Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Bouleversement climatique et catastrophes, un lien...enfin?

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48577
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 642

Bouleversement climatique et catastrophes, un lien...enfin?

Message non lupar Christophe » 18/11/11, 10:54

Le changement climatique lié à la hausse des catastrophes naturelles

PARIS - Sécheresse, inondations, cyclones et incendies: les désastres climatiques sont devenus à la fois plus fréquents et plus intenses sous l'effet du réchauffement provoqué par les activités humaines, et la tendance risque de s'aggraver, avertit un rapport de l'ONU sur le climat.

Certes, l'impact du réchauffement climatique sur de tels événements dépend de leur nature et de leur répartition, très inégale, entre les différentes régions du monde. Et le niveau de confiance des prévisions formulées par les spécialistes varie selon la quantité et la qualité des données disponibles.

Mais les centaines de scientifiques ayant rédigé ce rapport pour le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), dont l'AFP a obtenu une copie, sont formels: les événements climatiques extrêmes seront globalement plus marqués et plus fréquents dans les décennies à venir, entraînant des dangers accrus pour la plupart des habitants de notre planète.

C'est le plus gros effort jamais entrepris pour évaluer la façon dont les extrêmes sont en train de changer, assure Neville Nicholls, professeur à l'Université Monash de Melbourne et coordinateur d'un des chapitres de ce rapport d'étape, qui peut encore être révisé par l'ONU lors d'une réunion à Kampala, avant sa publication, programmée le 18 novembre.

Une publication qui coïncide avec une série de catastrophes naturelles dévastatrices suscitant de nombreuses interrogations et inquiétudes.

En 2010, des températures record ont favorisé les incendies qui ont ravagé les forêts de Sibérie tandis que le Pakistan et l'Inde subissaient des inondations sans précédent.

Cette année, les Etats-Unis ont enregistré à leur tour un nombre record de désastres, depuis les crues du Mississippi et du Missouri jusqu'à l'ouragan Irene, en passant par la sécheresse terrible qui touche actuellement le Texas.

En Chine, des régions entières subissent également des sécheresses intenses tandis que dans le même temps, des pluies diluviennes ravagent l'Amérique centrale et la Thaïlande.

Aberrations météorologiques ou réchauffement climatique ?

--------------------------------------------------------

S'agit-il seulement d'aberrations météorologiques momentanées ou plutôt des conséquences, profondes et durables, du réchauffement climatique?

La plupart de ces événements correspondent en tous cas étroitement aux conséquences du réchauffement climatique induit par les activités humaines telles qu'elles ont été prédites par les scientifiques: hausse des températures, de la teneur en eau de l'atmosphère et de la température à la surface des océans. Autant de facteurs propices à des événements météorologiques extrêmes.

Selon le rapport, qui s'appuie sur des centaines d'études publiées ces dernières années, il est pratiquement certain, à 99% ou 100%, que la fréquence et la magnitude des records de chaleur quotidiens va augmenter à l'échelle de la planète au cours du 21e siècle.

Il est aussi très probable (90% à 100%) que la durée, la fréquence et/ou l'intensité des vagues de chaleur et des canicules continueront à augmenter dans la plupart des régions.

Les pics de température vont probablement (66% à 100% de certitude) augmenter par rapport à la fin du 20e siècle, jusqu'à 3°C d'ici 2050 et jusqu'à 5°C d'ici 2100.

De nombreuses zones, particulièrement les tropiques et les latitudes élevées, expérimenteront probablement des chutes de pluie et de neige plus intenses. Parallèlement les sécheresses vont s'aggraver en d'autres points du globe, notamment en Méditerranée, en Europe centrale, en Amérique du Nord, dans le nord-est du Brésil et en Afrique australe.

La hausse du niveau des mers et de leur température va aussi vraisemblablement rendre les cyclones plus destructeurs, tandis que la fonte des glaciers et du permafrost, alliée à des précipitations plus importantes, risque de déclencher davantage de glissements de terrain, explique le GIEC.


Source: http://www.romandie.com/news/n/_Le_chan ... 111211.asp
0 x
Ce forum vous a aidé? Soutenez le site en faisant un petit don ou partagez vos meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 4

Message non lupar dedeleco » 18/11/11, 13:35

Très peu convaincant, car on n' a pas vécu et mesuré les fluctuations passées énormes sur les millénaires passés et donc on a une fausse impression accentuée et biaisée, par notre sensibilité aux catastrophes qui augmente par une population très augmentée, avec bien plus de consciences, bien plus de circulation de l'information, etc ..
Et les modèles théoriques sont très imparfaits, avec un climat terrestre très instable.

Autrefois les humains souffraient bien plus en silence dans leur coin et n'avaient quasiment pas de mémoire !!

On découvre dans les sédiments par exemple que les Etats Unis ont eu des périodes de sécheresses épouvantables au cours des millénaires !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5882
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 298

Message non lupar sen-no-sen » 18/11/11, 13:59

dedeleco a écrit :Très peu convaincant, car on n' a pas vécu et mesuré les fluctuations passées énormes sur les millénaires passés et donc on a une fausse impression accentuée et biaisée, par notre sensibilité aux catastrophes qui augmente par une population très augmentée, avec bien plus de consciences, bien plus de circulation de l'information, etc ..
Et les modèles théoriques sont très imparfaits, avec un climat terrestre très instable.


Je partage tout a fait ton avis Dedelco!
Il est encore trop tôt pour dire qu'elle est la réelle implication de l'activité humaine sur tout ses phénomènes.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48577
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 642

Message non lupar Christophe » 18/11/11, 14:02

So what?

Quand on aura des certitudes certaines, la machine climatique se sera certainement emballée et il sera certainement trop tard pour faire marche arrière...

On dira alors "Ah si on avait su..."
0 x
Ce forum vous a aidé? Soutenez le site en faisant un petit don ou partagez vos meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5882
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 298

Message non lupar sen-no-sen » 18/11/11, 14:11

Christophe a écrit :So what?

Quand on aura des certitudes certaines, la machine climatique se sera certainement emballée et il sera certainement trop tard pour faire marche arrière...

On dira alors "Ah si on avait su..."


Remettre en cause de telles études ne veut absolument pas dire ne rien faire!
Le problème est plus sociologique que climatique!:
1)En absence de preuve tangible des méfaits de l'activité anthropique sur le climat, les industriels on carte sur table pour continuer leurs méfaits.
2)Avec des preuves à l'appui, les associations écologiques,peuvent au contraire faire pression pour que cessent ses pratiques...

La réalité est certainement tout autre,mais la socio culture à fait en sorte,comme d'habitude, de créer 2 clans...manichéisme quant tu nous tiens!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48577
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 642

Message non lupar Christophe » 18/11/11, 14:25

Moué sauf que dans notre système, c'est le plus riche qui a toujours raison...

Autrement dit: les preuves tangibles on peut encore les attendre un moment...

Vous avez vu les dernières images du groenland en été? Il aurait perdu 50% de sa surface depuis...non pas 1900 ou 1800 mais 2005 !!!

N'est ce pas la preuve qu'il y a un gros soucis climatique?

Si les causes n'étaient vraiment pas anthropologiques (cycle naturel, cycle solaire...), soyez sûrs que les émetteurs de CO2 les avanceraient à coup de centaines d'études !!! Où sont-elles ???

Me trompe-je?
0 x
Ce forum vous a aidé? Soutenez le site en faisant un petit don ou partagez vos meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5882
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 298

Message non lupar sen-no-sen » 18/11/11, 14:36

Mars aussi se réchauffe...(parait il a cause de tempête de sable qui modifie l’albédo?)
Reste qu'il faut être vigilant sur les déclarations des uns et des autres, quant la passion ou l'argent se mêle au débat,on s'éloigne de la vérité.
Je trouve en revanche que l'on insiste vraiment pas sur les risques géopolitique liés au pétrole.(Pourquoi cherche t’ont des poux à l'Iran par exemple?)
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48577
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 642

Message non lupar Christophe » 18/11/11, 14:44

Tout est une histoire de pognon...

Je ne sais pas qui tu sous entends par "on" mais il y a tout de même pas mal de documentaires, de livres, d'émissions...etc etc...qui pointent les intérêts pétroliers en jeu...et le fait que le pétrole contrôle le monde !

Le dernier en date est le très bon: https://www.econologie.com/forums/la-quatrie ... 11253.html

Il y a longtemps j'avais calculé l'argent rapporté par du pétrole brut: https://www.econologie.com/l-argent-du-p ... -3297.html
(le pétrole taxé en rapporte 2 à 3 fois plus...)
0 x
Ce forum vous a aidé? Soutenez le site en faisant un petit don ou partagez vos meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
clasou
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/05/08, 11:33

Message non lupar clasou » 18/11/11, 14:51

Bonjour sen-no-sen,
J'ai entendu cette émission en rediff,sur bfm ,le premier lien avocat Ardavan Amir-Aslani.
Écoute son interview et je pense que tu auras des réponses,et légèrement différente de ce qu'on entend d'habitude.

http://www.bfmbusiness.com/podcasts/tel ... mir-Aslani

a+claude
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5882
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 298

Message non lupar sen-no-sen » 18/11/11, 14:53

Christophe a écrit :Tout est une histoire de pognon...


C'est le nerf de la guerre, on est bien d'accord la dessus.
Ce que je voulais souligné, c'est qu'actuellement,il est bien difficile de remettre en cause la thèse du réchauffement causé par les activités humaines sans être classé comme un pro-pétrole.
(Je tiens à préciser que je n'ai pas de position précise sur le sujet).

(...) il y a tout de même pas mal de documentaires, de livres, d'émissions...etc etc...qui pointent les intérêts pétroliers en jeu...et le fait que le pétrole contrôle le monde !


Bien-sur! le but d'une structure (biologique,sociale etc...) est de se maintenir en vie,il est donc tout a fait compréhensible que les pétroliers veulent maintenir leur activités, et ceux par tout les moyens.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité