Conséquences de la crise économique en chiffres en 2011

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1591
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 21




par Philippe Schutt » 12/08/13, 12:35

Le libéralisme "promet" qu'il est le système qui assure l'évolution la plus rapide, donc le plus d'innovation et le plus de confort matériel. Force est de constater que les autres systèmes n'ont pas obtenu de résultats comparables.
Ceci au moins dans le domaine de la production.
Au niveau de la consommation, même si la publicité pousse à consommer, le client reste libre de le faire ou pas.
Ce que je constate quand je vais acheter mon baril de lessive ou ma bibine, c'est que les gens achètent n'importe quelle merde chimique hors de prix et souvent 2 chariots, 1 ne suffit pas. Ils se gavent d'achats comme des gorets, jusqu'à ce qu'ils aient claqué toute leur paye. D'où vient leur fric ils s'en foutent, si c'est de l'endettement idem, et si ça met leurs gosses dans la mouise dans 20 ans encore idem et si la fin de mois sera difficile idem aussi. Ce qui compte, c'est se gaver maintenant !
Donc je trouve très bien qu'ils soient dans la merde maintenant, et même je dirais que c'est pas assez. Et pas la peine de chercher un bouc émissaire, système ou autre...
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6644
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 602




par sen-no-sen » 12/08/13, 13:59

Philippe Schutt a écrit :Le libéralisme "promet" qu'il est le système qui assure l'évolution la plus rapide, donc le plus d'innovation et le plus de confort matériel. Force est de constater que les autres systèmes n'ont pas obtenu de résultats comparables.


l'ultra-libéralisme n'est qu'une énième mise à jour d'un concept qui sous tend tout les autres:"l'exponentialisme économique".
La capitalisme et le communisme ne sont que les faces opposé de cette même structure.

Au niveau de la consommation, même si la publicité pousse à consommer, le client reste libre de le faire ou pas.


C'est pourtant un exercice très difficile,car il faut bien vivre avec sont temps,a fortiori lorsque l'on à des enfants.
Nous échangeons par le biais d'un ordinateur et d'internet,ce qui suppose un achat de matériel,un contrat auprès d'un opérateur etc...tout ses besoins n'existaient pas d'antan,et on ne peut pas pour autant privé l’ensemble de ses avancées technologiques,n'est ce pas?

Ils se gavent d'achats comme des gorets, jusqu'à ce qu'ils aient claqué toute leur paye. D'où vient leur fric ils s'en foutent, si c'est de l'endettement idem, et si ça met leurs gosses dans la mouise dans 20 ans encore idem et si la fin de mois sera difficile idem aussi.


Je ne généraliserais pas ce genre de situations à tout les citoyens, car il existe un nombre croissant de personnes qui ont du mal à finir les fins de mois.
L'accumulation de biens entraine de facto une augmentation des besoins,cette course en avant laisse de nombreuses personnes sur le bas coté,c'est également cela l'ultra-libéralisme.
D'autre part, lorsque que le dogme est basé sur la consommation effréné il est en soi tout à fait logique que les fidèles s'y adonnent.

La publicité,les JT,la télé réalité, sont là pour endormir les citoyens et les maintenir dans une torpeur intellectuel,et pour les reste, les politiciens d'un extrême comme de l'autre se charge de ne montrer que la partie superficielle des problèmes.


Donc je trouve très bien qu'ils soient dans la merde maintenant, et même je dirais que c'est pas assez. Et pas la peine de chercher un bouc émissaire, système ou autre...


Je te rassure tu seras,et moi aussi,très prochainement dans la merde,et tu verras peut être qu'il existe,non pas un bouc émissaire,mais une minorité agissante tirant profit de l'anomie généralisé!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10042
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1262




par Ahmed » 12/08/13, 21:08

Philippe Schutt tu écris:
Le libéralisme "promet" qu'il est le système qui assure l'évolution la plus rapide, donc le plus d'innovation et le plus de confort matériel. Force est de constater que les autres systèmes n'ont pas obtenu de résultats comparables.

C'est vrai, mais au profit d'un pourcentage très faible de la population et au prix de la destruction de la nature qui entrainera de ce fait une formidable régression. Le concept de développement durable est justement un gri-gri destiné à dissimuler cette contradiction.

Plus loin:
Ils se gavent d'achats comme des gorets...

Oui, comme d'autres aux drogues licites ou non et pour la même raison: surmonter leur mal-être, fusse au prix d'un cercle vicieux...
Dans un monde déséquilibré (mais l'a-t'il jamais été?) un individu pleinement satisfait est-il normal? :cheesy:

sen-no-sen tu écris:
Le capitalisme et le communisme ne sont que les faces opposées de cette même structure.

Ton énoncé me semble porter le lecteur à confusion, j'exprimerais ceci autrement: "Capitalisme privé et capitalisme d'état s'opposaient sur le terrain des rivalités internationales mais participaient exactement du même mécanisme".

Plus loin:
...tu verras peut être qu'il existe, non pas un bouc émissaire, mais une minorité agissante tirant profit de l'anomie généralisée!

Certes, mais la minorité qui tire les marrons du feu est elle-même dominée par la domination... qui est une norme*!

*Si l'on préfère, la valeur s'impose face aux valeurs.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6644
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 602




par sen-no-sen » 12/08/13, 21:22

Ahmed a écrit :sen-no-sen tu écris:
Le capitalisme et le communisme ne sont que les faces opposées de cette même structure.

Ton énoncé me semble porter le lecteur à confusion, j'exprimerais ceci autrement: "Capitalisme privé et capitalisme d'état s'opposaient sur le terrain des rivalités internationales mais participaient exactement du même mécanisme".


Oui si tu veut,cela revient au même.
Lorsque l'on remonte à la source du communisme et du capitalisme on constate que malgré leurs apparentes différences,ses idéologies sont basé sur la même volonté...et la même croyance:la volonté de domination par le biais d'un messianisme.(C’était également le fer de lance du nazisme...)


Certes, mais la minorité qui tire les marrons du feu est elle-même dominée par la domination... qui est une norme*!


Peut tu développer,si tu veut bien?
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10042
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1262




par Ahmed » 12/08/13, 21:43

L'idée est tirée d'une citation de Marx (dont je ne connais pas l'origine, désolé) et qui explique que si la domination s'applique du haut vers le bas de l'échelle sociale, les dominants n'échappent eux-même nullement à cette domination puisque leurs actes ne font que la refléter.
En somme, tout le monde est sujet de la domination, mais pour certains, c'est tout de même plus confortable!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6644
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 602




par sen-no-sen » 12/08/13, 22:12

Ahmed a écrit :L'idée est tirée d'une citation de Marx (dont je ne connais pas l'origine, désolé) et qui explique que si la domination s'applique du haut vers le bas de l'échelle sociale, les dominants n'échappent eux-même nullement à cette domination puisque leurs actes ne font que la refléter.
En somme, tout le monde est sujet de la domination, mais pour certains, c'est tout de même plus confortable!


C'est effectivement beaucoup,beaucoup plus confortable pour certain!
Pendant qu"une partie s'étripe sur le champ de bataille,d'autres sirotent du champagne en regardant les infos...

Si effectivement le mécanisme de la domination s’opère sur tout les individus,il apparait clairement qu'a haut niveau il existe des "accords" qui limite fortement la violence que celle ci peut revêtir pour les populations les plus déshéritées!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1591
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 21




par Philippe Schutt » 13/08/13, 09:46

La destruction de la nature est une habitude prise à une époque où cela ne posait pas encore de gros problème, indépendamment du système économique.
C'est au politique (émanant du peuple) de fixer le cadre dans lequel travaille le système économique et la protection de la nature fait partie de ce cadre.
Accuser un système est le meilleur moyen de se voiler la face. On n'est pas mis en cause et personne ne l'est. Tous victimes ! On oblitère que le système ne fait que refléter l'avidité de la population.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6644
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 602




par sen-no-sen » 13/08/13, 10:00

Philippe Schutt a écrit :Accuser un système est le meilleur moyen de se voiler la face. On n'est pas mis en cause et personne ne l'est. Tous victimes ! On oblitère que le système ne fait que refléter l'avidité de la population.


Bien sûr!
Personne n'a dit que la population ne faisait pas partie intégrante du système!
Si le système totalitaire économique à un si large succès,c'est qu'il est justement basé sur l'accord tacite des populations.
La culpabilité repose donc sur l'intégralité de celle ci, de façon proportionnelle au degré de participation.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
bambou
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1534
Inscription : 19/03/07, 14:46
Localisation : Breizh




par bambou » 13/08/13, 11:14

sen-no-sen a écrit :Si le système totalitaire économique à un si large succès,c'est qu'il est justement basé sur l'accord tacite des populations.

L'accord n'est pas tacite mais explicite : c'est toujours celui qui promet le plus de pouvoir d'achat qui gagne, jamais celui qui demande de faire des efforts.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10042
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1262




par Ahmed » 13/08/13, 21:17

La question est complexe et je ne prétends pas être capable de répondre en quelques lignes.

La destruction de la nature n'est pas une simple question d'habitude, elle est inhérente au processus de valorisation et la propagande au sujet de sa protection (sic!) n'est qu'une façon de brouiller les cartes.

Si le politique émane du peuple, ce n'est pas lui qu'il représente; il est une simple interface spectaculaire et illusoire entre les grands intérêts économiques et les citoyens.

S'en tenir à "l'avidité" de la population, c'est confondre la conséquence d'avec la cause réelle.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités