Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Stockage de la chaleur

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Stockage de la chaleur

Message non lupar netshaman » 10/08/10, 21:10

Est - t-il possible de pouvoir stocker la chaleur accumulee durant l' ete par un panneau solaire thermique dans le sol simplement en utilisant un simple radiateur a ailettes le plus grand possible et enterre le plus profondement possible ( 2 m minimum ) ?
Ce faisant , ca serait une bonne solution pour delester l' exedent de chaleur et empecher la surchauffe du systeme.
Une fois que le ballon est a bonne temperature, une vanne bascule le liquide caloporteur sur le circuit de delestage.
L' avantge serait que l' hiver on pourrait utiliser cette chaleur stockee dans le sol pour se chauffer a moindre frais !
Alors possible ou pas possible a notre echelle d' autoconstructeurs ?
Car je sais qu' en hollande ( je crois ) ils utilisent un systeme similaire mais en faisant passer des conduites sous le goudron des routes.
Par contre j' ignore a quelle profondeur ils stockent la chaleur.
D'ailleurs voici un article qui en parle :

http://www.enerzine.com/14/5065+stockag ... ents+.html

On peut faire pareil a notre echelle ou certaines contraintes rendent la chose impossible et ca serait dommage ?
0 x

bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 10/08/10, 21:30

On peut stocker dans l'eau ce qui facilite les échanges thermiques mais limite les températures en chaleur.

Sinon les galets sont très pratiques.

Avez-vous vu cela ?

http://www.isentropic.co.uk/index.php?page=storage

Ils stockent à la fois le froid et le chaud.
0 x
A bientôt !
netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Message non lupar netshaman » 10/08/10, 22:03

Bonne idee pour les galets !
Ou de la brique refractaire ?
Quelle quantite de chaleur peut on stocker finalement avec 1 m3 de galets , de sable , de terre, de brique refractaire par exemple ?
Comment ca se calcule ?
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 10/08/10, 22:15

C'est la chaleur massique qui est utile. Mais je dirais que à la louche, cela dépend directement de la densité volumique par rapport à l'eau liquide : plus c'est dense, plus ça stocke dans le même volume.
0 x
A bientôt !
Avatar de l’utilisateur
antoinet111
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 874
Inscription : 19/02/06, 18:17
Localisation : 29 - Landivisiau

Message non lupar antoinet111 » 10/08/10, 22:17

beaucoup de chose ont été dite ici,
http://forums.futura-sciences.com/habit ... galet.html
https://www.econologie.com/forums/stockage-t ... t9567.html

pour la quantité de chaleur, ça ce calcul, mais d'abord tu dois savoir ou trouver la source de chaleur.


pour moi ce sera la véranda, des panneaux solaires en décharge et des capteurs à air probablement.
0 x
Je vote pour l'écriture de post concret et de sens pratique.
A bas les beaux parleurs et les brasseurs d'air !

netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Message non lupar netshaman » 10/08/10, 22:22

Tiens une idee comme ca :

Un bloc de plomb de 1m 3 enferme dans un caisson etanche dans lequel plonge un serpentin.
Quid de la capacite thermique de ce dispositif ?
Ce bloc serait obtenu grace a la fonte de granules de plomb autour du serpentin qui est en cuivre, et donc resiste aux 500°C .
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 10/08/10, 22:46

Je pensais justement à cela, mais je n'avais pas osé l'écrire :-)

Avec le changement de phase en plus...

Mais le prix peut être un obstacle, et la toxicité aussi.
0 x
A bientôt !
netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Message non lupar netshaman » 10/08/10, 22:54

bernardd a écrit :Je pensais justement à cela, mais je n'avais pas osé l'écrire :-)

Avec le changement de phase en plus...

Mais le prix peut être un obstacle, et la toxicité aussi.



Encore plus fort et plus toxique : remplacer le plomb par du mercure arrghhh !!!
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 11/08/10, 00:51

Je répète vu que la même question est posée de nouveau en enterrant un radiateur!!
La chaleur diffuse comme de l'encre dans un buvard à partir d'une source, comme une plume de stylo !!
Les molécules en diffusion bougent en tout sens autant dans un sens qu'en sens inverse, par une marche au hasard, et donc c'est très lent !!
La distance de diffusion croit comme la racine carré du temps !!
ou le temps pour parvenir à un endroit croit comme le carré de la distance !!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_brownien
solutions quantitatives toutes en temps sur (distance)au carré :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conduction_thermique

Ainsi, le temps pour que la chaleur (ou froid) se répande dans la terre ou à travers un isolant ou tout corps, est proportionnel au carré de cette épaisseur !!

Si dans la terre, la chaleur ou le froid met environ 1 jour pour occuper le volume à 20cm autour du radiateur, pour occuper une épaisseur 10 fois plus grande, soit 2m, il faudra le carré 10x10=100 jours et après 2 fois plus soit 200 jours elle n'aura pénétré que 2xraccarré(2)=2,8m !!

Ainsi le radiateur comme puits canadien ne peut fournir comme froid ou chaleur (été ou hiver), sur 100 jours que le volume de chaleur ou froid disponible sur le volume de terre distant de un à trois mètres du radiateur de 1 m2, soit quelques m3 de terre.

En un jour, on n'a que 20cm, soit 0,2m3 approximativement, pour un radiateur de 1m2, très insuffisant pour un jour et une maison, au mieux quelques heures.

Pour cette raison il faut enterrer plein de tels radiateurs (ou tuyaux) dans un volume de terre contenant la chaleur ou le froid dont on aura besoin, pour le temps nécessaire, en les disposant à 50cm ou 1m au plus les uns des autres !!
Si sous dimensionné, la terre ne peut plus fournir, et le puits canadien devient parfaitement inutile!!

Pour un jour d'été, il faut quelques m3, mais pour un hiver (200jours), et pour une maison, il faut des centaines de m3, plutôt 500 à 1000m3, proche d'une piscine olympique.
Il faut au moins 1000m2 de terrain avec tuyaux enterrés entre 3 et 4m de profondeur avec des tuyaux ou radiateurs à 0,5 ou 1 m les uns des autres !!
On peut prendre 250m2, avec la terre entre 3 et 7m de profondeur!!
Si on peut forer profond, il faut une surface plus faible mais plus profonde.

Demandez à Christophe avec sa pseudo piscine de 70m3 en sous sol, qui ne suffit pas du tout pour l'hiver, même chauffée à 70°C en été, !!!

Il s'agit d'ordre de grandeur qu'il est impossible de réduire beaucoup, sur maison ordinaire.

Si la maison est hyperisolée, on a besoin d'autant moins qu'elle consomme moins.

Le projet japonais avec un très gros volume isolé, lui marche sur la journée, pour éponger les pics de sous consommation et surcharges !!!
L'énergie stockée en thermique est bien plus compacte que l'énergie hydraulique !
L'énergie stockée en chimique (pétrole) est encore bien plus compacte !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 238

Message non lupar chatelot16 » 11/08/10, 12:51

bernardd a écrit :C'est la chaleur massique qui est utile. Mais je dirais que à la louche, cela dépend directement de la densité volumique par rapport à l'eau liquide : plus c'est dense, plus ça stocke dans le même volume.


pas du tout ! la chaleur massique des materiaux lourd est plus faible que celle des materiaux leger : resultat les chaleur volumique sont presque constant pour la plupart des materiaux : l'eau est la meilleur chaleur volumique : en plus l'eau est liquide ce qui facilite la recuperation de la chaleur par simple pompage

helas un grand volume d'eau ne suffit pas il faut aussi une bonne isolation : en petite dimension adapté a un particulier aucun espoir de stocker la chaleur de l'eté pour l'hivers

en tres grande dimension c'est plus favorable : a l'echelle d'une ville entiere ...

stocker dans le sol , il y a la grande masse , mais il n'y a pas l'isolation : il faut donc chauffer la terre entiere : c'est ce qui se passe deja : le soleil chauffe le sol sur toute la surface ! et cette chaleur est recuperable en hivers : ca s'appelle la (pseudo)geothermie : si tout le monde avait une grosse pompe a chaleur geothermique on finirait par refroidir le sol !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités