Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Pénurie d'électricité en Belgique, blackout prévu cet hiver

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 10/09/14, 12:59

did, j'avais regardé un peu cette problématique de fonctionnement de la chaudiere en cas de coupure EDF. dans mon cas, le probleme principal etait la puissance d'appel de la vis silo+aspiration. il faudrait donc que je m'en passe en remplissant le petit silo journalier à la main. une solution possible avec un groupe basique est d'utiliser en tampon un onduleur qui lui, recrée un 230V de bonne qualité à partir d'une batterie.
Attention au choix de l'onduleur car certains sont dits "standby"et commutent l'entrée directement vers la sortie, donc aucun interet. celui qui tire toujours sa sortie depuis la batterie est dit "on line"
0 x
Image
cliquez ma signature

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16200
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6619

Message non lupar Did67 » 10/09/14, 16:01

1) J'ai chargé la trémie à la main quand ma vis s'était bloquée (avant d'aspirer directement avec un tube PVC). Ce n'est pas un problème. Une fois le trémie ouverte et les connexions électriques débranchées, ce n'est rien... Au pire, on peut acheter quelques sacs !

Et en effet, sans l'aspiration et le gros moteur de la vis d'extraction, la conso reste faible !

2) Néanmoins, depuis mon infarctus, j'ai acquis une tronçonneuse et un taille-haie électrique (les thermiques étant devenu trop lourds pour moi ; je fatigue trop vite !).

Donc le groupe me permettrait aussi de tailler et produre du BRF sans tirer des rallonges à n'e pas finir...

Donc je continue ma réflexion et mes recherches. J'avais déjà regardé les onduleurs (je pensais à une combinaison "groupe basique sans garantie de signal" + onduleur pour garantir le signal ; mais en effet, je butais sur la question de la puissance / coût !.

Pour info, lu aujourd'hui :

Un déficit de près de trois gigawatts (GW). RTE, le réseau d’acheminement de l’électricité en France, table sur une «défaillance» de l’offre d’électricité en France par rapport à la demande. Dans un entretien au quotidien Les Echos, le président du directoire de RTE, Dominique Maillard, présente les résultats du bilan prévisionnel de l’offre et de la demande d’électricité, publié vendredi. Jusqu’en 2015, les effets de la crise économique devraient permettre de ralentir la consommation d’énergie, mais dès 2016, la France pourrait devoir trouver de nouvelles manières de s’approvisionner en électricité. Sans compter une éventuelle baisse de la production nucléaire, envisagée pour la première fois dans les calculs de RTE.
Passer à 50% de nucléaire, un scénario «tendu»
Alors que la France produit à l’heure actuelle 65GW d’électricité nucléaire, RTE a tablé sur un scénario «d’érosion» du parc dans lequel les centrales françaises produiraient 40gigawatts en 2030. «Ce scénario pourrait correspondre à une durée d'exploitation des centrales actuelles de quarante ans, avec le remplacement ou la prolongation d'une tranche sur deux, explique Dominique Maillard. Soit une part de l'atome légèrement supérieure à 50 % dans le mix énergétique.»
Pour supporter cette baisse de production, la France devrait à la fois maîtriser sa demande d’énergie et développer les énergies renouvelables: «Nous aurons besoin de 40GW de capacité éolienne et de 25GW de capacité photovoltaïque. Les renouvelables représenteraient ainsi 38% du bouquet énergétique», précise le patron de RTE. Dix gigawatts supplémentaires devraient être encore être trouvés et le réseau de transport de l’électricité amélioré: «Comme il y aura plus d'énergies renouvelables, qui sont intermittentes, il faudra faire en sorte que le réseau européen respire. Dans notre scénario, nous estimons qu'il faudra quasiment doubler les capacités d'interconnexions avec nos voisins, les portant de 14.000MW à 28.000MW. C'est un scénario tendu», juge Dominique Maillard.
Les pointes de consommation en hiver s’intensifient
D’autant plus que la demande d’électricité, bien que ralentie par la crise économique, continue à croître: RTE table sur une augmentation de la demande de 0,8% d’ici à 2015 pour le secteur industriel et de 1,3% pour les particuliers et le secteur tertiaire. Le principal problème pour le réseau sont les pointes de consommation, qui ont tendance à s’intensifier. Selon le bilan de RTE, les pointes de 19h en hiver sont passées de 75GW en 2011 à 97GW en 2010 et pourraient atteindre 113GW en 2030. La faute, notamment, au chauffage électrique, qui fait augmenter la consommation d’électricité française de 2,3GW à chaque degré perdu.


Vaut mieux se préparer !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16200
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6619

Message non lupar Did67 » 10/09/14, 17:36

En gros : groupe basique + onduleur online, c'est à peu près le même coût qu'un groupe Inverter si on trouve une bonne promo ou occase...
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4267
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Message non lupar moinsdewatt » 20/12/14, 21:11

La Belgique a importé près de 33% de son électricité en septembre

Lundi 1 décembre 2014 / Écrit par: Helene Menard lenergeek

Confrontée à de graves problèmes de production d’électricité depuis l’arrêt de trois de ses réacteurs nucléaires, la Belgique doit se tourner vers l’étranger pour subvenir à ses besoins en électricité : au mois de septembre 2014, le plat pays a importé 32,9% de son électricité. La consommation de gaz naturel de la Belgique a elle aussi augmenté pour alimenter des centrales de production d’électricité.

Alors même que la Belgique pourrait subir des délestages cet hiver pour faire face à la pénurie d’électricité que risque de connaître le pays (plus d’infos ici), la fédération belge des gestionnaires de réseaux d’électricité et de gaz Synergrid annonce que le pays a importé cette année en septembre 32,9% de son électricité.

Cela représente 2076 GWh et une puissance moyenne en continu importée de 2883 MW, soit 82% de la capacité totale d’importation de la Belgique.
..............

http://lenergeek.com/2014/12/01/la-belg ... septembre/

la ce jour c'est 2300 MW d'échange depuis la France qui est planifié par RTE.
http://www.rte-france.com/fr/eco2mix/ec ... ommerciaux
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4267
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Message non lupar moinsdewatt » 15/02/15, 20:28

J ' ai pas entendu parler de black out en Belgique. Ou bien ?
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4267
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Message non lupar moinsdewatt » 17/11/15, 20:34

Les Belges auront moins d'inquiétude avec l' arrivée de l' hiver.

Engie autorisé à redémarrer deux réacteurs nucléaires en Belgique

Par Astrid Gouzik - Usine Nouvelle le 17 novembre 2015

Engie a enfin obtenu l'autorisation de redémarrer les réacteurs belges Doel 3 et Tihange 2. Ils avaient été mis à l'arrêt en mars 2014 après la découvertes de fissures dans la cuve des réacteurs.

Soulagement pour Engie (ex GDF Suez) ! L’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) belge vient d’autoriser le redémarrage en toute sûreté des centrales nucléaires de Doel 3 et Tihange 2, a annoncé le groupe dans un communiqué.

En mai dernier, Engie avait revu à la baisse ses prévisions pour 2015 afin de tenir compte de l'indisponibilité plus longue que prévu de deux de ses réacteurs nucléaires en Belgique. Electrabel, la filiale de l'énergéticien français, avait auparavant annoncé que ces deux réacteurs, qui devaient redémarrer le 1er juillet, seraient indisponibles jusqu'au 1er novembre 2015.

Doel 3 et Tihange 2 ont été mis à l'arrêt en mars 2014 suite à la découverte de microfissures sur la cuve des réacteurs, en 2012. En février 2015, de nouvelles analyses conduites par Electrabel révèlent l'existence de fissures encore plus nombreuses que lors des mesures de 2012.

"Marges de sécurité importantes"


Mais ce n'est qu'un mauvais souvenir pour l'énergéticien. En effet, Electrabel a remis le 17 juillet dernier, après presqu’un an et demi d’analyse, la première version de ses dossiers de justification au gendarme du nucléaire belge. "Les versions finalisées ont été remises le 28 octobre 2015, qui contiennent les conclusions motivées de l’équipe multidisciplinaire composée de nombreux experts internes et d’experts externes nationaux et internationaux. Les conclusions montrent que l’intégrité structurelle de la cuve est garantie en toutes circonstances, en fonctionnement normal ou en cas d’accident", indique Engie.

Concernant les défauts décelés sur les cuves, "ils sont dus à l'hydrogène" et se sont formés lors de la phase de forgeage des cuves. "Elles sont donc présentes depuis la construction de la centrale", explique Engie.

Ces fissures n'auraient pas d'impact sur l’évolution de la ténacité de l’acier qui les entoure. "Electrabel peut dès lors conclure que l’intégrité structurelle des cuves de Doel 3 et Tihange 2 est assurée avec des marges de sécurité importantes. Electrabel estime sur cette base que les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 peuvent être redémarrés en toute sûreté", conclut Engie.

http://www.usinenouvelle.com/article/en ... ue.N363440
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50134
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 902

Message non lupar Christophe » 17/11/15, 21:13

Tu sais la dernière blague belge anti éconologie pas drôle Moinsdewatt?

Une taxe annuelle sur toutes les éoliennes en Belgique...quelque soit leur puissance car c'est le mât qui est taxé!

Autrement dit: tout le petit et moyen éolien est mort en Belgique !


http://www.lesoir.be/742052/article/eco ... ne-doublee

Le ministre Furlan invite les communes à réclamer une taxe de 17.500 euros par mât et par an. On parlait de 8.000 euros sous l’Olivier. Les producteurs éoliens montent au créneau.


Je me demandait pourquoi les 2 moyennes éoliennes de 15 kW pas loin de chez moi était à l'arrêt depuis 18 mois...je sais pourquoi maintenant!

Je trouve cette décision politique d'autant plus misérable en connaissant le contexte énergétique Belge actuel de pénurie!!

Et après ces même politiques nous demandent de faire des économies d'énergies fossiles? Non mais on se fout de qui?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50134
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 902

Message non lupar Christophe » 17/11/15, 21:15

moinsdewatt a écrit :J ' ai pas entendu parler de black out en Belgique. Ou bien ?


Merci la France....
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4267
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 428

Message non lupar moinsdewatt » 01/12/15, 14:09

Engie et la Belgique confirment leur accord sur le nucléaire

Publié le 01 décembre 2015, PARIS/BRUXELLES (Reuters)

Le gouvernement belge et Engie ont annoncé mardi avoir finalisé un accord afin de prolonger la durée de vie des réacteurs nucléaires Doel 1 et 2 de 10 ans, jusqu'en 2025.

Cet accord s'inscrit dans un cadre plus global révisant à la baisse la taxe nucléaire imposée à Electrabel, la filiale du groupe français qui exploite les sept réacteurs belges, comme annoncé en juillet.

Bruxelles avait fixé au 30 novembre la date limite pour se prononcer sur l'avenir de réacteurs Doel 1 et 2, les plus anciens et les plus petits réacteurs en Belgique, d'une capacité de 433 mégawatts (MW) chacun.


Selon l'accord signé lundi, pour les réacteurs Doel 3, Doel 4, Tihange 2 et Tihange 3, la taxe nucléaire s'élèvera à 200 millions d'euros en 2015 et 130 millions en 2016, puis sera égale à 34% de la marge avec un minimum de 150 millions par an sur la période 2017-2019.

Pour la prolongation de Doel 1 et Doel 2, une redevance annuelle de 20 millions d'euros par an sera due à partir de 2016 et jusqu'en 2025 et alimentera le fonds de transition énergétique belge.

Electrabel s'est acquitté d'un montant total de 2,16 milliards d'euros au titre de la taxe nucléaire belge sur la période 2008-2014, ce qui représente une moyenne proche de 310 millions par an.

L'accord finalisé lundi prévoit aussi de mettre fin à un litige en cours entre Electrabel et l'Etat belge portant sur un montant de 100 millions d'euros en 2015 et 20 millions en 2016.

Engie a ainsi confirmé son intention d'investir 700 millions d'euros à Doel pour la prolongation de 10 ans de ses centrales, qui s'ajoutent à 600 millions d'investissement prévus pour prolonger Tihange 1.

http://www.usinenouvelle.com/article/en ... re.N366356
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50134
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 902

Message non lupar Christophe » 01/12/15, 16:13

Mais quel scoop !!!

Encore des centrales prolongées !!!

Mais bien sur : le grand méchant c'est le CO2...surtout n'investissons pas dans les VRAIES solutions éconologiques...

Petite liste ici: changement-climatique-co2/cop21-des-milliardaires-veulent-sauver-le-climat-vraiment-t14356.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités