Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47611
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 492
Contact :

20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Message non lupar Christophe » 12/10/18, 09:18

+1,5°C dans 20 ans? Disparition totale de l'homme? Je croyais que les prédictions du GIEC étaient faites à l'horizon 2100?

Apocalypse now / JEAN-FRANCIS PECRESSE / Le 08/10 à 19:29

Vingt ans : voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète comme elle a toujours vécu - ou à peu près. Chaque année, les éléments se déchaînent un peu plus. Mais dans vingt ans, lorsque la température moyenne à la surface du globe se sera élevée de 1,5°C par rapport à l'ère pré-industrielle, c'est l'apocalypse qu'on nous promet.

Publié lundi, le dernier rapport du Giec, le groupement des experts internationaux, est le plus inquiétant jamais publié. Pour la première fois, il ne laisse plus qu'une infime place à l'espoir. Il n'est pas rassurant d'apprendre, à sa lecture, que, avec 1,5°C de plus au lieu de 2°C, nous subirons un peu moins de cyclones et de sécheresses, que le niveau des mers déplacera quelques millions d'habitants de moins, que 90 % des récifs coraliens auront disparu et non 99 %, ou que la fonte du permafrost libérera un peu moins de gaz à effet de serre.

Ce n'est pas rassurant parce que nous filons tout droit vers une planète plus chaude de 3°C à la fin du siècle, et de 1,5°C en 2040. Ce degré et demi sépare un monde vivable d'un monde invivable. Inutile de se dire que les scientifiques forcent le trait. Dans vingt ans, les dégâts causés à la nature seront irréversibles. Cela signifie que, à moins d'un immense sursaut collectif, nous-mêmes, nos enfants et petits enfants survivront dans un environnement violent.

Le réalisme commande dès maintenant de s'adapter à ce monde hostile. L'intérêt commun à moyen terme est trop otage des intérêts nationaux à court terme pour espérer qu'une action internationale, coordonnée, de grande ampleur puisse arrêter à temps la course folle. Qui peut encore penser que nous réduirons de moitié en dix ans les émissions de gaz à effet de serre, alors qu'elle ont cessé de baisser en 2017 et 2018 ? Certes, tant qu'un espoir demeure, si mince soit-il, notre responsabilité à l'égard des générations futures impose de s'y accrocher. Mais si la somme des bonnes volontés individuelles ne suffit plus, si la coopération dans le cadre de l'ONU est une chimère - cela devrait hélas se vérifier en décembre lors de la prochaine COP, en Pologne -, alors le sort de la planète peut encore dépendre de mobilisations régionales. En panne de projet, l'Europe se mettrait à la hauteur du défi lancé à l'humanité en décidant de soumettre toutes les politiques publiques au seul critère qui vaille, parce qu'il surplombe tous les autres : la préservation de la planète.


https://www.lesechos.fr/idees-debats/ed ... 211858.php
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6142
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 76

Re: 20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Message non lupar janic » 12/10/18, 10:06

cela fait plus d'un demi siècle que ce cri d'alarme a été jeté, mais dans l'indifférence totale des populations comme des industriels. On ne récolte que ce que l'on sème, moi compris! :cry:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47611
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 492
Contact :

Re: 20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Message non lupar Christophe » 27/10/18, 11:56

La version de la NASA n'est guère plus optimiste: https://www.novethic.fr/actualite/envir ... 46483.html

[Science] La surexploitation des ressources et les inégalités vont décimer notre civilisation d’ici quelques décennies, selon la Nasa

Ce n’est qu’une question de décennies avant que l’Homme ne disparaisse complètement. Comme les Romains ou les Mayas, notre civilisation est elle aussi condamnée et pourrait ne pas voir la fin du siècle, selon la Nasa. L'agence spatiale américaine explique que la surexploitation des ressources et la répartition des richesses de plus en plus inégale seraient à l'origine de cet effondrement précipité.

Le dernier rapport choc du Giec, publié début octobre, alertait sur l’imminence d’un monde en crise permanente. À cette occasion, une autre étude de la Nasa datant de 2014, passée alors un peu inaperçue, a refait surface. Il y a quatre ans, l’agence spatiale américaine estimait que l’effondrement de notre civilisation surviendrait dans quelques décennies seulement. En cause, la surexploitation des ressources naturelles et l’accroissement des inégalités. De quoi mobiliser de toute urgence la société.

Pour bâtir leur raisonnement, les scientifiques se sont appuyés sur l'histoire d'anciennes civilisations (Romains, Mésopotamiens, Mayas…) et ont comparé les données sur la population, le climat, l'agriculture, l'énergie ou encore la répartition des richesses des différents empires. Ils sont arrivés à la conclusion que, depuis 5 000 ans, les civilisations disparaissent lorsque les hommes surexploitent les ressources et organisent la société entre un petit nombre de riches et une masse de pauvres. La déforestation et la culture intensive du maïs auraient par exemple conduit à l’écroulement des Mayas.

La disparition des plus pauvres entraîne la disparition des élites

Selon les chercheurs, deux scénarios s’offrent à nous. Le premier décrit un monde dans lequel les plus riches, de moins en moins nombreux, s'accapareraient toutes les richesses, laissant les plus pauvres en proie à une famine mortelle. La disparition des travailleurs mènerait peu à peu à celle des élites, privées de main d'oeuvre. Le second scénario repose sur une trop grande exploitation des ressources qui entraînerait là encore la disparition des plus pauvres d’abord, puis celle des plus riches.

Pour éviter ces scénarios catastrophes, l'étude souligne l'importance de réduire les inégalités économiques et la consommation de ressources non renouvelables. En 2015, une autre étude menée par l’université britannique Anglia Ruskin estimait qu’il restait seulement 25 ans à vivre à notre civilisation, en raison de pénuries alimentaires catastrophiques qui surviendraient si rien n’était fait pour changer la donne.


Effondrement d'une civilisation ne veut pas dire disparition de l'humanité, j'ai l'impression que beaucoup de gens assimilent les deux...

L'empire grec, romain, perse, ottoman...se sont bien effondrés et nous sommes encore là...ce qui change ce sont les modes de vie...et sur ce point cela fait 30 ou 40 ans que certains (dont nous) disons que plus on traine à les changer, plus le changement sera brutal et douloureux......
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47611
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 492
Contact :

Re: 20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Message non lupar Christophe » 27/10/18, 11:59

En vidéo:

0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6992
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: 20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Message non lupar Ahmed » 27/10/18, 13:11

Christophe, tu écris:
Effondrement d'une civilisation ne veut pas dire disparition de l'humanité, j'ai l'impression que beaucoup de gens assimilent les deux...

L'empire grec, romain, perse, ottoman...se sont bien effondrés et nous sommes encore là..

Ce n'est pas synonyme, mais il n'est pas pertinent de comparer les diverses civilisations qui se sont effondrées et celle de la nôtre.
Les sociétés anciennes étaient souvent localisée, même pour les plus grandes et leur disparition n'impactait pas le reste du monde, avec le principe de saturation spatiale qui prévaut aujourd'hui, beaucoup plus de monde serait concerné. Ceci dit, ce ne serait pas la disparition de la totalité de la population et, pour certains groupes ce serait même un grand soulagement (et je ne parle pas des non-humains!).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6142
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 76

Re: 20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Message non lupar janic » 27/10/18, 13:20

Ceci dit, ce ne serait pas la disparition de la totalité de la population et, pour certains groupes ce serait même un grand soulagement (et je ne parle pas des non-humains!).
C 'est douteux! Si l'impact est total(sauf effondrement des sociétés comme la notre) personne ne passera au travers, vu la multitude de facteurs qui convergent. Personnellement je préfèrerais que cela n'arrive pas ni pour moi, mes enfants et petits enfants en âge d'enfanter eux aussi.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6992
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: 20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Message non lupar Ahmed » 27/10/18, 13:31

Je ne peux te répondre car je ne comprends pas la restriction que tu formules entre parenthèses. :?:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47611
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 492
Contact :

Re: 20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Message non lupar Christophe » 27/10/18, 13:47

Ahmed a écrit :Ceci dit, ce ne serait pas la disparition de la totalité de la population et, pour certains groupes ce serait même un grand soulagement (et je ne parle pas des non-humains!).


Si l'effondrement de notre civilisation est celui du capitalisme destructeur, inégalitaire et génocidaire, je dis oui oui oui et que cela arrive le plus vite possible!! Il n'y a que les vils matérialistes qui pleureront dans les jupes de leur mère quand cela arrivera!

Le hic c'est de savoir ce qui le remplacera (Churchil, je crois, disait: "Le capitalisme est le pire système mais c'est le meilleur qu'on ait trouvé"...ou un truc du genre)...dans tous les cas il y aura une période de troubles de transistion...

Tiens cela me fait repenser à la Belle Verte:

0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6992
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: 20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Message non lupar Ahmed » 27/10/18, 14:17

Oui, j'avais noté déjà cette ambiguïté: l'effondrement est une bonne chose puisque ce sera la fin de cette pression extractiviste extraordinaire dans ses conséquences, mais le seul souci, :mrgreen: c'est que nous en faisons partie, bon gré mal gré...
Quant à Churchil, il parlait en réalité de la démocratie... :D
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47611
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 492
Contact :

Re: 20 ans: voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète

Message non lupar Christophe » 27/10/18, 14:19

Ah mince !! J'ai trompé pour Wiston !! :mrgreen:

Mais comme on est (monde occidental) en démocratie capitaliste l'écart est...disons...faible :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : dede2002 et 2 invités