Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Consommation électrique d'une pompe à chaleur

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6101
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 370

Re: Consommation électrique d'une pompe à chaleur

Message non lupar Ahmed » 11/11/17, 10:10

Oui, l'idée du tas de compost très est bonne: la durée de fermentation** correspond à la période de chauffe envisagée. En revanche, point besoin d'échangeur*: il suffit de chauffer la serre, les fluctuations de température dues aux pertes seront "lissées" par l'inertie de l'eau. Le seul point délicat est d'estimer la quantité de substrat à mettre en œuvre...

* Le principe de l'échangeur est techniquement complexe et surtout, risque de bloquer le processus de fermentation, car ces "petites bêtes" sont délicates.
** Elle peut être augmentée en remuant le tas, afin de recharger en oxygène.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Lolounette
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 254
Inscription : 29/06/17, 12:17
Localisation : Puy-de-Dôme, 350m d’alt.
x 71
Contact :

Re: Consommation électrique d'une pompe à chaleur

Message non lupar Lolounette » 11/11/17, 10:58

certes mais la présence du fumier dans la serre de production risque de poser des problèmes d’odeur et de contamination des bassins donc pour moi ce n’est pas envisageable: il faut que les fosses à fumier soient situées à l’exterieur, donc l’echangeur me semble obligatoire ?

ou alors il faut pratiquer la fermentation en vase complètement clos...
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6101
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 370

Re: Consommation électrique d'une pompe à chaleur

Message non lupar Ahmed » 11/11/17, 11:27

Nul besoin de fumier, des branchages broyés et humidifiés rempliront le même office, odeur en moins... 8)
Les tas peuvent être disposés contre les parois des cuves pour mieux localiser la chauffe...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Lolounette
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 254
Inscription : 29/06/17, 12:17
Localisation : Puy-de-Dôme, 350m d’alt.
x 71
Contact :

Re: Consommation électrique d'une pompe à chaleur

Message non lupar Lolounette » 11/11/17, 12:15

pour que la température monte haut dans le tas il faut une décomposition bactérienne: un fumier de cheval frais monte à plus de 70º à coeur...

le bois broyé est essentiellement dégradé par les champignons donc la production de chaleur ne sera pas suffisante pour l’emploi envisagé a mon avis
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6730
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 163
Contact :

Re: Consommation électrique d'une pompe à chaleur

Message non lupar chatelot16 » 11/11/17, 13:08

le cop d'une pompe a chaleur depend fortement de la temperature du truc a chauffer , plus cette temperature est basse plus le cop augmente

donc il est très interressant de chauffer directement l'eau , parce que les echangeur a eau on une très faible perte de temperature , beaucoup plus faible que pour chauffer de l'air ... et pour cela il existe des pompe a chaleur speciale piscine , optimisé pour chauffer de l'eau , avec un cop largement superieur aux pompe a chaleur pour chauffage de maison

grace a leur cop enorme les bonne pompe a chaleur de piscine font une grande puissance thermique pour une faible consomation ... donc tu a raison de chercher une solution a pompe a chaleur

je precise bonne pompe a chaleur car helas il y en a aussi des très mauvaise ... car pour faire bon il faut des gros echangeur qui coutent leur prix , et il est facile de diminuer le prix avec des echangeur trop petit qui font un cop minable
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1874
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 306

Re: consommation électrique d'une pompe à chaleur

Message non lupar sicetaitsimple » 11/11/17, 15:03

ced75 a écrit :Alors, sicetaitsimple, pourquoi je devrais oublier la PAC?



Bonjour,

alors j'ai disqualifié la PAC (peut-être trop rapidement) sur les éléments dont je disposais à ce moment là, notamment le fait que l'utilisation n'était que sur environ 3 mois au printemps.
Je vois depuis que tu as quand même regardé le dossier de près et fais des recherches, ceci dit 2000€ une PAC de bonne qualité reste à vérifier.

J'y ai quand même réfléchi un peu depuis, et en fait ton problème est compliqué!

Il se rapproche en fait des problèmes de climatisation des piscines couvertes, en un peu moins compliqué car j'imagine que ton rêve n'est pas de bronzer sous ta serre au printemps tout en nageant de temps en temps avec tes poissons!

Bon, tu parles de chauffer l'air (par des poêles) ou de chauffer l'eau.

De mon point de vue, il faut bien entendu chauffer d'abord l'eau, en régulant au mieux sa température car c'est le bien-être de tes poissons.

Mais à mon avis ça ne suffit pas car à certaines périodes, celles ou il y a de gros écarts entre température de jour et température de nuit, ta serre va devenir un machin horrible avec des condensations extrêmes, développement de moisissures,....Je n'ai aucune idée sur les conséquences éventuelles vis-à-vis des poissons, désolé.

Bref il faut peut-être pouvoir déshumidifier l'air par des appareils conçus pour, qui par certains cotés se rapprochent un peu des pompes à chaleur!

Je ne vais donc pas te donner de conseil car c'est hors de mon domaine de "compétence", je ne fais que donner mon sentiment, mais à mon avis tu devrais aller chercher des pistes de solutions dans les sites qui parlent de "piscine couverte"
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6101
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 370

Re: Consommation électrique d'une pompe à chaleur

Message non lupar Ahmed » 11/11/17, 16:36

Lolounette, tu écris:
le bois broyé est essentiellement dégradé par les champignons, donc la production de chaleur ne sera pas suffisante pour l’emploi envisagé à mon avis.

Tu fais une confusion: en épandage de surface, ce sont les champignons qui sont intéressés, mais en compostage en tas ce sont les bactéries thermophiles qui interviennent.
J'ai écris plus haut que "Les tas peuvent être disposés contre les parois des cuves pour mieux localiser la chauffe...", je précise qu'il faut se limiter en surface de contact, sous peine de réaliser un court-bouillon prématuré :D , la température pouvant atteindre 60-70°.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Lolounette
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 254
Inscription : 29/06/17, 12:17
Localisation : Puy-de-Dôme, 350m d’alt.
x 71
Contact :

Re: Consommation électrique d'une pompe à chaleur

Message non lupar Lolounette » 11/11/17, 16:51

en effet j’ai eu un petit court circuit du cervelet :mrgreen:

si le tunnel à galets reste d’actualité on peut aussi penser à le coupler à des tunnels à compost fonctionnant sur le même principe de base mais avec de la matière organique à la place des galets qui genererait de la chaleur quand les galets ont restitué toute la leur...
Mais tout ça chauffe l’air plus que l’eau si j’ai bien compris et je reste persuadée qu’il faut se concentrer sur le chauffage de cette dernière!

donc pourquoi pas la couche chaude version bassin en effet, avec la matière organique chauffante en contact avec la partie aérienne du bassin et des galets en dessous (en contact avec la partie enterrée du bassin) pour faire une masse inertielle supplémentaire et tamponner un peu les ardeurs du compost au début...
0 x
ced75
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 08/08/15, 19:27

Re: Consommation électrique d'une pompe à chaleur

Message non lupar ced75 » 11/11/17, 21:52

Ahmed a écrit :Si la régularité de température* et l'automaticité de fonctionnement sont des critères décisifs pour toi, de bêtes résistances plongeantes seraient plus judicieuses que la PAC; d'autant plus que rien ne t'empêches d'isoler un peu les bacs...


J'ai calculé pour un écart de 5°C/j une puissance à fournir de 45kw, disons 25 thermoplongeurs de 200W à 25€ ça fait un investissement de 625€, c'est effectivement bien mieux que les autres solutions mais ce qui me gène c'est la consommation électrique. Disons 60 jours à 45kw ça fait 2700kW, soit 432€, c'est presque 4 fois plus cher que la conso de la PAC... De plus si je construis 20 serres ça ferait 54MW/an sans compter la consommation des pompes, etc... j'aimerai proposer un projet qui s'inscrivent dans le développement durable et qui soit le plus écologique possible...

J'ai vu sinon un pack hydroaccumulation à 3000€ avec un poele bouilleur et un ballon d'1m3 qui permettrait de réguler la température, qu'en pensez-vous?

Lolounette a écrit :j’imagine bien un échangeur basique fait de tuyaux serpentant dans un tas de fumier en décomposition (isolé de bottes de pailles ?) puis dans les bassins, avec une simple pompe de recirculation dont le débit serait contrôlé par thermostat...


L'idée est écologiquement très intéressante, je dois y réfléchir encore avant de vous répondre... ce qui me vient là à froid, c'est toujours les contraintes d'approvisionnement et de stockage comme le bois (avec l'odeur en plus si c'est du fumier... :-)
Dans la serre, développement de maladies pour les poissons? En dehors de la serre, des travaux plus compliqués... En plus, selon la nature du compost et le stade de celui-ci ça monte jusqu'à 40-70°C, je dois pas dépasser les 25°C pour mon eau, comment réguler tout ça?... Enfin, j'ai beaucoup étudié le sujet, et je pense que la méthanisation ainsi que l’élevage d'insectes vont se développer de manière exponentielle dans les années à venir, les grosses entreprises sont déjà à l’affût de récupérer les déchets et matières organiques en tout genres qui vont devenir très vite rares voir chères... même si à l'heure actuelle beaucoup sont gaspillés encore... mais ça bouge très vite de ce côté là et comme ça a toujours était, les grosses entreprises et exploitations vont tout prendre pour faire du commerce à l’échelle nationale et internationale et il ne restera plus rien pour les petits exploitants sauf si les fournisseurs refusent de vendre à plus cher aux gros mais préfèrent vendre à moins cher aux petits pour favoriser les circuits courts... ça va être compliqué si on ne veut pas reproduire les mêmes erreurs sur ces nouveaux marchés...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités

Recherches populaires