Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objetsLa Chine interdit l'importation de 24 types de déchets et crée la panique!

Impact sur l'environnement des produits en fin de vie: plastiques, produits chimiques, véhicules, marketing de l'agroalimentaire. Recyclage et recyclage direct (upcycling ou surcyclage) et réutilisations d'objets bon pour la poubelle!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46682
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

La Chine interdit l'importation de 24 types de déchets et crée la panique!

Message non lupar Christophe » 21/01/18, 10:16

Fini depuis le 1er janvier 2018: la Chine a fortement réduit ses importations de déchets...

https://www.ouest-france.fr/economie/de ... es-5514882

Depuis le 1er janvier, Pékin a bloqué l'importation de 24 catégories de déchets, alors que la Chine est la première destination mondiale du recyclage.

Mise en décharge ou incinération? En bloquant l'importation de certains déchets, la Chine, première destination mondiale du recyclage, fait peser le risque d'un « scénario-catastrophe » pour l'environnement dans les pays riches... et met dans la panade sa propre industrie de la récupération.

Depuis le 1er janvier, la porte du géant asiatique est fermée à 24 catégories de déchets solides, dont certains plastiques, papiers et textiles, une mesure annoncée seulement six mois plus tôt par Pékin, qui avance des motifs écologiques.

Ce redessinage du marché planétaire des déchets s'avère problématique pour les industriels américains et européens, habitués à voir une Chine avide de matières premières absorber la majeure partie de leurs déchets pour les recycler, et qui disposent de très peu de temps pour se retourner.

« C'est un séisme » et « on a toujours l'onde de choc. Cela a mis notre industrie en situation de stress car la Chine est tout simplement le premier marché mondial pour l'exportation de matières recyclables », se désole Arnaud Brunet, directeur du Bureau international du recyclage (BIR) basé à Bruxelles.

L'Union européenne (UE) exporte la moitié de ses plastiques collectés et triés, dont 85% vers la Chine. Les Etats-Unis ont eux envoyé en 2016 en Chine plus de la moitié de leurs exportations de déchets de métaux non ferreux, papiers et plastiques, soit 16,2 millions de tonnes.
Quelles solutions alternatives pour les pays riches ?

« On va chercher des solutions alternatives, essayer d'identifier de nouveaux marchés de substitutions, à supposer qu'ils aient les capacités de traitement : on parle de l'Inde, du Pakistan ou du Cambodge », suggère Arnaud Brunet.

Mais cela pourrait prendre du temps: « Les capacités de traitement ne se déplacent pas comme ça du jour au lendemain », et dans l'immédiat l'accumulation des déchets, notamment en Europe, est « un risque majeur », prévient-il.

Avec comme « scénario-catastrophe » la perspective que ces déchets soient incinérés ou placés en décharge.

Aux Etats-Unis, « des usines cherchent comment entreposer » leurs déchets supplémentaires et « certaines les stockent sur des parkings ou sur des sites extérieurs », indique à l'AFP Brandon Wright, porte-parole de la NWRA, fédération américaine des déchets et du recyclage.
Un problème pour les entreprises chinoises de recyclage

L'impact immédiat va être dévastateur : selon des estimations « prudentes » du BIR, les exportations mondiales de papier vers la Chine pourraient plonger d'un quart entre 2016 et 2018 et celles de plastiques s'effondrer de 80% en deux ans, passant de 7,35 à 1,5 million de tonnes.

Mais certains se montrent plus rassurants: « Nous travaillons depuis des années pour nous développer en Inde, au Vietnam, en Thaïlande, et même en Amérique latine », assure Brent Bell, un responsable de Waste Management, le premier recycleur nord-américain d'ordures ménagères.

« Les investissements récents de plusieurs papetiers américains nous permettent de déplacer (les déchets) vers ces marchés alternatifs », poursuit M. Bell, interrogé par la radio NPR.

L'interdiction de Pékin pose aussi un épineux problème aux entreprises chinoises du recyclage, extrêmement dépendantes des déchets occidentaux.

« Cela va devenir difficile de travailler », admet Zhang Jinglian, propriétaire d'une société de traitement des déchets plastiques, Huizhou Qingchun. Plus de la moitié de sa « matière première » est importée et sa production va donc être réduite « d'au moins un tiers », explique-t-il à l'AFP, disant avoir dû récemment se séparer d'une dizaine d'employés.

Les répercussions sont plus drastiques encore pour la société Nantong Heju, dans le Jiangsu (est): « Nous stoppons notre activité et cherchons désormais à nous reconvertir », confie un responsable à l'AFP.

La décision chinoise pourrait à terme avoir pour effet positif de muscler les filières de retraitement.

L'UE a dévoilé mardi sa stratégie pour réduire l'utilisation des plastiques à usage unique, avec pour objectif que tous les emballages de ce type soient recyclables d'ici 2030.

Seulement 30% des déchets plastiques des Européens sont recyclés à l'heure actuelle. Le reste finit incinéré pour produire de l'énergie (39%) ou en décharge (31%).

« Nous devrions utiliser cette décision pour nous remettre en question et nous demander pourquoi nous, Européens, ne sommes pas capables de recycler nos propres déchets », argue le commissaire Frans Timmermans.
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46682
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Re: Recyclage de plastiques anglais en Chine

Message non lupar Christophe » 22/01/18, 19:17

Même info sur les Echos: https://www.lesechos.fr/monde/chine/030 ... 147004.php

En interdisant l'importation de certains déchets, la Chine, première destination mondiale pour le recyclage, fait peser le risque d'un « scénario catastrophe » sur les pays riches.

La Chine fait souffler un vent de panique sur la planète recyclage. En effet, depuis le 1er janvier, Pékin a décidé de fermer ses portes à 24 catégories de déchets solides , notamment certains plastiques, papiers et textiles, des métaux ferreux et non ferreux, des déchets métalliques et ménagers, etc. Et cette interdiction, qui redessine le marché planétaire des déchets, inquiète les pays exportateurs.

« C'est un séisme. Cela a mis notre industrie en situation de stress car la Chine est tout simplement le premier marché mondial pour l'exportation de matières recyclables », se désole Arnaud Brunet, directeur du Bureau international du recyclage (BIR) basé à Bruxelles. Habitués à ce que « l'usine du monde » absorbe la majeure partie de leurs déchets, les industriels américains et européens sont pris au dépourvu.

L'Union européenne (UE), qui exporte la moitié de ses plastiques collectés et triés, dont 85 % vers la Chine, cherche des alternatives en direction de l'Inde, du Pakistan et du Cambodge. Mais, à supposer que ces pays disposent des capacités adéquates, ce transfert prendra du temps. Et dans l'immédiat l'accumulation des déchets, notamment en Europe, est « un risque majeur », poursuit Arnaud Brunet.

Un impact dévastateur aux Etats-Unis

Pour les Etats-Unis, qui ont envoyé vers la Chine plus de la moitié de leurs exportations de déchets de métaux non ferreux, papiers et plastiques en Chine en 2016, soit 16,2 millions de tonnes, « l'impact immédiat va être dévastateur », observe Brandon Wright, porte-parole de la NWRA, fédération américaine des déchets et du recyclage, interrogé par l'AFP.

Mais d'autres se montrent plus rassurants : « Nous travaillons depuis des années pour nous développer en Inde, au Vietnam, en Thaïlande, et même en Amérique latine », assure Brent Bell, un responsable de Waste Management, le premier recycleur nord-américain d'ordures ménagères. « Les investissements récents de plusieurs papetiers américains nous permettent de déplacer (les déchets) vers ces marchés alternatifs », a-t-il déclaré à la radio NPR.

L'Europe doit booster ses filières de retraitement

Selon des estimations « prudentes » du BIR, les exportations mondiales de papier vers la Chine pourraient ainsi plonger de 25 % entre 2016 et 2018 et celles de plastiques s'effondrer de 80 % en deux ans, passant de 7,35 à 1,5 million de tonnes. Selon l'ONG Les Amis de la Terre, le quart des déchets électriques et électroniques des pays du Nord sont exportés vers les pays du Sud - la Chine, l'Inde, le Nigéria et le Ghana principalement, où les coûts du traitement sont dix fois moins importants .

« Nous devrions utiliser cette décision pour nous remettre en question et nous demander pourquoi nous, Européens, ne sommes pas capables de recycler nos propres déchets », a réagi Frans Timmermans, Premier vice-président de la Commission européenne. Il est vrai que seuls 30 % des déchets plastiques des Européens sont recyclés - le reste finit incinéré pour produire de l'énergie (39 %) ou en décharge (31 %).

L'occasion se présente donc aujourd'hui de booster les filières de retraitement.

Avec AFP

Jean-Michel Gradt
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6099
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 368

Re: Recyclage de plastiques anglais en Chine

Message non lupar Ahmed » 23/01/18, 12:24

La chine fait face à une nécessité urgente de restructurer un modèle qui ne fonctionne plus. Ceci est normal puisque les 2 avantages compétitifs du début (bas salaires et pas de prise en compte des externalités négatives) se sont réduits comme peau de chagrin et que les marges ont donc fondu. Depuis quelques temps, elle réoriente ses efforts vers l'adoption de normes environnementales minimales (un compromis entre le coût des modifications et l'écrêtage du niveau intolérable). De même dans le secteur énergétique, on assiste à un redéploiement vers plus de sources d'énergie renouvelable (qui a dit verte? :D ) et l'arrêt des centrales à charbon les plus inefficaces.
Dès lors, les nouvelles exigences en matière d'importation de matières premières provenant du recyclage sont cohérentes avec ce souci de diminution à la source des principales nuisances (il ne s'agit pas de les supprimer, mais seulement de permettre de continuer à augmenter la production sans que la pollution n'atteigne des niveaux excessifs).
Beaucoup d'articles présentent cela comme une chance pour l'industrie française, à condition... C'est justement dans cette dernière restriction que le bât blesse: à moins de subventionner largement ces opérations, la faible valeur de ces déchets ne permet pas de les traiter correctement et c'est évidemment ce qui explique le recours massif à l'exportation.
Maintenant va avoir lieu un bras de fer entre la Chine qui a un besoin vital de ces matières premières et les pays européens qui voient, d'une part les cours s'effondrer et, d'autre part les montagnes de déchets s'accumuler... :roll:
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46682
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Re: Recyclage de plastiques anglais en Chine

Message non lupar Christophe » 25/01/18, 12:58

Un mini dossier de fond qui montre que cette interdiction chinoise peut être une chance pour l'économie européenne (et la planète), à condition de laisser faire les bonnes volontés!

Exemple appliqué à Bruxelles et la Wallonie, mais applicable partout ailleurs:

https://www.lecho.be/dossier/lappeldesx ... de/9975375

(..)
Idée

Inversons les flux et développons une industrie de transformation des déchets plastiques en Belgique en général et en Wallonie en particulier. Les technologies de tri s’améliorent. On pourrait désormais trier la plupart des types de plastiques utilisés dans les emballages. Investissons dans des centres de tri de pointe, ainsi que dans des usines de production de recyclats en Région wallonne et à Bruxelles.

Devenons la "poubelle intelligente" de l’Europe. En traitant nous-mêmes non seulement ces 424.000 tonnes de plastiques, mais également une partie des flux des autres pays développés désormais refusés par la Chine. C’est-à-dire, une partie de ces 7 millions de tonnes aujourd’hui bloquées ou en balade. Allons encore un pas plus loin: aujourd’hui, de gros flux de déchets de type PMC quittent la Belgique pour l’Allemagne ou les Pays-Bas, où ils sont mieux triés et recyclés. Construisons les installations ad hoc en Wallonie pour inverser ce courant-là également.
(..)
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46682
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Re: Recyclage de plastiques anglais en Chine

Message non lupar Christophe » 25/01/18, 23:26

Premiers effets visibles en Allemagne: http://www.lemonde.fr/pollution/article ... 52666.html

Je suis assez abassourdi: les Chinois ont-ils pris cette décision unilatéralement ou les politiques sont-ils trop cons pour ne pas avoir anticipé cette interdiction?

Je prédis une augmentation MONSTRUEUSE du cout de collecte des déchets en Europe...

Ah tout est sans doute déjà bien calculé en ce sens par les politiques: on fait croire qu'il y a une crise (mais on a déjà toutes les solutions) pour légitimer une augmentation des taxes!!!

C'est vraiment une belle brochette euh...d'ordures... :cheesy:

L’Allemagne ne sait plus quoi faire de ses emballages en plastique. Depuis le 1er janvier, la Chine a interdit l’importation de certains déchets.

Depuis quelques jours, en Allemagne, une odeur de mauvaise conscience émane des conteneurs qui garnissent les arrière-cours des immeubles. Les Allemands, très habitués à trier scrupuleusement leurs ordures dans cinq bacs différents, ont découvert l’envers du décor du recyclage. En effet, depuis le 1er janvier, la Chine a fermé ses frontières aux ordures du monde.

L’Allemagne est le troisième producteur européen de ces emballages plastiques, derrière l’Irlande et l’Estonie. Au total, les pays de l’Union en consomment chaque année 25 millions de tonnes, dont 30 % seulement sont récupérées pour recyclage. Dans sa stratégie de lutte contre les déchets plastiques, présentée mardi 16 janvier, la Commission européenne s’est donné pour objectif que, d’ici à 2030, tous les emballages plastiques utilisés sur le marché européen soient recyclables. Bruxelles souhaite aussi voir diminuer l’utilisation de plastique à usage unique et de microplastique. « Si nous ne changeons pas la façon dont nous produisons et utilisons le plastique, il y aura dans nos océans en 2050 plus de plastique que de poissons, a déclaré le premier vice-président de la Commission, Frans Timmermans. La seule solution à long terme est de réduire les déchets plastiques en les recyclant et en les réutilisant davantage. »

Mais l’arrêt des importations de déchets par la Chine montre bien les limites du recyclage, même dans un pays où le tri est ancré depuis longtemps dans les habitudes, comme l’Allemagne. Selon Eurostat, chaque Allemand utilise 37,4 kilos d’emballages plastiques par an – soit 20 % de plus que la moyenne européenne –, dont 49 % seulement sont recyclés. Ce pourcentage doit passer progressivement à 63 % en 2019, selon une loi votée en 2017. Le pays a développé son industrie du recyclage dès les années 1970.

Problème : bien que le taux de recyclage augmente, la production réelle de déchets ne baisse pas. Avec la croissance du commerce...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6099
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 368

Re: Recyclage de plastiques anglais en Chine

Message non lupar Ahmed » 26/01/18, 11:55

Je crois que tu prêtes des intentions par trop machiavéliques aux politiques, alors que cette décision de la Chine ne fait que corroborer la nécessité et l'urgence d'une restructuration. Bien sûr, à ce jeu de la patate chaude l'Europe subira le poids des externalités négatives que la Chine ne veut plus assumer pour nous, car elle ne peut plus se le permettre.
La pire critique qui puisse être faite au capitalisme est qu'il n'est pas rentable, c'est à dire qu'il ne parvient pas à satisfaire à son propre critère de fonctionnement, sauf lorsqu'il triche... Les chinois sont en train de s'apercevoir de cette réalité.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46682
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Re: Recyclage de plastiques anglais en Chine

Message non lupar Christophe » 26/01/18, 13:34

On me disait généralement trop naïf et rêveur...serais-je devenu un homme "bien"? :cheesy: :cheesy: :cheesy:

Je n'ai toujours pas la réponse si c'était prévu ou pas...Quelqu'un sait?
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1866
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 305

Re: Recyclage de plastiques anglais en Chine

Message non lupar sicetaitsimple » 26/01/18, 13:48

Christophe a écrit :
Je n'ai toujours pas la réponse si c'était prévu ou pas...Quelqu'un sait?


A priori la notification a été faite en Juillet 2017.

https://s3.amazonaws.com/dive_static/di ... 071817.pdf
1 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46682
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Re: Recyclage de plastiques anglais en Chine

Message non lupar Christophe » 26/01/18, 13:56

Ah oui...6 mois...c'est rien! Donc autant dire, à l'échelle temporelle de la politique, que c'était pas prévu!

Merci pour la recherche!
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46682
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Re: La Chine interdit l'importation de 24 types de déchets et créé la panique!

Message non lupar Christophe » 06/02/18, 15:49

Voici une nouvelle avec quelques informations et liens sympas: interdiction de l'importation de nos déchets ménagers par la Chine
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires