Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astucesGuide de lutte contre le gaspillage alimentaire (UCM)

Consommation et alimentation durables et responsables, trucs et astuces au quotidien pour réduire ses consommations d'énergie et d'eau, ses déchets...Mieux manger: préparations et recettes, trouver des aliments sains, de saison et locaux, informations sur la conservation alimentaire...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51871
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1090

Guide de lutte contre le gaspillage alimentaire (UCM)

Message non lupar Christophe » 04/12/10, 11:11

Ce guide en .pdf donne des conseils pour lutter contre le gâchis alimentaire a été réalisé dans une optique "professionelle" (traiteurs et restaurateurs) mais peut très bien s'appliquer aux particuliers...

L’objectif de cette brochure est double : d’une part, sensibiliser
les restaurateurs et les traiteurs-organisateurs de banquets à
l’importance de la prévention du gaspillage alimentaire et d’autre
part, permettre la diffusion et l’échange de bonnes pratiques.
Les exemples qui vous sont pro posés ici ne constituent pas une
liste exhaustive. Toutes vos sug gestions et vos propositions sont
les bienvenues : n’hésitez pas à nous les communiquer ! (voir
modalités pratiques en page 14)


Intro:

Lutter contre le gaspillage alimentaire
Edition UCM

L’UCM et la FED Horeca Wallonie asbl, ont récemment interrogé des restaurateurs et traiteurs-organisateurs de banquets afin d’identifier et de collecter un ensemble de bonnes pratiques pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Les pratiques et astuces collectées à cette occasion ont été compilées dans cette brochure.

Mais au fait, qu’est-ce que le gaspillage alimentaire ? Trop souvent, des denrées alimentaires préparées ou non, qui n’ont pu être consommées, parce que périmées, en excès ou incomplètement valorisées sont éliminées comme « déchets ». Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en Région wallonne chaque habitant produit de 15 à 20 kg de déchets alimentaires par an, il faut y ajouter les déchets produits par le secteur de la distribution, les établissements scolaires et autres centres de formation ainsi que la restauration individuelle et collective. On comprend donc que lutter contre le gaspillage alimentaire est l’affaire de tous et que chacun peut y apporter sa contribution.

Pourquoi lutter contre le gaspillage alimentaire ? D’un point de vue environnemental d’abord, le fait de produire, transporter et distribuer des aliments engendre des consommations (eau, engrais, produits phytosanitaires), produit des déchets et rejette du CO2 : tout cela en pure perte si les denrées produites sont jetées, avec les conséquences liées à la gestion de tous ces déchets. Sur plan économique ensuite, les matières premières sont de plus en plus coûteuses et doivent être utilisées avec parcimonie. Notons enfin que l’organisation d’une bonne gestion des déchets n’est pas simple, ce qui renforce l’idée que le déchet le moins coûteux est celui qui n’existe pas !

Au-delà des principes de base en matière de sécurité alimentaire qui assurent la fraîcheur des produits, c’est une meilleure mise en valeur des matières brutes (carcasses de volailles, arêtes de poisson) et une organisation judicieuse des banquets qui ont été mises en évidence par les restaurateurs et traiteurs interrogés. Il n’y a pas de recette miracle, la solution se trouve plutôt dans la recherche au quotidien de bonnes pratiques et d’astuces qui, cumulées, permettent de réduire efficacement les déchets générés. Le sens de l’organisation pour la gestion des produits et la créativité des chefs pour leur utilisation en cuisine sont les mots clés d’une réduction efficace des déchets de denrées alimentaires.


A télécharger ici: guide pour lutter contre le gâchis alimentaire

Source: http://www.ucm.be/ucm/ewcm.nsf/_/4C57DF ... lae-6azhk7

Petit rappel: il faut 10 calories pétrole pour en faire 1 pour l'alimentation humaine, autrement dit: on mange 2L de pétrole par jour.

D'autres guides "environnement et energie" de l'UCM http://www.ucm.be/ucm/ewcm.nsf/vEmList? ... lae-6azhk7
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51871
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1090

Message non lupar Christophe » 14/09/11, 10:58

Petite vidéo de l'ADEME / INC contre le gâchis alimentaire (en prenant quelques bonnes habitudes): http://www.youtube.com/watch?v=1Rcw0nABAsQ
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51871
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1090

Message non lupar Christophe » 20/01/12, 18:26

Ca bougerait politiquement?

Les eurodéputés veulent réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2025

Dans une résolution adoptée jeudi 19 janvier, le Parlement européen a demandé à la Commission et aux États de l'Union européenne des mesures pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire dans l'UE d'ici 2025 et ''éviter, parallèlement, la production de déchets alimentaires''.

Selon une étude de la Commission citée par les députés, le gaspillage alimentaire dans l'UE atteint 89 millions de tonnes par an, soit 179 kg par habitant dans les 27 pays membres. Il pourrait atteindre 126 millions de tonnes en 2020, soit "une hausse de 40 %". Ce gaspillage est originaire des ménages (42 %), de l'industrie agroalimentaire (39 %), des détaillants (5 %) et de la restauration (14 %).

Près de 50% d'aliments sains à la poubelle

''Près 50 % d'aliments sains sont gaspillés chaque année dans l'UE, par les ménages, les supermarchés, les restaurants et la chaîne alimentaire, alors que 79 millions de citoyens vivent au dessous du seuil de pauvreté et que 16 millions dépendent de l'aide alimentaire d'œuvres de charité'', soulignent les eurodéputés dans un communiqué. De même qu'en Afrique de l'Est et de l'Ouest, près de 20 millions de personnes sont confrontées aujourd'hui à une crise alimentaire majeure… Pour les députés, la réduction du gaspillage alimentaire n'est pas seulement un impératif "éthique", il est aussi économique, social et environnemental.

Une stratégie européenne

''Nous ne pouvons nous permettre plus longtemps de rester dans l'inaction, alors que des aliments sains et comestibles sont jetés à la poubelle'', a déclaré le rapporteur da la résolution Salvatore Caronna (S&D, IT. Les parlementaires demandent à la Commission de mettre en place une stratégie coordonnée ''convaincante'' associant des mesures européennes et nationales pour diminuer les pertes à chaque étape de la chaîne alimentaire. Cette ''ligne de conduite" doit permettre "aux 27 États membres de s'attaquer au problème de manière systématique", selon Salvatore Caronna.

Pour encourager ''la durabilité dans le secteur alimentaire'', les députés demandent de déclarer l'année 2014 "Année européenne contre le gaspillage alimentaire" et lancer des campagnes de sensibilisation auprès des écoliers et des consommateurs. Parmi les autres recommandations des députés pour moins gaspiller figurent une amélioration de l'étiquetage et de l'emballage alimentaire, la vente au rabais des produits proches de la date de péremption, la prise en compte du critère de la lutte contre le gaspillage dans la passation des marchés publics ou encore la récupération et distribution gratuite des aliments invendus.
Coup d'envoi de la semaine européenne de réduction des déchets (article paru le 18/11/2011) La troisième édition européenne de la semaine de réduction des déchets soutenue par la Commission européenne, s'ouvrira samedi 19 novembre. Cette opération se tiendra jusqu'au 27 novembre et a pour objectif de sensibiliser et de mobiliser les cito... Lire la news Consommation durable : le signal prix est indispensable pour un changement de comportement (article paru le 28/10/2011) Le confort serait-il l'ennemi de l'environnement ? Pour les Français, la contrainte financière ou les incitations sont déterminantes dans l'adoption de comportements vertueux. En revanche, si leur bourse n'est pas touchée, le confort est privilégié. Lire la news Sécheresse et famine en Afrique : prévenir la crise dans la région du Sahel (article paru le 19/01/2012) La sécheresse et la famine menacent en ce début 2012 plusieurs millions de personnes au Sahel dans l'Ouest du continent, a averti Oxfam en appelant à tirer les leçons de la crise qui sévit dans la Corne d'Afrique et débloquer une aide d'urgence. Lire la news Des systèmes alimentaires durables, enjeu crucial pour l'avenir (article paru le 13/12/2011) Une étude menée par l'Inra et le Cirad dresse un état des lieux des déterminants majeurs qui ont présidé aux évolutions passées des systèmes alimentaires et identifie les points critiques des filières, en soulignant leur nécessaire réorientation. Lire la news Consommation durable : le signal prix est indispensable pour un changement de comportement (article paru le 28/10/2011) Le confort serait-il l'ennemi de l'environnement ? Pour les Français, la contrainte financière ou les incitations sont déterminantes dans l'adoption de comportements vertueux. En revanche, si leur bourse n'est pas touchée, le confort est privilégié. Lire la news
Article publié le 20 janvier 2012

Rachida Boughriet


http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 14721.php4
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 177

Message non lupar janic » 21/01/12, 08:40

christophe bonjour
Petit rappel: il faut 10 calories pétrole pour en faire 1 pour l'alimentation humaine, autrement dit: on mange 2L de pétrole par jour.
dont la majeure partie vient de l'élevage, le premier gaspillage est celui-ci!
Exemple :
http://www.vegetarismus.ch/info/foeko.htm
Production de viande
Gaspillage des sols
Consommation en eau
Gaspillage de nourriture
Purin et mort des forêts
Les poussières fines
Pollution des eaux
Excès d’acidification des sols
Effet de serre
Antibiotiques et hormones
Poissons comme échappatoire?
L’économie
Coûts et contribuables
Une folie subventionnée


Cet ensemble est bien plus grave que les déchets ménagers!(qu'il est nécessaire de réduire cela va de soi!) :D

Quand à 50% d'aliments sains, l'auteur ne doit pas savoir ce qu'est un aliment sain lorsque celui-ci est bourré de produits chimiques, d'hormones et de médocs toxiques.
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 5

Message non lupar elephant » 24/01/12, 10:39

On discutait de ce sujet samedi soir avec ma femme:

elle m'expliquait 2 choses:

1) les grandes surfaces jettent des tonnes de produits "près de la date limite" tous les samedis soir ! Sachez que ( en Belgique) vous êtes punissable de 8 euros ( sans les centimes additionnels, je suppose) si vous récupérez ces produits dans les poubelles !

2) la cantine de son école, comme beaucoup d'autres est fournie par une firme genre Sodexho. Les repas non consommés (p.ex. élève absent:les repas sont commandés 1 semaine d'avance, pas de possibilité d'annuler) doivent être jetés. Ils doivent être jetés à la poubelle.
( J'ai proposé de les jeter devant témoin dans une poubelle propre que "on" viendrait voler :D )
En face de l'école, il y a un centre d'accueil Emmaüs ! :evil:
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be

phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1191
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 152

Message non lupar phil53 » 24/01/12, 12:10

Et oui éléphant, on marche sur la tête.
Il faut dire que nous perdons assez facilement notre jugeote en se laissant embobiner par la pensée unique.
Les médias, les écoles véhiculent tellement d'informations sur la sécurité alimentaire................
Je connais des gens pas très riches pour ne pas dire dans la m... qui préfèrent acheter un truc bas de gamme avec une bonne date plutôt que de consommer un produit dont la date est dépassée.
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 5

Message non lupar elephant » 24/01/12, 14:06

Il ne s'agit même pas de date dépassée:

il s'agit de récupérer des repas frais ou de jeter des trucs encore valides 2 ou 3 jours ( mais qui devront faire place le lundi ou le mardi à de l'ultra frais ) !

Ce qui me scandalise, c'est qu'il y a des lois pour lutter contre la récupération !
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 24/01/12, 18:33

Absolument, c'est choquant!

Et avant de faire une oppération visant à limiter le gaspillage et culpabiliser les citoyens. Peut-être vaudrait-il mieux réfléchir du côté des causes (l'organisation de la société, la façon de consommer/compenser par la bouffe, etc) il vaudrait mieux d'abord commencer par s'assurer:
— que la population ne soit pas carencée en des éléments essentiels et veiller à ce que les mesures anti-gaspi ne la conduise pas à ça:
— d'interdire toute l'alimentation dévitalisée, qui constitue un gaspillage phénoménal..!!!
— d'inverser la proportion de produits emballés/manufacturés au profit des produits frais, dans les supermarchés.
— de commander moins ou juste ce qu'il faut, car ainsi il n'y aurait rien à jeter, et ce serait possible dès aujourd'hui avec l'informatique et la traçabilité.
— réfléchir aux implications des choix de société sans dogmatisme, tel que le suggère Janic. :-)
Parce qu'en améliorant la qualité, on réduit de facto la quantité nécessaire.... Ça ce seraient des mesures anti-gaspi efficaces!
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 24/01/12, 19:35

Tout à fait d'accord, mais il faut voir les réactions de la plupart, très étudiées par les industriels pour les satisfaire, qui achètent toute cette cochonnerie (sens réel et imagé à la fois ), emballée, trompeuse.

Si tous les gens étaient comme moi, 80 à 90 % de la nourriture industrielle, en magasins supermarchés pourrirait invendue, et le problème de la malbouffe serait résolu instantanément !!

Pareil pour 90% des médicaments, toutes les formes de paracétamol, aspirine, sirops, calmants, somnifères, etc.., sous formes variées, qui disparaitraient !!

Donc l'éducation et la prise de conscience, est nécessaire, mais beaucoup n'agissent pas de façon réfléchie et scientifique.

Petit détail utile :
pour le pain dur, au lieu de le jeter, le passer au four chaud quelques minutes, ou au microonde 30s, le rend plus souple et bon, s'il était bon avant. Je ne jette jamais une miette de bon pain.
A la télé, lorsqu'ils ont montré 40% du frigo oublié, passant à la poubelle, j'en ai été estomaqué, abasourdi !!!
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 24/01/12, 21:31

C'est peu de le dire :shock: Le pire c'est que tu as raison.

Les con_sommateurs se font berner par leur propre recherche de facilité.

Dans quel monde d'imbéciles et de montons ont vit !

Quant on y pense, c'est juste effarant. :cry: Mais c'est sans compter avec le fait que la loi de l'offre et de la demande sont pipés: notamment par les prix attractifs, la pub incitative, le fait que toutes les grandes chaînes fonctionnent selon les mêmes principes et last but not least, que ça fait déjà longtemps que la majorité des challands on perdu tout sens critique.

Et tu pourrais ajouter que les autorités sanitaires ont une lourde reponsabilité. Elles qui sont censées protéger les consommateurs de leur incapacité matérielle:
— à connaître toutes les lois et réglementations;
— à disposer d'emblée des connaissances universitaires requises pour savoir quel choix à éviter, oui à éviter... On en est arrivé là, c'est quand même dingue, d'être obliger de mettre en garde les consommateurs à ne pas consommer des acides gras "trans" — ça fait pourtant bien cinquante ans que l'on sait que les margarines sont nocives — autant de produits dénaturés, dévitalisés et déminéralisés pourtant régulièrement vendus «légalement», au point de devoir désormais inciter les challands à manger régulièrement des fruits et légumes...! Tant ils sont grugés et ne savent plus quoi consommer — par eux-mêmes — puisqu'ils font largement confiance aux autorités! Et que cette confiance a été abusée pendant des décennies!

Pourquoi ces autorités sanitaires n'autorisent-elles pas exclusivement la commercialisation de produits irréprochables?

Car nulle ne peut tenir rigeur à la ménagère de ne pas connaître par cœur les formules chimiques (!) et leurs combinaisons dans l'organisme après ingestion de produits douteux. Ça c'est LEURS boulot ! Mais elles ne le font pas.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astuces »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité