon) que les allemands utilisaient déjà pendant la 2nde guerre mondiale pour alimenter leurs avions... Ils n'avaient en effet plus que du charbon :!:

Tiens, regarde un peu ça
http://www.cea.fr/var/plain/storage/ori ... 8c4662.pdf

Mon piège solaire hyperthermique fournira de la chaleur à plus de 1000 °C sans aucun problème.

@+
0 x
ImageImageImage


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités