Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Relève de chaudière avec une PAC et solaire

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Relève de chaudière avec une PAC et solaire

Message non lupar PITMIX » 23/06/07, 12:00

Salut

Je cherches à dimensionner la puissance de ma future Pompe à chaleur en remplacement de ma chaudière existante.
Je garderai certainement une chaudière en secours mais vraiment au cas ou le groupe de la PAC tombe en panne.
Je me suis posé énormement de questions pour éviter de faire une bourde. :?
Ben oui les PAC ont un coef. de performance de 3 mais à l'heure actuelle le kWh électrique coûte 0,078€ contre 0,04€ pour le gaz . Pour ça il faut arriver à calucler les besoins énergetiques au plus juste et faire le meilleur choix possible du matériel.

Mon idée est de partir sur la meilleure base possible.
Impossible de dimensionner la PAC en fonction de la chaudière existante car elle est surdimensionnée. C'est d'ailleurs très souvent le cas.
Ma chaudière actuelle fournie 30kW pour chauffer une maison de 110m².
La conso annuelle est de 1200€ de gaz.
Un chauffagiste à estimé à la louche la puissance necessaire pour chauffer ma maison à 16kW.
Le bilan thermique avec le petit fourmulaire ici me donne 14kW de déperdition.
Il semble qu'une PAC doit être sous dimensionnée de 20 à 30% par rapport à une chaudière. L'unique raison de ce sous dimensionnement c'est la frequence de démarrage du compresseur. Moins il demarre souvent plus il dure longtemps.

Donc avec 20% de moins ça me fait une PAC de 11kW.
Si j'isoles bien la maison ça tombe à 7.5kW.

Je suis partie dans les hypotèses :

En calculant le prix de l'énergie consommé en kWh/an par rapport à la puissance de ma chaudière en kW, j'ai déterminé la fréquence de fonctionnement de ma chaudière.
Chaudière de 30kW à 0,04€ le kWh de gaz = 1,2€ de l'heure.
1200€/an divisé par 1000 donne 1,2
Soit 1000 heures à 1,2€. Ce qui donne 41,67 jours à 28,8€.
Admettons que le chauffage ne tourne que 6 mois par an, soit 182,5 jours, celà donne 1000heures divisées par 182,5 = 5,47h ou encore 5h 28min 12sec.
La chaudière tourne donc 5h30 par jour pendant 6 mois de l'année.

Si ma future PAC fonctionne avec la même fréquence que la chaudière actuelle, ça donnera une moyenne de 5h30 par jour pendant 6 mois à 0,078€ le kWh. Soit une conso annuelle de 326€ d'électricité en prennant un COP moyen de 3.

Et à partir de là j'ai déterminé que pour avoir une facture de 1200€ d'électricité il faudrait que j'utilise la PAC pendant 21h/24 pendant six mois. C'est très peu probable.

J'ai calculé tous ça pour me rendre compte des chiffres si je me trompe dans le dimensionnement de la PAC.
Parce que le problème c'est qu'il ne faut pas tomber dans l'excès.
Ne pas sur dimensionner la PAC et risquer la vie du compresseur. Ne pas sous dimensionner la PAC et avoir des factures d'électricité trop haute.
Voilà je ne sais pas si c'est bien clair et j'espères que mon raisonnement est juste.
Dernière édition par PITMIX le 27/10/10, 09:36, édité 4 fois.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Message non lupar Bucheron » 23/06/07, 15:21

1200 € de gaz à 0.04 €/kWh équivalents donne une consommation annuelle de 30 000 kWh.

Pour une maison de 110 m2, ça nous fait 270 kWh/m2/an, ce qui est vraiment beaucoup....

Avec une bonne isolation (toit, murs et ouvrants, dans l'ordre d'importance), tu peux descendre en dessous de 100 kWh/m2/an, voire même beaucoup moins selon ce que tu fais (65-70 kWh/m2/an est envisageable).

Pour calculer ta puissance de chauffage, tu peux ramener à 3 mois d'utilisation à 100 % du chauffage, soit 10 000 kWh "thermiques" par mois, soit environ 14 kW de puissance de chauffage en continu.

Je ne sais pas combien va te coûter ta PAC, mais tu ferais bien de passer une partie du budget "chaufage" vers le budget "isolation", car tes calculs sont faits avec le prix actuel de l'énergie, pas avec les prix futurs...
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 23/06/07, 20:34

Salut Bucheron
Pas de soucis le projet est évidament l'isolation de la maison en premier lieu. Je suis actuellement en plein calcul de bilan thermique pour estimer la différence de puissance des déperditions entre avec et sans isolant. Les simulateurs me donne 25% d'économie.
Je cherches à faire un vrai bilan thermique pour comparer par rapport aux simulateurs.
Tu as tout à fait raison sur la conso annuelle. C'est énorme.
La chaudière a plus de 40 ans,elle n'est pas entretenu depuis au moins 15 ans et le circuit est certainement encrassé par le calcaire.
En plus il y a une fuite d'eau sur un radiateur.
Le toit est isolé jusque dans le grenier mais la partie rez-de-chaussée ne l'est pas.
Les fenêtres sont neuves PVC db vitrage en bas. En haut simple vitrage huisserie bois.
Pour le calcul je sais bien que je prends les chiffres actuel mais là je n'ai pas le choix. :?
En ce qui concerne la chaudière en elle même je compte la garder pour l'instant car pour moi c'est plus facile d'inverstir dans une PAC.
Je suis frigologue donc ça aide :cheesy:
Normalement avec le crédit d'impôt ça devrait pas me coûter beaucoup plus qu'une petite chaudière murale à ventouse.
Par contre j'ai vu une ELM Leblanc à 1000€ :shock: chez casto. C'est vraiment pas chère pour une production de 23kW.
Ca donne envie de virer la vieille le plus vite possible.
Là j'aurai du mal à avoir plus bas :lol:
Dernière édition par PITMIX le 23/06/07, 20:57, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Message non lupar Bucheron » 23/06/07, 20:48

Au fait, une question : ta PAC, c'est quoi comme échange ?
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 23/06/07, 21:11

Ca sera une PAC air/eau car je n'ai pas la place pour un capteur géothermique.
Je sais que le COP n'est pas stable à faible température
mais il est de l'ordre de :
4,7 à +7°C
3 à 0°C
2,5 à -7°C

Je penses aussi que je pourais envisager d'installer une ballon tampon. Ca permettrait d'obtenir plus d'inertie et aussi d'utiliser la PAC au maximum en heures creuses.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Message non lupar Bucheron » 24/06/07, 19:41

PITMIX a écrit :[...]Je suis actuellement en plein calcul de bilan thermique pour estimer la différence de puissance des déperditions entre avec et sans isolant. Les simulateurs me donne 25% d'économie.
Je cherches à faire un vrai bilan thermique pour comparer par rapport aux simulateurs.[...]
Tu peux détailler ton projet d'isolation ?

Pour ta PAC, le COP de 4.7 me parait énorme... c'est à +7°C que sont calculées les valeurs de COP "standard" des PAC qui utilisent l'air comme source chausde, non ?
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 24/06/07, 20:45

Oui c'est ça
A +7°C le COP est de 4,7 pour les meilleures PAC à air. Il tombe à 2,5 à -7°C.
Je penses que c'est un tour de pass-pass des constructeurs de prendre +7°C pour déterminer le COP des machines.
Si j'en crois ce qu'on m'a dit le credit d'impôt est accordé pour des machines bénéficiant d'un COP d'au moins 4,2.
Voici l'exemple d'une machine qui me plaits bien par sa simplicité de construction

http://www.ventilation.fr/catal/geother ... .php?acces

En ce qui concerne mon projet d'isolation je vais faire dans le classique.
Laine de roche de 10cm et plaques de placoplatre, les murs sont en parpaing de 20.
Apparament le coef K des mur passera de 1,4 à 0,6w/m².°C
Ca fait reduire de 55% les déperditions par les murs. Sur l'ensemble du blan thermique ça donne 25% d'économie.
Le ravalement est neuf je ne compte pas isoler par l'exterieur.
Je voudrais aussi me faire des échangeurs solaire pour l'eau chaude sanitaire et par la suite peut être pour le chauffage.
Tout dépendra de l'efficacité en hiver des capteurs que je fabriquerai pour L'ECS.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Message non lupar Bucheron » 24/06/07, 21:18

PITMIX a écrit :[..]En ce qui concerne mon projet d'isolation je vais faire dans le classique.
Laine de roche de 10cm et plaques de placoplatre, les murs sont en parpaing de 20.
Apparament le coef K des mur passera de 1,4 à 0,6w/m².°C
Ca fait reduire de 55% les déperditions par les murs. Sur l'ensemble du blan thermique ça donne 25% d'économie.
Le ravalement est neuf je ne compte pas isoler par l'exterieur.
Je voudrais aussi me faire des échangeurs solaire pour l'eau chaude sanitaire et par la suite peut être pour le chauffage.
Tout dépendra de l'efficacité en hiver des capteurs que je fabriquerai pour L'ECS.
:?
C'est dommage, alors que tu comptes dépenser pour moins consommer, de ne pas faire les choses jusqu'au bout...

Ta laine de roche, c'est 650 kWh par m3 à la fabrication alors qu'il existe des matériaux très peu énergivore dans leur fabrication et qui, en plus, permettent de stocker du carbone...

Par ailleurs, en isolant par l'intérieur, tu te prives complètement de l'effet de masse procuré par le plot de ciment (qui est pourtant un des ses seuls avantages, en plus du fait que c'est porteur).

Enfin, le premier poste de pertes thermiques, c'est le toit...
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 24/06/07, 23:34

Le toit est déjà isolé.
Que me conseil tu pour les murs autre que la laine de roche,
des panneaux de liège ??
J'ai vu que les panneaux de liège coûtent 24,9€ le m² pour du 50mm d'épaisseur.
La laine de roche la plus chère que j'ai trouvé c'est 10,8 € le m².
Mais la plupart du temps ça coûte 7€/m² pour du 75mm d'épaisseur.
La laine de verre c'est le même prix.
Sans compter que l'isolation est meilleure.
k liège 0,1 w/m².°C
K laine de roche 0,04w/m².°C
K laine de verre 0,034w/m².°C
0 x
Avatar de l’utilisateur
arthur
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 08/05/07, 12:58
Localisation : St Galmier - 42

Message non lupar arthur » 25/06/07, 20:13

complètement d'accord avec Bucheron sur l'énergie grise de la laine de roche (par contre, j'ai une valeur de 150 kWh/m3, source espace info énergie local?...)
Le liège expansé, c'est environ 90 kWh/m3, la laine de chanvre 30 kWh/m3, la laine de cellulose 6 kWh/m3.

Pour ce qui est de l'isolation, je n'ai pas non plus les mêmes valeurs que toi, mais bon tout dépends de la source de l'info (les données des fabricants sont-elles fiables???...)
Pour les données que j'ai (toujours de l'espace info énergie), grosso modo, une laine de roche, une laine de cellulose, une laine de chanvre ou du liège expansé, c'est à peu près la même conductivité thermique (donc même isolation à épaisseur égale).
Donc si tu veux gagner en isolation, tu dois mettre un isolant plus épais, et si j'ai bien compris, tu veux isoler par l'intérieur, donc ça va réduire ta surface habitable.
L'idéal serait par l'extérieur, mais c'est pas le même prix, surtout en réno...

à part mettre un isolant plus épais, je vois pas trop ce que tu peux faire pour mieux isoler.
0 x
mieux vaut prévenir que guérir


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités