Compteur économètre incohérents surfacturation ou pas?

Matériel HI-Tech électronique et informatique et Internet. Mieux utiliser l'électricité, aide aux travaux et devis, choix de l'équipement. Présentations de montages et plans. Ondes et pollution électromagnétique.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19184
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8300




par Did67 » 22/08/13, 15:09

tinevez a écrit :mon économètre a déjà la fonction de mesure de la conso totale (en plus de l'affichage de la puissance instantannée). C'est ainsi que je connais les puissances moyenne de mon frigo et de mon congélateur .


Tu donnais des puissances (en KW ou W).

Il vaut mieux nous donner les consommations (en kWh ou Wh), en particulier pour tous les appareils "intermittents" (ex le congélateur ; qui démarre 2 ou 3 fois, passe par 1 000 W une fraction de seconde, puis tourne peut-être à 250 W pendant un "certain temps", puis s'arrête et consomme 0...). Si tu nous dis qu'il a consommé 250 Wh entre telle heure et telle heure (1/4 de kWh), on s'y retrouve.

Ton compteur somme les consommations de tous les appareils.

Je te propose de parler consommation.

La puissance est toujours une grandeur un peu traitre : les puissances nominales ne sont pas les puissances réelles, notamment pour les mpoteurs, dont la puissance consommée dépend de l'effort qu'ils fournissent !

Le mieux ce serait une pince ampèremétrique qui permet, sans toucher les fils, d'aller mesurer dans le coffret électrique, juste en aval du disjoncteur EdF pirnicpal. En principe, rien n'est branché avant (sauf piratage) et les indications du compteur devraitent correspondre, aux incertitudes près, aux indications du compteur.

Peu de gens osent aller démonter les fils principaux dans le coffret... Pincer des fils est déjà plus facile !
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19184
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8300




par Did67 » 22/08/13, 15:16

tinevez a écrit :
non vraiment dans mon cas, je ne comprends pas, j'ai l'impression qu'à chaque Wh consommé, mon compteur facture un peu plus...


Moi non plus !

C'est bien pour ça que je te propose de prendre cela de façon extrêmement méthodique (et si possible avec un appareil de mesure vérifié - une vérification simple : une ampoule à incandescence consome de façon assez précise la puissance qui est marquée dessus ; ou un radiateur électrique d'appoint)..

Comme l'a dit chatelot, les "vieux" compteurs avec "roue qui tourne" c'est plutôt fiable ou alors cela frotte un peu trop et ... diminue un peu la consommation enregistrée. A priori, la probabilité pour qu'il sur-compte est faible !

[à vérifier cependant la question du "coefficient" ; je ne sais plus comment cela marche, mais un même compteur peut-être shunté pour avec un "multiplicateur" différent... Chatelot saura sans doute !]
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 242




par chatelot16 » 22/08/13, 15:28

a l'interieur du compteur il y a un tas de vis de reglage pour etalonner le compteur ... mais le compteur etant plombé et de construction assez solide ça ne se deregle jamais

il y a un aimant qui freine le disque par courant de foucauld : si on approche l'aimant ça freine plus et le compteur devient moins sensible

si on ecarte l'aimant ça freine moins et ça tourne plus vite

il y a des vis dans le circuit magnetique pour maitriser les dephasage et assurer la precision quelque soit le cosphi du courant consomé ... il y a plus de 20ans j'avait recuperé des compteur a la ferraille , et avait joué avec ces reglage : ce ne sont que des petites finition pour obtenir les dernier foutieme de % de precision exigé par des normes assez severe : le compteur est deja precis par son principe même si on deregle ces vis
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19184
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8300




par Did67 » 22/08/13, 15:50

Ma question était : est-ce qu'un de ces compteurs ne peut pas être "étalonné" selon différents calibres (par des shunts) pour que un tour de roue = 1 Wh (dans une position) ou 2 Wh (dans une autre) ou 5 Wh (une autre encore) selon le rgélage (je dis n'importe quoi question chiffres, pour l'exemple ; je n'en ai pas donc je ne peux plus dire des choses "vraies") ???

Donc la question serait : est-ce que ce compteur là ne serait tout simplement pas mal "étalonné" ? Ou que le mauvais multiplicateur est appliqué ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 242




par chatelot16 » 22/08/13, 17:08

le fabricant fabrique different modele avec les pieces qu'il faut pour differente sensibilité , et marque sur la plaque le nombre de Wh/tours

il met aussi les bon engrenage pour que les chiffres soit juste

c'est les très vieux compteurs qui n'avaient pas forcement un affaichage direct du nombre de kW heure mais un nombre qu'il fallait multiplier par un coeficient ... je ne l'ai vu que dans des vieux livres !

on voit beaucoup de disjoncteur dont le calibre est choisi par des vis ou divers systeme ... mais jamais de compteur avec ce genre de reglage
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19184
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8300




par Did67 » 23/08/13, 14:42

Merci !

C'était donc un "vieux" souvenir !

[sur je ne sais plus quel fil, je m'étais auto-défini comme un "vieux con" : voilà encore une preuve !]

Et donc il va falloir que tinevez cherche "méthodiquement" d'où vient cette incohérence !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Électricité, électronique et informatique: Hi-Tech, internet, DIY, éclairage, matériels et nouveautés »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités