Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4267
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Re: Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Message non lupar moinsdewatt » 25/09/18, 23:16

La Belgique craint une pénurie d'électricité, une ministre s'en prend à Engie

AFP le 24 sept. 2018

La Belgique redoute une pénurie d'électricité d'origine nucléaire en novembre, une situation dont elle tiendrait le producteur Electrabel "entièrement responsable", a affirmé lundi une ministre belge, en s'en prenant au programme d'entretien des centrales exploitées par cette filiale du géant français Engie.

Electrabel avait annoncé vendredi qu'elle devrait reporter le redémarrage de ses réacteurs Tihange 2 et Tihange 3, repoussé respectivement à juin et mars prochains.

Cela a pour conséquence de rendre indisponibles pour le trimestre de l'entrée dans l'hiver une majorité des réacteurs nucléaires exploités par la filiale d'Engie.

Les autorités ont même estimé qu'un seul d'entre eux serait en fonctionnement en novembre, ce qui a provoqué un coup de colère lundi de la ministre de l'Energie Marie-Christine Marghem.

Dans un communiqué la ministre s'est dite "choquée par le comportement d'Electrabel qui, une semaine après avoir assuré à Elia (gestionnaire du réseau de transport d'électricité, ndlr) la disponibilité de ses moyens de production, annonce revoir la planification des interventions sur les centrales créant un écart de 3.000 MW par rapport aux prévisions d'Elia".

S'il n'est pas encore question de solutions de "délestage", Mme Marghem estime que "la situation est bien pire qu'en 2014", quand la Belgique avait dû se résoudre à organiser la pénurie en prévoyant des coupures temporaires par secteur.

"Le gouvernement fédéral estime qu'Electrabel est entièrement responsable de cette situation, de ne pas avoir planifié des travaux ou de l'entretien de manière suffisamment intelligente pour que nous puissions avoir la production du parc nucléaire suffisante à l'abord de l'hiver", a aussi affirmé la ministre à l'issue d'une conférence de presse à Bruxelles.

Des consultations sont prévues cette semaine avec le secteur énergétique belge mais aussi avec les ministres des pays limitrophes "afin de maintenir une sécurité d'approvisionnement stable et suffisante", a encore indiqué Mme Marghem.

Electrabel exploite sept réacteurs nucléaires en Belgique, quatre à Doel près d'Anvers (nord) et trois à Tihange dans la région de Liège (est), des installations souvent décriées pour leur vétusté. Les contre-performances de cette filiale pèsent sur les résultats du groupe Engie.

L'électricité produite en Belgique est pour plus de la moitié issue du nucléaire.


https://www.connaissancedesenergies.org ... gie-180924
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4267
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Re: Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Message non lupar moinsdewatt » 03/10/18, 21:46

Pour éviter une pénurie, la Belgique pourrait importer de l'électricité française

Publié le 02/10/2018 Usine Nouvelle

Pour éviter une pénurie liée aux difficultés de plusieurs réacteurs nucléaires d'Engie, la Belgique pourrait importer 1 000 mégawatts d'électricité de France durant les mois d'hiver, a déclaré le 2 octobre devant le Parlement belge le directeur général du gestionnaire de réseau Elia.


Durant les mois d'hiver, l'Hexagone pourrait bien venir au secours de la Belgique. Cette dernière envisage d'importer 1 000 mégawatts d'électricité afin de faire face à une éventuelle pénurie du fait de l'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires, a déclaré le 2 octobre devant le Parlement belge le directeur général du gestionnaire de réseau Elia.

"Pour les mois de novembre et de décembre, la France aura une capacité disponible de 1 000 mégawatts qui pourra être exportée de la France vers la Belgique, ce qui est une bonne nouvelle (...)", a déclaré Chris Peeters devant une commission parlementaire.

Engie Electrabel reconnaît une crise "gigantesque"

Sur les sept réacteurs nucléaires que compte la Belgique, tous exploités par le français Engie via sa filiale Electrabel et produisant normalement la moitié des besoins en électricité du pays, un seul est actuellement opérationnel. Engie a toutefois annoncé vendredi que les opérations de maintenance sur le réacteur nucléaire Tihange 1, située dans la province de Liège, s'achèveraient plus tôt que prévu, à la mi-novembre.

Une semaine auparavant, Electrabel avait cependant dit que l'arrêt de deux autres réacteurs - Tihange 2 et Tihange 3 - allait être prolongé de plusieurs mois, au moins jusqu'en mars 2019, en raison de la dégradation du béton de certains bâtiments.

Au vu de cette "indisponibilité supplémentaire et inattendue de plusieurs centrales nucléaires pour l'hiver 2018-2019", Elia avait estimé dans un communiqué publié la semaine dernière entre 1.600 et 1.700 mégawatts le "besoin de capacité supplémentaire pour garantir la sécurité d'approvisionnement de la Belgique cet hiver".

S'exprimant lui aussi devant les parlementaires belges, Thierry Saegeman, directeur des activités nucléaires chez Engie Electrabel, a qualifié la crise de "gigantesque", ajoutant que le groupe français aidait Elia à trouver des capacités supplémentaires pour faire face à la pénurie.

https://www.usinenouvelle.com/article/l ... se.N749669
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50134
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 902

Re: Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Message non lupar Christophe » 04/10/18, 12:02

Bien sur qu'elle va en importer...tous les jours il y a des échanges pour équilibrer les réseaux nationaux...ils seront juste plus importants.

Il n'empêche 7 réacteurs à l'arrêt sur 8...c'est un bel exemple de la toute "puissance" du nucléaire...ou plutôt de la pré pension nucléaire (pour parler belge) :mrgreen:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4267
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Re: Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Message non lupar moinsdewatt » 15/11/18, 22:17

Engie prolonge l'arrêt du réacteur nucléaire belge Doel 1

Reuters 14/11/2018

Electrabel, filiale belge d'Engie, a prolongé l'arrêt du réacteur numéro un de la centrale nucléaire de Doel de six semaines, jusqu'au 31 janvier, afin de poursuivre les réparations d'une conduite défectueuse du système de refroidissement.

"Il y a eu quelques inspections et nous avons constaté la nécessité de travaux de réparation plus longs, donc cela prendra un peu plus de temps que prévu", a déclaré mercredi une porte-parole d'Electrabel.

Le réacteur Doel 1, d'une capacité de 433 mégawatts, est le plus ancien de Belgique. Il est à l'arrêt depuis le printemps dernier pour des opérations de maintenance et des réparations, à la suite d'une fuite découverte au mois d'avril.

Le redémarrage de la production de Doel 1 était prévu le 10 décembre.

La situation est tendue en Belgique à l'approche de l'hiver étant donné que seulement deux des sept réacteurs nucléaires du pays produisent de l'électricité.

Engie, qui exploite tous les réacteurs nucléaires belges, espérait en relancer quatre d'ici la fin de l'année en incluant le redémarrage d'une unité à Tihange survenu lundi, plus tôt que prévu.


https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 2191ca127b
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1612
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 85

Re: Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Message non lupar Exnihiloest » 16/11/18, 21:07

Christophe a écrit :...
Il n'empêche 7 réacteurs à l'arrêt sur 8...c'est un bel exemple de la toute "puissance" du nucléaire...ou plutôt de la pré pension nucléaire (pour parler belge) :mrgreen:

tandis que l'éolien, ça marche du tonnerre ! :lol:

14.000 éoliennes abandonnées aux USA
Image
1 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4267
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Re: Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Message non lupar moinsdewatt » 13/01/19, 20:11

Pas de black-out, mais des importations :

LA BELGIQUE DÉPENDANTE DE L’ÉLECTRICITÉ DE SES VOISINS

mar 8 jan 2019 lenergeek

Privée de plusieurs réacteurs nucléaires, la Belgique a connu une année 2018 compliquée. D’après les chiffres publiés par le gestionnaire du réseau électrique belge le 7 janvier 2019, le plat pays a importé plus d’un cinquième de ses besoins en électricité. Une mauvaise nouvelle pour l’indépendance énergétique du pays, mais aussi pour son empreinte écologique. Alors que Bruxelles souhaite développer les énergies renouvelables, celles-ci progressent à un rythme insuffisant pour vraiment remplacer le nucléaire… Ainsi, le recours aux centrales à gaz n’a jamais été aussi important !

Un bilan 2018 inattendu


Fin 2018, les arrêts prolongés des réacteurs de Doel et Tihange ont fait craindre une pénurie d’électricité en Belgique. La baisse des températures venant, cette idée s’est même imposée parmi les spécialistes du secteur. C’est pourquoi, les autorités ont finalement passé des accords avec l’étranger et notamment avec l’Allemagne, dans le but d’assurer l’approvisionnement des foyers belges.

La Belgique s’est donc tournée vers ses voisins et cela s’en ressent dans son mix électrique. Elia, le gestionnaire du réseau a effectivement publié le bilan de l’année 2018, le 7 janvier 2019. Les chiffres sont tout à fait inattendus au regard de ceux affichés l’année précédente. Alors que le nucléaire représentait près de la moitié de l’électricité produite en 2017, ce chiffre est tombé à seulement 34 %. Elia indique même que « la production nucléaire a atteint des niveaux historiquement bas en novembre (1 TWh, soit 15 %) et décembre (1,1 TWh, soit 17 %) ».

A ce moment, seul le réacteur de Doel 3 était en fonctionnement. Un coup dur pour Electrabel, filiale d’Engie, et un problème pour les autorités belges qui ont dû importer massivement de l’électricité. Heureusement, grâce aux interactions électriques européennes, ces difficultés n’ont pas eu de conséquences majeures pour les ménages. En effet, l’électricité produite à l’étranger, et notamment en France, est moins chère que celle générée en Belgique.

Des importations d’électricité en forte hausse

Comme le rappelle la FEBEG, Fédération des fournisseurs belges d’énergie, « lorsque l’énergie est moins chère à l’étranger, les fournisseurs achètent sur ces marchés ». En 2017, les importations représentaient 8 % du mix électrique, tandis que 2018 constitue une année record avec 22 % d’électricité produite à l’étranger, soit 17,4 TWh.

Toutefois, si la hausse historique des importations n’a pas impacté la facture des ménages, le recours aux centrales à gaz a bien détérioré la performance environnementale de la politique de la ministre de l’énergie, Marie-Christine Marghem. En l’occurence, c’est le gaz naturel qui tire son épingle du jeu. Sa part dans le mix énergétique est de 27 % avec une pointe enregistrée à 2,9 TWh en novembre dernier.

Importations, gaz, mais où sont passées les énergies renouvelables ? En l’espace d’un an, elles progressent de 11 % à 12 % du mix électrique belge. Elia détaille que le solaire représente à lui seul 4 %. L’évolution des EnR est donc positive, mais ces dernières restent très minoritaires.



https://lenergeek.com/2019/01/08/belgiq ... e-voisins/
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50134
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 902

Re: Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Message non lupar Christophe » 14/01/19, 14:57

Tant mieux!

A 0,28€ le kWh en Belgique (et cela va augmenter!) et la chute du prix du Watt crête PVc, les installation deviennent rentables en moins de 3 ans pour les particuliers!! Sans aucune subvention ni aide!

Que les Belges se bougent le cul pour faire des installations PV donc!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4968
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 379
Contact :

Re: Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Message non lupar izentrop » 15/01/19, 01:13

Une grosse panne de courant européenne a été évitée de justesse jeudi.
Un problème d’interconnexion entre l’Allemagne et de l’Autriche a failli entraîner un effet domino en France et je suppose en Belgique aussi. Explications : https://www.estrepublicain.fr/actualite ... que-geante
Image
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4537
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 469

Re: Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 15/01/19, 01:42

Du coup ce sont les industriels qui nous ont sauvé la mise en baissant leur production

Devaient être contents sur le coup :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50134
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 902

Re: Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Message non lupar Christophe » 15/01/19, 09:21

La Belgique a donc exporté? Dommage qu'elle soit cumulé avec l'Allemagne... :cheesy:

L'article n'explique pas d'où vient précisément la défaillance sauf que c'est une perte de fréquence/puissance sur le réseau français...

Euh ça soufflait jeudi dernier?

Par contre il explique qu'en 2006 ce n'était finalement pas la faute des éoliennes comme on l'avait dit à l'époque!! :cry:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités