Isolation par remplissage d'isolant des vides d'un mur?

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Bearpanda
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 13
Inscription : 17/11/10, 23:34

Isolation par remplissage d'isolant des vides d'un mur?




par Bearpanda » 18/11/10, 23:47

Bonjour,
Mes murs sont réalisés en brique standard de 20cm + vide d'air de 4 cm + brique platrière de 4 cm + platre.
Je ne peux investir dans une isolation extérieure (cout) et une isolation intérieure réduirait pas mal la superficie de mes pièces (+ radiateurs à bouger+ arrondi entre plafond et mur à refaire!!).

Que pensez vous de la technique dont on m'a parlé et qui consiste à injecter soit du Polyuréthane, soit du liège, soit encore du silicate SLS 20 dans ce vide intérieur?
Quel matériau vous parait le plus efficace?
Avez vous une idée du cout de ce type d'isolation?
Ai je un risque en terme d'humidité pour mes murs intérieurs si je comble cette lame d'air? Sachant que je n'ai pas de VMC pour l'instant.

En fait je m'interroge si
1) soit j'ai intérêt à conserver cette lame d'air pour bien faire respirer les murs, mais ne pas installer de VMC (ouverture de la fenêtre de la SdE après chaque douche + hotte pour la cuisine), donc pas trop de déperdition par la VMC, mais isolation quasi nul des murs.
2) soit isoler cette lame d'air comme expliqué plus haut (j'espère gagner R=1?)+ installer une VMC hygroreglable A (étant sur la cote landaise, je ne suis pas sur qu'une B soit vraiment utile?) avec mise en série d'une PAC mini pour récupérer les calories et chauffer mon cumulus d'ECS.:?:

Beaucoup d'interrogations.
Quelqu'un peut il m'apporter son expérience et me conseiller sur la meilleure solution à envisager :D :idea: :?:
0 x

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 26317
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4810




par Obamot » 19/11/10, 00:57

Très bonne question, mais tout d'abord il faut préciser que la bonne dénomination serait plutôt "isolation par insufflation dans le vide technique entre cloison et mur de façade".

Premier point, ces mousses dégagent du cyanure, donc il faut veiller à bien aérer les pièces et si possible ne pas dormir dans les locaux quelques jours...

Le problème est que lorsqu'on fait ça, on ne sait pas toujours où l'on va, et si la mousse est bien allée combler ce qu'on souhaitait. Car isoler, signifie qu'il, ne doit plus rien y avoir qui passe, sinon ce n'est pas ....isolé!

Si on était en mesure de voir à travers les murs, il arriverait en effet fréquement qu'on aie des surprises. On peut le faire en allant examiner cet espace avec une caméra au bout d'un flexible que l'on passerait dans un trou préalablement percé (c'est d'ailleurs ce qu'il faudrait faire...). Ensuite, ça ne supprime pas le pont thermique entre mur de façade et dalle ou murs intérieurs, c'est par là que la chaleur sort (remplacée par du froid qui pénètre). Donc si on isole, il faudrait aussi mettre des panneau de polystyrene expansés contre murs et dalle en jonction avec la façade, pour éviter tout pont thermique, et ce sur une distance d'au moins 1m (plafonds+murs) de la façade vers l'intérieur. Pour le dessus des dalles, c'est un peu délicat, car il faut savoir quel type de revêtement on a. Dans bien des cas, seul un sol synthétique peu être une parade assez bonne, voir rajouter moquette ou tapis sur toute la longeur (tenant sur une épaisseur de mousse conséquente...)

Dans l'idéal il faudrait faire une thermographie de son immeuble, pour voir quelle serait la méthode d'isolation la mieux adaptée.

La mousse, c'est surtout lorsqu'on n'est pas propriétaire et qu'on veut améliorer son confort amha... Ou pour combler des sections bien précises "où l'on sait exactement ce qu'on fait". Mais dans l'absolu, rien ne vaudrait une isolation de façade!
0 x
Bearpanda
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 13
Inscription : 17/11/10, 23:34




par Bearpanda » 19/11/10, 01:14

Tu parles sans doute du Polyuréthane. ?
Mais quid du liége ou de la mousse de silicate SLS 20?
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 26317
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4810




par Obamot » 19/11/10, 05:30

Je ne vois pas comment on pourrait mettre du liège entre la cloison et le mur de façade de façon suffisement compacte pour que ça empêche l'air de circuler!

Les grains de mousse de silicate, je ne connais pas mais ça m'a l'air bien. Il faudrait connaître les performances. Cependant pour insuflation, je ne vois pas quel avantage par rapport au liège, puisque ce n'est pas de la mousse mais des grains (semble-t-il).

En tout état de cause, il n'y a pas de différence avec les observations de mon précédent post. C'est so-so...

Mais difficile à dire sans voir de photos avec des détails de la construction et un état des lieux en bonne et due forme...
0 x
ach31
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 07/10/08, 10:43
Localisation : Haute garonne sud




par ach31 » 19/11/10, 09:03

J'ai fais ce type d'isolation, mais sur un seul coté (sud) au nord, j'ai double (laine de verre +placo).
J'ai utilisé de la vermiculite, j'avais accès par les combles, j'ai percé le plancher en aglo au sommet de la lame d'air,( avec une scie cloche pour les interrupteurs), un trou tous les mètres environ, et vidé les sac dans un "entonnoir bricolé". On arrive bien a remplir le vide jusqu'en haut. Ça fait 6 ans, pas d'humidité, confort correct (ce mur est un tout petit peu plus froid que le mur nord en surface, mais beaucoup mois qu'avant)
0 x

phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1376
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 202




par phil53 » 19/11/10, 09:04

Ce serait bien de changer le titre!
Réellement celui la ne fait pas sérieux
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 73983
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8715




par Christophe » 19/11/10, 11:19

Titre changé.

A mon avis, quand c'est réalisable (accès au vide en continu sur tout le mur depuis le grenier), cette solution ne permet pas d'isoler correctement.

Par exemple, avec du parpaing à 2 chambres tu as encore au moins 3 pont thermique par parpaing ca fait beaucoup au final...

En cas de plancher béton avec hourdis, il y a de forte chance que tu n'accèdes qu'aux vides du dernier étage. Après on peut imaginer "ouvrir" les parpaing près des plafond mais imaginez le travail?

Par contre cela va empecher la convection dans le vide du mur. Donc il y a un certain gain...mais moins que si on utilisait la même quantité d'isolant de manière classique.

Enfin, je pense que la technique serait employée à la construction si les résultats (coût/efficacité) étaient vraiment intéressants car cela couterait bien moins cher que de faire une isolation par l'exterieur.
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 10




par citro » 19/11/10, 13:21

Je suis dans le même cas de figure.
Plusieurs conseillers "info énergie" m'ont proposé la même chose (remplissage de la lame d'air par les granulats isolants comme le liège, la perlite, la vermiculite...).

L'idée est séduisante mais en ce qui me concerne, j'effectue de temps en temps quelques travaux électriques dans ma maison et il m'arrive de glisser de nouvelles gaines dans ce vide. Je ne pourrais plus le faire une fois cet espace rempli...
:|

Le postulat des experts est que le remplissage permet d'immobiliser la lame d'air et donc de supprimer les phénomènes de convection.
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 73983
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8715




par Christophe » 19/11/10, 13:26

citro a écrit :Je suis dans le même cas de figure.
Plusieurs conseillers "info énergie" m'ont proposé la même chose (remplissage de la lame d'air par les granulats isolants comme le liège, la perlite, la vermiculite...).


Avec des parpaings?
T'aurais une page "officielle" de ces conseillers qui explique la pratique?
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
ach31
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 07/10/08, 10:43
Localisation : Haute garonne sud




par ach31 » 19/11/10, 13:31

Qui parle de parpaing ?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 254 invités