Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astucesLa viande en France et dans le monde: production, conso...

Consommation et alimentation durables et responsables, trucs et astuces au quotidien pour réduire ses consommations d'énergie et d'eau, ses déchets...Mieux manger: préparations et recettes, trouver des aliments sains, de saison et locaux, informations sur la conservation alimentaire...
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Re: La viande en France et dans le monde: production, conso...

Message non lupar janic » 01/03/17, 13:55

Si l'humanité tend vers l'artificialisation,c'est en raison du degré de colonisation des cerveaux opéré par le technologisme,preuve qu'il existe une force à l’œuvre et que celle ci nous utilisent pour parvenir à son avènement.
"malheur à la terre et à la mer car le diable est descendu vers vous, animé d'une grande colère sachant qu'il a peu de temps" Apocalypse 12-12
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: La viande en France et dans le monde: production, conso...

Message non lupar sen-no-sen » 01/03/17, 16:23

janic a écrit :
Si l'humanité tend vers l'artificialisation,c'est en raison du degré de colonisation des cerveaux opéré par le technologisme,preuve qu'il existe une force à l’œuvre et que celle ci nous utilisent pour parvenir à son avènement.
"malheur à la terre et à la mer car le diable est descendu vers vous, animé d'une grande colère sachant qu'il a peu de temps" Apocalypse 12-12


Symboliquement on pourrait effectivement y voir l’œuvre du diable ou de la Bête...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Re: La viande en France et dans le monde: production, conso...

Message non lupar janic » 01/03/17, 17:55

Symboliquement on pourrait effectivement y voir l’œuvre du diable ou de la Bête...
ce serait plutôt proche d'une métaphore sans l'être vraiment puisque trouvant sa réalisation au travers de et donc dans l'histoire humaine.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6111
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 374

Re: La viande en France et dans le monde: production, conso...

Message non lupar Ahmed » 01/03/17, 18:25

On pourrait rapprocher utilement le Diable de l'entropie...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: La viande en France et dans le monde: production, conso...

Message non lupar sen-no-sen » 01/03/17, 19:26

janic a écrit :
Symboliquement on pourrait effectivement y voir l’œuvre du diable ou de la Bête...
ce serait plutôt proche d'une métaphore sans l'être vraiment puisque trouvant sa réalisation au travers de et donc dans l'histoire humaine.


Satan c'est l'ange qui veut devenir l'égal de Dieu.
Hors dans sa quête pour devenir l'égale de son créateur ,Satan est entrainé irrémédiablement vers La Chute.
Si l'on transpose cela à la cybernétique il apparait que cette métaphore divine corresponds avec l'inéluctable finalité qu'on les systèmes a tendances exponentiels(qui tendent vers l'infini donc)à s'effondrer...c'est donc bien une mise en garde!

Ahmed tu écrit:
On pourrait rapprocher utilement le Diable de l'entropie...


Effectivement,la division,l'adversité et l'affrontement sont une transposition sociale de l'entropie.
Dans la tradition orientale cette notion est toutefois développé de manière plus subtile,le Dieu Shiva ou encore la déesse Kali représente à la fois des fonctions destructrices et constructrices du monde, l'un ne va pas sans l'autre.
Cela est très juste, car rappelons qu'un univers sans entropie est un univers qui ne peut pas générer de diversité et encore moins de vie.

La générations de possibilités ne peut que s'opérer que dans un champ oscillant entre un point d'équilibre.Si ce champ est trop restreint les conditions nécessaire à l’apparition de la vie ne sont pas réuni,et à contrario,si elles sont trop fortes, entraine une disparition de celle ci,l'humanité actuelle s'approche du second cas.
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Re: La viande en France et dans le monde: production, conso...

Message non lupar janic » 01/03/17, 19:41

On pourrait rapprocher utilement le Diable de l'entropie...

D’une certaine façon : oui ! Mais avec prudence quant au sens attribué à cette entropie. Pour certains c’est lié à des forces plus ou moins hasardeuses qui seraient consécutives à des erreurs de comportements humains comme pouvant décider ou influer sur l’avenir de cette planète et agissant comme une sorte de maitre d’œuvre.
Mais sur le plan théologique, biblique en l’occurrence, l’humanité n’est pas maitre d’œuvre mais seulement ouvrière accomplissant le travail qui lui est attribué, telles des fourmis ou abeilles. Cependant et c’est là qu’intervient des notions comme dieu ou diable qui œuvrent chacun à une réalisation différente de la destinée du vivant qui existe sur cette terre. Mais évidemment, on est là dans la métaphysique et non plus dans le matérialisme dominant actuellement d’où des indicateurs métaphoriques sur la finalité de cette "compétition".
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6111
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 374

Re: La viande en France et dans le monde: production, conso...

Message non lupar Ahmed » 01/03/17, 21:07

Janic, le matérialisme ne s'applique qu'à la subjectivité revendiquée, d'autres déterminismes sont à l'œuvre de façon souterraine.

Sen-no-sen, oui, il faudrait alors parler d'excès d'entropie. Ton commentaire me fait penser à une limite du capitalisme que je n'avais pas précisé dans mon article (même si j'en ai parlé ailleurs, à l'occasion): le marché est totalisant, en ce sens qu'il cherche à occuper des secteurs jusqu'alors non-marchand pour les phagocyter, mais ce faisant il tend à sa destruction, puisqu'un monde intégralement marchand est impossible. C'est en ce sens que les monnaies locales, le RU et les coopératives ouvrières, ou d'autres initiatives du même genre, ne s'opposent pas au système, mais lui sont nécessaire.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Re: La viande en France et dans le monde: production, conso...

Message non lupar janic » 02/03/17, 08:41

Ahmed bonjour
Janic, le matérialisme ne s'applique qu'à la subjectivité revendiquée, d'autres déterminismes sont à l'œuvre de façon souterraine.

Tu as raison, j’ai utilisé le mauvais terme comme en opposition à la métaphysique. J’entendais par là le monde physique, celui de la matière justement, ce qui se mesure, se pèse, se touche, se sent comme étant la limite au-delà de laquelle rien n’existe. Or le transhumanisme évoqué est directement rattaché à ce monde de la physique uniquement et dépend en totalité des créations humaines : machines, instruments de mesure, de pesée en tous genres et ne croyant comme monde réel que celui-là, niant et rejetant tout le reste jusqu’à ce qu’un nouvel instrument, une nouvelle machine permette de récupérer par ce transhumanisme /matérialisme, ce qu’il venait de rejeter et nier précédemment.
Ainsi voit-on quels en sont les effets comme sur celui/ceux qui (suivez-mon regard!) préfèrent croire en des instruments de mesure inadaptés, plutôt qu'en des millions d'expériences concordantes.

Sen no sen bonjour
Satan c'est l'ange qui veut devenir l'égal de Dieu.

Je n’ai pas eu le sentiment, à l’étude des textes concernés, qu’un satan quelconque ait eu la prétention de se faire à l’égal de dieu. Il représente la figure du doute face à une situation (Job 1 et 2) qui ne disparait que lorsque la réalité transparait dans le vécu, en l’occurrence par la confiance absolue en la vérité, la justice même au travers des épreuves de la vie. C’est pourquoi il est appelé père du mensonge « car il n’y a point de vérité en lui ».
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Re: La viande en France et dans le monde: production, conso...

Message non lupar janic » 02/03/17, 09:15

j'aurais d'ailleurs dû rajouter ceci:
Par opposition le christ jésus dit: "je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au père que par moi" ce qui a donné une distorsion dans la compréhension du texte par les pères de l'Eglise qui ont reporté sur l'individu leur foi (le divinisant) plutôt que sur ce qu'il indiquait comme objectif selon le modèle qu'il offrait par son vécu.
Mais on peut arrêter ce glissement hors du sujet!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: La viande en France et dans le monde: production, conso...

Message non lupar sen-no-sen » 02/03/17, 11:03

janic a écrit :Je n’ai pas eu le sentiment, à l’étude des textes concernés, qu’un satan quelconque ait eu la prétention de se faire à l’égal de dieu. Il représente la figure du doute face à une situation (Job 1 et 2) qui ne disparait que lorsque la réalité transparait dans le vécu, en l’occurrence par la confiance absolue en la vérité, la justice même au travers des épreuves de la vie. C’est pourquoi il est appelé père du mensonge « car il n’y a point de vérité en lui ».


Dans la tradition,Satan (ou encore Lucifer*) est considérer comme un être orgueilleux voulant se faire l'égale de Dieu,il s'agit vraisemblablement de texte d'inspiration hellénique (mythe de Prométhée) récupérer par la suite.
Dans l'ancien testament on retrouve un passage faisant référence à cette notion de chute:« Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations ! Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, A l'extrémité du septentrion ; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très Haut. Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de l'abime
Isaie 12, 13, 14, 15.

*Dans certaines traditions Lucifer(le porteur de lumière**) est considérer comme une sorte de libérateur venu apporter la connaissance à l'humanité,dans d'autre il est considérer comme un être malfaisant autre nom de Satan.
Ce point est important dans la mesure ou il apparait clairement qu'il y a ici une conceptualisation anthropomorphique relative à des courants libéraux(Lucifer libérateur) ou conservateurs (Lucifer être démoniaque).
Il n'est pas difficile d'identifier ses points de vues de nos jours à travers des courants toujours présents dont le transhumanisme constitue la dernière mise à jours.
**Qui fut également l'une des appellations du Christ dans les périodes primitives du christianisme,ce qui ne facilite nullement la compréhension!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astuces »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires