Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...CO et CO2, plus lourds ou légers que l'air? Mise au point

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

CO et CO2, plus lourds ou légers que l'air? Mise au point

Message non lupar lejustemilieu » 21/11/11, 10:01

Bonjour,
je me pose une question...
On parle toujours de réduire les émissions de co2...
Mais le co2, c'est cette fumée utilisée dans les dancing, la bierre, pour faire les bubulles.
Bref, le co2 va au sol, et pas dans l'atmosphère me semble-t-il..
Le co, lui, il monte, il est plus léger...
Bizarre, je ne comprends pas cette histoire.
Pcq, c'est le co2 qui est accusé d’être coupable de l'effet de serre.
Je me trompe?
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53625
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1431

Message non lupar Christophe » 21/11/11, 10:53

a) Ah non! Le CO2 c'est pas la fumée de dancing, sinon les danseurs seraient tous morts ! La dose létale est vers les 5% volumique je crois (à vérifier)...

La fumée de dancing...c'est le la fumée...obtenue je pense avec une espèce d'huile plus ou moins synthétique et qui est chauffée / brumisée...

Fumée = particules en suspension dans l'air.

CO2 et CO sont tous les 2 inodores et invisibles pour l'oeil humain (mais une caméra thermique voit très bien du CO2)

b) Oui le CO2 est plus lourd que l'air (je suis en contact avec quelqu'un qui défend avec (trop de) vigueur cette idée depuis des années, je vais essayer de retrouver quelques mails) et il aurait donc tendance, malgré la convection et les vents qui vont mixer le tout, à rester plus concentré dans les basses couches de l'atmosphère...

Mais cela ne change rien si? Ce qui compte c'est la température de la surface et basses couches de l'atmosphère. Une petite serre (à semis) est-elle moins chaude qu'une grande? Il ne me semble pas...

c) Question subsidiaire: celui qui trouve la composition de l'atmosphère (volumique et massique) en fonction de l'altitude aura toute ma gratitude ! J'ai cherché plusieurs fois en vain...
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 21/11/11, 11:04

0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 83

Message non lupar Gaston » 21/11/11, 11:06

Christophe a écrit :La fumée de dancing...c'est le la fumée...obtenue je pense avec une espèce d'huile plus ou moins synthétique et qui est chauffée / brumisée...
Il existe deux catégories de "fumées" pour spectacle.

La fumée dite "normale" qui est produite en chauffant un liquide (à base de glycol ou de glycérine)

La fumée dite "lourde" (qui reste au sol) est un véritable brouillard (particules d'eau en suspension dans l'air) et est produite en projetant de l'eau très chaude sur des pains de glace carbonique (d'où l'utilisation de CO2).
Dans ce cas, le CO2 n'est utilisé que pour sa fonction de refroidissement et n'est effectivement pas visible dans la fumée.

Démonstrations diverses d'utilisation de glace carbonique
Dernière édition par Gaston le 21/11/11, 11:18, édité 1 fois.
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 21/11/11, 11:09

Et les extincteur à co2? ils éteignent le feu et tuent les pompiers?
là, c'est du pur, pur co2 :cheesy:
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 21/11/11, 11:14

lire :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Puits_de_carbone
http://en.wikipedia.org/wiki/Carbon_sink
http://www.aip.org/history/climate/co2.htm

http://www.skepticalscience.com/empiric ... effect.htm

Vu les turbulences énormes, l'atmosphère est homogène avec des petites variations suivant les régions sur terre, mais peu avec l'altitude, de toute manière très instable, d'un endroit à l'autre au dessus d'une forêt ou d'un désert ou d'un feu de forêt, etc.. et donc une mesure sans intérêt, car variable d'une heure à l'autre comme les nuages et l'humidité.

Avez vous calculé combien de bougies ou bois, il faut bruler dans une pièce de 12m2 pour s'asphyxier avec le CO2 !!!!

Le CO est bien plus efficace avec mort pour bien moins !!!
.
Enfin la vapeur d'eau est bien plus efficace en effet de serre comme on constate les nuits claires plus froides que pas claires !!!

Sinon il est amusant d'étudier les réactions de chacun à ce post, très différentes et révélatrices !!!
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 21/11/11, 11:20

Donc, d'après toi, DD, la réponse serait ça:
Vu les turbulences énormes, l'atmosphère est homogène avec des petites variations suivant les régions sur terre, mais peu avec l'altitude, de toute manière très instable, d'un endroit à l'autre au dessus d'une forêt ou d'un désert ou d'un feu de forêt, etc.. et donc une mesure sans intérêt, car variable d'une heure à l'autre comme les nuages et l'humidité.

Brassage de l'air...
Pourquoi pas.
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53625
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1431

Message non lupar Christophe » 21/11/11, 11:21

lejustemilieu a écrit :Et les extincteur à co2? ils éteignent le feu et tuent les pompiers?


a) Lejuste t'es pénible des fois à vouloir absolument avoir raison...On te dit que si la fumée de discothèques était du CO2 pur, ca serait mortel sinon dangereux. Point barre...

J'ai pas dis qu'il ne pouvait pas en avoir (explication de Gaston, je connaissais pas la 2ieme méthode)...

De toute façon c'est pas le débat...si?

La fumée de discothèque est-elle plus important que le réchauffement?

b) Pour les pompiers ca reste des quantités limités et dilué: voir pression et volume des extincteurs...et volume de la pièce où il est utilisé !

Et je sais pas si t'as remarqué mais souvent, ils ont des masques à gaz en circuit fermé.

Dans tous les cas le CO2 de l'incendie est en quantité bien plus importante.

Il y a des pompiers qui meurent tous les ans à cause des gaz toxiques (dont CO2 ou CO) des incendies...(le CO2 des flammes pas des extincteurs...)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53625
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1431

Message non lupar Christophe » 21/11/11, 11:24

lejustemilieu a écrit :Brassage de l'air...
Pourquoi pas.


C'est ce que j'ai dit dans ma 1ere réponse ici là: https://www.econologie.com/forums/post216827.html#216827

En plus du fait que, mélangé ou pas, c'est la T° de la surface et basses couches qui compte...

Je maintiens mon c) (dedeleco si t'as une idée?)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9233
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 439

Message non lupar Remundo » 21/11/11, 11:25

Vous devez chercher les masse molaires du CO, CO2 et celle d'air... lequels forment un mélange idéal de gaz parfaits avec une excellente approximation.

Pour l'air, avec 20% O2 et 80% N2, on tombe autour de 29 g/mol

Pour CO2, c'est 44 g/mol, il a tendance à descendre dans une atmosphère inerte (pb bien connu dans les grottes peu ventilées, l'air du sol est mortel, l'air du dessus est respirable).

Pour CO, c'est 30g/mol, il se mélange très très bien avec l'air.

La composition chimique de l'air avec l'altitude est très variable selon le lieu géographique, la météorologie, la proximité de sources ou de puits de tel ou telle molécule...

Mais en gros c'est 20% de O2, 80% de N2, le reste étant du pouillème.

La pression quant à elle varie ainsi : P = P0 exp(-Mgz/R/T) en supposant une atmosphère isotherme


P0 = 1 Bar = 100 000 Pa
M=0.029 kg/mol,
R = 8,314 J/K/mol,
T température en Kelvin ;
g=9.81 m/s²
z altitude en mètres.

En ordre de grandeur, monter de 8000 m divise la pression par 3
Dernière édition par Remundo le 21/11/11, 11:26, édité 1 fois.
0 x
ImageImageImage


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités