Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...CO et CO2, plus lourds ou légers que l'air? Mise au point

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 21/11/11, 11:25

De toute façon c'est pas le débat...si?

Non, c'est po le débat.
Et quand j'ai raison, j'ai raison: 30 ans de formation pompier ! na!
:cheesy:
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)

lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 21/11/11, 11:31

Bonjour, Remondo,
j'aime ta réponse chiantifique, mais j'aimerai que tu l'adaptes à mon niveau d'études :cheesy:
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53320
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1408

Message non lupar Christophe » 21/11/11, 11:32

Et combien d'année de DJ? :cheesy: :cheesy:

Sans rire: tu devrais donc être, encore plus que nous, au courant des effets, propriétés et danger du CO2 !

Que le CO2 soit plus lourd que l'air, on est d'accord...que cela réduise son effet dans le réchauffement, c'est à débattre...

Cf (3ieme fois que je le dis) l'exemple de la petite serre par rapport à la grande...qui n'est pas moins ou plus chaude !
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 21/11/11, 12:19

j'aime ta réponse chiantifique, mais j'aimerai que tu l'adaptes à mon niveau d'études

l'inverse sera mieux, améliorer son niveau d'études en lisant et écoutant les cours sur internet, comme wikipedia (et google), car Remundo est très clair !!
J'améliore ainsi sans cesse mon niveau aussi !!
La turbulence de l'atmosphère est énorme et uniformise le CO2 !!

Dans une pièce il y a 1,2Kg d'air par m3 (voir wikipedia) et donc dans 12m2 sur 2,5m de haut il y a 12x2,5x1,3=36Kg d'air et donc il faut bruler (à environ 29g par mole d'air à 1/5 de O2 et 12g/mole de C plus 2 à 3 H=1 par C, plus un peu d'autres atomes) un peu moins du 5ième en poids de matière organique pour supprimer tout l'oxygène soit 6Kg remplacé par le CO2 et pour seulement 5% de CO2, soit 20 fois moins, (avec le 20%=4x5% d'oxygène de départ) il faut 4 fois moins soit un peu plus de 1Kg à 1,5Kg de matière combustible avec C, complétement brulée !!!

Aussi dans les feux intenses brulant beaucoup, les pompiers prennent des combinaisons étanches et bouteilles pour respirer, ou respirent au raz du sol, car les CO2 bien chauds, donc légers, et fumées montent en haut !!

Le plus gros risque est le CO et gaz combustibles H2, dégagés par pyrolyse, qui de plus, ne demandent qu'à exploser très violemment au moindre appel turbulent d'air et d'oxygène en ouvrant la porte, ce qui a tué des pompiers malheureusement et très difficile à prévoir !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53320
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1408

Message non lupar Christophe » 21/11/11, 12:46

dedeleco a écrit :Dans une pièce il y a 1,2Kg d'air par m3 (voir wikipedia) et donc dans 12m2 sur 2,5m de haut il y a 12x2,5x1,3=36Kg d'air et donc il faut bruler (à environ 29g par mole d'air à 1/5 de O2 et 12g/mole de C plus 2 à 3 H=1 par C, plus un peu d'autres atomes) un peu moins du 5ième en poids de matière organique pour supprimer tout l'oxygène soit 6Kg remplacé par le CO2 et pour seulement 5% de CO2, soit 20 fois moins, (avec le 20%=4x5% d'oxygène de départ) il faut 4 fois moins soit un peu plus de 1Kg à 1,5Kg de matière combustible avec C, complétement brulée !!!


Pas clair du tout !!! J'explique pour les achiantifiques...

Je reprends ton exemple :

- 36 kg d'air soit environ 7 kg d'O2 (on va considérer que % volumique et massiques sont les mêmes et ils sont très proches je l'avais calculé un jour, je crois qu'on passe de 21% vol à 23% massique, pour les ordres de grandeurs cela ira, détails ici: https://www.econologie.com/forums/equation-d ... t4801.html )

- Chaque kg d'O2 qui brûle donne 44/32 = 1.22 kg de CO2

- Les 0.22 kg viennent évidement du combustible carboné

- Pour obtenir les 5% de CO2 mortel, il faut donc avoir 1.8 kg de CO2 dans la pièce et donc bruler 1.5 kg d'O2

- 1.8 - 1.5 = environ 300 grammes de carbone pur suffiront à obtenir ce taux !

- La masse de l'atmosphère aura augmenté de 0.3 kg

Au final on aura donc une atmosphère composée massiquement de :
- 0.8 * 36 = 28.8 kg N2 sur 36.3 kg (= un peu moins de 80%)
- 7 - 1.5 = 5.5 kg O2 (15% O2)
- 1.8 kg de CO2 (5% de CO2)

Pour les % volumiques cela se complique (un peu) car on a plus que des gaz biatomiques...et donc je laisse la suite et fin à Remundo :)
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 21/11/11, 13:37

Amusant :
Pas clair du tout !!! J'explique pour les achiantifiques..

j'ai réussi à faire travailler sérieusement Christophe, avec mon truc sur le dos d'une enveloppe !!!

Pour les "achiantifiques" pas sûr que ce soit parfait, car il reste un peu d'effort logique à faire et de connaissances à avoir, ce qui est parfois difficile pour des achiantifiques !!!!
Et les "chiantifiques" ne s'en rendent pas compte de cette difficulté, à force de nager dedans, d'acquérir le savoir de base à bac plus x= 5 à 10 , supposé sur wikipedia parfois !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53320
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1408

Message non lupar Christophe » 21/11/11, 13:53

Pfff doutais tu que je puisses travailler sérieusement (c'est niveau 3ieme de mon époque là non?) ou quoi? :cheesy:

dedeleco a écrit :avec mon truc sur le dos d'une enveloppe !!!


Sans blague? Toi aussi? La preuve en image (c'était une trop belle coïncidence que je laisse passer) :

Image

:mrgreen: :mrgreen:
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 21/11/11, 14:02

Magnifique !!!
Avec le travail de la photo sur internet !!!

Bon pour humour !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17710
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7667

Message non lupar Did67 » 21/11/11, 18:40

Pour revenir à la question de départ : oui, l'atmosphère est tout suaf un système calme, et dans cette turbulence, CO² et air se mélangent.

La question du taux de CO² se pose soit dans un espace clos avec une source de CO² (l'exemple étant le bocal fermé dans lequel on fiat bruler un objet) soit dans des bas-fonds sous une atmosphère calme (ex : cuves dans une cave où il y a une fermentation ; il suffit de la ventiler pour brasser air / CO² avant d'y rentrer).

Enfin, du simple fait du mouvement brownien (agitation des molécules d'un gaz), tu ne pourras pas maintenir par exemple moitié de CO² dans le bas d'un flacon et moitié d'air au-dessus. Cela se mélangera. A l'échelle atomique, les moélcules d'un gaz, c'est les boules lors du tirage au sort du loto. Cela saute dans tous les sens !

Simplement, quand il y a une source importante (cuve de vin qui fermente), ce mouvement est trop lent... Comme le fumées des salles de spectacles (la fumée des petites fontaines décoratives est simplement constituée de goutelettes d'eau très fine créées par un e membrane qui vibre très vite - cf "brumisateurs"), face à une grosse source de CO² (cuve qui fermente), on peut donc imaginer le CO² comme "débordant", coulant vers les endroits les plus bas, avant de se dissiper...(sauf s'il est piégé dans une cuve enterrée - très dangereuses de ce fait).
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 21/11/11, 18:49

Enfin, du simple fait du mouvement brownien (agitation des molécules d'un gaz), tu ne pourras pas maintenir par exemple moitié de CO² dans le bas d'un flacon et moitié d'air au-dessus. Cela se mélangera. A l'échelle atomique, les molécules d'un gaz, c'est les boules lors du tirage au sort du loto. Cela saute dans tous les sens !

Ha bin voilà, ça je suis capable de comprendre :D
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités