Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objetsLes déchets, un énorme probléme

Impact sur l'environnement des produits en fin de vie: plastiques, produits chimiques, véhicules, marketing de l'agroalimentaire. Recyclage et recyclage direct (upcycling ou surcyclage) et réutilisations d'objets bon pour la poubelle!
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4026
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 377

Re: Les déchets, un énorme probléme

Message non lupar moinsdewatt » 16/03/19, 10:51

Dans le monde de l'info journalistique il y a énormément de gens qui sont largués avec les gros chiffres.
Confondre millions et milliard et ne pas voir l'énormité de l'erreur est très courant. L'erreur pouvant se produire dans les 2 sens.

Et quand c'est l'AFP ou Reuter qui se trompe, sa se répend partout puisque ils sont recopié dans les media généralistes.
0 x

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1066
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Les déchets, un énorme probléme

Message non lupar être chafoin » 22/03/19, 01:25

moinsdewatt a écrit :
55 % des déchets sont recyclés dans l'Union européenne

05/03/2019
Des taux de recyclage en progression mais une réutilisation encore faible

Si ces chiffres sont plutôt encourageants, l'étude pointe toutefois la faible réutilisation des produits recyclés : "seulement 12 % des ressources en matériaux utilisées dans l’UE en 2016 provenaient de produits recyclés et de matériaux valorisés, permettant donc d’éviter l’extraction de matières premières primaires", lit-on dans le communiqué de presse.

https://www.linfodurable.fr/environneme ... eenne-9882

J'essaie de comprendre la juxtaposition de ces 2 chiffres (taux de recyclage en hausse/taux de ressources issues du recyclage faible)...Cela signifie que l'on fait quoi de nos produits recyclés ? On les exporte ?...
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4026
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 377

Re: Les déchets, un énorme probléme

Message non lupar moinsdewatt » 21/04/19, 13:28

Aux Etats-Unis, des centaines de villes, croulant sous leurs déchets, ne recyclent plus
Depuis que la Chine a décidé de cesser d’importer des déchets, les Etats-Unis sont confrontés au problème de la gestion de leurs détritus.


28 mars 2019 LeMonde

Le réseau de recyclage américain est-il en train de s’effondrer ? A Philadelphie, les déchets recyclables de la moitié des habitants – ils sont 1,5 million – sont désormais incinérés. Les canettes, bouteilles et journaux qui s’accumulent dans les bacs de recyclage de l’aéroport international de Memphis finissent dans une décharge. Et la ville de Deltona, en Floride, a récemment suspendu son programme de recyclage municipal, rapportait le New York Times à la mi-mars.

Depuis que la Chine, jusqu’alors la destination numéro un des déchets américains – et pas seulement –, a choisi de ne plus être la « poubelle du monde », des centaines de municipalités à travers les Etats-Unis découvrent ce qu’il en coûte de consommer, et donc de produire des tonnes de déchets. Et se voient obligés de réinventer la gestion de leurs déchets.


Le 18 juillet 2017, Pékin a notifié à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qu’il allait interdire l’entrée sur son territoire à vingt-quatre catégories de déchets – plastiques, papiers et textiles – solides. Pour justifier ce changement, les autorités chinoises ont mis en avant l’argument environnemental et la nécessité de développer leur propre industrie de recyclage. La mesure est entrée en vigueur fin 2017 et en novembre 2018, Pékin a annoncé que trente-deux nouveaux produits, allant des rebuts d’acier inoxydable au bois en passant par les pièces automobiles et de navires, allaient s’ajouter à la liste de ceux déjà bannis.

Entre 1992 et 2017, la Chine et Hongkong ont importé 72,4 % de tous les déchets plastiques destinés au recyclage, indiquait une étude publiée dans Science Advances. Chaque jour, 4 000 conteneurs de plastique recyclable partaient des Etats-Unis vers la Chine. Mais entre janvier et octobre 2018, les déchets en plastique, papier et métal importés par Pékin ont diminué de 51,5 % par rapport aux dix premiers mois de 2017, affirment des chiffres des douanes chinoises cités par l’agence officielle Chine nouvelle.

Incinérer plutôt que trier
Conséquence : le tri du papier, des plastiques, du métal et du verre, ainsi que la recherche de débouchés pour ces produits se révèlent aujourd’hui des opérations trop onéreuses pour nombre de communes américaines. Même pour la plus grande ville de Pennsylvanie, dont les habitants produisent 400 tonnes de déchets recyclables par jour.

Lorsqu’ils étaient recyclés, la municipalité de Philadelphie gagnait de l’argent : en 2012, Republic Services, l’un des géants de la gestion du secteur, versait 67,35 dollars (environ 60 euros) à la ville pour le traitement d’une tonne de déchets. Mais après la décision des autorités chinoises, la donne a changé. A l’été 2018, lorsque Republic Services renégociait le contrat, l’entreprise envisageait de facturer 170 dollars le recyclage d’une tonne de déchets.

Trop cher pour la ville, qui a décidé de recourir aux services d’un concurrent, Waste Management. Mais celui-ci n’est en mesure de traiter que la moitié des ordures municipales, pour 78 dollars la tonne. Le reste est incinéré par Covanta Energy, un autre acteur du secteur des déchets et de l’incinération. « La plupart d’entre nous pensent que le recyclage est un service offert par notre ville, mais c’est en réalité un business », rappelle le site Earther.

De petites villes comme Broadway en Virginie, Blaine County dans l’Idaho ou Franklin dans le New Hampshire ne sont pas épargnées. En 2010, Franklin (8 600 habitants) a lancé un programme de recyclage qui ne pesait pas sur ses finances, raconte The Atlantic : une tonne de déchets recyclés lui rapportait 6 dollars, ce qui était suffisant pour amortir le service de tri sélectif. Mais depuis le changement de politique en Chine, elle doit débourser 125 dollars pour recycler une tonne de déchets, ou 68 dollars pour l’incinérer. Avec 18,4 % de sa population sous le seuil de pauvreté, la municipalité ne se voit pas augmenter les impôts pour financer le recyclage : elle a aussi choisi la solution de l’incinération, mauvaise pour la qualité de l’air.

Quand elles ne recourent pas à l’incinération ou au tri, les municipalités sont obligées d’ouvrir des décharges à ciel ouvert. Celles-ci sont la troisième source d’émission de méthane d’origine humaine aux Etats-Unis : elles représentent environ 14,1 % de ces émissions en 2016, selon les chiffres de l’Agence pour l’environnement (EPA).

Les solutions alternatives
« La Chine a donné trop peu de temps au secteur pour s’adapter », déplore Adina Renee Adler, de l’Institute of Scrap Recycling Industries, l’une des grandes fédérations professionnelles du secteur du recyclage. « Nous aurons bientôt tellement de stocks que nous serons obligés d’en mettre de plus en plus dans les décharges si on ne trouve pas de nouveaux marchés », admet aussi le président de la National Waste and Recycling Association, Darrell Smith.

Les villes américaines ne peuvent pas non plus miser sur les autres pays importateurs de déchets. L’Indonésie, le Vietnam, la Thaïlande ou l’Inde sont incapables d’absorber les dizaines de millions de tonnes que la Chine importait. Et quand ces pays acceptent d’en importer une partie, ils imposent un cahier des charges drastique.

Alors que faire ? Travailler en amont pour réduire l’utilisation de plastique semble l’une des seules solutions, comme le rappelle Slate : « Plus tôt nous accepterons que le recyclage est économiquement impraticable, plus tôt nous pourrons faire des progrès en réglant le problème de la pollution plastique », a souligné Jan Dell, la directrice de l’association Last Beach Cleanup.

Des municipalités comme San Francisco essaient aussi de faire changer les mentalités. En plus de réduire leur consommation, de réutiliser et de recycler, la ville incite ses habitants à refuser de consommer. Un pari loin d’être gagné en pleine Silicon Valley, et alors que l’économie américaine tourne à plein régime et produit plus de déchets que jamais : en 2015, la dernière année pour laquelle des données nationales sont disponibles, les Etats-Unis ont produit 262,4 millions de tonnes de déchets, soit 4,5 % de plus qu’en 2010 et 60 % de plus qu’en 1985.



https://mobile.lemonde.fr/big-browser/a ... oogle.com/
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4026
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 377

Re: Les déchets, un énorme probléme

Message non lupar moinsdewatt » 04/06/19, 21:39

Image

La plus haute montagne de déchets de New Delhi devrait dépasser la hauteur du Taj Mahal l'an prochain, selon les autorités indiennes. Symbole puant et mauvais pour la santé des habitants du quartier, la décharge de Ghazipur semble connaître une croissance sans fin, dans la capitale considérée par l'Onu comme la plus polluée au monde

video (1mn) : https://www.boursorama.com/videos/actua ... a068a125bb

......
La décharge a été ouverte en 1984 et est arrivée à saturation en 2002, lorsqu'elle aurait dû être fermée. Mais chaque jour des centaines de camions ont continué à apporter des détritus. Elle couvre aujourd'hui une aire grande comme plus de 40 terrains de football. «Environ 2000 tonnes de poubelles sont déchargées chaque jour à Ghazipur», a indiqué un responsable de la municipalité de Delhi sous couvert d'anonymat.
En 2018, de fortes précipitations ont causé l'effondrement d'une partie de la colline, tuant deux personnes. Après ces morts, les nouveaux déchargements ont été interdits. Mais la mesure n'a duré que quelques jours, les autorités n'arrivant pas à trouver d'autre endroit où mettre les déchets. Selon une étude récente, la décharge de Ghazipur pose un risque sanitaire pour les gens résidant jusqu'à cinq kilomètres autour, qui vivent déjà dans l'une des villes les plus polluées du monde.
.......


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/new-d ... l-20190604
0 x
jean.caissepas
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 161
Inscription : 01/12/09, 00:20
Localisation : R.alpes
x 5

Re: Les déchets, un énorme probléme

Message non lupar jean.caissepas » 05/06/19, 11:19

Tant que des comportements pareils continueront, on sera dans la merde !

https://9gag.com/gag/aZLX9yW

https://9gag.com/gag/a4QgOXy
0 x
Les habitudes du passé doivent changer,
car l'avenir ne doit pas mourir.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7399
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 129

Re: Les déchets, un énorme probléme

Message non lupar janic » 05/06/19, 12:55

Tant que des comportements pareils continueront, on sera dans la merde !
non seulement ça n'est pas près de s'arrêter, mais au contraire ne peut que s'amplifier. La merde, elle, est plus facilement recyclable! :cheesy:

« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4026
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 377

Re: Les déchets, un énorme probléme

Message non lupar moinsdewatt » 16/06/19, 14:01

L'Indonésie renvoie aux États-Unis cinq conteneurs de déchets
Les conteneurs devaient contenir des déchets papiers mais ils étaient en fait remplis de bouteilles, de déchets plastiques et de couches.

16 juin 2019
.........



https://m.huffingtonpost.fr/entry/lindo ... try_recirc
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4026
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 377

Re: Les déchets, un énorme probléme

Message non lupar moinsdewatt » 07/07/19, 12:15

Italie : les poubelles débordent à Rome

Mis à jour le 06/07/2019

La capitale de l'Italie connue pour son décor de carte postale est au cœur d'un phénomène inédit. Rome ne sait plus où mettre ses déchets.

À Rome (Italie), les poubelles qui débordent attirent autant le regard que les monuments. La collecte des déchets en ville se fait tellement mal que les citoyens ne savent plus où entreposer leurs déchets. Dans les quartiers populaires comme résidentiels, la situation est la même depuis plusieurs semaines. Les trois millions de Romains sont invités à garder les poubelles chez eux. Avec la température proche des 35°C, les odeurs sont pénibles. "Les résidus organiques. Avec la température qui monte, ça devient pire", déplore Ricardo Manini, habitant du 4e arrondissement de Rome.

Les réseaux sociaux à la recherche du quartier le plus sale
Une compétition numérique bat son plein sur la toile. Sur les réseaux sociaux, les internautes cherchent à trouver le quartier le plus sale en postant des photos des différentes poubelles surchargées. Le personnel de ramassage des déchets n'est pourtant pas en grève, mais il ne dispose pas d'endroits pour traiter les poubelles. L'une des deux usines d'incinération de la ville a brûlé cet hiver. La solution serait de construire de nouveaux incinérateurs, mais ni la ville de Rome ni l'État n'ont les budgets nécessaires.



https://news.google.com/articles/CBMiW2 ... id=FR%3Afr
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1619
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 98

Re: Les déchets, un énorme probléme

Message non lupar grelinette » 07/07/19, 15:52

moinsdewatt a écrit :
Italie : les poubelles débordent à Rome

Mis à jour le 06/07/2019

La capitale de l'Italie connue pour son décor de carte postale est au cœur d'un phénomène inédit. Rome ne sait plus où mettre ses déchets.

À Rome (Italie), les poubelles qui débordent attirent autant le regard que les monuments. La collecte des déchets en ville se fait tellement mal que les citoyens ne savent plus où entreposer leurs déchets. Dans les quartiers populaires comme résidentiels, la situation est la même depuis plusieurs semaines. Les trois millions de Romains sont invités à garder les poubelles chez eux. Avec la température proche des 35°C, les odeurs sont pénibles. "Les résidus organiques. Avec la température qui monte, ça devient pire", déplore Ricardo Manini, habitant du 4e arrondissement de Rome.

...


Moscou, New Delhi, Rôme, Pékin, Riyad, ... nous regardons toutes ces villes arriver les unes après les autres au point de saturation de leurs déchets, sans parler de la pollution de l'air, mais nous n'avons pas à l'esprit que nos villes vont inévitablement connaitre le même phénomène tôt ou tard.
https://bonheuretsante.fr/classement-20 ... le-france/
Infographie_Pollution-min.jpg
Infographie_Pollution-min.jpg (78.44 Kio) Consulté 496 fois

La réduction et le traitements des déchets est un sujet qui interpelle tout le monde mais qui reste pour l'instant très secondaire pour la plupart d'entre-nous : c'est dans nos habitudes, faciles et simples, de remplir nos poubelles de maison et les déposer au coin de la rue.
Comme il est dit dans l'article : on en arrive même à faire des compétitions pour rechercher le quartier le plus sale !

Les rares citoyens qui adoptent le "zéro déchets" font figurent de marginaux, comme l'étaient ceux qui prônaient le Bio il y a 30 ans.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Z%C3%A9ro_d%C3%A9chet


Difficile de dire comment et par où il faut s'attaquer à ce fléau galopant :

- d'un côté les industriels continuent à produire et vendre des emballages superflus et non dégradables et polluants, des plastiques pour tout et n'importe quoi,

- de l'autre les consommateurs (individus et entreprises) achètent sans se soucier des produits surchargés en emballage et plastiques, sans parler de tous ces produits éphémères et polluants dont regorgent nos sociétés.

Même le Tri Sélectif devient obsolète : de plus en plus des conteneurs dédiés au tri sélectif débordent ce qui fait que les déchets préalablement triés sont jetés dans des conteneurs non prévus.

Le déchets est un maillon de la collapsologie !
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
jean.caissepas
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 161
Inscription : 01/12/09, 00:20
Localisation : R.alpes
x 5

Re: Les déchets, un énorme probléme

Message non lupar jean.caissepas » 09/07/19, 10:50

moinsdewatt a écrit :
L'Indonésie renvoie aux États-Unis cinq conteneurs de déchets
Les conteneurs devaient contenir des déchets papiers mais ils étaient en fait remplis de bouteilles, de déchets plastiques et de couches.

16 juin 2019
.........



On peut les comprendre !

0 x
Les habitudes du passé doivent changer,

car l'avenir ne doit pas mourir.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité