Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Amélioration radiateur pour chauffage central

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 28/12/10, 14:38

tu n'aspire pas l'air du plafond ... tu ne fait que prendre l'air en haut du radiateur

le gros benefice c'est que tu n'envoie pas l'air chauffé directement au plafond : tu envoie l'air chauffé en bas , et il va se melanger par turbulance a un grand volume d'air froid avant de faire de l'air juste tiede qui montera beaucoup plus lentement
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49829
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 855

Message non lupar Christophe » 28/12/10, 15:07

chatelot16 dès fois t'es un peu pénible: si pitmix te dis que cela influ la T° au plafond à l'opposé de la pièce c'est que cela produit bien un mouvement d'air dans toute la pièce incluant l'air du plafond...

Évidement il va rester des volumes morts.

Pour le "bénéfice", entièrement d'accord!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 28/12/10, 15:36

Bon ok ! pas besoin de s'embrouiller je crois qu'on est tous sur la même longueur d'onde.
L'important est de gagner en inertie entre deux périodes de chauffe et de réduire le temps de chauffe.
Je viens d'observer un deuxième cycle de 20min de chauffe et 50 à 60min d'arrêt.
Ici on voit clairement que depuis 11h30 environ les temps de chauffe sont moins long
Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49829
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 855

Message non lupar Christophe » 28/12/10, 16:57

Ca c'est de la méthode que j'aime :)

Euh les paliers avant midi, c'est à cause de l'échelle de mesure ou ca stagne vraiment?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 28/12/10, 17:16

C'est que la chaudière à atteint sont seuil de régulation à 68°C mais la température ambiante n'est pas atteinte. Le brûleur module et s'eteint parfois, le circulateur continu de tourner jusqu'à ce que le thermostat ambiant coupe tout.
La courbe est celle du départ chauffage.
Ici on voit bien que la température ambiante est identique alors que la chaudière tourne moins.
Les pics l'après midi correspondent aux moments ou j'ai coupé le ventilateur. La chaleur monte au plafond et fait un pic sur la courbe.
Image
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49829
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 855

Message non lupar Christophe » 28/12/10, 17:31

Ok merci pour les explications, je croyais que la 1ere courbe c'était la T° du plafond.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1541
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 12

Message non lupar Philippe Schutt » 28/12/10, 18:47

1. La 1ere courbe représente la t° du départ chaudière, pas le temps de marche qui est inférieur.

2. tu dis que ta chaudière module, donc il faudrait encore pondérer le temps de marche par la puissance de fonctionnement.

Au final, le gain devrait surtout venir de la meilleure homogénéité des masses d'air, plutôt que de la chaudière elle-même.
0 x
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 29/12/10, 00:47

1. La 1ere courbe représente la t° du départ chaudière, pas le temps de marche qui est inférieur.


si si on voit bien les heures en bas de la photo sur le trait horizontal et en haut à droite le délail precis selon la position du curseur (à 10h44 depart chaudière à 68,4°C).
Je peux te confirmer que ma chaudière est à l'arrêt à chaque fois que la courbe descend. Chaque monter correspond à l'enclenchement de la chaudière et chaque descente à son arrêt. On arrive même à voir que vers 14h30 la chaudière s'arrête avant d'atteindre 68°C

Le brûleur module lorsque la chaudière arrive à son point de consigne + DT° aller/retour et que le thermostat ambiant est encore en demande. Sur la courbe cela se traduit par le plat en haut des pics avant midi.
La chaudière plafonne à son point de régulation pendant plusieurs dixaines de minutes avant que le thermostat ambiant atteigne sa consigne.
On voit très clairement que les temps de chauffe sont moins long l'après midi car le thermostat ambiant coupe la chaudière avant qu'elle ne commence à réguler.
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1541
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 12

Message non lupar Philippe Schutt » 29/12/10, 09:07

Ok pour le temps de chauffe, mais quid de la régulation ?

pendant ce temps elle consomme moins ( la moitié ?) et il faudrait ne prendre en compte qu'un partie de la mesure, non ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49829
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 855

Message non lupar Christophe » 29/12/10, 11:35

Y a pas à chipoter: un meilleur brassage de l'air qui permet une meilleure homogénisation de la chaleur, c'est à dire confort ressenti, et ca c'est profitable aux économies d'énergies. C'est valable pour tous les "diffuseurs / produteurs de chaleur "ponctuels".

Même sur un poêle à bois à chargement manuel, c'est intéressant.

On a un sujet quasi similaire à l'idée de pitmix ici: https://www.econologie.com/forums/difference ... 10239.html

Avec un bon brassage dans tout le logement, je pense que 20% d'économie d'énergie sur l'année sont possibles, que cela soit en régulation automatique ou manuelle (poele à bois).

Je m'étonne d'ailleurs qu'on (les officiels...) ne parle pas plus de cet aspect du chauffage...

Tu as un brûleur à plusieurs vitesses Pitmix? Quelle marque?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités