Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Question montage chaudière bois avec accumulation

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
turbozender
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 112
Inscription : 18/12/06, 14:24

Message non lupar turbozender » 28/07/09, 08:57

Philippe Schutt a écrit :pas si les vannes sont ouvertes au moment de la coupure et les tuyaux assez gros



tous sera en 1" pour assurer la compatibilité avec le reste
sinon la chaudiere sort en 2"


Manitou 22
ton montage est fonctionnel a l'heure actuel ?

quest ce qui empeche que le circulateur reglé a 80° pompe sur le retour radiateur?

le circulateur qui enveoi dans la maison fonctionne en permanance ?

tu l'a s touvé ou ta vanne thermostatique (moi je'en trouve mais 100 euro le morceau je trouve ca cher pour ce que c'est )

ce qui me derange dans ton schema c quil y a 5 circulateurs
et le fait que la chaudiere soit toujours en t° moi le bruleur est coupé des quil n'y a plus besoin de chauffage
Dernière édition par turbozender le 28/07/09, 18:05, édité 1 fois.
0 x

turbozender
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 112
Inscription : 18/12/06, 14:24

Message non lupar turbozender » 28/07/09, 18:03

au fait si quelqun connait un revendeur de vannes 3vois thermo

car par chez moi c'est 146euro ht pour une thermovar

ou il fau que j'adopte une autre solution ( vannes comme philippe me l'a presenté)
ce que je recherche c quelque chose de simple et fonctionnel
0 x
manitou22
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 113
Inscription : 19/12/07, 22:37
Localisation : bretagne

Message non lupar manitou22 » 28/07/09, 21:20

Salut

Manitou 22
ton montage est fonctionnel a l'heure actuel ?
Non, ma chaudière est en phase finale de construction, il reste la régulation et quelques finitions, elle est déjà sur son emplacement elle attend son raccordement, je suis en ce moment sur le tampon (transformation d'une citerne fuel). J'espère avoir terminé pour l'hiver.

quest ce qui empeche que le circulateur reglé a 80° pompe sur le retour radiateur?
Sur le schema, il manque les clapets antiretour (pour info, ce schema n'est pas de moi, mais du pseudo ULYSSESOURD sur le forum FS generation; son installation est fonctionnelle, n'hésite pas à lui poser des questions, il est très pédagogue.

le circulateur qui enveoi dans la maison fonctionne en permanance ?
Oui, comme il le fait actuellement avec le fuel pendant l'hiver.

tu l'a s touvé ou ta vanne thermostatique (moi je'en trouve mais 100 euro le morceau je trouve ca cher pour ce que c'est )
Chez un artisan plombier qui a un magasin de pièces et d'électroménager; c'est une ESBE . Son vendeur ne connaissait pas ce genre de bébête, je lui ai amené le catalogue de la marque que j'avais eu via leur site et il m'a commandé celle que je voulais.J'ai du la payer dans les 60 Euros.

ce qui me derange dans ton schema c quil y a 5 circulateurs
et le fait que la chaudiere soit toujours en t° moi le bruleur est coupé des quil n'y a plus besoin de chauffage[/quote]
c'est la chaudière fuel qui prend automatiquement la relève quand la bois ne fonctionne plus et que le tampon est froid, d'où la nécessité de faire passer par la fuel.
quand au nombre de circulateurs, tu remarqueras qu'ils sont là pour la circulation mais aussi pour la régulation, leur préréglage de vitesse est essentiel pour le bon fonctionnement de l'install et il remplacent avantageusement des electrovannes qui seraient beaucoup plus chères et complexes à faire fonctionner (alim, sondes spécifiques, automate de gestion) de plus il en faudrait quand même quelques uns donc
Personnellement, cette solution s'est imposée pour les raisons suivantes: un thermovar sur la recyclage est difficile à controler selon le type de chaudière bois (risque d'oscillation de t° selon son réglage), la simplicité de conception (merci à l'auteur) qui engendre un cout réel très faible- un circulateur neuf de qualité est bon marché par rapport à une électrovanne; comme il ne faut pas de régulation sur la chaudière bois (elle fonctionne à fond pour une combustion totale ) c'est la régul fuel qui fonctionne et décide elle-même de la relève. Bref, pas d'usine à gaz à gérer pour moi qui ai des compétences limitées en automatisme .
Je m'y mettrais quand je passerai au solaire thermique et d'après mes premièrs constats, mes neurones vont surchauffer.
A+
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1540
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 11

Message non lupar Philippe Schutt » 29/07/09, 09:35

Ce montage soulève la même question que le croquis initial de turbozender:

si le ballon est chaud mais la chaudière bois froide, le circulateur 2 tourne mais risque de pomper un mélange. Pour l'éviter j'ai déjà vu qu'on ajoute une vanne aux circulateurs. Mais alors autant mettre un circulateur sur le retour et faire la régulation avec les vannes.

De nos jours, on ne jure que par des automates. c'est vrai que les prix ont chuté et qu'ils apportent une grande souplesse. Mais dans un montage relativement simple comme ici, 3 contacteurs/inverseurs commandés par des thermostats suffisent.

L'intérêt du montage parallèle est que la chaudière fioul n'est pas chauffée par la chaudière bois, d'où un gain. il permet aussi un fonctionnement en thermosiphon contrairement au montage série.

Vanne thermostatique: on peut se passer de la boucle de recirculation quand on fait un feu vif, ce qui est le cas dès qu'on a un ballon tampon. Aussi je ferais l'économie de ce circulateur et de cette vanne.
0 x
turbozender
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 112
Inscription : 18/12/06, 14:24

Message non lupar turbozender » 29/07/09, 15:48

bonjour a tous

j'ai lu avec attention vos messages


manitou22

le clapet anti retour tu l'ajoute sur la boucle si j'ai bien compris

( tien en passant un clapet anti retour standard supporte la t° et suffit ? ( style clapet que l'on met sur une crepine de pompe a eau ?)

Philippe Schutt

Vanne thermostatique: on peut se passer de la boucle de recirculation quand on fait un feu vif, ce qui est le cas dès qu'on a un ballon tampon. Aussi je ferais l'économie de ce circulateur et de cette vanne.



est tu sur de cela
car meme a feu vif la t° de retour d'eau sera tres faible temps que les ballons seront froids

deltat T de 50° voir plus ( pour une chaudiere fonte comme la mienne cela ne doit pas etre terrible


pour ce qui est du montage parallèle cela compliquerait le montage car vanne 4 voie circulateur principal deja en place ( installation precedante )


aujoudhui j'ai raccordes mes radiateur de l'etage ( que je viens d'amenager )

j'atten toujours apres une voisin qui doit venir me renter ma chaudiere dans la chaufferie avec son manitou ( 350 kg ) et 20 m a faire dans l'herbe

apres j'attak le montage
j'aurai une idee plus precise de comment et ou faire passer tout cela
0 x

Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1540
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 11

Message non lupar Philippe Schutt » 29/07/09, 17:45

ici j'ai une vieille chaudière bois-charbon branchée en direct sur les radiateurs, sans vanne mélangeuse ni ballon ni rien. ça fait seulement 50 ans que ça marche, et en simple thermosiphon, y a pas de circulateur. 50° c'est rien pour un métal, et on peut ouvrir à une T° plus basse.

compliqué, oui et non. Je le trouve clair. :wink:
Les vannes motorisées sont assez chères dans les gros diamètres. c'est le point négatif.

Le schéma de ULYSSESOURD me plait bien aussi sauf pour cette histoire de mélange qui m'inquiète.
0 x
manitou22
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 113
Inscription : 19/12/07, 22:37
Localisation : bretagne

Message non lupar manitou22 » 29/07/09, 23:07

Salut
Turbo, c'est effectivement un clapet de ce type (corps laiton et clapet plastique) par contre, prends le de telle dimension qu'il ne provoque pas de perte de charge;

Philippe, j'ai eu du mal à cerner le fonctionnement de ce circuit mais j'en ai déduit que les changements de température se font par glissement progressif et non en tout ou rien comme avec des vannes,
le circuit est en fait basé sur la priorité des flux dirigés par les pertes de charges et la vanne thermostatique commande cette priorité:
tant que l'eau qui vient de la chaudière bois n'est pas à la t° max, elle (la vanne) reste fermée à la compensation par le retour et c'est la chaudière fuel qui fait le complément de t°,
quand elle s'ouvre, l'eau de ce retour manque pour aller à la chaudière d'où demande de celle-ci au ballon tampon côté froid (en bas), alors celui-ci se charge en t° par le haut (il est impératif que celui-ci soit correctement dimensionné afin de stocker toutes les calories excédentaires de la chaudière bois. Quand celle-ci s'éteint, son circulateur s'arrête, créant une perte de charge alors que celui qui suit la vanne thermo continue , l'eau de retour passe alors par la boucle qui va au ballon, récupérant les calories de celui-ci. Quand le dernier circulateur de la boucle bois s'arrête , il crée aussi une perte de charge qui fait le retour froid se diriger prioritairement vers la chaudière fuel.

C'est pour moi un système astucieux qui joue sur des paramètres peu ou pas utilisés en chauffage mais qui permet un fonctionnement simplifié, j'en félicite son auteur qui a su créer un système sophistiqué tout en étant d'une simplicité étonnante :idea: :idea:
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1540
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 11

Message non lupar Philippe Schutt » 30/07/09, 08:05

Ce genre de répartition naturelle se fait bien en thermosiphon, par contre j'ai des doutes avec des circulateurs. La mise au point risque d'être une bonne prise de tête.

J'avais fait un circuit où en plus des radiateurs j'avais mis une boucle en 1" sous la baignoire. En thermosiphon, fonctionnement nickel. puis j'ai branché un poêle à granulés hydro avec circulateur pour le tester, et là plus rien dans les radiateurs, tout passait dans la boucle. j'ai dû ajouter une vanne sur la boucle pour pouvoir créer une perte de charge de telle sorte que l'eau aille aussi ailleurs.
L'expérience va plutôt dans le bon sens, et fait penser que ce montage fonctionnera . Mais bon, depuis je suis méfiant avec les circulateurs. J'ai le sentiment qu'il faut pouvoir forcer les flux à aller là où on veut.
0 x
ulyssesourd
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 60
Inscription : 17/04/08, 12:44
Localisation : Doubs

Message non lupar ulyssesourd » 30/07/09, 16:33

Salut !

Philippe Schutt a écrit :Vanne thermostatique: on peut se passer de la boucle de recirculation quand on fait un feu vif, ce qui est le cas dès qu'on a un ballon tampon. Aussi je ferais l'économie de ce circulateur et de cette vanne.


Non! Non! Ce recirculation a but d'eviter une corrosion rapide du corps de chauffe de la chaudière bois provoquée par un retour trop froid.il faut que l'écart entre la température du retour et du déport soit la plus basse possible.

A+
0 x
ulyssesourd
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 60
Inscription : 17/04/08, 12:44
Localisation : Doubs

Message non lupar ulyssesourd » 30/07/09, 16:43

Philippe Schutt a écrit :Le schéma de ULYSSESOURD me plait bien aussi sauf pour cette histoire de mélange qui m'inquiète.

De quel mélange parles tu ? Le mélange 4 voies ou le mélange sortie ballon ?
Le mélange 3 voies sortie ballon avec le retour radiateurs ou chaudière fioul : c'est une vanne de recyclage de l'eau du ballon avec l'eau du retour des radiateurs car le haut du ballon peut etre à + de 65°C... Donc j'évite une corrosion prématurée de la chaudière fioul ... Et cette vanne est manuelle et le plus souvent réglée 50/50. C'est pareil que le retour trop froid ou une entrée trop chaude par rapport à la température de "consigne" de la chaudière ... = Evite un choc thermique.
A+
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités