Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Hydrogène solaire via une cellule photoéletrochimique

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48893
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 701

Hydrogène solaire via une cellule photoéletrochimique

Message non lupar Christophe » 12/03/15, 11:06

Recherche pour produire de l'hydrogène solaire (méthode complètement différente de la méthode thermochimique par thermolyse de l'eau comme Perrier l'avait expérimenté à l'époque: https://www.econologie.com/forums/solaire-je ... t1520.html ) :

Production de gaz hydrogène directement à partir de l'énergie solaire

Des chercheurs du Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa) ont développé une cellule photoéletrochimique (PEC) [1]. Basée sur une imitation de l'oeil de mite, qui capte un maximum de lumière en en réfléchissant le moins possible, la photoanode de la cellule PEC est constituée de sphérules composées de matériaux peu coûteux (oxyde de fer et oxyde de tungstène). Cette combinaison permet d'atteindre l'énergie nécessaire à la scission de l'eau en dihydrogène et dioxygène.

Image

Image

(...)

[1] Pour rappel : les cellules photoélectrochimiques (PEC) permettent la scission de la molécule d'eau en dihydrogène et dioxygène directement à partir du rayonnement solaire sans passer par le transport de courant électrique. Le principe de fonctionnement de la cellule PEC se déroule comme suit. La photoanode est en contact avec une solution aqueuse (eau + électrolyte). Les photons du rayonnement solaire arrivant sur la photoanode apportent l'énergie nécessaire à l'éjection d'électrons et ainsi à la formation de trous. Ces trous vont permettre l'oxydation de l'eau pour produire des molécules d'oxygène (gaz dioxygène, O2). Il y a donc scission des molécules d'eau en O2 et en ions hydrogène H+. Tandis que les électrons produits à la photoanode sont transportés vers la cathode via la connexion électrique, les ions hydrogènes sont transportés vers la cathode au sein de la solution aqueuse pour réagir avec les électrons selon une réaction de réduction et former ainsi du dihydrogène (gaz H2).


Source: http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /78073.htm
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4225
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 295
Contact :

Message non lupar izentrop » 12/03/15, 16:44

Je ne regarderait plus la mite du mauvais œil :D

Est-ce que la rentabilité sera au rendez-vous ? L'avenir nous le dira !
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité