Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiquesDemain, tous chômeurs?

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1846
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 77

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar Gaston » 24/01/18, 11:08

Ahmed a écrit :@ Gaston: Certes ce magasin est un démonstrateur, mais sa vocation est justement de rôder le système avant sa généralisation. Dès lors, qu'il réclame actuellement plus d'employés (de plus, hautement qualifiés), c'est bien possible, mais une fois les "réglages" opérés, ces gens là ne seront plus nécessaires ou plutôt suffiront pour assurer a maintenance de toute une kyrielle de magasins au travers du monde entier.
C'est là que je n'en suis pas sûr.
Pour la partie "informatique", c'est exact, mais pour la partie physique, les capteurs (caméras, ...) on constate que la multiplication des capteurs multiplie le nombre d'heures de maintenance sur place (contrairement à un avion ou une voiture, on ne pourra pas envoyer le magasin "au garage" pour effectuer la maintenance).
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6997
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar Ahmed » 24/01/18, 12:26

Il est cependant possible et même probable qu'un système très différent, à base d'IA soit mis en œuvre qui simplifierait radicalement le fourbi des capteurs actuels...? De toute façon, le "bouche-trou" de service pourra changer les bidules HS, pas besoin d'y connaître grand chose...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 232
Contact :

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar chatelot16 » 24/01/18, 13:41

Ahmed a écrit :@ Chatelot: réduire le personnel n'a rien d'absurde pour une entreprise, puisque cela se nomme augmentation de la productivité, c'est même vital à son niveau.


quelle productivité ? la productivité calculé avec les règles actuelle ... si les règles sont absurde , l'entreprise doit les suivre et avoir le comportement qu'on lui impose , même si il est absurde

le role de l'etat est de gouverner ! etablir des regles favorisant le meilleur comportement des entreprise

si l'etat veut reduire le probleme du chomage il faut deplacer toutes les charges et mauvaise taxe qui penalisent l'emploi

il n'y a pas que les charges sociale , il y a aussi les impot foncier , sur les batiment indispensable pour avoir des employé ... impots qui ne sont pas calculé sur le benefice mais sur la surface ... pour arreter de les payer la seule solution est de fermer completement les site ...donc chaque fois qu'une grosse entreprise a une baisse de production elle doit fermer des usines

si les impot foncier etait proportionnel au benefice les entreprise pourraient garder du personnel pour faire des tache moins productive sans perdre d'argent

pourquoi on voit un tas de batiment industriel a louer ? parce que les batiment a louer vacant sont dispensé d'impot foncier ... essayez de vouloir prendre un de ces batiment en location ? et vous voyez que le propriétaire n'a pas envie de les louer a prix raisonnable ... il sont a louer uniquement pour ne pas payer les impot ... il sont donc a louer a un tarif exagéré

mais je n'ai pas encore tout dit ... il y a une multitude de charge , impôt et faux frais absurdement nuisible a l'emploi ... tant que l’état ne comprend pas que gouverner c'est mettre en place les bonne règle la décadence continuera
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5694
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 246

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar sen-no-sen » 24/01/18, 18:31

Gaston a écrit :Pour la partie "informatique", c'est exact, mais pour la partie physique, les capteurs (caméras, ...) on constate que la multiplication des capteurs multiplie le nombre d'heures de maintenance sur place (contrairement à un avion ou une voiture, on ne pourra pas envoyer le magasin "au garage" pour effectuer la maintenance).


L’argument maitre des concepteurs de caisse automatique est fondé sur l'idée qu'il n'y aurait pas de suppressions de postes mais des transformations d'emplois selon un principe Schumpeterien de "destruction créatrice".
En somme les jobs à bas niveau de qualification seraient remplacé par des emplois beaucoup plus rémunérateurs dans d'autres domaines(ingénierie,informatique etc...).
Il n'y a aurait donc aucune recherche d'optimisation des couts dans de tels magasin,mais simplement un combat pour plus d'innovation!
Cet argument est bien évidemment une jolie pilule destiné à être avalé par les plus naïfs.

Les premières générations de "caisse en libre service"(j'adore!)était en fait un subtile moyen pour que le consommateurs réalisent le travail d'une hôtesse de caisse...sans bien évidemment être rémunéré! :lol:
De tels système n'ont crée aucun emplois supplémentaire dans le domaine de l'électronique dans la mesure ou il s'agissait tout simplement d'une manœuvre marketing fonctionnant sur le principe de la nouveauté ou l'on remplace des bras rémunérés par des bras non rémunérés.

Dans la démarche d'Amazon nous avons typiquement un saut qualitatif dans le développement technologique,ou effectivement des emplois sont crée notamment au vu de la complexité de la tache à accomplir.
Toutefois il faut bien saisir que cette technologie émane d'un processus de centralisation,ainsi le bureau R&D qui à pondu un tel dispositif le fait pour l'ensemble de la planète et les composants électronique sont certainement (pré)fabriqué dans une usine elle même automatisé (comme Foxconn par ex.)
Ainsi si l'on dénombre le nombre d'emplois crée d'un coté et les destructions de l'autre,le résultat de la balance sociale sera sans appel...
Selon le forum économique mondiale il y aurait 7 millions d'emplois détruits dans le monde d'ici 2020 à cause de l'automatisation contre 2 millions de nouveaux emplois,soit une perte net d’à peu près 5 millions...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1846
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 77

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar Gaston » 24/01/18, 18:40

sen-no-sen a écrit :L’argument maitre des concepteurs de caisse automatique est fondé sur l'idée qu'il n'y aurait pas de suppressions de postes mais des transformations d'emplois selon un principe Schumpeterien de "destruction créatrice".
Je ne place pas sur le thème de l'emploi, mais du coût pour l'entreprise.
Je doute que ce genre de magasin soit à court terme plus rentable qu'un magasin classique (avec caissier), donc je doute de leur généralisation rapide.
Pour moi, ce magasin n'est qu'une vitrine publicitaire pour Amazon.

Et pour ce qui est de la destruction d'emploi, la vente par correspondance est à mon avis bien plus efficace que la simple suppression des caissiers (et là, Amazon est très impliqué...)
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5694
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 246

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar sen-no-sen » 24/01/18, 18:57

Gaston a écrit :
sen-no-sen a écrit :L’argument maitre des concepteurs de caisse automatique est fondé sur l'idée qu'il n'y aurait pas de suppressions de postes mais des transformations d'emplois selon un principe Schumpeterien de "destruction créatrice".
Je ne place pas sur le thème de l'emploi, mais du coût pour l'entreprise.
Je doute que ce genre de magasin soit à court terme plus rentable qu'un magasin classique (avec caissier), donc je doute de leur généralisation rapide.
Pour moi, ce magasin n'est qu'une vitrine publicitaire pour Amazon.


Évidemment!
Ce fut le même cas avec les "Drives",un certain nombre ont déjà fermé leurs portes faute de rentabilité,idem avec "les autocars Macron",et j'en passe.
La société évoluant de plus en plus vite,les entreprises sont poussé à renouveler sans cesse la carte de l’innovation, bien souvent aux prix de pertes financières substantielles.
Amazon symbolise cette "révolution2.0",sont but est donc d'imposer un nouveau concept,la rentabilité suivra...ou non,ses capacité financières étant importantes elle ne risque pas grand chose avec un tel coup de pub.

Un point reste cruciale:à terme aucun monopole n'est rentable*,leurs seuls finalité est d'éclater avec pertes et fracas.


*Même les secteurs de rente comme les milieux pétroliers/gaziers ne sont pas à l'abri:les investissements pour pérenniser leurs rentrées d'argent afin de financer l'ensemble de leurs structures doit sans cesse être augmenté,ce qui finit nécessairement par se solder par des dépenses supérieur au rendu final.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6997
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar Ahmed » 24/01/18, 19:05

Il ne faut pas oublier que le concept de "destruction créatrice" de Schumpeter a vu le jour à une époque très différente, mais que dorénavant il ne s'applique plus. Comme le rappelle Sen-no-sen, le bilan de l'évolution des emplois est désormais franchement négatif et cette tendance va nécessairement se poursuivre au vu de la situation économique globale. Le langage devrait tenir compte de cette réalité et ne plus continuer à parler de "demandeurs d'emploi", mais cet anachronisme est tout sauf innocent (on pourrait parler des "exclus de l'emploi" ou de "victimes de guerre économique", par exemple...), puisqu'ainsi la responsabilité est renversée.

Je me répète peut-être, mais je trouve fascinants et très révélateurs ces incantations (dans le discours politique) à la création d'emplois, sans égard pour une quelconque utilité (on parle d'emplois de façon indéfinie), simplement l'utilité extrinsèque de procurer un revenu qui va se dépenser dans la consommation, ce qui augmente la croissance... (et on recommence le cycle...).

Sen-no-sen, tu écris:
Un point est important: à terme, aucun monopole n'est rentable*, leur seule finalité est d'éclater avec pertes et fracas.

On peut généraliser: le capitalisme n'est rentable que temporairement et localement, ceci considéré d'un point de vue microéconomique sur des périodes assez courtes et macroéconomiques sur une durée nettement plus grande. Dans le dernier cas, c'est le succès de l'accumulation qui rend de plus en plus aléatoire la poursuite du processus.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6997
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar Ahmed » 24/01/18, 19:15

Gaston,tu écris:
Et pour ce qui est de la destruction d'emploi, la vente par correspondance est à mon avis bien plus efficace que la simple suppression des caissiers (et là, Amazon est très impliqué...)

Sans doute, mais la stratégie en œuvre dans le cas des magasins de proximité ne vise pas simplement à supprimer les caissières, je crois qu'il y a la volonté de trouver un modèle qui serait le pendant des magasins virtuels, mais adapté à ce contexte particulier. Que ce modèle soit encore inabouti est probablement vrai, mais ce sont seulement les premiers balbutiements. Il y aura peut-être du déchet et peut-être aussi des adaptations provisoirement réussies qui viendront détruire les enseignes qui n'auront pas su s'adapter (tiens, encore des chômeurs!).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 468
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 34

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar lilian07 » 28/01/18, 12:19

Demain tous chômeurs...On détruit de l'emploi pour quelle raison?
Une des plus évidente est que les machines remplaces plus avantageusement l'homme et que cette tendance ira à son terme. La fin probable du travail humain.
Il y a deux réalités dans ce monde du travail, les entreprises géantes sont celles à présent qui maîtrise l'IA.
Ces entreprises iront chercher les derniers emplois humain (éducation, médecine,....) et l'Europe décroche dans ce domaine car l'IA aujourd'hui n'est pas un super cerveau contrairement a ce que l'on peut croire (demain il le sera 2040...2050...).
Avant on allait chercher des génies en informatiques ou en mathématique pour coder des algorithmes puissants et prendre l'avantage sur les concurrent (en Europe on été bon...).
Aujourd’hui ces génies peuvent être rachetés par les GAFA (Google, Facebook....) ou les chinois (Alibaba, ....) et pire encore il n'y a plus de génie avec l'IA, le jeu de Go a été gagné par une IA et le meilleurs lecteur est une IA.
Pourquoi une IA qui n'a pas d'esprit d'initiative gagne l'homme dans des domaines particulier "lecture et jeu de Go".
L'IA c'est avant tout une masse énorme de "data" et un supercalculateur qui apprend de notre expérience quotidienne à travers nos smartphone et ordinateur pour produire une immense base de donnée et en extraire des attitudes.
A ce jeu c'est bien les GAFA qui ont commencé à révolutionner le monde du travail...WhatsAPP à été vendu 16 milliards avec 25 employés...leprix c'est la masse d'utilisateur.
Aujourd'hui, Il faut donc un superculateur qui apprend par sa masse d'utilisateurs (data-learning) pour prendre des initiatives intelligentes et les Chinois vont gagner probablement la bataille face aux GAFA car les chinois représentent les 3/4 des utilisateurs avec les meilleurs calculateurs...
L'Europe n'est rien dans ce domaine...
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5694
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 246

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar sen-no-sen » 20/05/18, 20:32

Carrefour : sur 273 magasins menacés, 227 vont fermer
Fermeture au cours de l’été

De Paris à Nice, la note égrène la liste des magasins de proximité (Carrefour Contact, Carrefour Marché et Carrefour City) qui devront mettre la clé sous la porte avant la fin de l’année.

Le géant de la grande distribution, contacté samedi par le journal régional, a confirmé l’information : "Ce sont bien 227 magasins qui n’ont pas trouvé de repreneurs et qui fermeront au cours de l’été", a-t-il annoncé.

En Nouvelle-Aquitaine seuls les magasins Carrefour Contact à Tulle et à Ussel, tous deux en Corrèze, étaient menacés de fermeture. Ils n’ont pas trouvé de repreneur.

Le premier distributeur français a tout de même précisé que des offres de dernières minutes pourront être examinées, si elles sont jugées sérieuses, jusqu’au 4 juin.
"Tous les salariés ne seront pas reclassés"

2100 emplois sont en jeu dans les 273 magasins menacés, et l’enseigne de grande distribution n’a pas encore précisé combien de salariés étaient gardés par les repreneurs. "La direction des ressources humaines est mobilisée pour favoriser le reclassement interne des salariés concernés", a souligné le groupe.

Dans le détail, Midi Libre explique que 76 salariés ont déjà été reclassés en interne, et que la direction proposera "des offres locales de reclassement" aux salariés non repris dans les semaines à venir.

Frédéric Roux, délégué CGT du groupe Carrefour, a dénoncé ce dimanche une casse sociale. "C’est un énorme gâchis", regrette-t-il au micro d’Europe 1. "À partir de juillet, les salariés vont entrer dans une période de reclassement interne. Carrefour va leur proposer des postes dans le groupe. Mais pour un même poste, plusieurs salariés devront candidater et tous ne seront pas reclassés".

https://www.sudouest.fr/2018/05/20/carrefour-sur-273-magasins-menaces-227-vont-fermer-5072062-10407.php

Un nouvel et triste exemple de phénomène de monopolisation.
Le géant Carrefour avait lancé une offensive sur les superettes de proximités en visant l'hégémonie,mais à trop vouloir gagner on finit par perdre...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité