Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Injection d'eau: compréhension et explications scientifiquesCombustion humide : explications par Rémi Guillet

Compréhension du procédé : idées de montages, études, analyses...Aspects physico-chimiques.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47983
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 538
Contact :

Message non lupar Christophe » 14/11/15, 22:14

C'est un résumé de la même chose...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47983
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 538
Contact :

Re: Combustion humide : explications par Rémi Guillet

Message non lupar Christophe » 26/10/18, 09:59

C'est avec plaisir que je vous annonce (plus de 10 ans après la création de ce sujet...tout de même!) la publication d'une Techniques de l'Ingénieur dédiée à la PAVE et à la combustion humide: https://www.techniques-ingenieur.fr/bas ... ve-be8342/

Les TI sont des documents de référence pour les ingénieurs et les chercheurs qui veulent découvrir ou approfondir un sujet.

Réf : BE8342 v1
Combustion par voie humide (CVH) et pompe à vapeur d’eau (PAVE)

Auteur(s) : Rémi Guillet

Date de publication : 10 oct. 2018
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3470
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 213
Contact :

Re: Combustion humide : explications par Rémi Guillet

Message non lupar izentrop » 26/10/18, 14:33

Bonjour,
Paragraphe 2 est écrit
il y a un meilleur rendement de la machine qui pratique cette forme de combustion et moins de pertes énergétiques dans les fumées rejetées qui sont en même temps moins polluantes.
Rien dans son document ne le démontre, sauf peut-être dans la partie réservée aux abonnés.
C'est là l'essentiel qui pourrait donner de l'avenir à un tel procédé, à ma connaissance jamais démontré scientifiquement jusqu’alors.
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6239
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 77

Re: Combustion humide : explications par Rémi Guillet

Message non lupar janic » 26/10/18, 15:38

il y a un meilleur rendement de la machine qui pratique cette forme de combustion et moins de pertes énergétiques dans les fumées rejetées qui sont en même temps moins polluantes.

Rien dans son document ne le démontre, sauf peut-être dans la partie réservée aux abonnés.
C'est là l'essentiel qui pourrait donner de l'avenir à un tel procédé, à ma connaissance jamais démontré scientifiquement jusqu’alors

Ce mec est indécrottable! :evil: Une démonstration scientifique ne peut s'établir QUE sur des faits constatés préalablement. Ensuite suivant l'état des connaissances ces faits pourront ou non être dit "scientifiquement établit".
Mais nul ne doute que tu aies plus de compétences que les ingénieurs :cheesy: :cheesy: :?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47983
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 538
Contact :

Re: Combustion humide : explications par Rémi Guillet

Message non lupar Christophe » 26/10/18, 16:28

+1 cela devient lourd izentrop...achète donc le document si tu veux analyser réellement...et éventuellement critiquer constructivement.

Mais tu es certainement plus fort que le CIEC : inventions-innovations/chaudiere-ciec-pave-pompe-a-vapeur-d-eau-t14245.html et que les chinois qui utilisent cette technologie (encore trop confidentielle je te l'accorde mais qui surclasse les normes EUROPEENNES!!!)
https://www.econologie.com/combustion-h ... -nox-smog/


Se reposer sur ses lauriers (ou certitudes) c'est très moyen...surtout quand ils (elles) s'érodent (ou fondent ou sèchent...oui sèchent c'est bien à propos de la combustion humide)...

Bon cerise sur le gâteau, votre site préféré est cité dans cette TI (je l'ignorais jusqu'à maintenant):

TI_econologie.jpg
TI_econologie.jpg (69.19 Kio) Consulté 316 fois


Ca fait classe quand même! Même niveau que l'INSA 8) 8) 8)
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3470
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 213
Contact :

Re: Combustion humide : explications par Rémi Guillet

Message non lupar izentrop » 26/10/18, 22:47

Christophe a écrit :.et éventuellement critiquer constructivement.
Ben ce n'est pas difficile
Les avantages du système de brûleurs PAVE avec son
cycle intégré de pompage de vapeur d'eau sont clairs :
Grâce à l'augmentation importante du rendement de
généralement 95 % à 107 %, le système fonctionne
de manière très efficace. Au bout du compte, les coûts
d'exploitation avec le système de brûleurs PAVE baissent
ainsi de 15 % par rapport aux brûleurs à gaz usuels. https://www.lamtec.de/fileadmin/user_up ... FR-001.pdf
Pas mieux qu' une chaudière à condensation, même chaleur latente de liquéfaction ... au hasard : https://www.mychauffage.com/files/catal ... ondens.pdf

Et question pollution c'est kif-kif, sinon les ventouses en façades ne seraient pas autorisées. :wink:
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47983
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 538
Contact :

Re: Combustion humide : explications par Rémi Guillet

Message non lupar Christophe » 27/10/18, 00:38

izentrop a écrit :Et question pollution c'est kif-kif, sinon les ventouses en façades ne seraient pas autorisées. :wink:


En voilà du bon argument lourd et scientifique à 2 balles!! :shock: :shock: :shock:

Contre exemple: on peut monter un poêle à pellets en ventouse pourtant il pollue infiniment plus qu'une chaudière gaz sur les particules!!

Ton argument là, c'est comme un peu dire: "Une usine ne pollue pas car...elle a été construite en ville" ! :cheesy:

Remi m'avait envoyé 2 de ses publications:
Guillet_livres_combustion-humide.jpg
Guillet_livres_combustion-humide.jpg (319.09 Kio) Consulté 270 fois


Tu peux les acheter sur Amazon:




Bref tu devrais te renseigner un minimum avant de sortir des "C'est kif-kif parce que mamie aime le thé vert"...je peux vous scanner quelques passages éventuellement mais c'est très technique...Mieux vaut lire la technique de l'ingénieur...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47983
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 538
Contact :

Re: Combustion humide : explications par Rémi Guillet

Message non lupar Christophe » 27/10/18, 00:52

izentrop a écrit :(...) c'est kif-kif (...) :wink:


Kif-kif bourico plutôt! Y a pas pire qu'un âne qui veut pas avancer!

Visiblement tu n'as pas regardé le lien que j'ai posté plus haut: https://www.econologie.com/combustion-h ... -nox-smog/ (traduction de: https://www.cibsejournal.com/technical/ ... emissions/ )

a) Rendement:

Image

b) Émissions:

Les limites strictes de NOx de Pékin pour les chaudières

Suivant la norme sur les rejets de polluants atmosphériques pour les chaudières (DB11 / 139-2015), les nouvelles installations et les combustions charbon-gaz doivent maintenant respecter une limite de NOx de 30mg/Nm3 , tandis que les installations existantes ont une limite de 80mg/Nm3. En comparaison ici en Europe, la limite équivalente de NOx fixée par la Directive Européenne est de 100 mg NOx/Nm3…c’est 3 fois plus qu’en Chine!

(...)

Le système PAVE est caractérisé par des températures de flamme très basses, il est donc capable d’atteindre de très faibles productions de NOx. La limite des 30mg/Nm3 est facilement atteinte tant que l’air de combustion est préchauffé à 60°C et réglé à une température optimale. En revanche, les brûleurs «secs» à faible émission de NOx et à très faible NOx ne peuvent atteindre des niveaux comparables d’ émissions de NOx qu’en utilisant une proportion élevée de EGR et, potentiellement, de chambres de combustion surdimensionnées.



ps: on ne dit pas liquéfaction mais condensation (à la rigueur évaporation puisque c'est là même) !!
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3470
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 213
Contact :

Re: Combustion humide : explications par Rémi Guillet

Message non lupar izentrop » 27/10/18, 08:47

Christophe a écrit :En voilà du bon argument lourd et scientifique à 2 balles!! :shock: :shock: :shock:
C'est celui qui avance un fait extraordinaire qui doit le prouver.
La courbe ne prouve que ce qu'ils ont eu envie de montrer est-ce qu'il y a eu un rapport scientifique examiné par des pairs.

Le principe de la chaudière à condensation est de récupérer la chaleur latente de condensation, PCS/PCI au maximum de 11% pour le gaz, plus on réduit la température de fumée, plus on s'approche de cette valeur.

Pour améliorer le résultat, c'est peut-être intéressant de complexifier pour des gros modèles.
Image

Ce doit être ça le plus important pour la réduction des polluants rejetés :
L'élimination importante d'humidité dans la tour d'échappement signifie également que le WVP ne générera pas de panache à la sortie de la cheminée. https://www.cibsejournal.com/technical/ ... emissions/
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47983
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 538
Contact :

Re: Combustion humide : explications par Rémi Guillet

Message non lupar Christophe » 28/10/18, 12:35

Je vous présente "Izentrop ou comment je retourne ma veste en 2 messages"...je croyais que c'était que c'était Kif kif niveau pollution :cheesy: Tu vois j'avais raison :cheesy:

izentrop a écrit :
Christophe a écrit :En voilà du bon argument lourd et scientifique à 2 balles!! :shock: :shock: :shock:
C'est celui qui avance un fait extraordinaire qui doit le prouver.


Faux: tout fait et argument doit se prouver que cela soit dans un sens ou l'autre...

Photo de la page 79 de "Wet Way Combustion", co-édité par GDF...il te faut quoi de plus sérieux? On parle ici de combustion humide dans des turbines gaz:

Injection_eau_NOx_rendement.jpg
Injection_eau_NOx_rendement.jpg (177.06 Kio) Consulté 233 fois
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau: compréhension et explications scientifiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité