Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Couplage chaudière bois et fuel : plan et schéma

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1540
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 11

Message non lupar Philippe Schutt » 12/02/11, 17:57

stoa a écrit :2. Le 50L est le volume du coeur de chauffe. L'ECS c'est encore autres 140L qui sont chauffe en bain marie par le coeur de chauffe.

Alors ces 140 L participent à l'inertie du système fioul

stoa a écrit :4. Il ne devrait pas y avoir de thermosiphon au niveau d'insert. L'insert est equipe du kit preverifie en usine.

La plupart de kits de raccordement n'ont pas de clapet anti-retour. Ce point est à vérifier pour avoir une certitude car s'il y a thermosiphon, la perte serait importante.

stoa a écrit :Moi, je croie que la pompe C donne un debit trop eleve.

En position 1, cela ne devrait pas. Références de la pompe ?
0 x

Avatar de l’utilisateur
looping
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 816
Inscription : 03/10/07, 06:33
Localisation : Picardie

Message non lupar looping » 13/02/11, 09:31

Bonjour à tous ,

Ce qui ne me plait pas dans le principe de fonctionnement existant, c'est que pour être utilisable , l'eau du ballon tampon doit se trouver au minimum à 70°C . Comme le ballon est chargé à 80°C , le delta T° utilisable est de 10°C .
Je suis étonné que personne n'ait remarqué ce détail qui rend le ballon tampon quasi inutile ( à la limite , il faut le supprimer si vous restez en série )

Sur mon installation ( qui me donne satisfaction ) , je vide complètement les calories de mon ballon tampon ( 500L chargé à 60°C ) dans le circuit de chauffage ( radiateurs ) la nuit .
Au petit matin l'eau du ballon est à la température ambiante ( à peu de chose près ) et la chaudière fioul ne s'est pas déclenchée .

J'aimerai savoir quel est le principe de régulation de la partie chauffage . Qu'est-ce qui commande le circulateur A du circuit radiateur ?
Tourne-t-il en permanence ? la vanne de mélange sur le départ du circuit est-elle motorisée .
Le circulateur A n'est pas suffisant , la bonne question c'est pourquoi ? n'est-ce pas le passage dans la chaudière qui augmente les pertes de charge ? Si il faut ajouter un circulateur pour la circulation dans les radiateurs , ce n'est certainement pas là ou il est placé , mais bien en série avec A .

Quand cette partie sera éclaircie , on pourra avancer .
La partie ECS est différente . Là il faut un montage parallèle avec circulateur ou vanne de secteur dédié ( il y a peut-être un circulateur intégré à la chaudière ? ) .
Les conditions de fonctionnement en mode ECS doivent bien être conditionnées par un thermostat :
Si T° ballon tampon > 70°C , alors on peut "réchauffer" la chaudière fioul et son ECS .
Sinon le tampon ne sert que pour le chauffage et la chaudière fioul maintient sa température , dont ballon ECS , avec son bruleur .

A+

Gérald
0 x
stoa
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 05/02/11, 13:00

Message non lupar stoa » 13/02/11, 16:03

Bonjour,

Quelques reponses:

Le references de la pompe C: Altech CPS 180-4. Elle donne 0.8 m3/h en vitesse 1 sous 2 bar (2 m d'hauteur) = ~14 l/min. Cela ferait en effet que 150L dureront que 10 min ? La difference avec la pompe A est que A au meme debit ne prendrait que une partie d'eau dans la chaudiere (via vanne 3 voies), l'autre partie venant du recyclage de retour. Quand la pompe C pousse elle pousse a 14 l/min, qu'il y ai cette vanne ou pas.

Le circulateur A tourne en permanance.

La vanne de depart 3 voies n'est pas motorisee. Je la regle manuellement en fonction de la T dehors. Cela ne demande pas beacoup d'effort. La pompe A n'etait pas suffisament puissante pour assurer la circulation en presence de ballon. Je pourrais essayer avec une pompe A plus puissante et sans pompe C. Cela a-t-il du sense ? Ne risque je pas que quand le ballon est epuise que la nouvelle pompe pousse trop vite par rapport a la chaudiere fioul seule et que je consommerais plus de fiuol ?

Arthur
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1540
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 11

Message non lupar Philippe Schutt » 13/02/11, 17:59

Un peu plus que 10°, car c'est 80°-(T° de coupure de C). Mais c'est bien un inconvénient des circuits en série. On peut gagner un peu en ne coupant C et basculant la vanne qu'à 51°, soit juste avant que la chaudière s'allume.
0 x
stoa
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 05/02/11, 13:00

Message non lupar stoa » 13/02/11, 19:53

Philippe, je n'ai pas compris ta derniere remarque.
0 x

Avatar de l’utilisateur
looping
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 816
Inscription : 03/10/07, 06:33
Localisation : Picardie

Message non lupar looping » 13/02/11, 21:59

Bonsoir ,

La difference avec la pompe A est que A au meme debit ne prendrait que une partie d'eau dans la chaudiere (via vanne 3 voies), l'autre partie venant du recyclage de retour. Quand la pompe C pousse elle pousse a 14 l/min, qu'il y ai cette vanne ou pas.


Et oui , ajouter un circulateur déséquilibre complètement les débits en amont et aval de la vanne de mélange .
Le circulateur C rend le débit de prélèvement dans le ballon tampon trop important pour l'équilibre thermique global de l'installation .

Le circulateur A tourne en permanance.
La vanne de depart 3 voies n'est pas motorisee. Je la regle manuellement en fonction de la T dehors


Le réglage manuel de la vanne de mélange OK , j'en fais autant .
Par contre , le circulateur du circuit des radiateurs doit normalement s'arrêter lorsque le besoin de chauffage est nul .
D'ou mon thermostat d'ambiance en coupure circulateur , représenté sur mon schéma . Si le puisage est continu , que ce soit dans la chaudière ou le ballon, les calories surchauffent l'air ambiant inutilement .
C'est basique , mais avec une chaudière fioul ( qui maintient sa T° constante ) et un ballon tampon , c'est ce mode de régulation qu'il faut choisir .
Maintenant , libre à vous de choisir si vous voulez une usine à gaz ou faire des économies de chauffage .

A+

Gérald
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1540
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 11

Message non lupar Philippe Schutt » 14/02/11, 15:23

stoa a écrit :Philippe, je n'ai pas compris ta derniere remarque.

Eh bien le thermostat de chaudière s'enclenche à 70° et se coupe à 51°, juste avant que la chaudière s'allume. Encore faut-il que ce soit réglable...

Pour la régul, il faudrait savoir le reste:
thermostatiques sur tous les radiateurs ou bien 1 radiateur sans ?
sonde extérieure ?
Programmation jour-nuit ?
0 x
stoa
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 05/02/11, 13:00

Message non lupar stoa » 14/02/11, 20:14

Philippe, j'ai toujours pas compris de quel thermostat vous parlez.
Sinon, il y a 1 radiateur sans thermostatiques; il n'y a pas de sonde exterieure ni de programmation jour/nuits.

Arthur
0 x
Avatar de l’utilisateur
looping
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 816
Inscription : 03/10/07, 06:33
Localisation : Picardie

Message non lupar looping » 14/02/11, 21:31

Bonsoir ,

Arthur ,
Philippe veut parler du thermostat qui actionne la vanne V2 ( secteur ballon / fioul ) et qui démarre le circulateur C .

Je faisais remarquer qu'à cause de ce thermostat , le basculement d'un mode de chauffage à l'autre est conditionné par une différence de température très faible .
Ballon tampon chargé à 80°C , dès que l'on y puise quelques calories il refroidi à 70° et là , on repasse déjà sur la chaudière fioul .
Bref le ballon tampon est sous utilisé , et de plus il génère beaucoup plus de pertes en étant chaud que tiède .

Tes radiateurs ont des robinets thermostatiques , c'est déjà une information de plus .

A+

Gérald
0 x
stoa
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 05/02/11, 13:00

Message non lupar stoa » 16/02/11, 19:38

Bonsoir,

En fait, j'aimerais pouvoir envoyer l'eau entre ballon tampon et la chaudiere jusqu'au 45C, par example. Des que ce eau est plus chaud que le retour des radiateurs (~30C) ca devrait etre interessant, no ?

Arthur
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités