Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Combien de biogaz produit 1 m3 de déchets, au moins, au plus

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16809
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7085

Message non lupar Did67 » 04/11/11, 18:09

clasou a écrit :Bonjour,
Toujours dans la même idée,Ayant lu un rapport sur le brf ,il parlé entre autre de ce qu'il appel la faim d'azote.
Suite apparemment a l'apport de carbone.
Une idée que j'ai essayé mais que momentanément ,un lombricomposteur ,quel serait les inconvénients avantages, de se principe ,disons pour leur faire digéré 100 kg de paille.
Bon il faut de l'humidité certainement mieux,j'ai vu aussi qu'il fallait leur amener de temps en temps du sable fin qui apparemment entretien leur système digestif.
Et quel serait bien sur le résultat qualitativement de luer déjections.
a+claude


1) Pour poursuivre ce "traité d'agronomie basique" :

Lorsque tu mets en terre un composé très riche en cellulose et/ou lignine, les microorganismes qui vont le "digérer", ils ne le font pas pour te faire plaisir ! Il le font pour se nourrir. Mais comme tout être vivant, il ne sont pas constitués que de cellulose, ni de glucides... Il leur faut aussi des protéines, mêmes s'ils sont capables de le synthétiser. Donc vu que ta matière organique n'en renferme que très peu (sinon, on n'aurait pas besoin de viande / poisson ou légumes secs !), ils vont puiser l'azote qu'il faut pour faire ces protéines dans le sol...

Donc le processus de décomposition de ces matières organiques cellulosiques et/ou ligneuses (même chose pour la paille, même chose pour ton sorgho !) va se trouver directement en compétition avec les plantes : on dit qu'il y a une "faim d'azote". Les plantes cultivées sur un tel sol sont dans un premier temps plus jaunes, plus chétives...

2) Ce sera la même chose pour tes lombrics : avec que de la paille, ils vont bine vite manquer de protéines et... ne se développeront sans doute pas tant que ça !

En revanche, si tu fais ça au moment où tu trouves des tontes de gazon, cela sera le top : cellulose = énergie ; gazon bien vert = riche en azote, là, ça va gazer !!!
0 x

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 04/11/11, 20:04

remarque sur la question principale

combien de gaz pour 1 m3 de dechet : je m'en fout ! les dechet de coutent rien

question plus importante : combien de temps les dechet doivent rester dans la cuve pour methaniser completemnt ?

si la methanisation complete dure 1mois il faut une cuve 30 fois plus grosse que la quantité journaliere de dechet a methaniser

c'est l'amortissement du methaniseur qui fait le prix du methane , ce n'est pas la quantité de dechet utilisé

on pourait preferer gaver le methaniseur pour lui faire produire plus meme si la methanisation n'est pas complete et qu'il reste de l'energie dans ce qui est sorti de la cuve ... ca ne rejetera pas du methane pour poluer l'atmosphere si ce qui est sorti de la cuve est mis a l'air libre : ca ne fait plus du methane mais que du CO2
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 04/11/11, 20:34

réponses cours basiques :
http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thanisation
http://en.wikipedia.org/wiki/Anaerobic_digestion
http://www.methanisation.info/
http://www.methanisation.info/methanisa ... definition
http://www.solagro.org/site/im_user/193 ... ricole.pdf

réponse sur le temps nécessaire fonction de la température et du système choisi :

A simplified generic chemical equation for the overall processes outlined above is as follows:
C6H12O6 → 3CO2 + 3CH4

Les Archaea méthanogènes ont des besoins en oligo-éléments particuliers comme le fer, le molybdène, le nickel, le magnésium, le cobalt, le cuivre, le tungstène et le sélénium. La pression partielle d'hydrogène doit rester en dessous de 10-4 bar en phase gazeuse.

Residence
The residence time in a digester varies with the amount and type of feed material, the configuration of the digestion system, and whether it be one-stage or two-stage.

In the case of single-stage thermophilic digestion, residence times may be in the region of 14 days, which, compared to mesophilic digestion, is relatively fast. The plug-flow nature of some of these systems will mean that the full degradation of the material may not have been realised in this timescale. In this event, digestate exiting the system will be darker in colour and will typically have more odour.[citation needed]

In two-stage mesophilic digestion, residence time may vary between 15 and 40 days.[67]

In the case of mesophilic UASB digestion, hydraulic residence times can be (1 hour to 1 day) and solid retention times can be up to 90 days. In this manner, the UASB system is able to separate solid an hydraulic retention times with the utilisation of a sludge blanket.[68]

Continuous digesters have mechanical or hydraulic devices, depending on the level of solids in the material, to mix the contents enabling the bacteria and the food to be in contact. They also allow excess material to be continuously extracted to maintain a reasonably constant volume within the digestion tanks.


Je me demande si sécher au soleil simplement puis bruler comme la bouse de Yak, n'est pas aussi simple et eficace dans pas mal de cas ???

Personnellement j'essaie de mettre rien de déchets végétaux aux poubelles et de tout garder dans mes jardins recyclés !!!

Les gazons tondus et herbes jetés aux poubelles des dizaines d'années, finissent stériles et pleins que de mousses !!!!
0 x
clasou
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/05/08, 11:33

Message non lupar clasou » 05/11/11, 06:20

bonjour
@did67
T'embête pas avec les bases, quand je cite la fin d'azote , c'est juste pour que celui qui me lit sache de quoi je parle ,dans son langage, puisque j'appel entre autre brf l'ensemble ,alors que c'est dés fois du brf ou du mulch.
Bon l'info est que les vert de terre ont besoin d'azote (pelouse ) pour pouvoir apprécier la paille.

Donc mon lombriculteur ,ne me servirait qu'a garder la colonnie intact pendant les mois chaud.

Quelqu'un en as t 'il un en réel.
a+claude
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 05/11/11, 09:03

dedeleco a écrit :Je me demande si sécher au soleil simplement puis bruler comme la bouse de Yak, n'est pas aussi simple et eficace dans pas mal de cas ?


tout depand du climat : dans un pays sec avec du soleil secher est plus facile que chez moi

les dechet que je trouvent interressant a methaniser pourissent si on ne les seche pas assez vite

la methanisation n'est pas le truc miracle qui doit tout engloutir ne laissant rien aux autre voie
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4388
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 442

Message non lupar moinsdewatt » 05/11/11, 19:17

dedeleco a écrit : ....Il croit comme le carré des dimensions et donc du bois de 100mm de diamètre sèche plus de 100x100=10000 fois plus lentement que ce même bois de 1mm de diamètre !!
......


source de cette affirmation ? :idea:
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 05/11/11, 19:28

dificile a justifier ...

c'est peut etre vrai pour un grain isolé : un grain de sciure seche plus vite qu'une buche massive

mais 10 tonnes de buche simplement bien rangé sechent comme une buche seule , lentement mais surement

10 tonne de sciure en tas ne seche pas : pour les faire secher il faut un silo et une ventilation

broyer fin n'est pas une solution si simple que ca

et encore la sciure ne pouri pas trop vite ... les autres dechet vegetaux sont pire
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 05/11/11, 19:34

l'exemple de la sciure est mauvais , de toute facon le bois ne se methanise pas

ce qui se methanise est justement ce qui seche le plus mal : herbe feuille dechet alimentaire
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 05/11/11, 19:48

.
Il croit comme le carré des dimensions et donc du bois de 100mm de diamètre sèche plus de 100x100=10000 fois plus lentement que ce même bois de 1mm de diamètre !!

source de cette affirmation ?

Equation de diffusion de n'importe quoi, bougeant au hasard, dans un milieu uniforme immobile :
chaleur, vapeur d'eau ou eau liquide dans le bois, ondes radio ou microondes dans un métal conducteur, neutrons dans un réacteur, etc. !!!
!!!!
Très vérifié par nous tous, en séchant le linge finement étalé ou en boule ronde !!

lire
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conduction_thermique
et voir que toutes les formules sont en Dt/L^2 avec constante de diffusion t le temps en L es dimensions !!!
pour simplement une raison dimensionnelle.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 05/11/11, 20:22

dedeleco a écrit :Très vérifié par nous tous, en séchant le linge finement étalé ou en boule ronde !!


exactement ce n'est pas la finesse des fibres du linge qui compte , mais l'epaisseur du tas de linge

donc pour secher des dechet les boyer fin ne sert a rien si on n'a pas les moyen de les mettre en couche tres fine pour secher

couche tres fine c'est facile pour du linge pendu a un fil ... pour des dechets je ne vois pas de solution simple
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités