Temps de fonctionnement chaudiere OKOFEN

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 68




par dirk pitt » 22/01/14, 12:06

non did, ce n'est pas forcement un probleme même si sur le plan purement "ideologique" je comprends ton raisonnement.
mais pour qu'une pompe fonctionne, il faut une contre pression. normalement, cette contre pression est realisée naturellement par les pertes de charge du circuit. mais il se peut que ces pertes de charges soient trop faibles par rapport au debit qu'on veut faire passer dans le circuit. on ajoute donc une contre pression "artificielle".
0 x
Image
cliquez ma signature
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20362
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8684




par Did67 » 22/01/14, 19:04

OK. Je sais que le rendement d'une pompe centrifuge augmente quand on lui "serre le kiki".

Néanmoins, cela n'enlève rien au fait qu'une pompe plus adaptée à la HMT réelle du circuit consommerait moins pour un même débit. Ou je n'y comprends plus rien ? Sinon, il suffirait de mette une turbine qui fait contre-pression et on aurait inventé le mouvement perpétuel ?

Pas d'idéologie là-dedans. Quelques très vagues souvenirs de mécanique des fluides...

Sauf si "consommer moins" pour la même action, dès lors que cela nuit aux intérpets d'EdF et des pro-nucléaires, ne soit considéré que comme une action "idéologique"...

Autre chose est de le faire aveuglément ! Je posais la question de savoir quel est le circulateur en motivant ma demande...

Après le diagnostic, on agit ou pas...
0 x
zeralium
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 19
Inscription : 09/10/13, 21:06




par zeralium » 22/01/14, 22:37

Bonsoir,

Voici un premier relevé:
https://www.econologie.info/share/partag ... vf9fTc.xls

Ma première impression est que le point de consigne de la chaudière est trop haut (77°C).
Deuxième observation, après arrêt de la chaudière en phase haute la température monte jusqu’à 85.7°C. Soit 9°C de dépassement par rapport à la consigne.
Je pense qu'il faut descendre la consigne chaudière aux alentours de 69°C, via le paramètre chaudière ++, dans le but d’éviter de monter trop haut en température chaudière. Ce qui engendre l’arrêt de la chaudière, si j'ai bien compris.

Pour info mon circulateur est un Grundfos type UPS 25-40 180.
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 68




par dirk pitt » 23/01/14, 11:02

voici un graphe de ton relevé:
Image

il y a 2 choses a améliorer:
le démarrage du bruleur pour eviter que ça déscende trop bas (ici:56°)
et la modulation qui se fait trop tard.
pour le démarrage, tu peux monter un peu la valeur de température mini chaudiere pour que la perte inevitable de température pendant le démarrage ne descende jamais sous 60°
sur la regul blanche, tu peux aussi jouer sur l'arret du circulateur qui est plus rapide que la V3V pour enrayer la descente de température. (T°lim pompe qui est par défaut à la même valeur de 60° que la temp min chaudiere. il vaut mieux mettre la t°lim pompe 2° au dessus de la T° min chaudiere.
pour la modulation, il faut baisser la température nominale chaudiere mais celle de l'automate: P263, la regul n'ayant aucune action sur la modulation chaudiere. regarde a combien est le P263 et baisse le de 2à 3°
0 x
Image

cliquez ma signature
zeralium
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 19
Inscription : 09/10/13, 21:06




par zeralium » 23/01/14, 13:51

Bonjour,

Suite à vos recommandations, j'ai changé les paramètres suivants:
- P263, 68°C -> 65°C
- Chaudière ++, 14°C -> 10°C
- Tlim pompe, 60°C -> 62°C
- Tmin chaudière, 63°C -> 60°C

Donc, si j'ai bien compris la température de consigne haute chaudière devrait être maintenant de 70°C au lieu de 77°C. Si la température de consigne haute chaudière = Tmin chaudière + Chaudière ++
De plus la modulation devrait commencer à 65°C au lieu de 68°C.
Qu'elle est le lien entre la consigne haute chaudière et le paramètre P263?

Par contre sur lien suivant:
http://granuleconso.free.fr/xmedia/Regl ... udiere.pdf
Tmin chaudière est supérieur à Tlim pompe ce qui est contraire à ce que vous avez proposé.
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 68




par dirk pitt » 23/01/14, 14:03

pour ce qui est du Tlim pompe et Tmin chaudiere, je me rappelle qu'on etait pas d'accord avec l'auteur de ce papier mais je me rappelle plus pourquoi.
par contre pour chaudiere++, je l'aurais pas baissé car je crois me rappeller que cette valeur, lorsqu'elle est atteinte fait disparaitre la demande de bruleur, or on ne veut pas que le bruleur s'arrete trop tot.
pour le P263, il etait déjà assez bas, je pense qu'il faut pas plus bas que 67°
0 x
Image

cliquez ma signature
zeralium
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 19
Inscription : 09/10/13, 21:06




par zeralium » 23/01/14, 18:39

Bonsoir,

J'avoue que je suis un peu perdu dans tous ces réglages...

1-Qui contrôle quoi?
Je pensais que le point de consigne de température de la chaudière correspondait à la Température consigne haute chaudière calculée (Tmini chaudiere + chaudiere ++). Or apparemment ce calcul arrête le bruleur, tout comme le paramètre (P202).
2-Ne faut il pas dans mon cas ralentir la modulation dans la phase de démarrage afin d’éviter que la température chaudière monte trop haut et par conséquent atteigne un seuil (T consigne haute chaudière ou T arrêt bruleur) qui enclenche l’arrêt du bruleur.
Comment ralentir cette montée en température, via quel paramètre?

c'est clair que régler une chaudière OKOFEN pour un novice, c'est pas facile...
0 x
jeavdb
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 25
Inscription : 17/09/13, 14:43




par jeavdb » 23/01/14, 20:17

dirk pitt a écrit :voici un graphe de ton relevé:
Image

il y a 2 choses a améliorer:
le démarrage du bruleur pour eviter que ça déscende trop bas (ici:56°)
et la modulation qui se fait trop tard.
pour le démarrage, tu peux monter un peu la valeur de température mini chaudiere pour que la perte inevitable de température pendant le démarrage ne descende jamais sous 60°
sur la regul blanche, tu peux aussi jouer sur l'arret du circulateur qui est plus rapide que la V3V pour enrayer la descente de température. (T°lim pompe qui est par défaut à la même valeur de 60° que la temp min chaudiere. il vaut mieux mettre la t°lim pompe 2° au dessus de la T° min chaudiere.
pour la modulation, il faut baisser la température nominale chaudiere mais celle de l'automate: P263, la regul n'ayant aucune action sur la modulation chaudiere. regarde a combien est le P263 et baisse le de 2à 3°


Bonsoir.

Sur quel paramètre faut il agir pour arrêter le circulateur sur la régul blanche sans provoquer la fermeture de la V3V.

Cordialement.
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 68




par dirk pitt » 23/01/14, 21:42

zeralium,
il y a l'automate chaudiere qui fait fonctionner le bruleur et module la puissance
ensuite il y a la régul climatique qui calcule la température ideale des radiateurs, actionne la V3V et le circulateur et donne l'ordre au bruleur de démarrer ou pas.
la "température de consigne" chaudiere calculée par la régul est en fait la température à laquelle la chaudiere va monter avant que la regul ne coupe l'ordre de marche du bruleur.
par contre la "température nominale" de l'automate chaudiere (P263) est la température de "stabilité" de la chaudiere sur laquelle la modulation de puissance tente de rester.

@jeavdb, le parametre T lim pompe fixe la temperature d'arret et demarrage du circulateur alors que le parametre T min chaud fixe la température d'ouverture/fermeture V3V
0 x
Image

cliquez ma signature
zeralium
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 19
Inscription : 09/10/13, 21:06




par zeralium » 24/01/14, 08:18

Bonjour,

Il parait que la nuit porte conseil, pourquoi ne pas essayer de brider la chaudiere via le parametre P265?
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 100 invités