Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Récupération de calories sur un poele au bois (optimisation)

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Récupération de calories sur un poele au bois (optimisation)

Message non lupar lejustemilieu » 23/01/07, 11:51

J'ai un poel au bois de signature suedoise,je crois;le principe de combustion de ce poel,est de chauffer de manière intense les buches.
Pour ce faire,4 des 5 cotés du poel,sont entourés de plaques isolantes(vermiculite);le 5éme,c'est la vitre,qui renvoie la chaleur par devant.Cela permet de bien bruler et à haute T°...
C'est comme ça que je brule du sapin,sans avoir peur d'encrasser ma cheminée.
Mais,j'ai remarqué que la T° de sortie des gaz,à la sortie du poel,tourne rapidement autour de 180°c;quel dommage...
Alors,connaissant la manière de fonctionner d'un autre fabriquant du nord,nommé Tuliki.kiki... :cheesy: enfin quelque-chose du genre,et qui n'est pas à la portée de ma bourse,j'ai construit un réservoir de calories,en briques réfractaires,à la sortie du poel.Et...après ce récupérateur,j'ai installé un serpentin en cuivre de 18mm de diamètre,et 12 mètre de long),qui préchauffe mon eau sanitaire,à 45°c,tous les jours,en prenant un bain journalier.(donc,+-60l d'eau à 45°)
Le système fonctionne à merveille depuis deux ans.
La T° des briques réfractaires,monte à +-60°,ce qui donne une inertie thermique non négligeable(le feu s'éteint,et les briques continuent à chauffer....(les briques sont encore tièdes après 6 heures)
Voilà,voilà,c'est façile de récupérer des calories.
Pas de problèmes de tirage,mais ma cheminée est en inox,et tout est ramoné une fois par an.
Bon...on vat essayer d'envoyer les photos 8)
La photo,c'est ici qu'elle est:

Image

Le "bidule" en alu,qui est situé au dessus,c'est simplement une boite qui garde les aliments au chaud.(c'est pas joli,mais c'est très fonctionnel)
Alain

[Modif Modo Targol]Insertion directe de la photo[/modif Modo Targol]
0 x

Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1570
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 16

Message non lupar Philippe Schutt » 25/02/07, 14:27

bien joué ! pour un poêle fermé avec une cheminée inox, des fumées à 60-80°, ça suffit amplement à assurer le tirage.
félicitations ! :D
0 x
Xhylit
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 23/02/07, 19:20
Localisation : Eupen Belgique

Message non lupar Xhylit » 01/03/07, 18:33

Bonjour
Je suppose que ta cheminée est isolée jusqu'à l'évacuation extérieure.
Si les fumées font moins de " 32°c" (bof) => condensation.
En général, les constructeurs ne descendent pas les température des fumées en desous de 150°c pour deux raisons :
1. pour ne pas condenser dans la cheminée.
2. Pour proposer une chaudiére puissante et bonmarchée mais au rendement bof
A+
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 3

Re: Récupération de calories sur un poele au bois (optimisat

Message non lupar Cuicui » 01/03/07, 19:47

lejustemilieu a écrit :j'ai construit un réservoir de calories, en briques réfractaires,à la sortie du poele. Et...après ce récupérateur,j'ai installé un serpentin en cuivre de 18mm de diamètre,et 12 mètre de long),qui préchauffe mon eau sanitaire,à 45°c,tous les jours,en prenant un bain journalier.(donc,+-60l d'eau à 45°)
Le système fonctionne à merveille depuis deux ans.
La T° des briques réfractaires,monte à +-60°,ce qui donne une inertie thermique non négligeable(le feu s'éteint,et les briques continuent à chauffer....(les briques sont encore tièdes après 6 heures)
Voilà,voilà,c'est façile de récupérer des calories.


Génial ! Cela fait des années que je rêve de faire pareil. Ca va peut-être me donner le courage de me lançer.
0 x
bmag
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 69
Inscription : 05/02/05, 16:35

Message non lupar bmag » 01/03/07, 21:52

Moi, j'ai construit ça, mais le rendement est médiocre lorsque le poele fonctionne au ralenti.
Image
Précédemment, sur un système antérieur, j'avais fait circuler de l'eau autour du tuyau, le rendement était meilleur, mais il fallait nettoyer souvent bien sûr.
J'envisage aussi de chauffer des briques réfractaires et de récupérer les calories avec un serpentin cuivre. Pour l'instant, je ne vois pas comment m'y prendre...
Image
0 x

Xhylit
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 23/02/07, 19:20
Localisation : Eupen Belgique

Message non lupar Xhylit » 01/03/07, 22:30

Belle réalisation bmag.
La chambre de combustion doit impérativement dépasser les 600°c minimum pour ne pas fumer et 900°c minimum pour commencer à brûler les goudrons. Or, ici pas moyen d'atteindre ces t° critiques à cause de l'échangeur du fond donc mauvaise combustion et goudron à gogo. C'est la que le principe de lejustemilieu est valable car il récupére l'énergie des fumées après combustion.
Une proposition, mettre une plaque isolante légère qui résiste à 1260°c devant l'échangeur. Le rendement sera meilleur car la temtérature de combustion sera plus élevé l'échangeur restera propre grace au non contact avec les fumées.
PS il faut voir si il ne faut pas une isolation derrière les autres parrois pour maintenir la chaleur.
A+
0 x
ThierrySan
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 406
Inscription : 08/01/07, 11:43
Localisation : Sud-Ouest

Message non lupar ThierrySan » 01/03/07, 23:22

Il ne suffirait pas de doubler les parois latérales avec de la pierre réfractère et sur celle du fond, une simple couche?!
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Re: Récupération de calories sur un poele au bois (optimisat

Message non lupar lejustemilieu » 02/03/07, 08:36

Cuicui a écrit :[
Génial ! Cela fait des années que je rêve de faire pareil. Ca va peut-être me donner le courage de me lançer.


Image
Photo du système en construction(copier coller)mais ça ne marche pas :cry:
C'était pour montrer qu'il ne faut mettre qu'une seule brique d'épaisseur,sinon le mur de briques ne monte pas en T°
La photo montre aussi le mur de séparation à l'intérieur ,qui oblige les gaz à redescendre vers le bas,et à remonter vers le conduit de cheminée en inox.
A froid,le démarrage est difficile,alors,il faut installer un by pass,qui permet aux gaz de passer directement dans la cheminée.
Personnellement je n'ai pas installé de by pass,mais mon récupérateur reste chaud en permanence car j'allume le feu tous les jours,et les briques n'ont pas le temps de se refroidir.
Le petit trou en bas,sert au nettoyage lors du ramonage(j'enfonce une brique pour boucher le trou)
Le dessus du système doit etre démontable pour permettre le nettoyage.
Si quelqu'un peu corriger l'adresse de la photo,ce serait gentil.
Alain

[Modif Modo Targol]Correction du lien photo. (pour + de facilité, pas d'espace dans les noms d'images[/modif Modo Targol]
0 x
Xhylit
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 23/02/07, 19:20
Localisation : Eupen Belgique

Message non lupar Xhylit » 02/03/07, 11:26

Bonjour
Dans le cadre de l'application de bmag, la proposition de ThierrySan est interressante mais je ne considére pas que la brique réfractaire soit un bon isolant ( +/- 70°C/cm)par contre l'inertie thermique du à la masse provoque un régime transitoire fort long avant d'atteindre les températures critiques.
Un panneau en fibre réfractaire 12mm a une faible masse donc peu d'inertie thermique. Donc les température critiques sont vite atteintes donc pollution limitée et rendement optimum, moins d'encrassement pour préserver un bon fonctionnement du système.L'islolation est de l'ordre de 300°C. /cm
En conclusion je précise que la mise en oeuvre de ces panneaux est plus aisée que les traditionnelles briques.

En commentaire à lejustemilieu , il faudrait mettre en évidence l'intéret d'une telle récupération par rapport aux températures d'évacuations des fumées à l'extérireure. Ce que j'aimerais savoir par contre, c'est lors du démarrage du foyer, est ce que tu as constaté une différence de fonctionnement lorsque tu démarres avec un feu puissant de petit bois sec avec le foyer bien remplis. Un peu le principe des poeles de masse (comme Tili kiwi) ?
A+
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 02/03/07, 11:57

Xhylit a écrit :En commentaire à lejustemilieu , il faudrait mettre en évidence l'intéret d'une telle récupération par rapport aux températures d'évacuations des fumées à l'extérireure. Ce que j'aimerais savoir par contre, c'est lors du démarrage du foyer, est ce que tu as constaté une différence de fonctionnement lorsque tu démarres avec un feu puissant de petit bois sec avec le foyer bien remplis. Un peu le principe des poeles de masse (comme Tili kiwi) ?
A+

Réponse à l'intéret:
Maintenant,je dispose d'une surface de +-0.9Mcarré en briques réfractaires qui est à +-55°c,et cette surface chauffe encore 8 heures ma piece,une fois le feu éteint;c'est du bénéfice net,car toute cette chaleur serait perdue dans la cheminée.
Le deuxième point,est très intéressant,et mérite réflexion.
Je n'aime pas faire bruler mon poel à petit feu,car il faut une haute température pour avoir une combustion plus "propre".
Résultat,il fait trop chaud chez moi (ce qui ne dérange pas ma femme).
Pour moi,le reve ,c'est avoir un Tulikiwi.Tu brule fortement pendant deux heures,et ensuite,c'est la masse qui rend la chaleur.
Le grand problème,chez moi,c'est la mauvaise isolation des murs de ma maison...La maison se refoidit trop vite...
Le meilleur chauffage,c'est l'isolation.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités