Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Stockage Hydrogène basse pression

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Stockage Hydrogène basse pression

Message non lupar Capt_Maloche » 26/02/08, 14:49

Un sujet qui me tient à coeur : le stockage de l'hydrogène à basse pression

Parceque je suis convaincu qu'avec le solaire photovoltaique, c'est le moyen le plus adapté pour stocker l'énergie solaire.

http://neel.cnrs.fr/spip.php?article1280

Le premier réservoir à base d’hydrure de magnésium nanostructuré vient d’être développé. L’hydruration du magnésium est très fortement exothermique, ce qui pose des difficultés liées à la gestion des flux thermiques. En effet, l’introduction d’hydrogène provoque une élévation brutale de température. Les conditions d’équilibre sont immédiatement atteintes, stoppant la réaction d’absorption de l’hydrogène. La réalisation d’un échangeur thermique adapté a permis de diviser par 4 le temps de chargement. Ce premier réservoir permet d’absorber 170 litres d’hydrogène, avec une densité volumique comparable à l’hydrogène liquide.


- Ma vision : une toiture photovoltaique bien orientée d'une 100aine de m²
- La production : environs 20 000 KW.h électrique annuel avec les panneaux actuels (3 fois plus avec les futurs)
- La conversion : avec un électrolyseur performant environs 6500M3 de H2 par an

L'hydrogène ainsi stocké peut donc alimenter une pile à combustible pour faire de l'électricité, à la maison ou en embarqué, ou être utilisé à d'autres fins de chauffage direct. le bonheur et l'autonomie énergétique quoi :D
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^

Avatar de l’utilisateur
orbes
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 156
Inscription : 15/09/05, 20:21

Message non lupar orbes » 26/02/08, 16:40

http://www.futura-sciences.com/fr/sinfo ... hnologie-1
/d/un-reservoir-dhydrogene-en-aluminium-et-jetable_14738/

salut
orbes
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8709
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 26/02/08, 17:08

orbes a écrit :http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/technologie-1
/d/un-reservoir-dhydrogene-en-aluminium-et-jetable_14738/

salut
orbes


Je propose plutôt :
http://www.futura-sciences.com/fr/sinfo ... ble_14738/

Bonjour Orbes et Maloche !

Voui, l'hydrogène... Moi je vois plutôt l'obtention de métaux très électropositifs comme l'Aluminium ou le sodium par hydrolyse, comme tu le dis Capt_Maloche, avec électricité solaire. C'est plus facile à stocker et à transporter

C'est ensuite un jeu d'enfant de faire H2 in situ, il suffit de rajouter de l'eau au sodium. EN plus, c'est exothermique, donc exploitable aussi en chaleur.

Tenez, regardez la vidéo sur ce lien...
http://ww3.ac-poitiers.fr/sc_phys/cyber ... /NaH2O.htm

@+
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 26/02/08, 19:59

Comprend pas la réaction

c'est extrèmement violent...

Il s'agit de quoi exactement, pas du sodium quand même?
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Avatar de l’utilisateur
rescwood
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 85
Inscription : 05/09/05, 14:30
Localisation : Luxie (Belgique du Sud)

Message non lupar rescwood » 26/02/08, 21:33

Si, sodium et eau :

Na+H2O -> NaOH + H2

Réaction fortement exothermique, des morceaux de Na incandescents sont projetés par l'eau qui bout, lorsque la proportion d'H2 dans l'air dégagée par la réaction dépasse la limite inférieure d'inflammabilité, il peut y avoir une explosion.

Peut-être exploitable en chaleur, mais je subbodore que la purification du Na doit "coûter" beaucoup plus cher en énergie... :|
0 x

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8709
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 26/02/08, 22:00

Bonjour Maloche,

La réaction est bien connue des chimistes en recherche de sensations fortes :cheesy:

Na + H2O -> Na OH + 1/2 H2

Elle est exothermique.

Dans l'expérience présentée, le H2 est confiné sous la planche, lorsqu'il atteint la pression et la proportion critique s'amorce une réaction avec l'air:

H2 + 1/2 O2 -> H2O

Cela chauffe et fait sauter le couvercle, le H2 n'ayant pas alors encore réagi finit de brûler avec l'air extérieur.

Si bien que l'on peut sérieusement envisager dans un moteur de détendre dans un premier temps H2 chaud dans un cylindre... Puis dans un second temps recomprimer et injecter de l'air, explosion classique...

Le plein SVP ? Pas de pb, 30 kg de sodium métallique et 50 L d'eau :P
Dernière édition par Remundo le 26/02/08, 22:17, édité 1 fois.
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8709
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 26/02/08, 22:03

rescwood a écrit :Si, sodium et eau :

Na+H2O -> NaOH + H2

Réaction fortement exothermique, des morceaux de Na incandescents sont projetés par l'eau qui bout, lorsque la proportion d'H2 dans l'air dégagée par la réaction dépasse la limite inférieure d'inflammabilité, il peut y avoir une explosion.

Peut-être exploitable en chaleur, mais je subbodore que la purification du Na doit "coûter" beaucoup plus cher en énergie... :|


La purification de Na est en réalité une hydrolyse de saumure (sel de cuisine) tout à fait classique. On commence par évaporer l'eau à l'air libre. Puis on chauffe à 600°C le sel qui devient liquide.

On obtient alors sur une électrode le sodium PUR, et sur l'autre le dichlore pur.

Le dichlore est un produit industriel recherché pour les pesticides, et la fabrication de plastique, comme le PVC (poly chlorure de vynile) et plus généralement d'hydrocarbures chlorés.
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8709
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 26/02/08, 22:15

Pour former NaCl solide, il faut 411 kJ/mol, soit pour le dissocier autant + énergie de chauffage pour le passer à l'état liquide (par exemple avec des concentrateurs solaire ou un peu de biomasse à brûler).

L'énergie de Na + H2O -> NaOH + 1/2 H2 redonne 184 kJ/mol

La combustion avec l'air 1/2 H2 + 1/4 O2 -> 1/2 H2O
donne à nouveau 143 kJ/mol

Donc avec un peu d'énergie solaire, ça passe tranquillement :!:

Rappel : énergie solaire = 10 000 fois la consommation actuelle anthropique d'énergie

De quoi méditer :P
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 26/02/08, 22:54

Ah ? interressant

tu pourrais faire un crobard à main levée du process solaire que tu décris avec T° et masses/débits en jeu ?

StP? :D
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8709
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 26/02/08, 23:15

Pas tout de suite Capitaine, pas tout de suite !

Sur le principe:

PRODUCTION

Etape 1 : extraction du sel en plein soleil par évaporation de l'eau de mer

Etape 2: chauffage par un moyen écologique du sel. Bois ou concentrateur cylindroparabolique avec fluide caloporteur... Ultraclassique

Etape 3: on plonge 2 électrodes alimenté en courant/tension continue, on récupère les bulles de dichlore sur l'une, et le liquide se concentre en sodium pur, surtout au niveau de l'autre électrode

Etape 4 : on coule le sodium encore liquide dans en petits lingots, on laisse refroidir !

CONSOMMATION

1/ Dans ta toto, tu fais le plein avec de l'eau et des lingots de sodium

2/On aménage un réacteur où on fait gicler de l'eau sous pression sur le sodium, le Na est attaqué et produit de la soude et du H2 gazeux et chaud

3/ on détend tout ça dans une pré-chambre

4/ On réinjecte tout ça dans la chambre principale à volume maxi

5/ On comprime, on balance de l'air: explosion

6/ On récupère de l'eau, des oxydes NaO, Na2O, et de la soude

7/ la soude se condense avec l'eau dans l'échappement et est récupérée

8/ quand tu fais ton plein, tu donne un bidon de soude utilisable directement dans l'industrie.

Voilà Capt_Maloche mon idée... Et tout cela peut se faire avec mes moteurs PRBC... pour leur compacité et l'extrême flexibilité d'utilisation de chaque chambre... Le stockage hydrogène, c'est sympa, mais je pense que c'est loin d'être au point et pour longtemps.

Et je piaffe d'impatience pour plein de raisons à ce sujet...
0 x
ImageImageImage


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités